1 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
1nous jetons sur les lettres parisiennes un regard distrait mais circulaire, comme dirait Aragon, — et je suppose que Beausire et
2 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
2ne nous détermine jamais. Cet homme indiscret est distrait, et sa distraction vient de l’intérieur. Il ne peut jamais sortir de
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
3a table. Je somnole dans une méditation à la fois distraite et nourrie par tout ce qui flotte dans l’air, rampe, gratte le sol, p
4 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Pages inédites du Journal d’un intellectuel en chômage (octobre 1937)
4u corps et aux vêtements, aux mains, à l’attitude distraite et vraie d’un être isolé près de moi. Je prends le métro, malgré l’od
5 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
5âte et saisit sur la pile, d’une main apparemment distraite ? Qu’a-t-il donc de spécial, mon passeport, pour qu’il le considère a
6 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
6iel qui fabrique d’énormes turbines. Il m’écouta, distrait d’abord, puis impatient ; m’expliqua finalement que dans l’état des c
7 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle de la recherche en Europe (décembre 1954-janvier 1955)
7iel qui fabrique d’énormes turbines. Il m’écouta, distrait d’abord, puis impatient ; m’expliqua finalement que dans l’état des c
8 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
8e » : on veut dire amusante en passant pour l’œil distrait ou fatigué des lecteurs de la presse du soir. Cependant, d’excellents
9 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
9ne nous détermine jamais… Cet homme indiscret est distrait, et sa distraction vient de l’intérieur… Il ne peut jamais sortir de
10 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
10ne nous détermine jamais… Cet homme indiscret est distrait, et sa distraction vient de l’intérieur… Il ne peut jamais sortir de
11 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
11us révèle ici peut paraître chimérique à des yeux distraits ; il sera reconnu pour vrai par tout homme initié à la marche des aff
12 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jacques Chenevière ou la précision des sentiments (22-23 octobre 1966)
12 et digne du modèle, où l’on voit Proust lunaire, distrait et intense à la fois, paraître au seuil d’un salon déserté, passé min
13 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.5. Le rôle de la recherche en Europe
13iel qui fabrique d’énormes turbines. Il m’écouta, distrait d’abord, puis impatient ; m’expliqua finalement que dans l’état des c
14 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
14up de bombes l’attention des élus, ces perpétuels distraits de l’Histoire vivante. Des mouvements centrifuges se prononcent en Gr
15 1980, Réforme, articles (1946–1980). Les Nations unies des animaux (13 décembre 1980)
15l s’agissait seulement d’une mode. Cette erreur a distrait la méfiance des saccageurs de la Nature, et elle nous a permis d’agir
16 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
16e froid » que l’État même selon Nietzsche. Jamais distrait par la pitié, la peur, l’indignation ou la fatigue, sa vigilance est