1 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — v. Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels)
1e pouvait être indéfiniment repoussée, et que les dettes contractées par l’esprit ne laissaient même plus espérer une possibil
2 1934, Esprit, articles (1932–1962). Sur une nouvelle de Jean Giono (novembre 1934)
2besoin de comprendre le monde ? — J’ai une grande dette de reconnaissance à payer à M. Johan Bojer, et s’il était là, je lui
3 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
3ment). Aussi imposent-ils la remise partielle des dettes, et certaines mesures agraires destinées à permettre la reconstitutio
4 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Monastère noir, par Aladár Kuncz (janvier 1938)
4ce, déclare fort justement qu’il s’acquitte d’une dette en présentant cette œuvre au public français. Vous en ferez tous auta
5 1938, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels) (juin 1938)
5ne pouvait être indéfiniment repoussée et que les dettes contractées par l’esprit ne laissaient même plus une possibilité de c
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
6, c’est l’héritage d’une époque en faillite — une dette que plus personne, là-bas, n’est disposé à reconnaître. On n’a plus d
7 1946, Journal des deux Mondes. 17. Le mauvais temps qui vient
7rchent et qui arrivent même à l’heure, il y a des dettes payées et des paroles tenues, la poste fonctionne, on nous promet un
8 1946, Combat, articles (1946–1950). Les intellectuels sont-ils responsables ? (5 juillet 1946)
8ne pouvait être indéfiniment repoussée et que les dettes contractées par l’esprit ne laissaient même plus une possibilité de c
9 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
9incus : les protestants les aidèrent à payer leur dette de guerre, par souscription publique. Et dans l’atmosphère de concord
10 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
10pour l’hygiène, le nettoyage, les transports, les dettes et l’épargne.) Ces pourcents sont calculés sur un gain total de 8 222
11 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
11s dépenses pour le nettoyage, les transports, les dettes et l’épargne.) On notera la part relativement faible de l’alimentat
12 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
12 la vie » 131 , d’une existence amortie comme une dette, d’un bonheur à tempérament, et de l’esprit de nivellement universel,
13 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jacques Chenevière ou la précision des sentiments (22-23 octobre 1966)
13 célèbre de Winterhalter. Le dialogue de ces deux dettes du Second Empire, l’une « aux yeux couleur de beau temps », l’autre f
14 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
14l’ordre du monde ». Cette action risquée crée une dette, une culpabilité qui appelle réparation, et un remords à peu près inc
15 1978, Cadmos, articles (1978–1986). L’Intellectuel contre l’Europe (été 1978)
15vivre en tant que civilisation et s’acquitter des dettes qu’elle a contractées envers le monde dans sa tentative de l’unifier