1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1et bien que nous niions toute vérité, nous étions dominés par le sens d’une réalité morale absolue que certains d’entre nous eu
2 1926, Articles divers (1924–1930). Les Bestiaires, de Henry de Montherlant (10 juillet 1926)
2 Montherlant n’a pas toujours échappé, mais qu’il domine dans l’ensemble et entraîne dans l’allure puissante à la fois et dési
3 parce qu’il sait ce qu’elle va faire, il peut la dominer… : on ne vainc vraiment que ce qu’on aime, et les victorieux sont d’i
3 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Lecache, Jacob (mai 1927)
4on avidité de puissance. C’est par l’argent qu’on domine notre âge : il devient grand industriel, assure sa fortune au prix du
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
5portes de sortie » ou compromis :   « Nous étions dominés par le sens d’une réalité morale absolue que certains d’entre nous eu
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
6p. 14] dissonance douloureuse.  3 Deux angoisses dominent mon enfance : les séances chez le dentiste et l’horaire des leçons. C
6 1929, Journal de Genève, articles (1926–1982). Panorama de Budapest (23 mai 1929)
7gardes blancs aux casques d’or s’avance en proue, dominant superbement cette ville désordonnée. Derrière, ce sont des rues silen
7 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Léon Pierre-Quint, Le Comte de Lautréamont et Dieu (septembre 1930)
8nt dangereuse. On sent bien ici que le critique a dominé son sujet. Mais pourquoi se refuse-t-il à tirer de ces remarques fort
8 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
9 une coupole d’ocre éclatante, immense et froide, dominant cette plaine onduleuse dont les vagues se perdent dans une poussière
9 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
10 et des choses est celui d’un courant musical qui domine l’ensemble et le compose selon les lois d’une plastique exubérante. Q
10 1930, Articles divers (1924–1930). « Vos fantômes ne sont pas les miens… » [Réponse à l’enquête « Les vrais fantômes »] (juillet 1930)
11aible, malade ou ivre, c’est-à-dire quand je suis dominé par le monde. Ils ont tous le même air absurde. Des fantômes d’une au
11 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
12i ? Je regarde autour de moi : des murs sans yeux dominent des baraques éparses dans une brousse où s’engage délibérément notre
12 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
13l’égard de toute autorité divine qui est le trait dominant de notre époque » — pour reprendre la définition qu’en donnait ici mê
13 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
14ages.) On éteint. Et c’est alors, d’un balcon qui domine les groupes, une voix qui descend avec un tremblement d’étoile. Richa
14 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
15 une coupole d’ocre éclatante, immense et froide, dominant cette plaine onduleuse dont les vagues se perdent dans une poussière
16 et des choses est celui d’un courant musical qui domine l’ensemble et le compose selon les lois d’une plastique exubérante. Q
15 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
17s troués de petits poissons. À [p. 133] gauche je domine un pesant pont de pierre rougeâtre, trois arches dont les piles s’ava
18t désintéressée dans l’activité d’un jugement qui domine la médiocrité du monde. Le père Reinecke est un esprit « caustique »
19 ses terrasses étroites, déjà brûlantes au matin, dominant la ville, ses bruits de chars, ses cris d’enfants. Je traverse l’odeu
20Car la lenteur est chose souveraine, — elle seule domine l’amour. Les plus grands spectacles naturels sont des spectacles de l
16 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
21ar les méthodes de Lénine… Race de colonisateurs, dominant sur ces marches de l’Europe depuis des siècles, mais séculairement me
17 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
22i ? Je regarde autour de moi : des murs sans yeux dominent des baraques éparses dans une brousse où s’engage délibérément notre
18 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
23t supérieur à la somme de toutes ces activités et domina constamment sa vie et son œuvre. Il n’y a peut-être pas d’individu pl
19 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Hic et nunc [éditorial] (novembre 1932)
24s idées mêmes, mais bien dans une réalité qui les domine et qui les juge, en même temps que nous-mêmes. Avant tout, après tout
20 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
25us ne verserons notre sang. Il y a une vérité qui domine et condamne tout cela. Entre le communisme et la révolution personnal
21 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
26rre et surtout ce qui l’a permise, prétend encore dominer sur l’Europe, et ne peut maintenir cette apparence de règne qu’en con
27e contre l’Église : « Tes amis t’ont jouée, t’ont dominée, ceux qui mangeaient ton pain t’ont dressé des pièges — et tu n’as pa
28nnant naguère, elle a perdu la seule force qui le dominait. « Car le péché n’est pas le dérèglement de la chair et du sang, mais
22 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
29ionnaire, dans tous les pays où le protestantisme domine, des protestants qui loin de renier leur foi se fondent sur elle pour
23 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
30 alors le temps de ses journées, c’est pour mieux dominer ses moyens. Selon sa loi. Mais le moderne dit : « Je gagne » ou « je
24 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Pétrarque, par Charles-Albert Cingria (avril 1933)
31ous une sérénité qui est plutôt de l’enthousiasme dominé, l’opulente diversité du monde. La qualité des traductions du latin,
25 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Saint-Évremond ou L’humaniste impur, par Albert-Marie Schmidt (octobre 1933)
32-être aussi certain défaut : Albert-Marie Schmidt domine trop constamment et trop aisément son sujet. Non point qu’il le maint
26 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Deuxième Jour de la Création, par Ilya Ehrenbourg (décembre 1933)
33pour le problème de la fonte, qui est le problème dominant dans cette région de la Sibérie. Entre eux, une jeune et touchante Ir
27 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
34tion en dit long sur la conception du travail qui domine aujourd’hui. Elle en fait d’ailleurs immédiatement ressortir le parad
28 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
35e le sais bien. On répète que les événements nous dominent et qu’ils sont incompréhensibles et impensables. Ce n’est pas vrai !
36deptes du marxisme et du racisme sont entièrement dominés par la classe ou la race, et c’est perdre son temps que de contester
37s bien obligé de reconnaître qu’en fait, ils nous dominent. Ne fût-ce que par le moyen de la presse. On peut dire, sans exagérer
29 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
38rre et surtout ce qui l’a permise, prétend encore dominer sur l’Europe, et ne peut maintenir cette apparence de règne qu’en con
39e contre l’Église : « Tes amis t’ont jouée, t’ont dominée, ceux qui mangeaient ton pain t’ont dressé des pièges — et tu n’as pa
40nnant naguère, elle a perdu la seule force qui le dominait. « Car le péché n’est pas le dérèglement de la chair et du sang, mais
30 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
41us ne verserons notre sang. Il y a une vérité qui domine et condamne tout cela. [p. 148] Entre le communisme et la révolution
31 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
42ona ou fonction sociale, dans un composé original dominé par la foi. Si la foi venait à disparaître ou à s’altérer, la communa
43d’Amérique et de l’Empire anglais avec ses libres Dominions, — partout l’on voit les protestants revendiquer et appliquer un syst
32 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
44tion en dit long sur la conception du travail qui domine aujourd’hui. Elle en fait d’ailleurs immédiatement ressortir le parad
33 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — ii. Loisir ou temps vide ?
45 alors le temps de ses journées, c’est pour mieux dominer ses moyens. Selon sa loi. Mais le moderne dit : « Je gagne » ou « Je
34 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — v. Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels)
46 volonté de le transformer, donc finalement de le dominer. S’engager, ce n’est pas se mettre en location. Ce n’est pas « prêter
35 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
47e le sais bien. On répète que les événements nous dominent et qu’ils sont incompréhensibles et impensables. Ce n’est pas vrai !
48deptes du marxisme et du racisme sont entièrement dominés par la classe ou la race, et c’est perdre son temps que de contester
49s bien obligé de reconnaître qu’en fait, ils nous dominent. Ne fût-ce que par le moyen de la presse. On peut dire, sans exagérer
36 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
50 des commerçants » — comme disait Nietzsche — qui domine notre société. p. 415 r. « Deux essais de philosophes chrétiens 
37 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
51sûr, mais Hegel est dans tous nos journaux, Hegel domine le marxisme et les fascismes, et la théologie des sociologues, des hi
38 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
52 mètres d’altitude [p. 813] dans un désert glacé, dominé par d’énormes cimes neigeuses. Le ministre de la Guerre, un métis ass
53 ici au nœud tragique de ce problème allemand qui domine l’après-guerre, et dont le dénouement doit nous laisser d’autant moin
54on 65 , à ce Destin allemand, qui, toutefois, les domine. [p. 817] Edschmid est plus viril, plus massif, plus sain ; moins com
39 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Une histoire de la Réforme en France (15 décembre 1934)
55ler, ce n’est pas un souci d’unité religieuse qui domine : la religion leur est simple prétexte ; mais il s’agit d’établir à t
40 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
56r eux de nous-mêmes et du monde. Nous nous voyons dominés fréquemment par les objets que nous imaginons sans les saisir, et not
41 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Grammaire de la personne (janvier 1934)
57llectif. La mystique de la masse ou du groupe qui domine la moitié de l’Europe, n’a pas d’origine plus certaine que ce renvers
42 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Destin du siècle ou destin de l’homme ? (mai 1934)
58nts et criminels, nous le reconnaissons, mais qui dominent notre siècle, vous n’avez rien à proposer que votre chétive personne 
43 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
59as au contraire le monde contemporain entièrement dominé par une religion de la vie, de « l’intensité » de la vie ? Ne voyons-
44 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Trois traités de Jean Calvin (20 juillet 1935)
60 Soumission du langage à l’objet spirituellement dominé : telle serait la formule du classicisme de Calvin. D’une vivacité pr
45 1935, Esprit, articles (1932–1962). André Rouveyre, Singulier (janvier 1935)
61la vocation paraît inséparable de l’amour qui les domine. Une analyse racinienne des sentiments s’unit ici à la rigueur d’un i
46 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
62analytique que Tzara donne du monde actuel. Monde dominé, dit-il, par l’angoisse de vivre (complexe de castration). La cause d
47 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
63rtant, c’est qu’une instance critique impitoyable domine sans cesse ces tentatives inévitables, et déclare leur vraie signific
48 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Recherches philosophiques (septembre 1935)
64uissamment l’origine philosophique du conflit qui domine le monde présent. L’effondrement de l’idéalisme hégélien sous la pres
49 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les mystiques allemands du xiiiᵉ au xixᵉ siècle, par Jean Chuzeville (octobre 1935)
65Il y a d’autres exigences possibles : ces deux-là dominent notre siècle.) Du point de vue strictement théologique, qui est tout
50 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
66 un ensemble organiquement articulé, c’est-à-dire dominé par une commune mesure.   3. — La culture ayant une mesure commune av
51 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
67nne l’image conventionnelle. Entre les forces qui dominent la cité, et les hommes qui habitent la cité, il n’y a plus aucune pro
68 puissances que j’énumérais tout à l’heure et qui dominent la cité. C’est le désordre et l’injustice tolérés, devenus normaux, c
69t sa puissance dernière, la mort, sont absolument dominées. C’en est fait ! depuis 19 siècles. La justice a paru, et nous en tém
70e entre la pensée et l’action. La cité n’est plus dominée par une norme et un but commun. Ce sont les bases culturelles qui son
52 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
71cet appel anxieux à la santé perdue. Le mythe qui domine une classe à bout de nerfs et de divertissements, c’est peut-être le
53 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
72de des deux grandes dogmatiques rationalistes qui dominent le xixe siècle : la dogmatique positiviste-réactionnaire, et la dogm
54 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.5. Importance de la notion de commune mesure
73 la critique et à la connaissance du principe qui domine l’action et la pensée de leur époque. Nous avons vu que l’époque bour
55 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
74ous le verrons, et ce fut le cas de la mesure qui domina l’Europe du Moyen Âge. ⁂ L’histoire du monde n’a pas connu de civilis
75e [p. 64] où la synthèse des deux traditions sera dominée par l’élément biblique.) Seuls les grands discours prophétiques parmi
56 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
76ement qu’aucun siècle du Moyen Âge ait jamais été dominé par une seule théologie. Les doctrines de Thomas d’Aquin, à l’apogée
77e rhétorique, et maintenant la rhétorique prétend dominer le sens même des discours qui ordonnent l’action : dictature des inst
57 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
78ut, sans souci de la règle commune, et la terreur domine cette anarchie, distribuant des condamnations d’autant plus excessive
58 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
79 plus proche que la russe. L’expérience russe est dominée par deux grands faits qui la distinguent radicalement de toutes nos p
80urces du nouveau droit qui s’établit. Ses pensées dominent les fondements et la forme de l’ordre social et politique nouveau. »
59 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
81ce sous-entendu que personne n’entend plus et qui domine la morale et la pensée d’un siècle, dans ces réalités dont une sagess
82version des hiérarchies spirituelles, normalement dominées par l’acte créateur, aujourd’hui suspendues à cette pauvre notion d’u
60 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
83ux et avant eux, deux noms : Hegel et Kierkegaard dominent et résument ce débat. Désormais nous les découvrirons aux prises à to
84ce qui importe dans une vie, c’est son parti pris dominant.) On peut être conformiste par faiblesse, parce que l’on est vaincu,
61 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
85Telle est la loi nouvelle et la réalité d’une ère dominée par ce fait historique : l’Incarnation de la Parole. Les grands docte
86re hors de la forme ? La psychologie d’école, qui domina et qui domine encore tous les romans à la Bourget, consiste à rattach
87forme ? La psychologie d’école, qui domina et qui domine encore tous les romans à la Bourget, consiste à rattacher par convent
62 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
88mbre 1936) aa De l’Art poétique de Claudel, qui domine de son poids les écritures du siècle, je retiendrai d’abord deux mots
63 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
89s politiques démesurées. Il y a le Japon qui veut dominer sur l’Asie ; il y a l’URSS qui veut faire mieux que l’Amérique et qui
64 1936, Le Semeur, articles (1933–1949). Notre foi, par Emil Brunner (janvier 1936)
90 et la foi de l’auteur informées par la Bible, et dominées par elle. Pour Brunner, « la foi chrétienne est une foi biblique » ;
65 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
91x, exemplaire dans sa symétrie architecturale. Il domine toutes les maisons et le clocher. Il est seul au-dessus du pays. Je v
92ier parmi lesquels il vit. Pour le moment, ce qui domine en moi, c’est le plaisir du dépaysement en profondeur — et non plus e
93line où nous étions tous réunis pour déjeuner, on dominait tout un canton de marécages mélancoliques ; et parfois l’on voyait sc
94hie intérieure de sa jeunesse inoccupée, enfin de dominer dans l’espace d’une seule vie ce romantisme où trois générations vont
95est l’affaire d’une patience, ou d’une impatience dominée, — et sans doute qu’une certaine pauvreté pouvait seule m’y forcer ut
66 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
96ra colonisée. Mais si l’état d’esprit des seconds domine, la France fera de nouveau des enfants, par suite du [n]ationalisme,
97’un intellect intact et offensif. Peu capables de dominer le conflit normal et fécond des créations de la raison et des impulsi
98installés au presbytère sur une galerie d’où l’on domine un ample paysage horizontal. La plaine est à nos pieds, des Cévennes
99lique, à en croire les journaux, est actuellement dominée par le souci des élections académiques et des retraites aux sexagénai
67 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
100line où nous étions tous réunis pour déjeuner, on dominait tout un canton de marécages mélancoliques ; et parfois l’on voyait sc
68 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
101rçoit que la fatalité de la légende a bel et bien dominé tous ces êtres, malgré leur scepticisme ou leurs bravades, dans la me
102ravades, dans la mesure où les religions obscures dominent ceux qui n’ont pas la foi. Seule une prière désespérée, de pur amour,
69 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
103ce à elle que l’Occident s’est édifié, et qu’il a dominé le monde. Elle n’est nullement, comme certains voudraient le croire,
104. De Genève, c’est une autre « école suisse » qui domine les lettres françaises ; après Rousseau : Constant et Staël, [p. 31]
70 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (I) (15 février 1937)
105tat de choses libéral certes, mais anarchique, et dominé par les seules nécessités de l’argent. En dehors des milieux directem
71 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
106x, exemplaire dans sa symétrie architecturale. Il domine toutes les maisons et le clocher. Il est seul au-dessus du pays. Je v
107est l’affaire d’une patience, ou d’une impatience dominée, — et sans doute qu’une certaine pauvreté pouvait seule m’y forcer ut
72 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Pages inédites du Journal d’un intellectuel en chômage (octobre 1937)
108me nuit. On ne voit que ces figures géométriques, dominées par le clocher à toit plat, et des fragments de silhouettes d’arbres
73 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
109it de l’homme. Elles se sont laissé envahir, puis dominer par ses mécanismes, aboutissant ainsi, à plusieurs reprises, à une dé
110’emporte sur l’activité créatrice de l’homme, qui domine le développement économique, social et même politique. Les marchands
74 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
111de son autorité purement spirituelle qu’un Calvin domina Genève, dont il n’était même pas citoyen légal. C’est en vertu d’une
75 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
112se déjà à la moitié de l’Europe, et qui demain la dominera ? Si le régime totalitaire est le châtiment qu’a mérité l’Europe, si
76 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
113ne constante prise sur le réel, qu’elle cherche à dominer, non pas à fuir. Je dis qu’une telle fidélité fonde la personne. Car
114e surmâle. Mythe d’une puissance indéfinie et qui domine les contingences morales. Mais alors, on peut être certain qu’un pare
115es relations humaines. Par contre, l’homme qui se domine, ce n’est pas faute de « passion » (au sens de tempérament) mais c’es
77 1938, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels) (juin 1938)
116 volonté de le transformer, donc finalement de le dominer. S’engager, ce n’est pas se mettre en location. Ce n’est pas « prêter
78 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
117e institué entre l’amant-chevalier et sa Dame, ou domina.) Fidélité incompatible avec celle du mariage, on l’a vu. Le Roman ne
79 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
118. De même, dans leur mythologie, « l’idée de mort domine tout, et tout la découvre 15  ». Et cela n’est pas sans inciter à de
119relle, et un dieu de Ténèbres, auteur du mal, qui domine toute la Création visible. Des siècles avant l’apparition de Manès, o
120ant de là, constatons qu’un grand fait historique domine le xiie siècle provençal : Dans le même temps que le lyrisme du domn
121originaire de l’Inde. Au lieu des quatre rois qui dominaient le jeu [p. 123] primitif, on voit la Dame (ou Reine) prendre le pas s
122un Dieu bon qui est pur esprit et un Démiurge qui domine la matière et la chair. La compulsion qui créait le complexe œdipien
123’Amour » n’est pas seulement libératrice du désir dominé par Mesure et Prouesse, elle est aussi Fontaine de Jouvence : Je veu
80 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
124de guerre, aux xviie et xviiie siècles, sera de dominer le monstre mécanique, afin de sauver autant que possible le caractère
125 Mort. Désormais le fait national sera le facteur dominant de la guerre. « Celui qui écrit sur la stratégie et sur la tactique d
81 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
126ne constante prise sur le réel, qu’elle cherche à dominer, non pas à fuir. Je dis qu’une telle fidélité fonde la personne. Car
127e surmâle. Mythe d’une puissance indéfinie et qui domine les contingences morales. Mais alors, on peut être certain qu’un pare
128es relations humaines. Par contre, l’homme qui se domine, ce n’est pas faute de « passion » (au sens de tempérament) mais c’es
82 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
129iplomatie, un instrument compliqué et défectueux, dominé d’une part par des idées traditionnelles très générales, et d’autre p
83 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
130lise. — Comment a-t-il pu, en moins de vingt ans, dominer ainsi toute la littérature ? — Beaucoup d’historiens, d’érudits, se s
84 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
131ona ou fonction sociale, dans un composé original dominé par la foi. Si la foi venait à disparaître ou à s’altérer, la communa
132d’Amérique et de l’Empire anglais avec ses libres Dominions, — partout l’on voit les protestants revendiquer et appliquer un syst
85 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
133ue la société devienne trop gigantesque pour être dominée d’un seul regard. [p. 70] Une seule intelligence ne peut plus en comp
134 toutes les fatalités économiques qui, selon lui, dominent nos croyances intimes. Mais cela revient au même : car si tout est dé
135s à notre pensée impuissante. Quand la culture ne domine [p. 76] plus l’action, c’est l’action qui domine la culture, mais une
136 domine [p. 76] plus l’action, c’est l’action qui domine la culture, mais une action qui ne sait pas où elle va ! Et la sociét
86 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
137ce à elle que l’Occident s’est édifié, et qu’il a dominé le monde. Elle n’est nullement, comme certains voudraient le croire,
138. De Genève, c’est une autre « école suisse » qui domine les lettres françaises ; après Rousseau : Constant et Staël, et toute
87 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
139et même de religions. Des raisons spirituelles la dominent, et il s’agit de les prendre au sérieux si l’on veut rester réaliste.
88 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
140st le second qui détermine des actes. Et surtout, dominant l’un et l’autre, il y a l’idée et l’idéal du Saint-Empire, c’est-à-di
89 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
141 à tout lorsqu’on l’y force — et en particulier à dominer les masses 43 . Il est temps que la Suisse comprenne que le souci de
90 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
142ue la société devienne trop gigantesque pour être dominée d’un seul regard. Une seule intelligence ne peut plus en comprendre e
143s à notre pensée impuissante. Quand la culture ne domine plus l’action, c’est l’action qui domine la culture, mais une action
144lture ne domine plus l’action, c’est l’action qui domine la culture, mais une action qui ne sait plus où elle va ! Et la socié
91 1940, La Vie protestante, articles (1938–1978). De Luther à Hitler (15 mars 1940)
145r pas su, dans l’espace d’une vingtaine d’années, dominer les fatalités germaniques que six siècles de catholicisme lui léguaie
92 1940, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Erreurs sur l’Allemagne (1er mai 1940)
146ans la mythologie des Celtes, « l’idée de la mort domine tout, et tout la découvre »? On voit le danger d’aller chercher dans
93 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Souvenir de la paix française (15 mars 1941)
147ge en bordure de la route. D’un côté, les maisons dominaient une vallée, de l’autre elles s’élevaient à peine d’un étage au-dessus
94 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
148pre action le dissimule aux yeux de celui qu’elle domine. Il s’évanouit dans son succès, et son triomphe est son incognito. La
95 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
149 prêcher utilement le Christianisme dans un monde dominé par la presse quotidienne. Toutefois, l’incognito du Prince de ce Mon
150connaissance scientifique, mais dans le fanatisme dominant les masses, et dans une véritable hystérie qui les pousse en avant ».
151 recours à l’Éternel, c’est-à-dire l’autorité qui domine les pouvoirs terrestres. Il s’agit donc de supprimer l’idée d’au-delà
96 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
152r de supprimer le péril [p. 105] plutôt que de le dominer, qui définit l’attitude bourgeoise et l’esprit général de nos démocra
153 modèles dans l’art de courtiser un supérieur, de dominer un inférieur, et d’observer partout les distances convenables. La cou
154 les flattant, puisqu’il n’est plus permis de les dominer ; enfin d’appeler par leur prénom le plus grand nombre possible d’éle
97 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
155is s’arrêta, parce que personne ne savait plus en dominer l’ensemble démesuré, ni formuler son sens dans un langage commun. Il
156la société est devenue trop gigantesque pour être dominée d’un seul regard. Une seule intelligence ne peut plus en comprendre e
157universelle dans l’anonyme, une énorme cacophonie dominée par le bruit des bombes. Un de ces fous à la sagesse bavarde, comme o
158prévues ; précisément pour éviter que les humeurs dominent les raisons, que le momentané détruise le durable, et que les intérêt
159 l’échelle de la société. La femme qui n’est plus dominée par l’homme — que la faute en soit à l’homme ou à elle-même — perd sa
160chant profond qui ne cesse jamais, inaltérable et dominant, ah ! taisons-nous, le voici qui revient, et ce n’est pas encore notr
98 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
161’un large fleuve d’or fondu »… O da quod jubes, domine ! 37 [p. 215] 66. Le Bleu du Ciel Ecce, fundabo te in sapphir
99 1944, Les Personnes du drame. Introduction
162a chair ni le sang », ni la raison qui entend les dominer, ne pouvaient croire et contempler, c’était l’identité parfaite de Jé
100 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
163ace magique et trouve son antidote dans une magie dominée. La magie est ainsi, pour Goethe, un remède dont il doit arriver à se