1 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
1ystiques espagnols, la joy d’amor dans son délire dionysiaque. Il en jaillit perpétuellement, au point suprême de son élévation, de
2 de l’instinct et pour une renaissance des forces dionysiaques persécutées par un soi-disant christianisme. Toute la littérature mod
2 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
3ient sa puissance apparente, sa furia, son rythme dionysiaque. ⁂ Or si le don juanisme est une passion de l’esprit et non pas comme
4et la lourdeur du monde. C’est au point de fureur dionysiaque où la joie de détruire devient douleur, et dans l’angoisse d’une puis
3 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
5ient sa puissance apparente, sa furia, son rythme dionysiaque… [p. 80] Or, si le don juanisme est une passion de l’esprit, et non
6et la lourdeur du monde. C’est au point de fureur dionysiaque où la joie de détruire devient douleur, et dans l’angoisse d’une puis
4 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 3. Don Juan
7ient sa puissance apparente, sa furia, son rythme dionysiaque… Or si le don-juanisme est une passion de l’esprit, et non pas comme
8et la lourdeur du monde. C’est au point de fureur dionysiaque où la joie de détruire devient douleur, et dans l’angoisse d’une puis
5 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
9e expression exemplaire du mythe et de la musique dionysiaque. L’un et l’autre tiennent le langage pour impuissant à traduire l’ess
10 de sa musique et l’auditeur soumis à l’influence dionysiaque, la Tragédie introduit un symbole sublime, le mythe ; et elle suscite
6 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
11es Nourritures Terrestres, bréviaire du nomadisme dionysiaque. Don Juan surgit comme pour venger la douleur inhumaine de Tristan. I
7 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
12e expression exemplaire du mythe et de la musique dionysiaque. L’un et l’autre tiennent le langage pour impuissant à traduire l’ess
13 de sa musique et l’auditeur soumis à l’influence dionysiaque, la tragédie introduit un symbole sublime, le mythe ; et elle suscite
8 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
14lle prend son départ sous ces auspices doublement dionysiaques. Or, toute recherche de l’ivresse trahit une anxiété secrète et n’a p