1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
1térature moderne n’est qu’une manifestation de ce divorce radical entre l’époque et les quelques centaines (?) d’individus pour
2 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
2en que notre temps ait prononcé définitivement le divorce de l’esprit et de l’action. III. Le fordisme contre l’Esprit La for
3 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
3. La philosophie n’est pas seule responsable d’un divorce que la nature humaine désirait de toute sa lâcheté. Mais l’exemple de
4 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
4 pas compte de nos beaux idéaux. Il résulte de ce divorce une crise profonde de la culture, au sens le plus large du terme. Les
5 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
5. La philosophie n’est pas seule responsable d’un divorce que la nature humaine désire en permanence de toute sa lâcheté. Mais
6 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
6psychologie, en tant qu’on peut le définir par le divorce de ses idées et de ses actes. D’où naît une certaine littérature d’in
7 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
7proque des conjoints. D’où le nombre croissant de divorces. En même temps, les cérémonies épithalamiques se simplifient ou dispa
8du rêve ; elle est mariée, naturellement. Qu’elle divorce, et il l’épousera ! Avec elle, ce sera la « vraie vie », ce sera l’ép
9 socialiste à édicter une série de lois contre le divorce (qu’on rendit extrêmement onéreux), contre l’avortement et contre l’a
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Préface à l’édition de 1956
10s propage au monde entier, et les statistiques de divorce permettent d’en mesurer l’ampleur. Si notre civilisation doit subsist
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
11roque des conjoints. D’où le nombre croissant des divorces. En même temps, les cérémonies épithalamiques se simplifient ou dispa
12ve 191  ; elle est mariée, naturellement. Qu’elle divorce, et il l’épousera ! Avec elle, ce sera la « vraie vie », ce sera l’ép
13 socialiste à édicter une série de lois contre le divorce (qu’on rendit beaucoup plus onéreux), contre l’avortement et contre l
14eut se mesurer simplement par les statistiques de divorce, où l’Amérique tient le premier rang. Vouloir fonder le mariage sur u
15hec que celles qui ont précédé. C’est pourquoi le divorce revêt en Amérique un caractère moins désastreux et même plus normal q
16it.) Sur quoi, plusieurs proposent d’interdire le divorce, ou de le rendre au moins très difficile. Mais c’est le mariage, à mo
10 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
17aux capitaines de l’industrie ou de la guerre. Le divorce a été prononcé entre la culture et l’action, entre le cerveau et la m
18 entre le cerveau et la main. Les résultats de ce divorce sont infinis. Mais le plus décisif, sans doute, est celui-ci : la cul
19once-Pilate Mais alors, qui est responsable de ce divorce entre la main et le cerveau ? Nous voyons bien où il nous a menés. Es
11 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
20aux capitaines de l’industrie ou de la guerre. Le divorce a été prononcé entre la culture et l’action, entre le cerveau et la m
21 entre le cerveau et la main. Les résultats de ce divorce sont infinis. Mais le plus [p. 14] décisif, sans doute, est celui-ci 
22once Pilate Mais alors, qui est responsable de ce divorce entre la main et le cerveau ? Nous voyons bien où il nous a menés. Es
12 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
23 j’en crois nos romanciers et les statistiques de divorce, atteint un degré de complexité inégalé dans toute l’Histoire : troub
13 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
24rincipe, justiciable d’une analyse qui suppose le divorce entre idées et actions, croyances et intérêts, instincts et conduite
14 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
25iveau où la pensée est encore agissante. S’il y a divorce entre culture et masses, ce serait moins la faute de la culture que c
15 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
26s sans titres de noblesse, sauf par alliances. Le divorce étant interdit, les femmes s’arrangent — et les maris aussi — avec un
16 1946, Esprit, articles (1932–1962). « Un divorce entre le christianisme et le monde ? » (août-septembre 1946)
27 [p. 188] « Un divorce entre le christianisme et le monde ? » (août-septembre 1946) at Je
28 ? » (août-septembre 1946) at Je ne vois pas le divorce en question. Pour qu’il y ait divorce, il faut qu’il y ait eu mariage
29vois pas le divorce en question. Pour qu’il y ait divorce, il faut qu’il y ait eu mariage. Or l’Église chrétienne est l’Épouse
30onde romain ; ni les staliniens s’inquiétant du « divorce actuel entre le marxisme et le monde moderne », lequel s’est cependan
17 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
31lle [p. 92] une « histoire », qu’il s’agisse d’un divorce sensationnel ou de la grève des mineurs. Je songe surtout au mouvemen
18 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
32plus vite, par une dépêche d’adieu, un voyage, un divorce. Never get involved, ne vous laissez jamais prendre au piège d’une in
33ie secrète d’une civilisation qui produit plus de divorces, plus d’homosexuels, plus d’obsédés que l’on enferme ou non, et plus
34t ceux qui offrent le plus de garanties contre le divorce américain. Du divorce Les statistiques établissent qu’aux États-Uni
35us de garanties contre le divorce américain. Du divorce Les statistiques établissent qu’aux États-Unis l’on divorce davantage
36s statistiques établissent qu’aux États-Unis l’on divorce davantage que dans tout autre pays du monde, Suède comprise. Mais ce
37les statistiques oublient de noter, c’est qu’on y divorce d’une manière tout à fait différente. Aux yeux des intéressés, le div
38ut à fait différente. Aux yeux des intéressés, le divorce américain ne saurait être, comme chez nous, la douloureuse rupture d’
39 comme toujours, à conserver 4 , eux à ouvrir. Le divorce est pour nous l’enterrement d’un bonheur, pour eux l’acte de naissanc
40l arrive que le nouveau mariage ne soit séparé du divorce que par le temps de changer de salle, et c’est le même juge — passant
41dans l’État de New York, la seule cause admise de divorce est le flagrant délit d’adultère. Autant dire que le divorce est impo
42 le flagrant délit d’adultère. Autant dire que le divorce est impossible, à moins que l’on accepte d’en passer par une odieuse
43 l’hôtel, est alors déclaré résident, obtient son divorce en un quart d’heure, se remarie en dix minutes, quitte les lieux l’in
44 Il n’y reviendra jamais, bien entendu, sauf s’il divorce une seconde fois. Cette éventualité, d’ailleurs, doit être envisagée
45roisième fois, elle pour la quatrième. » Motif de divorce allégué dans la plupart des cas : « Cruauté mentale » (nous disons :
46vait des ratatouilles à la mode de la Louisiane : divorce accordé. Dès qu’elle tombait malade, il faisait venir à la maison un
47ntrepreneur de pompes funèbres et des couronnes : divorce accordé. Il se frappait la tête contre les parois et lui mordait souv
48re les parois et lui mordait souvent les jambes : divorce accordé. La loufoquerie américaine se donne libre carrière dans ce do
49 croire que la facilité avec laquelle l’Américain divorce, révèle que ses mariages manquent de sens et de sérieux. II n’y entre
50ndant, j’en reviens à ma première définition : le divorce à l’américaine est considéré avant tout comme la mise en ordre de deu
51ique peut-être, en fin de compte, le phénomène du divorce américain. De la sexualité Je mets en fait que le puritanisme, héré
19 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
52ur un attachement, et la Morale exige aussitôt le divorce, ou deux divorces, et un nouveau mariage. Entre ou sors ! dit sans ce
53, et la Morale exige aussitôt le divorce, ou deux divorces, et un nouveau mariage. Entre ou sors ! dit sans cesse l’Amérique, qu
54. On compare les salaires en toute simplicité, on divorce pour des questions de cuisine, on se console vite, on n’admet pas la
20 1952, Preuves, articles (1951–1968). « L’Œuvre du xxᵉ siècle » : une réponse, ou une question ? (mai 1952)
55tuation globale de disjonctions irrémédiables, de divorce, allant vers le chaos et vers la décadence ? Ou bien dans un système
21 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
56, etc. Le nombre des enfants ou la proportion des divorces varient selon la religion, le niveau de vie et l’habitat. En Suisse,
57cherchons maintenant quelle est la proportion des divorces, nous trouverons pour les trois communautés citées plus haut : Pour
58 plus haut : Pour 1000 femmes mariées, nombre de divorces : Ville de Zurich 8,2 Appenzell Rh.-Int. 0,9 Ville de Genè
59ur l’ensemble de la Suisse, en 1940, l’indice des divorces était de 3,59 pour 1000 couples. Seul de tous les pays d’Europe, le D
60er les désordres que pourraient provoquer tant de divorces. La Suisse, divisée en cantons, est un pays où « tout le monde se con
22 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
61illes. L’adultère, de nos jours, ne conduit qu’au divorce, ou s’épuise en liaisons banales. Il n’offre pas de support sérieux à
23 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — f. Soulèvement des puissances animiques
62nguinité souvent invraisemblables, justifiant des divorces causés par l’intérêt mais jamais par le sentiment. Et subitement voic
24 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
63illes. L’adultère, de nos jours, ne conduit qu’au divorce, ou s’épuise en liaisons banales. Il n’offre pas de support sérieux à
25 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
64ple, le mythanalyste se tait. S’ils conduisent au divorce ou à l’électrochoc, il demande à être écouté : non comme médecin psyc
26 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
65cette nécessité vertu : « Il me paraissait que ce divorce était souhaitable, que le plaisir était ainsi plus pur, l’amour plus
27 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — i. L’amour selon les évangiles
66mon disciple (Luc, XIV, 26). Mariage, adultère, divorce Les pharisiens l’abordèrent, et dirent, pour l’éprouver : Est-il perm
67elui qui répudie sa femme lui donne une lettre de divorce. Mais moi je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour cause
28 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
68ple, le mythanalyste se tait. S’ils conduisent au divorce ou à l’électrochoc, il demande à être écouté : non comme médecin psyc
29 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
69k, la Suède et l’Autriche) pour la proportion des divorces, depuis que la mobilité de sa population d’un canton à l’autre a entr
70nnels : « Ces mariages mixtes !… » En réalité, le divorce s’explique surtout par d’autres causes. Il n’est pas le signe d’un qu
30 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
71k, la Suède et l’Autriche) pour la proportion des divorces, depuis que la mobilité de sa population d’un canton à l’autre a entr
72nnels : « Ces mariages mixtes !… » En réalité, le divorce s’explique surtout par d’autres causes. Il n’est pas le signe d’un qu
31 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
73n essor, qu’il s’agisse de Nations en instance de divorce avec l’OTAN ou avec le Pacte de Varsovie, ou de nations au sens ancie
32 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
74’esprit peut faire sien, et de surmonter ainsi le divorce profond qui est à l’origine des plus grands maux du siècle. Cependant
33 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.2. Préface à « L’Œuvre du xxe siècle »
75tuation globale de disjonctions irrémédiables, de divorce, allant vers le chaos et vers la décadence ? Ou bien dans un système
34 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
76n essor, qu’il s’agisse de nations en instance de divorce avec l’OTAN ou avec le pacte de Varsovie, ou de nations au sens ancie
35 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
77ues (faible abaissement du taux des suicides, des divorces, des dépressions, des névroses, des psychoses et de la criminalité).
36 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
78n essor, qu’il s’agisse de Nations en instance de divorce avec l’OTAN ou avec le Pacte de Varsovie, ou de nations au sens ancie
37 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Denis de Rougemont : l’amour et l’Europe en expert (24 décembre 1970)
79n de mon livre était généralement de retarder les divorces de quelques années, ce qui provoquait pas mal de souffrances, mais pe
80 utiles. Mon premier mariage s’est terminé par un divorce après mes années d’Amérique. C’est pourquoi dans la nouvelle édition
81ru en 1954 w j’ai ajouté un long chapitre sur le divorce. Depuis lors je n’ai cas cessé de récrire ce livre. Mon deuxième livr
38 1978, Cadmos, articles (1978–1986). L’Intellectuel contre l’Europe (été 1978)
82la culture mais de l’idée même de culture, sur le divorce entre art et société, sur l’impuissance de la révolte en soi et la mi