1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Henry de Montherlant, Chant funèbre pour les morts de Verdun (mars 1925)
1brûle dans son temple intérieur, s’il veut rester digne de son rôle et vraiment le coryphée d’une génération casquée. Feu con
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
2dérer un certain immoralisme comme la seule vertu digne d’une élite. Tel est l’état d’esprit de la plupart de nos jeunes mora
3 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
3e nous donne une liberté dont nous ne sommes plus dignes. Nous perdons, en l’acquérant, par l’effort de l’acquérir, les forces
4 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Aragon, Traité du style (août 1928)
4t pas le seul talent de M. Aragon qui le rendrait digne à mes yeux, de considération. J’admire autant le talent de celui qui
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Conférences du Comte Keyserling (avril 1931)
5nt seuls quelques élus [p. 288] peuvent se rendre dignes (les brahmanes par exemple, le christianisme primitif) — la pauvreté
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
6siècle, où tant de voix l’appellent, combien sont dignes de s’attendre au don du langage sacré ? Cette langue de feu qui s’est
7 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
7 1932) m Nos gloires nous jugent C’est un fait digne d’intérêt, et que personne, croyons-nous, n’a relevé, que les grands
8 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Querelles de famille, par Georges Duhamel (mai 1932)
8ipes ou plutôt la carence de principes directeurs dignes de ce nom ? Serait-ce que la mauvaise humeur du bourgeois dérangé agi
9 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
9 vingt ans. Il y a plus grave, et chez des hommes dignes de sympathie. Les classes 18 à 20, en particulier, nous offrent de fr
10s. À quelles subtilités « dialectiques », à peine dignes d’une bourgeoise Sorbonne, devra-t-on faire appel pour nous persuader
10 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
11sans existence concrète, un spirituel tout à fait digne des éloges du « clerc parfait », et de l’approbation des bourgeois le
11 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
12 ? Les plus « élevés » ? Non point, mais les plus dignes d’être revendiqués par l’homme responsable de son activité : ce sont
12 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
13paru curieuse, ou peut-être grave, ou en tout cas digne de réflexion, car c’est à elle précisément que je me propose de répon
14ue devons-nous faire pour nous montrer à peu près dignes de cette mission ? Simplement, mais aussi rigoureusement, et dans la
13 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
15pensée et action se confondent. Si elle veut être digne de son nom, c’est à elle seule d’oser ce que les autres ne peuvent pa
16révèrent. Car elle seule, si toutefois elle reste digne de sa charge, elle seule n’a rien à y perdre. Faut-il rappeler ici l
14 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
17telligence ? Si l’on en croit les écrits les plus dignes de formuler son opinion, et qui sont pleins d’amères protestations co
15 1934, Esprit, articles (1932–1962). Sur une nouvelle de Jean Giono (novembre 1934)
18is qu’on trouve dans une de ces feuilles une page digne de l’écrivain qui l’a signée : Montherlant par exemple, ou Giono. Ma
16 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
19rand tirage, voilà tout un domaine que l’écrivain digne du nom ne contrôle pas, [p. 80] ne forme pas, n’atteint même pas. On
17 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
20lles soient actuellement plus importantes et plus dignes de nous retenir que l’élan titanique du Troisième Plan. Je comprends
21t de publicité industrielle. La seule littérature digne du nom qu’ait produite la nouvelle Russie s’est développée en marge d
18 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
22 les gages d’un bonheur à venir et d’une grandeur digne de tous les sacrifices. Et comment ne croirait-on pas à la grandeur,
19 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
23lles soient actuellement plus importantes et plus dignes de nous retenir que l’élan titanique du Troisième Plan. Je comprends
24t de publicité industrielle. La seule littérature digne du nom qu’ait produite la nouvelle Russie s’est développée en marge d
25 les gages d’un bonheur à venir et d’une grandeur digne de tous les sacrifices. Et comment ne croirait-on pas à la grandeur,
20 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
26e voudrais croire la plus authentique, et la plus digne d’incarner le concept de Français moyen. « Français-moyen » aux yeux
27e n’ai pas encore parlé de la poule, la triste et digne poule noire qui habite seule au bout du jardin. Elle y est pourtant d
28uement insuffisante. Elle est plus juste, et plus digne de l’homme que ces vertus de carnassiers que nous partageons, d’aille
21 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
29nte et qui tient à le dire. Sa cordialité demeure digne, trait notable à partir des Cévennes. Mais bavarde ! De gré ou de for
30 ressources mystérieuses. Mais ils seraient moins dignes aussi. Leur dignité est de subir sans se tourmenter. Ils ne se mettro
22 1937, Esprit, articles (1932–1962). Retour de Nietzsche (mai 1937)
31atisme radical, c’est-à-dire du seul antifascisme digne de ce nom. « La seule société pleine de vie et de force, écrit G. Bat
23 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
32e n’ai pas encore parlé de la poule, la triste et digne poule noire qui habite seule au bout du jardin. Elle y est pourtant d
33uement insuffisante. Elle est plus juste, et plus digne de l’homme que ces vertus de carnassiers que nous partageons, d’aille
24 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Gösta Berling, par Selma Lagerlöf (novembre 1937)
34apier moelleux, caractères magnifiques, tout cela digne du chef-d’œuvre épique de la littérature moderne. Kipling mort, il ne
25 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Chançay (mars 1937)
35s. Et en ce point, ils ne sont vrais, sérieux, ou dignes d’exciter l’angoisse et le plaisir de la résolution que parce qu’ils
26 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
36onde. S’il existe vraiment un réalisme à peu près digne de ce nom, c’est bien celui qui consiste à reconnaître que nous somme
27 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
37comme son triomphe… Une seule réponse demeure ici digne du mythe. Tristan et Iseut ne s’aiment pas, ils l’ont dit et tout le
28 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
38on âme, il te faut rendre grâce Toi qui fus jugée digne alors d’un tel honneur. D’Elle te vient cet amoureux penser Qui tant
29 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
39ait point, mais qui le posséderait à tout jamais, digne enfin de sa vraie passion ! Il traque sans relâche tout ce qui bouge,
30 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
40paru curieuse, ou peut-être grave, ou en tout cas digne de réflexion, car c’est à elle précisément que je me propose de répon
41ue devons-nous faire pour nous montrer à peu près dignes de cette mission ? Simplement, mais aussi rigoureusement, et dans [p.
31 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
42ussi considérable, il s’agirait de nous en rendre dignes, avant même que de le défendre. Le seul moyen de conserver un privilè
43e leur céder la place ? Sommes-nous vraiment plus dignes et plus conscients que d’autres des charges que supposent de pareils
44la Suisse, soit au moins de l’ouvrage bien faite, digne d’être exposée, et en bonne place, comme un modèle valable pour l’Eur
32 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
45fait, mais il n’encadrera bientôt plus aucune vie digne de ce nom. Quelques exemples : Je vois dans le budget d’une œuvre des
46plie. (L’Empire fédératif ?) Mais toute politique digne de ce nom consiste à prévoir même le pire, et même la réalisation pro
33 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
47ception pure de la foi, dont il ne s’estimait pas digne, et qu’il confessait par là même. Gide paraît surtout attentif à sa n
34 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
48t faire la part de son incitation ? Tout écrivain digne du nom, tout créateur en général, soupçonne au moins l’ambivalence ve
49l’autre, voilée, attend à l’horizon de tout amour digne du nom de passion. C’est pourquoi la passion peut bien être le lieu d
35 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
50i à devenir un peu plus responsables, un peu plus dignes d’être libres, un peu plus dignes de se faire tuer ou de tuer, nous e
51es, un peu plus dignes d’être libres, un peu plus dignes de se faire tuer ou de tuer, nous en sommes là, au nom de la liberté
36 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
52telligence ? Si l’on en croit les écrits les plus dignes de formuler son opinion, et qui sont pleins d’amères protestations co
37 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
53ception pure de la foi, dont il ne s’estimait pas digne, et qu’il confessait par là même. Gide paraît surtout attentif à sa n
38 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
54 Grand Printemps. Personne plus que lui ne serait digne de revendiquer la qualité de « communiste » si les mots conservaient
39 1946, Journal des deux Mondes. Avertissement
55n attention vers des objets que l’on suppose plus dignes de retenir son intérêt : coutumes, anecdotes et paysages. Et c’est ce
40 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
56un tunnel. Dans l’ensemble, les femmes m’ont paru dignes de ce que le cinéma nous en promet — mais il suffit de trois ou quatr
57raissait l’acte le plus sérieux du monde, le plus digne de l’homme, le plus adulte ! 16 janvier 1941 « Highbrow ». — Les c
41 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
58s relâche et sans repentir, d’une pensée qui soit digne encore d’être pensée, d’être reçue, dans le monde établi par une seul
42 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
59ite la mère de Robert, une vieille dame maigre et digne, dont les ancêtres quittèrent l’Allemagne en 1848, parce qu’ils étaie
60’un portier galonné dans l’ascenseur ! Ces dos si dignes encore plus que serviles, ces dos qui vous rappellent avec sévérité [
43 1946, Journal des deux Mondes. 17. Le mauvais temps qui vient
61teux ? Il me semble que ces scrupules ne sont pas dignes de la tragédie moderne. Et tout d’abord, ils sont prématurés. Ils rév
44 1946, Lettres sur la bombe atomique. 10. La tâche politique du siècle
62pte n’ose attaquer, et dont toutes les puissances dignes du nom se réclament aujourd’hui par les bouches officielles. Cette id
45 1946, Lettres sur la bombe atomique. 14. Problème curieux que pose le gouvernement mondial
63ion. De plus, [p. 86] comment imaginer un pouvoir digne de ce nom, s’il ne trouvait personne en face de lui avec qui échanger
46 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
64e frileux. Enfin, apprenons d’eux le souci d’être dignes non seulement d’un passé qui nous a faits, mais surtout d’un avenir q
47 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
65 ne soit au sens propre un grand art, tout effort digne de ce nom étant d’abord une mise en ordre, un sens donné… C’est par l
48 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
66ait point, mais qui le posséderait à tout jamais, digne enfin de sa vraie Passion ! Il traque sans relâche tout ce qui bouge,
49 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
67tant qu’aux autres, afin que chacun devienne plus digne de ce que tous attendent de ce pays, plus digne du mythe, du rêve amé
68s digne de ce que tous attendent de ce pays, plus digne du mythe, du rêve américain. Voici donc un nationalisme « ouvert » et
50 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
69 Mais elle ne possède pas d’organes d’information dignes du nom. Sur quoi peut bien régner ce ministère ? J’imagine qu’il a pr
70nt. (Je ne connais guère que deux cas d’écrivains dignes de ce nom qui aient atteint le sommet de la liste des ventes, publiée
71 vise. Le souci primordial de l’écrivain français digne du nom, c’est de durer par une forme achevée. Mais si l’Américain écr
51 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
72e frileux. Enfin, apprenons d’eux le souci d’être dignes non seulement d’un passé qui nous a faits, mais surtout d’un avenir q
52 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
73aventureuse, magnifique et tragique — et, par là, digne d’être vécue. » (C’est mon ami Brugmans, travailliste hollandais, qui
53 1951, Preuves, articles (1951–1968). Mesurons nos forces (avril 1951)
74est le but du progrès, le but de toute communauté digne du nom. J’en viens ici à notre troisième force : la personne. Voilà l
54 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
75vés de sens pour lui. Toute propagande européenne digne du nom doit partir de ces évidences. 4. Mais on va me dire : le mot c
55 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
76stimé Monsieur le Landamann, très affectionnés et dignes de confiance compatriotes. » C’est une discussion de famille, tournée
56 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
77tre les crises économiques. Chose étrange et bien digne de remarque, ces associations, dont la majorité des membres appartien
57 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
78ennent soudain de la tenue, que des hommes d’État dignes du nom réussissent à s’imposer à temps, qu’une vague d’enthousiasme e
58 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en août 1953 : Lettre aux Six (juillet-août 1953)
79 clauses d’avance paralysantes pour tout Exécutif digne du nom. L’essentiel est d’ouvrir, de ménager l’avenir, — que personne
59 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales : trois questions, trois réponses (mai-juillet 1954)
80 être définie simplement comme ce qui rend la vie digne d’être vécue ». On pourrait dire aussi que la culture est l’ensemble
60 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
81 que Kepler ait écrit : « Les œuvres de Dieu sont dignes d’être contemplées. » Ne voir là qu’une phrase « édifiante » interdir
61 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
82 sens du doute, sans lequel il n’est point de foi digne de ce nom. Nous pouvons les convaincre aussi que l’amour de la libert
62 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
83t en Amérique. Il a demandé et obtenu un cachet « digne », pour une fois, de l’importance de l’œuvre et du génie qu’il est. C
63 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
84 plus entreprenants : ceux qui attendaient un but digne qu’ils s’y dévouent, et qui demain voudront l’Europe comme leur aveni
64 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
85 que Kepler ait écrit : « Les œuvres de Dieu sont dignes d’être contemplées. » Ne voir là qu’une phrase édifiante interdirait
65 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
86e des festivals, ni rassembler tous ceux qui sont dignes du nom. Quelques-uns, non des moindres d’ailleurs, n’y ont pas adhéré
87st le souci normal de toute entreprise européenne digne du nom. Ceci dit, les trois suggestions qu’apportent Ingmar Bengtsson
66 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
88njoncture mondiale) et il faut réussir une Europe digne de ce nom (si l’on tient compte de ce qui la distingue dans le monde)
67 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
89d’entre les amis de Kassner, la seule littérature digne du nom ; et l’on ne s’étonnera pas que Kassner soit resté, jusqu’ici,
68 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation et loisirs : les mass media (mai 1959)
90ure serait ce qui donne un sens à la vie, la rend digne d’être vécue, « worth living ». Mais ce n’est pas seulement la notion
69 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 3. Don Juan
91ait point, mais qui le posséderait à tout jamais, digne enfin de sa vraie passion ! Il traque sans relâche tout ce qui bouge,
70 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
92ans lui. Il ne conçoit que deux manières de vivre dignes de l’absolu et possibles pour lui : ou bien le séducteur, ou bien l’a
71 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
93d’entre les amis de Kassner, la seule littérature digne du nom ; et l’on ne s’étonnera pas que Kassner soit resté, jusqu’ici,
72 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — i. L’amour selon les évangiles
94ère, son fils ou sa fille plus que moi, n’est pas digne de moi (Matt., X, 37). Quelqu’un lui dit : Ta mère et tes frères sont
95femmes et des maris, mais ceux qui seront trouvés dignes d’avoir part au siècle à venir et à la résurrection des morts ne pren
73 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
96thridate ; on ne peut guère trouver d’autres noms dignes de leur être comparés. Et sans parler de l’ancienne Égypte, l’Afrique
97et s’approcher des autels ? Ô fléaux des nations, dignes d’être déportés dans les îles les plus éloignées ! S’ils sont les mem
74 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
98tion, que par malice, et par consequent sont plus dignes de compassion que de haine… (Seuls des esprits bornés croient) que to
75 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
99 inutilement agitée depuis trois siècles, et très dignes assurément d’occuper les politiques du nôtre. Il se peut faire que le
100 et la religion lui dictent, et la seule qui soit digne de la haute destinée pour laquelle Dieu l’a créée ? 135 p. 1
76 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
101 ; en Afrique, Alger, Tunis, Tripoli, Maroc, sont dignes de remarque. On peut traiter de la Suisse et des rois de Sardaigne et
77 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.4. Napoléon et l’Europe
102rité et la bénédiction des siècles. Je me sentais digne de cette gloire ! Après cette simplification sommaire, il eût été plu
78 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
10305] humain nous emporte ! mais lequel est le plus digne de la prudence de l’homme ou de s’y traîner, ou d’y courir ? Le comt
79 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
104enir de tous les événements et de tous les hommes dignes d’admiration, et à dépouiller le monde de toute sa parure bigarrée. À
80 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
105ue l’Europe ne peut pas s’opposer à un chef russe digne du nom : Qu’il se trouve, disait-il, un empereur de Russie vaillant,
81 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
106ginât comme fin de l’Histoire, et que c’était une digne fin. Pensera-t-on vraiment qu’il se trompait ? Il faut se rappeler qu
107ie ) du Moyen Âge catholique pour la seule Europe digne du nom. Europe de l’Homme et de l’avenir contre Europe de la Chrétien
82 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
108té divine, au bénéfice de tous ceux qui en seront dignes ? La justice de la Bible, la vieille liberté des cités, qui les a imp
83 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
109s simples joies et les espoirs qui rendent la vie digne d’être vécue. De la conjonction d’une vingtaine de « mouvements fédé
84 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
110ans lui. Il ne conçoit que deux manières de vivre dignes de l’absolu et possibles pour lui : ou bien le séducteur, ou bien l’a
85 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
111able en tous les cas. Car en fait toute éducation digne du nom comporte les deux éléments à doses variables. Autorité et libe
86 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
112carrière de « politicien privé » lui paraît seule digne d’être retracée dans l’esquisse de ses mémoires. De 1909 à 1911, nous
87 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
113iée à cet autre élément nécessaire de toute place digne du nom : le café. C’est là qu’elle se parle d’abord, s’écrit bien sou
88 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
114aisant accepter au plan européen. Voici l’impasse digne des Éléates, le problème insoluble en bonne logique : comment faire v
89 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
115x de pouvoir étudier et discuter, si j’étais jugé digne de participer aux activités de la commune. 1. Les options fondamental
90 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
116, et prouvent leur roture de race pour être jugés dignes des grands emplois. » De son côté, Ramond, traducteur de Coxe, rappor
91 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
117stimé monsieur le Landamman, très affectionnés et dignes de confiance compatriotes… » C’est une discussion de famille, tournée
92 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
118que, et enfin cantonal 74 . Chose étrange et bien digne de remarque, ces associations, dont la majorité des membres appartien
119s tant de luttes, disait souvent : « Pour l’homme digne de ce nom, succès et échec sont comme sa main droite et sa main gauch
93 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
120ellent, typique du premier pays du monde, et bien digne d’être approuvé par tous ses citoyens. Mais quand on dit en Suisse (r
94 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
121aisant accepter au plan européen. Voici l’impasse digne des Eléates, le problème insoluble en bonne logique : Comment faire v
95 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
122aventureuse, magnifique et tragique — et, par là, digne d’être vécue.” (C’est mon ami Brugmans, travailliste hollandais, qui
96 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
123onale, terme absolu de toute histoire d’un peuple digne de ce nom. Ayant « fait son unité » (comme on fait sa puberté), un pe
97 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
124ule forme naturelle que puisse prendre une nation digne de ce nom. Mais je soupçonne que l’auteur de cette phrase tient pour
98 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.5. Pronostics 1969 (une interview)
125ur dire de créer une nouvelle Université qui soit digne de ce nom. — Vers quoi va l’homme ? une mutation tant physique que sp
99 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
126x de pouvoir étudier et discuter, si j’étais jugé digne de participer aux activités de la Commune : 1. Les options fondamenta
100 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
127atière et toute la création, désormais paraissent dignes d’être contemplés, comme le dira Kepler, bien plus, d’être transformé