1 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
1duelle, ou d’exploit guerrier, représentée par le duel et la « prouesse » (tournoi, combat singulier des deux chefs en prése
2toute la mesure où le paradoxe est soutenable. Le duel des chefs était fort en honneur, et suffisait à terminer une campagne
2 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
3r annonce une « danse des sticks » symbolisant le duel de dieux jumeaux. La musique commence doucement, batterie soutenant d
3 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
4e un grand esprit. Un an plus tard, épuisé par ce duel qu’il menait seul contre toute l’opinion, il s’effondra dans la rue a
5ulement, le fleuret de Laerte est empoisonné : le duel sportif tourne au duel à mort. Blessé, Hamlet ne peut plus hésiter. I
6Laerte est empoisonné : le duel sportif tourne au duel à mort. Blessé, Hamlet ne peut plus hésiter. Il tue le roi. Quel fut,
7 une polémique comme une autre, tourna soudain au duel à mort. Kierkegaard écrivit immédiatement un article d’une extrême vi
4 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
8e un grand esprit. Un an plus tard, épuisé par ce duel qu’il menait seul contre toute l’opinion, il s’effondra dans la rue a
9ulement, le fleuret de Laerte est empoisonné : le duel sportif tourne au duel à mort. Blessé, Hamlet ne peut plus hésiter. I
10Laerte est empoisonné : le duel sportif tourne au duel à mort. Blessé, Hamlet ne peut plus hésiter. Il tue le roi. Quel fut,
11 une polémique comme une autre, tourna soudain au duel à mort. Kierkegaard écrivit immédiatement un article d’une extrême vi
5 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
12chain comme toi-même », suppose évidemment un moi duel, au sein duquel l’amour s’instaure d’une manière telle que s’aimer et
13ul trait fulgurant décrit cette fin. Dès lors, au duel de l’Un et du Multiple est substitué le drame de l’Un et des uniques
6 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
14ement la révolution européenne, mondiale même, le duel implacable entre les prolétaires et l’aristocratie de la propriété ;
7 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
15chain comme toi-même », suppose évidemment un moi duel, au sein duquel l’amour s’instaure d’une manière telle que s’aimer et
16ul trait fulgurant décrit cette fin. Dès lors, au duel de l’Un et du Multiple est substitué le drame de l’Un et des Uniques 
8 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
17es impasses de l’enseignement supérieur, du vieux duel de la commune et de l’État, de la montée d’un « matérialisme jouisseu
9 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
18t d’Arbrissel a fondé l’abbaye de Fontevrault. Le duel commence. Qui est Robert d’Arbrissel ? Né vers 1050 à l’Arbressec, ce
19nous en laisse trois exemples mémorables. Dans le duel Robert d’Arbrissel - Guillaume IX, nous voyons bien que les jugements