1 1924, Articles divers (1924–1930). M. de Montherlant, le sport et les Jésuites (9 février 1924)
1tes ces choses ne se font pas en vain. Le chef se dresse entre les dix qui sont à lui. Il dit : « Je ne demande pas qu’on m’ai
2 1926, Articles divers (1924–1930). Les Bestiaires, de Henry de Montherlant (10 juillet 1926)
2ades, des chevaux qui partent tout droit, la tête dressée, des vachettes qui se mordillent et se frôlent amoureusement, des chi
3 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Edmond Jaloux, Ô toi que j’eusse aimée… (mars 1927)
3ignore ou tyrannise aveuglément, car « nous avons dressé notre orgueilleuse raison à nous tromper sur tout ce qui est profond
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
4es — de novembre 1926.   2 mai 1927. « Nous avons dressé notre orgueilleuse raison à nous tromper sur ce qu’il y a de profond
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 5. La machine à fabriquer des électeurs
5s. Or, c’est une révolte de ma sensibilité qui me dresse contre l’École. Mes arguments ne se mettent en branle qu’après coup. 
6 1929, Journal de Genève, articles (1926–1982). Panorama de Budapest (23 mai 1929)
6azar, qui sonne rouge et jaune aussi). Soudain se dresse une énorme maison de pierre brune, puis une banque en style hongrois,
7 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
7Soudain, à dix pas [p. 139] devant moi, une biche dresse la tête au ras des herbes, se lève, saute sur place, — n’est plus là.
8 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
8six ans ; plus tard on leur confie des poulains à dresser — et ce n’est pas commode de se trouver devant une bête en liberté qu
9ept sur un bœuf jusqu’à ce que ses genoux plient. Dresser des étalons en liberté, et les monter à poil. Jouer à football avec l
9 1932, Présence, articles (1932–1946). Cause commune (avril-juin 1932)
10inement » que dans le monde entier nous voyons se dresser contre la stérilisante convention capitaliste, contre le malthusianis
11maîtres. Il ne s’agit non plus d’un humanisme qui dresserait l’homme contre Dieu, ce qui revient, on l’a bien vu, à dresser, contr
12me contre Dieu, ce qui revient, on l’a bien vu, à dresser, contre la grandeur et l’humilité de la personne, l’orgueilleuse et é
10 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
13tre-attaquent. Et alors, toute une jeunesse va se dresser ? Va prendre parti, et agir ?… — Paralysie. — Le salut qu’on lui offr
11 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
14 clause aryenne et trahissait sa foi, Barth s’est dressé dans une protestation retentissante, que personne n’a osé faire taire
12 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
15t’ont dominée, ceux qui mangeaient ton pain t’ont dressé des pièges — et tu n’as pas su t’en apercevoir ! — Toi qui t’assieds
16èglement 8  ». Et pourtant, nous n’avons jamais à dresser notre christianisme contre le monde, comme une force positive contre
13 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
17nouveau existe dès le moment où cette violence se dresse. Il lui reste à augmenter sa tension essentielle, — et c’est cela la
14 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
18t’ont dominée, ceux qui mangeaient ton pain t’ont dressé des pièges — et tu n’as pas su t’en apercevoir ! — Toi qui t’assieds
19lement. » 31 Et pourtant, nous n’avons jamais à dresser notre christianisme contre le monde, comme une force positive contre
15 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
20tre-attaquent. Et alors, toute une jeunesse va se dresser ? Va prendre parti, et agir ?… — Paralysie. — Le salut qu’on lui offr
16 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
21 et contre la révolte de l’individu, ce qui va se dresser pour proclamer les droits et les devoirs de la personne chrétienne — 
22t à la [p. 212] forme, sinon quant à l’esprit, se dresse le bloc des trois états totalitaires — que menace de rejoindre l’Espa
23airement durcis, de ces jeunes soldats politiques dressés à l’héroïsme en masse, à l’héroïsme collectif — le plus facile, si c’
24Et surtout, n’oublions jamais que l’ennemi qui se dresse devant nous, c’est en nous tout d’abord que nous devons le vaincre, c
17 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
25», — c’est-à-dire un acte révolutionnaire. Ils se dressent ainsi contre le préjugé le plus nocif de la mentalité politique franç
18 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
26par ses sacrifices. La haute stature de Pillau se dresse devant lui. Une fois encore, Pillau lui montre le sens du sacrifice d
19 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). L’Humanité de Jésus d’après Calvin, par Max Dominicé (24 mars 1934)
27s, dit M. Dominicé, deux obstacles très graves se dressaient aussitôt. Le premier, c’étaient les miracles. Aussi bien, se méfiait-
20 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Au sujet d’un roman : Sara Alelia (3 novembre 1934)
28 peu ivrogne, un vieil ours intraitable, toujours dressé contre les conventions civilisées — inoubliable création, ce Norenius
21 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Une histoire de la Réforme en France (15 décembre 1934)
29Réformés de France ne cessèrent, dès le début, de dresser une protestation dont les termes n’ont, hélas ! pas vieilli. Viénot c
22 1934, Esprit, articles (1932–1962). Sur une nouvelle de Jean Giono (novembre 1934)
30à le camarade Hamsun, qui arrive avec son violon. Dresse-toi, viens, nous partons dans le vaste monde. À ceux-là, je dois la n
23 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
31tinguons leur véritable angoisse, et qu’elle nous dresse pour une réponse. La plénitude est un combat d’amour. Mais aimer ? C’
24 1934, Journal de Genève, articles (1926–1982). Sara Alelia (25 mai 1934)
32 peu ivrogne, un vieil ours intraitable, toujours dressé contre les conventions civilisées — inoubliable création, ce Norenius
25 1935, Esprit, articles (1932–1962). Kasimir Edschmid, Destin allemand (mai 1935)
33 — celui qui n’a pas pu sauver ses camarades — se dresse devant lui dans son délire. Une fois encore, Pillau lui montre le sen
26 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
34e) b) Les réalités qui se payent. Donc, on nous dresse à ne servir à rien. Entendez : à ne rien servir. Le royaume de l’espr
27 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
35ions dites pratiques. Mais c’est encore moins les dresser à la brutalité. Éduquer les hommes, c’est leur donner les moyens, jus
28 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
36produits. Une simple équivoque [p. 78] sémantique dresse parfois l’un contre l’autre deux hommes qui auraient dû « s’entendre 
29 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
37r, à force égale, les révolutions religieuses qui dressent leurs monuments sacrés à l’Est. Pour le présent, notre devoir europée
30 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
38e soit le monde, et moi-même dans ce monde, je me dresserai contre lui et contre moi, et je saurai forcer mes mains cruelles et j
31 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
39absence et remise à demain 85 . Quand un homme se dressait dans l’exigence de la jeunesse injuste et franche, ils n’avaient rien
40t adhésion à l’instant éternel ; un instant il se dresse contre les mécanismes de la mort ; un instant il recrée, dans la visi
41r un acte total, un oui total à l’instant éternel dresserait contre nous l’univers totalement unifié dans le non, — la pleine stat
32 1936, Esprit, articles (1932–1962). Francfort, 16 mars 1936 (avril 1936)
42La tribune avancée au centre de l’ovale énorme se dressait au-dessus du parterre, violemment éclairée, fascinante. À huit heures
43gnant ici la clameur instantanée de 30 000 hommes dressés d’un seul élan. Je me souviens aussi de cela : « La puissance de gouv
44chaque homme de la nation allemande. » De nouveau dressés, saluant à la romaine, ils pleuraient, ils râlaient des heil ! la fac
33 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
45r, à force égale, les révolutions religieuses qui dressent leurs monuments sacrés à l’Est. Pour le présent, notre devoir europée
34 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
46e la doctrine et l’attitude profonde de l’O.N. se dressent en une opposition irréductible, essentielle. L’État-nation, voilà l’e
35 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
47, si mal connu en Europe ; il y a l’Allemagne qui dresse toute sa jeunesse au service de l’État le mieux « entraîné » qu’on ai
36 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
48ux tréteaux et deux planches bien rabotées ; j’ai dressé cela devant la fenêtre ouverte sur les verdures encore vivaces du jar
37 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
49 Le carreau rouge a été débarrassé du tapis. J’ai dressé ma table sur des tréteaux. Il ne reste qu’un grand canapé de velours
50plexes que le Diable ait jamais pu concevoir pour dresser les humains les uns contre les autres. Et qui ou quoi pourrait nous e
38 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Luther contre Érasme (19 juin 1937)
51ée militante que ce petit moine qui, à Worms, osa dresser contre l’opportunisme impérial et sacerdotal l’inflexible, l’urgente
39 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
52ux tréteaux et deux planches bien rabotées ; j’ai dressé cela devant la fenêtre ouverte sur les verdures encore vivaces du jar
40 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
53ennent à prendre ce repas en public, à des tables dressées devant l’Opéra. Tout cela sans trop de gaîté, avec une sorte d’applic
54ions dites pratiques. Mais c’est encore moins les dresser à la brutalité. Éduquer les hommes, c’est leur donner les moyens, jus
55les bancs. Je verrai très bien la tribune, qui se dresse au centre de l’ovale, comme une tour carrée, tendue de rouge et viole
56uer que j’ai les mains dans mes poches : ils sont dressés, immobiles et hurlant en mesure, les yeux fixés sur ce point lumineux
57ri », cette clameur instantanée de 40 000 humains dressés d’un seul élan. « Une ère nouvelle commence ici… » Non, ce n’est pas
58stoire, le catalyseur de ces forces qui déjà sont dressées devant vous ; et après cela, vous pouvez le supprimer sans rien détru
59remière feuille. Un marteau et une roue dentée se dressent, énormes, sur le ciel rouge. Au-dessous, une [p. 57] vingtaine de vis
41 1938, Journal d’Allemagne. ii. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
60 toute la doctrine et l’attitude personnaliste se dressent en une opposition irréductible, essentielle. L’État-nation, voilà l’e
42 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
61sse, il faut recommencer cette ascension de l’âme dressée contre le monde. Mais alors le Tristan moderne glisse vers le type co
43 1938, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Caquets d’une vieille poule noire (août 1938)
62e Française 4 qui, du fond de son Romorantin, se dresse, seule, contre toute l’opinion — quitte à passer pour Dieu sait quoi
44 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
63uelles se livrent les Occidentaux. On aurait vite dressé la liste des romans qui n’y font aucune allusion ; et le succès rempo
64en passe de nous faire oublier la sévère réalité. Dresser le mythe de la passion dans sa violence primitive et sacrée, dans sa
65entre la Norme du Jour et la Passion de la Nuit ; dresser cette figure de la Mort des Amants qu’exalte l’angoissant et vampiriq
45 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
66s… Mais ces « affirmations hardies » ont aussitôt dressé contre elles l’ensemble de nos érudits. Wechssler s’est vu traiter de
67Malgré toutes mes recherches, dans les procédures dressées par nos frères, je n’ai pas trouvé que les hérétiques « consolés » se
68malgré l’avertissement gravé sur une croix qui se dresse devant lui. Bientôt survient un chevalier à l’armure blanche qui le r
69conçue comme une force divinisante — c’est-à-dire dressant l’homme contre Dieu — sitôt qu’on [p. 148] aura décidé de lui céder.
70is il en fait ce qu’il veut. Il modifie — et nous dressons l’oreille — trois moments décisifs de l’action : a) il met en relief
46 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
71ense, il se dépouilla de tous ses vêtements et se dressant tout nu devant son père richement habillé, déclara que désormais Dieu
47 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
72mbeau de Mantoue voici le mythe de nouveau qui se dresse, à la lueur d’une torche que tient Roméo. Juliette repose, endormie p
73s, dans leur rythme. On imagine Don Juan toujours dressé sur ses ergots, prêt à bondir quand par hasard il vient de suspendre
74yrannie. Jusqu’au jour où Wagner, d’un seul coup, dressera le mythe dans sa pleine stature et dans sa virulence totale : la musi
48 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
75sse, il faut recommencer cette ascension de l’âme dressée contre le monde. Mais alors le Tristan moderne glisse vers le type co
49 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). Le bon vieux temps présent (20 mars 1939)
76es tyrans nous accablent, soit qu’un sursaut nous dresse à résister, il faudra changer de rythme et rectifier la tenue, bander
50 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). Directeurs d’inconscience (11 avril 1939)
77et l’heure des Guides. Un Duce, un Führer vont se dresser et nous cingler de grosses ironies. Nous avons perdu le sens de la gr
51 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
78s son Catalogue des témoins de la foi qui se sont dressés avant Martin Luther, par la parole et par l’écrit, contre le Pape et
52 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
79f : « Catalogue des témoins de la foi qui se sont dressés, avant Martin Luther, contre le pape et ses erreurs ». Enfin, s’il ét
53 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
80) ap Lorsqu’il paraît brillant d’or et de soie, dressé sur ses ergots de grand ténor, l’on est tenté de ne voir en lui que l
81uf par le décret de sa rigueur. ⁂ Nietzsche s’est dressé face au siècle. Et l’adversaire qu’il s’est choisi, c’est l’esprit de
54 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
82 et contre la révolte de l’individu, ce qui va se dresser pour proclamer les droits et les devoirs de la personne chrétienne — 
83gène quant à la forme, sinon quant à l’esprit, se dresse le bloc des trois états totalitaires — que menace de rejoindre l’Espa
84airement durcis, de ces jeunes soldats politiques dressés à l’héroïsme en masse, à l’héroïsme collectif — le plus facile, si c’
85ut, n’oublions jamais que l’ennemi qui [p. 55] se dresse devant nous, c’est en nous tout d’abord que nous devons le vaincre, c
55 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
86tion civique et culturelle nous y prépare, nous a dressés pour l’accomplir. On parle un peu partout de fédérer l’Europe. Cela n
56 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
87oute notre tradition civique et culturelle nous a dressés pour ce genre de mission. On parle un peu partout de fédérer l’Europe
57 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
88rrive. Au cœur physique de notre Confédération se dresse le massif du Gothard, mystérieux et inexpugnable. Bastion naturel de
58 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
89stoire, le catalyseur de ces forces qui déjà sont dressées devant vous ; et après cela, vous pouvez le supprimer sans rien détru
59 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
90ntre nous. C’est en nous-même d’abord qu’il s’est dressé contre nous. Et mort, il va nous occuper sans coup férir si nous n’ad
91ui défilent en rade de New York devant le symbole dressé sur un ciel commercial de la Liberté aux yeux vides 17 , ne [p. 102]
60 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
92crate « véritable ». Mais l’autre dictateur s’est dressé contre lui au nom de la « vraie » démocratie, celle des Soviets, en s
61 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
93rd pour des fins politiques et temporelles. Il se dresse au seuil de l’époque, comme la plus radicale dénonciation de nos lâch
62 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Les résultats de la guerre (21 décembre 1945)
94ns ces conditions, paraît claire. Il faut d’abord dresser devant les peuples une vision simple des possibilités d’union mondial
63 1946, Journal des deux Mondes. Avertissement
95s. Le Journal d’Allemagne montrait l’hitlérisme dressé contre elle et contre toute l’Europe. Ce troisième récit, qui se pass
64 1946, Journal des deux Mondes. 1. Le bon vieux temps présent
96es tyrans nous accablent, soit qu’un sursaut nous dresse à résister, il faudra changer le rythme et rectifier la tenue, bander
65 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
97illait partout. À la nuit, des barricades ont été dressées dans les rues de la ville. La troupe a arrêté des automobilistes muni
66 1946, Journal des deux Mondes. 6. Intermède
98u’un symbole. Centre du Réduit national 5 il se dressait vraiment comme le bastion de l’Europe dont nous avions rêvé, sans ose
67 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
99Nous dînons sur la place, à des tables rapidement dressées. Toute la population assiste à ce repas, massée sur le seuil des mais
68 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
100 monstres antédiluviens. Une falaise de granit se dresse près de la voie. Nous la passons. Sur son autre versant s’étale un ci
101oint de barrières ni d’allées. De simples pierres dressées sur le gazon, irrégulièrement espacées. Ce pays qui n’aime pas la mor
102 continents, vert électrique sur un ciel noir, se dressaient les gratte-ciel livides. À ma gauche, les caïmans se sont mis à produ
69 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
103ne centaine, assis à trois longues tables qu’on a dressées sur des tréteaux. Le doyen d’âge, auprès duquel je me vois placé, m’e
70 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
104ne des parois. À l’autre extrémité de la pièce se dresse un grand meuble à tiroirs. Dans les tiroirs on a mis des bananes. Sur
71 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
105e espèce de baignoire couverte et fort étroite se dresse sur quatre pieds de fonte : il faudrait monter sur une chaise pour y
72 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
106 à deux rênes par une superbe blonde quasi nue et dressée sur ses skis dans l’écume, un canot moteur fendait l’onde et vint fai
73 1946, Lettres sur la bombe atomique. 10. La tâche politique du siècle
107ns ces conditions, paraît claire. Il faut d’abord dresser devant les peuples une vision simple des possibilités d’union mondial
74 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
108 monstres antédiluviens. Une falaise de granit se dresse près de la voie. Nous la passons. Sur son autre versant s’étale un ci
109e espèce de baignoire couverte et fort étroite se dresse sur quatre pieds de fonte : il faudrait monter sur une chaise pour y
75 1946, Réforme, articles (1946–1980). Spiritualité américaine (19 octobre 1946)
110dre avec la morale du bourg ; ou bien l’église se dresse face au siècle pour lui prêcher le pur message de la foi mais alors e
76 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Une bureaucratie sans ronds-de-cuir (23 mai 1946)
111erre, sans qu’il existe un seul centre capable de dresser l’inventaire de ce domaine gigantesque… Or, malgré tout, la machine t
77 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
112ve il est vrai, solitaire, presque mécanique : il dresse un vaste catalogue de toutes les plantes de la terre. C’est à cela qu
78 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
113n Juan Lorsqu’il paraît brillant d’or et de soie, dressé sur ses ergots de grand ténor, l’on est tenté de ne voir en lui que l
114par décret de rigueur subversive. Nietzsche s’est dressé face au siècle. Et l’adversaire qu’il s’est choisi, c’est l’esprit de
79 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
115ela en présence d’un respectable magistrat qui en dressera le protocole. Si tous [p. 104] restent secs, mes biens seront donnés
80 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
116erre, sans qu’il existe un seul centre capable de dresser l’inventaire de ce domaine gigantesque… ⁂ Or malgré tout, la machine
81 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
11712] avec la morale du bourg ; ou bien l’église se dresse face au siècle pour lui prêcher le pur message de la foi, mais alors
82 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Slums (janvier 1947)
118e espèce de baignoire couverte et fort étroite se dresse sur quatre pieds de fonte : il faudrait monter sur une chaise pour y
83 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
119 réponds qu’il n’y a qu’à regarder l’Europe, qu’à dresser son bilan de misères, qu’à voir la place qu’elle tient encore ou ne t
120uveau destin tous les peuples du continent, et de dresser devant eux l’image pacifiante vers laquelle dès maintenant nous décla
84 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
121ordination des mouvements pour l’Unité européenne dressait les plans de travail pour La Haye 2 . Trois commissions furent consti
122i totalitaires) contre lesquels ne tarde pas à se dresser, avec une passion renouvelée, le génie de la diversité, c’est-à-dire
85 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
123i totalitaires) contre lesquels ne tarde pas à se dresser, avec une passion renouvelée, le génie de la diversité, c’est-à-dire
86 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
124n des mouvements [p. 80] pour l’union de l’Europe dressait les plans de travail pour La Haye. Il groupait les quatre organisatio
87 1950, Lettres aux députés européens. Cinquième lettre
125u contraire, de ne point se séparer avant d’avoir dressé, pour notre espoir, un signe ! Vous n’êtes pas encore l’espoir des pe
88 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
126les trop petits pour le monde où ils vivent. J’ai dressé une liste [p. 88] de nos créations les plus connues, celles qui ont f
89 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Cinquième lettre aux députés européens : « Méritez votre nom ! » (19-20 août 1950)
127u contraire, de ne point se séparer avant d’avoir dressé, pour notre espoir, un signe ! Vous n’êtes pas encore l’espoir des pe
90 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, on vous attend encore au pied du mur ! (4 octobre 1950)
128u contraire, de ne point se séparer avant d’avoir dressé, pour notre espoir, un signe ! Des raisons de vivre ! Vous n’êtes p
91 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
129al, définit les raisons de vivre et de mourir, et dresse chaque homme, dès son enfance à s’y adapter et conformer. La civilisa
92 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
130upprimer les barrières que leurs mandants avaient dressées ; 2° aider les groupes et les institutions que les fiscs, les douanes
93 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Conférence de compositeurs, critiques musicaux et exécutants (décembre 1952-janvier 1953)
131 d’orchestre, critiques musicaux et musicologues, dressera des listes, d’après lesquelles seront choisis les hôtes de cette renc
94 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
132 perpétuité. En foi de quoi le présent acte a été dressé, à la requête des prénommés, et muni des sceaux des trois communautés
95 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
133u’à la faveur d’un protectionnisme croissant). On dressait des listes de faillites que provoquerait l’union économique. On prédi
96 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
134ahir l’intention réelle de son œuvre. Kierkegaard dresse ses plans en conséquence. Il publiera d’abord des ouvrages esthétique
135r l’attaque décisive. Or on se rappelle qu’Hamlet dresse un plan analogue. Il imagine de faire jouer devant la cour une pantom
97 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Une prise de conscience européenne (novembre-décembre 1953)
136ons en apports extérieurs. La Table Ronde n’a pas dressé les plans d’une civilisation modèle. Mais elle a déclaré que le devoi
98 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
137ons en apports extérieurs. La Table ronde n’a pas dressé les plans d’une civilisation modèle. Mais elle a déclaré que le devoi
99 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
138i en résulterait effectivement. Il s’agit donc de dresser devant nos contemporains la vision de ce que deviendrait leur existen
100 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
139ent, même sans le savoir, le dépit de l’amour qui dresse contre le Père les enfants qu’il n’a pas contraints à la vertu. Le Di