1 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
1pitaliste, la dictature, le Comité des Forges, la diplomatie moscoutaire, le parlementarisme, la grande presse. Rien de plus frapp
2 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
2 paix ! Qu’on se le dise : tous les efforts de la diplomatie française, et la volonté même de paix qu’affiche l’ancien combattant
3 1938, Journal d’Allemagne. iii. Les jacobins en chemise brune
3ernière chance de la paix ! Car les efforts de la diplomatie française et la volonté même de paix qu’affiche l’ancien-combattant A
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
4utiliser, on dirait même de les subordonner à une diplomatie, art de civils. Louis XIV déclare la guerre sous des prétextes juridi
5ardée de fer, ascétique et sanglante, succède une diplomatie retorse, une armée commandée par des courtisans en dentelles, liberti
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
6ches isolées s’étendant sur un vaste domaine ; la diplomatie, un instrument compliqué et défectueux, dominé d’une part par des idé
6 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
7utôt la mort que l’esclavage. 42  » [p. 213] 15. Diplomatie. — Ne cédons pas à la tentation des basses époques : confondre le réa
7 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
8rican way of life pour les pays latins, un peu de diplomatie vaticane pour les pays germaniques et anglo-saxons ; un peu de soviét
8 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
9s Français certaines démarches surprenantes de la diplomatie américaine, de parler tout d’abord et surtout de ce qu’on ne dit pas
9 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
10mé, des universités aérodynamiques. Elle imite la diplomatie du xixe siècle et du Vatican (voir ce qui se passe en Algérie), quan
10 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
11 pas un regular guy. Le Vatican a la plus vieille diplomatie secrète du monde : c’est sans doute lui qui sait le mieux comment [p.
11 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
12s Français certaines démarches surprenantes de la diplomatie américaine, de parler tout d’abord et surtout de ce qu’on ne dit pas
12 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
13 pas un regular guy. Le Vatican a la plus vieille diplomatie secrète du monde : c’est sans doute lui qui sait le mieux comment tra
13 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
14iscipline d’acier (c’est le nom de Staline) et de diplomatie à coups de marteau (c’est le nom choisi par Molotov). Nous ne voulons
14 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
15trielle et de services d’information, doublant la diplomatie proprement dite de tout une « diplomatie technique ». [p. 102] Enfin
16blant la diplomatie proprement dite de tout une « diplomatie technique ». [p. 102] Enfin, il a fallu s’adapter aux circonstances
15 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
17ue peu, le caractère d’une charge honorifique. La diplomatie se voyait réduite à sa plus simple expression : six légations en tout
16 1954, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Rejet de la CED : l’avis de Denis de Rougemont (20 septembre 1954)
18st pas celui de l’idée fédérale, mais celui d’une diplomatie qui tentait de « faire l’Europe » à la sauvette, sans poser la questi
17 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Habeas Animam (été 1955)
19utres tiers non seulement par sa propagande et sa diplomatie, mais par la fascination de ses mythes et par la terreur même qu’il e
18 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
20pital, l’industrie, la spéculation bancaire et la diplomatie des États. Tout cela sans que personne soit encore en mesure de tranc
19 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
21ef de sa Police secrète. On élimine l’agent de sa Diplomatie et celui de son Économie, puis le héros numéro un de son Armée. À la
20 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
22prononcé papal de 1298, ainsi que les actes de la diplomatie royale en 1300. Cet ouvrage témoigne d’une connaissance étendue des a
21 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
23Rouge lors des conflits européens et celles de la diplomatie suisse lors de la guerre d’Algérie, l’existence d’une Europe unie ser
22 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
24rvices d’information et de recherche, doublant la diplomatie proprement dite de toute une « diplomatie technique ». Mais cette exp
25lant la diplomatie proprement dite de toute une « diplomatie technique ». Mais cette exportation de capitaux, de cadres et de proc
23 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
26Rouge lors des conflits européens et celles de la diplomatie suisse lors de la guerre d’Algérie, l’existence d’une Europe unie ser
24 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.4. Naissance d’une Fondation
27utres tiers non seulement par sa propagande et sa diplomatie, mais par la fascination de ses mythes et par la terreur même qu’il e
25 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Témoignage sur Bernard Barbey (7-8 février 1970)
28ts succès pour ceux qui savent — dans l’armée, la diplomatie, et la vie internationale L’écrivain suisse, presque toujours, fait p