1 1938, Journal d’Allemagne. i. Instruction spirituelle donnée aux étudiants hitlériens, (Extrait de lettre d’un étudiant allemand)
1la volonté de domination mondiale des juifs) ; le dualisme de l’âme [p. 79] et du corps, d’origine juive ; la négation de la vie
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
2 sombres. Il nous importe de souligner ce fait du dualisme fondamental de la religion des druides. Car c’est ici que se révèle l
3e l’ont pas reçue. » (I, 1-5.) Est-ce encore le dualisme éternel, sans rémission, l’irrévocable hostilité de la Nuit terrestre
4ans l’obéissance, la plénitude de son ordre. ⁂ Le dualisme du Jour et de la Nuit, poussé à son extrême logique, aboutissait, du
5titude cathare, ou d’une manière plus générale du dualisme, dans les religions les plus diverses comme dans la réflexion de mill
6Plus pessimiste et d’une logique plus massive, le dualisme statue l’existence absolument hétérogène du Bien et du Mal, c’est-à-d
7-même rentrera dans l’obéissance du Très-Haut. Le dualisme des cathares se résout donc en un véritable monisme eschatologique, t
8 du Diable et des pécheurs endurcis, aboutit à un dualisme final, bien qu’à l’encontre du manichéisme elle professe l’idée d’une
9agner, en somme, a repris de Gottfried, c’est son dualisme foncier. Et c’est par là que son œuvre agit encore sur nous, plus ins
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
10imile l’esprit à la matière (ou l’inverse), et un dualisme qui condamne la matière au nom de l’esprit, l’histoire des sectes gno
11l’accord émouvant des contraires. Expression d’un dualisme douloureux, permanent au niveau de la vie, mais qui s’évanouit dans l
4 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
12 « spiritualisme épuré », c’est-à-dire en fait un dualisme. Car l’homme est conçu désormais comme une âme enfermée dans un corps
5 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
13 [p. 131] Saint Augustin résout le paradoxe en un dualisme à peine voilé : il y a l’Histoire de Dieu et celle des hommes, et si
6 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
14 « spiritualisme épuré », c’est-à-dire en fait un dualisme. Car l’homme est conçu désormais comme une âme enfermée dans un corps
7 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
15déniable. Saint Augustin résout le paradoxe en un dualisme à peine voilé : il y a l’Histoire de Dieu et celle des hommes, et si
8 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
16seraient même concevables. Il ne s’agit ici ni du dualisme trop facilement nommé manichéen, opposant le Bien et le Mal comme deu
9 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
17 méconnaître, elles condamnent intégralement tout dualisme susceptible de ménager quelque jardin secret où la pensée puisse fleu
10 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
18seraient même concevables. Il ne s’agit ici ni du dualisme trop facilement nommé manichéen, opposant le Bien et le Mal comme deu