1 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
1ité essentielle, cette mortelle, cette officielle dissociation de la pensée et de l’action apparaît particulièrement flagrante. C’es
2 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — c. Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
2vident de la débilité spirituelle qui favorise la dissociation de l’homme en esprit et en corps irresponsables l’un de l’autre. La b
3 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
3 ici Scheler. Je ne veux donner qu’un exemple des dissociations qu’il propose. L’Épargne, autrefois participation de l’idéal évangé
4 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
4que si la puissance bourgeoise était promise à la dissociation dès l’instant même de sa victoire, c’était en vertu d’une erreur non
5 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
5et qu’il faut formuler d’urgence. Ce phénomène de dissociation aboutit à la Renaissance, au triomphe passager des humanistes, puis à
6 1936, Esprit, articles (1932–1962). André Gide, Retour de l’URSS (décembre 1936)
6u’à celle du chrétien anticlérical. Seulement, la dissociation de la foi et des œuvres de l’Église est relativement aisée pour un es
7 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
7ontre, c’est que le capitalisme a été la force de dissociation sociale la plus puissante des civilisations de l’Occident. Celles-ci
8aractérisons le capitalisme comme un phénomène de dissociation occidentale, signalé par la déconcrétisation des rapports humains 69
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
9oite, Un Amour de Swann : étapes françaises de la dissociation psychologique, de la dégradation de « l’obstacle » extérieure, et de
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
10ns les domaines les plus divers, d’où résulta une dissociation, au sens précis de relâchement des liens sociaux. La première guerre
10 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
11’Empire et la pauvreté d’âme de ses sujets. Si la dissociation menaçait en permanence la Cité grecque, c’est la sclérose collectivis
12eilleur de l’héritage grec, et de le sauver de la dissociation bien mieux que n’avait su le faire l’ordre impérial. Pourtant elle n’
13es. La vraie période hellénistique — tyrannies et dissociation pulvérulente des milieux et des classes responsables — c’est le xviii
14fin de l’Histoire. L’axe Magie, individu, cité, dissociation, réaction de l’État, anarchie intérieure, régime totalitaire (da capo
11 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
15 Progrès de Sorel datent de 1905 — on observe une dissociation de ces notions : le Progrès linéaire, continu, partant du chaos primi
12 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
16la vie de Gide : un exemple à peu près parfait de dissociation de la personne, permettant la coexistence — l’actualité simultanée —
17: ce drame de la vie d’André Gide est celui d’une dissociation presque totale de la personne, et qui l’a livré sans défense à la tyr
13 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
18calement contraire de divergence. Ce mouvement de dissociation, de division et de séparation, qui est proprement babélique, ne me pa
14 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
19calement contraire de divergence. Ce mouvement de dissociation, de division et de séparation, qui est proprement babélique, ne me pa
15 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
20elle va créer dans ce peuple guerrier une pénible dissociation du comportement collectif : les Suisses ne pourront plus se permettre
21de schizophrénie dont j’ai rappelé les origines : dissociation entre la politique de passive neutralité et le tempérament violent de
16 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
22certes de l’ordre nouveau fédéraliste, mais de la dissociation inévitable, à plus ou moins brève échéance, des grands États-nations
23rdres de grandeur dans nos projets. Je demande la dissociation et la répartition fédéraliste des pouvoirs aujourd’hui concentrés en
24e exploré. a) Il faudrait commencer par opérer la dissociation et la distribution nécessaires des pouvoirs de nature étatique, disso
25tion nécessaires des pouvoirs de nature étatique, dissociation et distribution non seulement territoriales mais sectorielles. b) Pui
17 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
26ien de leurs libertés. Loin d’être menacée par la dissociation des cadres napoléoniens, elle peut trouver dans la composition progre
18 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
27mune mesure entre la pensée et l’action, comme la dissociation profonde entre les principes et la pratique, entre les volontés et le
28sation moderne de l’Europe. (Je prends ici le mot dissociation au sens que suggère son étymologie : défaire une société.) Trois gran
19 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
29certes de l’ordre nouveau fédéraliste, mais de la dissociation inévitable, à plus ou moins brève échéance, des grands États-nations
30rdres de grandeur dans nos projets. Je demande la dissociation et la répartition fédéraliste des pouvoirs aujourd’hui concentrés en
31 de le dire. Il faudrait commencer par opérer les dissociations nécessaires du pouvoir de nature étatique. Puis rechercher si les pou
20 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
32n fournir le mode d’emploi. Nécessairement, cette dissociation schizophrénique fausse tous les termes de l’échange aussi bien cultur
21 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 4. Un « Essai sur l’Avenir » en 1948
33struction instantanée d’une ville par suite de la dissociation d’un invisible point de matière. Ce sont ces réalités indescriptibles
22 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
34 communauté est détruite par toutes les forces de dissociation — rationalisme bourgeois ou marxiste, capitalisme anonyme et nomade,
35de développement résulterait nécessairement de la dissociation stato-nationaliste : « Partout où règnent la contrainte géométrique e
23 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
36urope apparaît comme une réaction au processus de dissociation communautaire amorcé par l’industrie et l’urbanisme, puis entretenu p
24 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
37ujourd’hui se reproduit, aggravé, le phénomène de dissociation qu’on observa dans les cités hellénistiques : les dimensions territor
25 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
38e titre, facteur d’entropie — se voit promis à la dissociation au profit des Régions, d’une part, et des Agences fédérales continent