1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Barbey, La Maladère (février 1927)
1isif, ou certaine amitié de la saison suffirait à dissiper le charme perfide qui les tourmente. Mais il faudrait d’abord qu’ils
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 5. La machine à fabriquer des électeurs
2sie à feindre de ne plus la reconnaître, une fois dissipée la fumée des civets, des cigares et des idéologies enivrées. D’ailleu
3 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
3tyle très tendu de M. Malraux n’est pas fait pour dissiper. Perken, dans ses conversations, fait parfois penser à ces gens — on
4 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
4donnons dans ce numéro n’ont pas été choisis pour dissiper trop facilement une équivoque réelle, mais plutôt pour en faire senti
5 1933, Le Semeur, articles (1933–1949). Humanisme et christianisme (mars 1933)
5lité dans nos vies. 1. Il nous faut tout de suite dissiper un malentendu : par le terme d’humanisme, on se borne trop souvent en
6 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
6s et inhumains. Je voudrais, avant de poursuivre, dissiper un malentendu que cette description a pu faire naître dans l’esprit d
7 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 8. Humanisme et christianisme
7lité dans nos vies. 1. Il nous faut tout de suite dissiper un malentendu : par le terme d’humanisme, on se borne trop souvent en
8 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
8atiques. Tout cela ne va pas sans équivoques. Les dissiper me paraît une tâche d’une importance particulière pour notre pensée r
9 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
9s et inhumains. Je voudrais, avant de poursuivre, dissiper un malentendu que cette description a pu faire naître dans l’esprit d
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
10 de but aux nostalgies élémentaires. Tout mystère dissipé, nié, raillé, il reste des routines et ces querelles d’argent. — Et p
11 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
11voque que la Déclaration de Londres n’a nullement dissipée, bien au contraire. Là encore, nous avons voulu bénéficier des garant
12 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
12 [p. 247] sa seule rêverie. Alors la tentation se dissipe, déconcertée, au lieu de se faire obsédante, et la fidélité se garant
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
13enir d’ailleurs un peu plus loin, et de manière à dissiper toute équivoque.) [p. 161] ⁂ Voici un autre point de comparaison. On
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
14-être par sa seule rêverie. Ainsi la tentative se dissipe, déconcertée, au lieu de se faire obsédante, et la fidélité se garant
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
15te du même genre que celle de saint Bernard. Pour dissiper cette illusion, M. Gilson — après M. Jeanroy — invoque le langage « d
16 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
16atiques. Tout cela ne va pas sans équivoques. Les dissiper me paraît une tâche d’une importance particulière pour notre pensée r
17 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
17rce que nous sommes chrétiens d’abord. Je tiens à dissiper ici toute équivoque. Il ne manque pas de gens, chez nous, pour dire q
18 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
18e citoyens, elle a fait naître un grand espoir et dissipé certaines brumes de défaitisme. 2. La crainte de la concurrence a pro
19 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
19s de familles ! Les épîtres de Paul suffiraient à dissiper cette illusion. Il n’en reste pas moins que ces premières Églises ont
20un peu renfermée de certaines de nos paroisses se dissipera d’elle-même, se fera plus accueillante. L’étranger qui entrera dans n
20 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
21’ignorance, et finalement la raison triomphante a dissipé notre illusion morbide. Tel est le point de vue de l’historien. Il es
22ttre comme un ennemi extérieur à notre être. Pour dissiper cette illusion magique, reportons-nous à ce que la Bible vient de nou
23ble. Ne peut-on pas en faire l’économie ? Si l’on dissipait le péché, l’on constaterait qu’il n’y a personne derrière l’écran. »
21 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
24é au vertige de l’Abîme politique ou moral ? Pour dissiper l’hypnose, le médecin parfois souffle doucement sur le visage du pati
25midi, sur la tranche des glaciers. Que ces images dissipent les charmes sataniques [p. 216] imprudemment évoqués dans ces pages,
22 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
26rumes qu’un léger vent d’avant-printemps suffit à dissiper en cinq minutes ? Qu’est-ce que cela au regard de la menace énorme qu
23 1950, Lettres aux députés européens. Deuxième lettre
27ce point, entretient des soupçons qu’il vous faut dissiper. Vous allez, paraît-il, réviser prudemment les statuts du Conseil de
24 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Deuxième lettre aux députés européens (16 août 1950)
28ce point, entretient des soupçons qu’il vous faut dissiper. Vous allez, paraît-il, réviser prudemment les statuts du Conseil de
25 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
29porte d’expliquer cela aux masses, car ainsi sera dissipée la crainte que suscite la perte de la souveraineté nationale. » Je me
26 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux notes sur la souveraineté nationale (mai 1954)
30porte d’expliquer cela aux masses, car ainsi sera dissipée la crainte que suscite la perte de la souveraineté nationale. Il n’es
27 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
31cause de l’erreur, des souffrances et de la mort, dissiper cet écran de matière entre l’âme et la Réalité. On peut penser qu’il
28 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
32princes comme pour les peuples. Par ce moyen sont dissipés les malentendus qui s’élèvent entre eux et qui sont la conséquence de
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
33le pour que le citoyen du monde voie ses craintes dissipées. Au IIe Livre, Schiller évoque d’une manière plus précise la nature
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
34rmés après la guerre, qui ne se soit pas perdu et dissipé et qui même gagne du terrain d’année en année et convertisse à lui le
31 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
35cause de l’erreur, des souffrances et de la mort, dissiper cet écran de matière entre l’âme et la Réalité. On peut penser qu’il
32 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
36t subis, renforcent les préjugés mutuels, loin de dissiper les malentendus profonds (souvent de nature spirituelle) qui comprome
33 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
37t une simple illusion d’optique scolaire. Elle se dissipe comme brume au soleil à la lumière de l’Histoire. La culture européen
34 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
38ands qui croyaient défendre leur Kultur — elle se dissipe comme brume au soleil à la lumière de l’Histoire, et très particulièr
35 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
39l, logique, normal et inévitable du progrès. Pour dissiper cette illusion, il faudrait enseigner dans nos écoles un minimum d’hi
36 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
40ands qui croyaient défendre leur Kultur — elle se dissipe comme brume au soleil à la lumière de l’Histoire, et très particulièr
37 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
41Maya que tout l’effort spirituel devrait tendre à dissiper, comme le veulent les religions brahmanique et bouddhiste. Le corps e
38 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
42ent subis par une population donnée, bien loin de dissiper les malentendus profonds qui séparent les cultures, ils renforcent le
39 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
43nds qui croyaient défendre leur Kultur —, elle se dissipe comme brume au soleil à la lumière de l’Histoire, et particulièrement
40 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
44nt logique, normal et inévitable du progrès. Pour dissiper cette illusion, il faudrait enseigner [p. 153] dans nos écoles un min
41 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
45se disparaître, il serait relativement aisé de la dissiper, car ce sujet que vous teniez pour éternel a deux cents ans au plus,
46’activités fonctionnelles d’aires diverses ? Pour dissiper de proche en proche l’obscurité qui paraît émaner de telles questions