1 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Avant-propos (décembre 1926)
1sable, comme toute chose vivante… Gerbe de fleurs disparates, aux tiges divergentes, mais qu’un ruban rouge et vert lie par la grâ
2 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
2 Nous y trouvons des formes de gouvernement aussi disparates que possible : d’abord les cinq monarchies protestantes du Nord : Sca
3 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
3 rythme monotone entraîne une matière vocabulaire disparate, faite de grandiloquence imagée et de copules et incidences abstraite
4 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
4phique de Swedenborg est le système plus ou moins disparate qu’il a déduit de ses visions fameuses. M. Lamm démontre au contraire
5 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
5 Nous y trouvons des formes de gouvernement aussi disparates que possible : d’abord les cinq monarchies protestantes du Nord : Sca
6 1944, Les Personnes du drame. Introduction
6ment, sa « raison d’être ». Ces cinq figures sont disparates, non seulement dans [p. 18] leurs apparences. Et leurs rencontres dan
7 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
7a campagne, par des courbes douces et nettes. Nul disparate en tout cela : voilà le miracle hollandais. [p. 43] Je ne crois pas q
8 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
8 De la France, il retient quatre ou cinq noms, si disparates qu’il est comique de les citer, dans l’ordre de leur succès de vente 
9 1950, Lettres aux députés européens. Première lettre
9ent les nôtres. Et vos économies ne sont pas plus disparates que celles de Zurich, par exemple, et de ses petits voisins paysans.
10 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
10sans remords sous un entassement de constructions disparates de petites villes comme Vevey, cette vigneronne du lac — hier encore
11 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
11 ; les idées exposées par l’auteur semblent assez disparates et n’ont guère de relation avec le sujet principal : il disserte sur
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
12muniquer le mouvement par quelques citations fort disparates. Au début, Heine épouse l’idéologie herderienne d’une Europe des « na