1 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
1pects de la vérité à leur centre vivant ? Le vrai dialecticien sait que ce centre ne peut être ni appréhendé, ni contemplé. » Et pou
2 1934, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Taille de l’homme, par C. F. Ramuz (avril 1934)
2 ukase condamnant à la fois les mécanistes et les dialecticiens. On parle encore du « diamat » 29 , mais ce n’est plus qu’un conformi
3 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
3este avec une impudeur gênante pour les subtils « dialecticiens » 43 . Les écrivains délégués par les Soviets au Congrès de Paris pou
4 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
4este avec une impudeur gênante pour les subtils « dialecticiens » 56 . Les écrivains délégués par les soviets au Congrès de Paris pou
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
5 qui est certain, c’est que Maître Eckhart est le dialecticien par excellence, et qu’il est trop facile d’extraire de ses œuvres les
6 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
6 ukase condamnant à la fois les mécanistes et les dialecticiens. C’est à peu près, l’ukase en moins, ce qui s’est passé chez les bour
7 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
7, qui renvoie dos à dos jacobins rationalistes et dialecticiens marxistes, et que les hommes d’État de mon pays ont pratiquée sans le
8 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur deux écrivains politiques (juin 1957)
8hier ceux auxquels il donne tort aujourd’hui. Les dialecticiens qui avaient eu la patience de suivre Sartre depuis quelques années de