1 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
1, la ravissante héroïne est à son piano, c’est un duo des ténèbres et de la pureté où vibrent par instants les accords d’un
2 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
2, la ravissante héroïne est à son piano, c’est un duo des ténèbres et de la pureté où vibrent par instants les accords d’un
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
3le, elle ne peut être qu’un instant de grâce — le duo de Don Juan et Zerline. Ou bien l’on tombe dans une idylle de carte p
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
4itent Gottfried jusqu’au pastiche 94 . Le célèbre duo de Tristan et d’Isolde mêlant leurs noms, niant leurs noms, chantant
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
5là d’espérance. Et c’est pourquoi le leitmotiv du duo d’amour est déjà celui de la mort. Encore une fois revient le jour :
6 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
6urope : le maure Gildon et le barbare Alaric : … Duo namque fuere Europæ Libyæque hostes : Maurusius Atlas Gildonis furias