1 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
1rler, redoutant d’introduire un nouvel élément de discorde, quand c’était justement l’accent de controverse de mes amis qui me j
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
27 : « L’hérésie a pénétré partout. Elle a jeté la discorde dans toutes les familles, divisant le mari et la femme, le fils et le
3 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
3i, sous prétexte de foi, trafiquent et jettent la discorde parmi nous. Plusieurs fois déjà, dans ses sermons, Zwingli avait cité
4 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
4 indigène ou habitant de ces contrées. Si quelque discorde venait à s’émouvoir entre les confédérés, les plus prudents intervien
5tice en commun.) [p. 23] En cas de guerre ou de discorde entre confédérés, si l’une des parties se refuse à recevoir jugement
5 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
6 dans le pays, déjà divisé, un nouveau brandon de discorde 16 . Les cantons, s’ils renonçaient à la souveraineté, perdraient leu
6 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
7es dites « sexuelles » ont leur genèse dans cette discorde permanente, — dans ce refus que l’âme oppose au corps, vu comme signe
7 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
8provoquent la guerre, afin de tout diviser par la discorde de ceux qui vivaient étroitement unis et de dépouiller le malheureux
8 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.4. « Têtes de Turcs »
9 de l’Afrique semblent avoir plus de férocité… La discorde de l’Europe, notamment celle qui s’enflamma entre les princes de Cons
9 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
10voir pour que, par un zèle exagéré, la semence de discorde ne germe pas de nouveau ; ou, si elle commence à germer, pour qu’elle
10 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
11’union ne soit pas restée inébranlable, et que la discorde ait fini par prendre le dessus. Dès le principe, comme plus tard, les
11 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
12ésunis et opposés par bien des foyers de haine et discorde réciproque. 201 La Pologne et la Hongrie sont des nationalités opp
12 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
13es dites « sexuelles » ont leur genèse dans cette discorde permanente, dans ce refus que l’âme oppose au corps, vu comme signe e
13 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
14 indigène ou habitant de ces contrées. Si quelque discorde venait à s’émouvoir entre les confédérés, les plus prudents intervien
15ace à donner satisfaction. En cas de guerre ou de discorde entre confédérés, si l’une des parties se refuse à recevoir jugement
16haque membre ; arbitrage obligatoire « si quelque discorde vient à s’émouvoir entre les confédérés ». Cela dit — ou plutôt, cela
14 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
17imitives de nouvelles et plus graves occasions de discorde. La neutralité qui s’instaure au lendemain de la défaite de Marignan
15 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
18de considérer ce plan d’union comme un brandon de discorde entre les confédérés. (Tels sont encore les trois reproches majeurs a
16 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
19textant un colonialisme périmé. 6. Patrie de la discorde créatrice Or ces valeurs qui se contredisent avec passion et sont sou
20e comme patrie de la diversité, bien plus : de la discorde créatrice, pour reprendre les termes d’Héraclite. L’Européen moyen n’
17 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
21 les créations qui ne cessent de jaillir de cette discorde permanente. Dès l’aube de la philosophie occidentale, dans l’une de c
18 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). La cité européenne (18-19 avril 1970)
22 les créations qui ne cessent de jaillir de cette discorde permanente. Dès l’aube de la philosophie occidentale, dans l’une de c