1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1 sorte de vieillard qui reparaît en Allemagne. Et durant trente années, ce pauvre corps abandonné vivra dans la petite tour de
2 1924, Articles divers (1924–1930). Conférence de Conrad Meili sur « Les ismes dans la peinture moderne » (30 octobre 1924)
2 et d’Ingres, les peintres français ont accompli, durant le xixe siècle, une exploration merveilleuse dans les domaines du ro
3 1926, Articles divers (1924–1930). L’Atmosphère d’Aubonne : 22-25 mars 1926 (mai 1926)
3st peut-être plus important, on eut l’impression, durant les discussions entre de Saussure et Bertrand, que les orateurs expri
4 1926, Articles divers (1924–1930). Soir de Florence (13 novembre 1926)
4eau. Nos yeux ont regardé longtemps — où va l’âme durant ces minutes ? — jusqu’à ce que les bœufs ruisselants remontent sur no
5 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’autre œil (février 1927)
5 en huit soirées, et de les occuper quatre heures durant… Mais la vision, rapidement entrevue par chacun dans son for le plus
6 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
6 les enfants immobiles et muets 6 heures par jour durant 8 ans. Il paraît que cela facilite le travail du maître. Il se peut.
7 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 5. La machine à fabriquer des électeurs
7nts tout vifs et rend des citoyens à l’œil torve. Durant l’opération, tous les crânes ont été décervelés et dotés d’une petite
8 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
8ie dans l’aristocratie qui n’y voyait qu’un jeu. Durant tout le xixe elle est descendue dans la bourgeoisie et dans le peupl
9 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
9fant parvenait à mettre sa pensée au garde-à-vous durant quelques instants, il s’épargnerait de longs énervements. Il n’y a pa
10 1929, Journal de Genève, articles (1926–1982). Panorama de Budapest (23 mai 1929)
10en donner la sensation : ce que vous pourrez voir durant le reste de votre séjour ne fera que confirmer cette première impress
11 1930, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Pour un humanisme nouveau » [Réponse à une enquête] (1930)
11er à l’activité de cet espion anglais qui parvint durant la guerre à diriger le service de contre-espionnage allemand chargé d
12 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
12mobiles passèrent lentement, l’une après l’autre, durant une demi-heure, saluées à l’entrée du Palais par les gardes présentan
13 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
13en, nous savons les mêmes histoires et nous avons durant la journée bouquiné dans les mêmes boîtes sous les arcades. (Nous ne
14e humain qui vaille la peine, qui vaille l’amour. Durant cette méditation, nous avons gagné une rue pauvrement éclairée où l’o
15rs le parterre agité de passions contradictoires. Durant les entr’actes, une fanfare de paysans bleu de roi joue sur un rythme
14 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
16re assez incertain. Ce mystère qui entoure Perken durant tout le récit, au travers des aventures des deux explorateurs aux pri
15 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
17mobiles passèrent lentement, l’une après l’autre, durant une demi-heure, saluées à l’entrée du Palais par les gardes présentan
16 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
18 sorte de vieillard qui reparaît en Allemagne. Et durant trente années, ce pauvre corps abandonné vivra dans la petite tour de
17 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
19rs le parterre agité de passions contradictoires. Durant les entractes, une fanfare de paysans bleu de roi joue sur un rythme
18 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
20des enfants et celui-ci récite une courte prière, durant laquelle il n’est plus question de bouger. La table immense est charg
21hasse : on allait deux à deux, l’arme en ballant, durant des heures sans dire un mot, — car il ne fallait pas effrayer le gibi
19 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
22en, nous savons les mêmes histoires et nous avons durant la journée bouquiné dans les mêmes boîtes sous les arcades. La plupar
23e humain qui vaille la peine, qui vaille l’amour. Durant cette méditation, nous avons gagné une rue pauvrement éclairée où l’o
20 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
24our écouter : tout est jugé d’avance. Deux heures durant, quelques pasteurs et quelques écrivains vont faire appel aux princip
21 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
25vers ce temps, mais, la fièvre tombée, poursuivra durant toute sa vie une « activité littéraire ». Ces deux expériences seraie
26i faudra maintenant le renouveler perpétuellement durant toute sa vie. Et comprendre, éprouver jusqu’à la souffrance — qui est
22 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
27irconstances que nous préciserons tout à l’heure. Durant plusieurs décades, la production a pu s’accroître dans des proportion
28 de l’index 100 en 1899 à l’index 104 en 1919 2 . Durant toute cette période, la courbe de la production poursuit une ascensio
23 1933, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Petites notes sur les vérités éternelles (1932-1933)
29dogmatique laïque de la philosophie des sciences, durant quelques années encore. Mais ce n’est pas, comme certains le répètent
24 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
30es talents, ses traits de caractère, son héroïsme durant la dernière guerre, bref, sa personnalité, car bien d’autres en ont a
25 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
31irconstances que nous préciserons tout à l’heure. Durant plusieurs décades, la production a pu s’accroître dans des proportion
32de l’index 100 en 1899 à l’index 104 en 1919 73 . Durant toute cette période, la courbe de la production poursuit une ascensio
26 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
33irer de là après des semaines d’efforts fiévreux, durant lesquelles il éprouve amèrement la faiblesse de son autorité, c’est-à
27 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
34 Gide, Péguy n’ont guère eu davantage de lecteurs durant la période de leur vie où paraissaient leurs œuvres capitales. Et je
28 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
35re la question dans leur vocabulaire « ismique ». Durant cette élaboration, — qui aboutit forcément à dénaturer le problème, p
29 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
36e, et son miracle, ce fut d’unir entre ses mains, durant des siècles, l’autorité spirituelle et le pouvoir organisé. Nous ne r
30 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
37nt d’une famille dont les destins se confondirent durant tout le siècle dernier avec ceux du protestantisme français. Maurras,
31 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
38es persécuti‌ons qu’elles ont été quasi anéanties durant la moitié de ce temps. Ne serait-il pas plus conforme à la probité hi
32 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Préambule
39cet orage de novembre qui crible et bat les flots durant la courte traversée, puis s’apaise non moins subitement à [p. 8] l’in
33 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
40a pensée et qu’il vient de voir de près une heure durant. Il a pu corriger ses préjugés. Et la première rencontre, sous l’auve
34 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
41a pensée et qu’il vient de voir de près une heure durant. Il a pu corriger ses préjugés. Et la première rencontre, sous l’auve
35 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (I) (15 février 1937)
42(Duhamel et Daudet n’ont pratiqué la médecine que durant les années de naturalisation de leur œuvre), il est clair que la créa
36 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). De la propriété capitaliste à la propriété humaine et Manifeste au service du personnalisme, par Emmanuel Mounier (février 1937)
43de l’homme, et de l’esprit, ne se poseraient plus durant le prochain demi-siècle. Parler de la primauté du spirituel et de l’h
37 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
44u prix de 120 marks, (c’est deux mois de ménage). Durant les années qui précédèrent l’avènement d’Hitler, j’ai souvent constat
38 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
45éenne. Quant au mariage, il fut proprement balayé durant la période des Soviets. La morale des intellectuels nihilistes ou rom
39 1938, Esprit, articles (1932–1962). Revue des revues (septembre 1938)
46érit encore, et prétend qu’on a tenu au cacho[t], durant près d’un demi-siècle, la poésie de la France », mais qu’il nous la r
40 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Monastère noir, par Aladár Kuncz (janvier 1938)
47II ne sera libéré qu’après cinq ans de captivité, durant lesquels il subira les manifestations, inépuisables d’imprévu, du pat
41 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
48lle s’enfonce dans la forêt de Morrois. Trois ans durant, ils y mènent une vie « aspre et dure ». Un jour, Marc les surprend e
42 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
49ssez simple. Le platonisme, au temps de Platon et durant les siècles suivants, ne fut jamais une doctrine populaire, mais une
43 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
50195 . Quant au mariage, il fut en principe balayé durant la période des Soviets. La morale des intellectuels nihilistes ou rom
44 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
51e méfie de cet « irrégulier ». Ne dit-on pas que, durant les vingt ans de sa retraite, il n’a pris d’autre nourriture que l’ho
45 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Propos sur la religion, par Alain (avril 1939)
52 1935, mais la position de l’auteur n’a pas varié durant ce temps. Elle se ramène, me semble-t-il, à ceci : la religion, c’est
46 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
53es talents, ses traits de caractère, son héroïsme durant la dernière guerre, bref, sa personnalité, car bien d’autres en ont a
47 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
54rigine qu’une nécessité naturelle. Il se peut que durant des siècles, il soit demeuré une pratique terre à terre, et n’en ait
48 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
55 moi une idée assez fausse. Je ne l’ai point tenu durant les longues périodes d’équilibre, de santé, de bonheur ; mais bien du
56des d’équilibre, de santé, de bonheur ; mais bien durant ces périodes de dépression où j’avais besoin de lui pour me ressaisir
49 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
57 Europe et dans les deux Amériques, j’ai traversé durant cette guerre une bonne douzaine de frontières, et j’ai rempli quelque
50 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
58i faudra maintenant le renouveler perpétuellement durant tout sa vie. Et comprendre, éprouver jusqu’à la souffrance — qui est
51 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
59 moi une idée assez fausse. Je ne l’ai point tenu durant les longues périodes d’équilibre, de santé, de bonheur ; mais bien du
60des d’équilibre, de santé, de bonheur ; mais bien durant ces périodes de dépression où j’avais besoin de lui pour me ressaisir
52 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
61aute de restaurant dans la gare ou aux alentours. Durant toute la nuit, nous avons fait une moyenne de trente kilomètres à l’h
62océan sans douanes ! Dix jours vierges, dix jours durant lesquels on peut imaginer que la police renoncera au viol de notre vi
53 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
63ue j’aie bien fait. Si vous étiez resté chez vous durant les jours critiques, sans bouger pied ni patte, l’accident vous serai
54 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
64es catholiques eux-mêmes, à St-Patrick, observent durant les offices une correction de maintien presque presbytérienne. Entrez
55 1946, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Monsieur Denis de Rougemont, de passage en Europe, nous dit… [Entretien] (4 mai 1946)
65ses en Amérique et quelles furent vos occupations durant le temps où la Suisse vous avait en quelque sorte perdu de vue ? J’ai
56 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
66i d’un esprit ou d’un corps sains après l’amour ? Durant quelques moments, l’homme éprouve une sensation de vide, de légèreté
57 1947, Doctrine fabuleuse. 7. Angérone
67ériorise et tombe sans fin dans le regard unique. Durant certaines secondes, elle dépasse le temps, s’approche des bords d’une
58 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
68un mot de plus ait été prononcé… Et ce fut ainsi, durant tout mon séjour à Budapest. L’après-midi, je vous le répète, nous ne
59 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
69tiendront à celui des sept de MM. mes Neveux qui, durant la demi-heure qui suivra la lecture de la présente clause, versera av
60 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
70catholiques eux-mêmes, à Saint-Patrick, observent durant les offices une correction de maintien presque presbytérienne. Entrez
61 1950, Lettres aux députés européens. Première lettre
71e prit la Suisse, dès cet instant, n’a pas fléchi durant un siècle. Messieurs les Députés, neuf mois avaient suffi pour fédére
62 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Lettre aux députés européens (15 août 1950)
72e prit la Suisse, dès cet instant, n’a pas fléchi durant un siècle. Messieurs les Députés, neuf mois avaient suffi pour fédére
63 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, n’oubliez pas l’exemple de la Suisse (3 octobre 1950)
73e prit la Suisse, dès cet instant, n’a pas fléchi durant un siècle. Messieurs les députés, neuf mois avaient suffi pour fédére
64 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
74 de personne et de vocation, synthèse qui s’opéra durant les premiers siècles de notre ère, qui s’épanouit avec la Renaissance
65 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
75’une centralisation toujours plus poussée. Aussi, durant le siècle de paix que valut à la Suisse sa constitution, le foyer de
66 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
76s radicaux ont été les plus nombreux aux Chambres durant près d’un siècle, de 1848 à 1943. Les socialistes les ont supplantés
67 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
77ait le montant des impôts directs, qui ont triplé durant la même période, on constate que le revenu réel a passé de 8 409 à 9 
68 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
78a Suisse a répondu en actes, mieux qu’en paroles. Durant la dernière guerre, elle a accueilli sur son petit territoire des cen
69 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953)
79ux fédéralistes éprouvés qu’il appartiendra donc, durant les mois qui viennent, de mettre en valeur le côté positif de cette o
70 1954, Preuves, articles (1951–1968). Il n’y a pas de « musique moderne » (juillet 1954)
80de cent symphonies, concertos, opéras et ballets, durant trente jours, sans que s’y glisse une mesure de musique composée avan
71 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
81est pourquoi notre Psyché occidentale, ayant subi durant des siècles les atteintes toujours plus pénétrantes de la passion ind
72 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
82portion infime de nos populations eut l’occasion, durant ce laps de temps, d’emprunter le chemin de fer, par exemple, et tous
73 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
83e que nos dénonciations du communisme — stalinien durant toute cette période — étaient de « mauvaise foi », inventées, mensong
74 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur Suez et ses environs historiques (octobre 1956)
84verrou de l’Islam » va séparer l’Europe de l’Inde durant des siècles. Réactions de l’Europe : essor vers l’Est d’abord, par le
75 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
85est pourquoi notre psyché occidentale, ayant subi durant des siècles les atteintes toujours plus pénétrantes de la passion ind
76 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
86t moderne, où à l’inverse de ce qui s’était passé durant l’intermède médiéval, l’état civil des hommes et des actions humaines
77 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
87s les voyons se tendre dans cette vie exemplaire, durant les seize années de dures humiliations qui séparent le naufrage devan
78 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
88portion infime de nos populations eut l’occasion, durant ce laps de temps, d’emprunter le chemin de fer, par exemple, et tous
79 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
89tiques et du prestige moral de l’Occident. Ainsi, durant des millénaires d’échanges commerciaux et guerriers, d’aveugle exploi
80 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
90 moderne, où, à l’inverse de ce qui s’était passé durant l’intermède médiéval, l’état civil des hommes et des actions humaines
81 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
91sans ce qui la définit. Si elle a dominé le globe durant des siècles, on ne saurait expliquer ce fait central de l’histoire de
82 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
92RSS plus brutalement ; et ce fut le cas en Europe durant la basse époque bourgeoise du matérialisme scientiste. Mais la tendan
83 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Henri Brugmans, Les Origines de la civilisation européenne (septembre 1959)
93moins généralement connus de notre aventure, ceux durant lesquels se nouera la première synthèse spécifiquement européenne. Br
84 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Heinz Gollwitzer, Europabild und Europagedanke (septembre 1959)
94ivies de 64 pages de notes, où — l’ayant pratiqué durant des mois — je n’ai trouvé que trois infimes erreurs de fait ou de dat
85 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
95e toute présence autre que nostalgique. (Et déjà, durant les fiançailles, il lui écrit pour s’excuser d’un rendez-vous manqué 
86 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
96ermine et s’achève la longue et obscure évolution durant laquelle les énergies élémentaires, d’hypostase en hypostase, sont ar
87 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
97es États (xvie siècle) Trois événements majeurs, durant le xvie siècle, ont transformé l’image du monde et l’image des relat
88 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
98Abbé. [p. 107] Au cours d’un voyage en Normandie, durant l’hiver 1706-07, sa voiture ayant versé dans un chemin mal entretenu,
89 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
99es signes d’un déclin qui se précipita rapidement durant le xve siècle. La Foi dont nous vivons fut de plus en plus mise en d
90 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
100éviaire de Charlemagne. Dans cet ouvrage qui eut, durant des siècles, autant d’influence que, bien des siècles plus tard, le C
101ial ou le Capital, on lit un passage où l’Église, durant son pèlerinage sur la terre, chemine en compagnie de la diversité hum
102posent, sur [p. 348] ce sujet, non sans violence, durant la période dite de l’entre-deux-guerres (1919-1939). L’une, optimiste
91 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
103ominé le monde et qu’ils s’imaginèrent eux aussi, durant quelque temps, être différents du reste des humains… Au iie siècle a
104s l’auront aussi passionnément interrogé leur vie durant, dans toutes les dimensions de sa réalité, physiques, traditionnelles
92 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
105duisit dans une civilisation qui demeura statique durant toute cette période. L’Europe, d’autre part, est le continent dont la
106hnologie ouvrent la voie au monde entier, et qui, durant les trois derniers siècles surtout, a modifié l’environnement naturel
107 établie sur la planète transformée. Et pourtant, durant tout ce développement explosif, comme au travers des profonds changem
93 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
108e toute présence autre que nostalgique. (Et déjà, durant les fiançailles, il lui écrit pour s’excuser d’un rendez-vous manqué 
94 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
109 de cette Éducation allaient de soi. Et en effet, durant des siècles, ces fins n’étaient guère contestées : un accord général
95 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
110 son pays d’adoption. Retinger et sa femme furent durant ces années, les seuls Polonais à fréquenter sa maison, et à lui parle
111abritait 30 vaches, dont plusieurs furent mangées durant le voyage. (J.H.R. note qu’au cours d’une tempête, il eut la seule oc
112fs syndicalistes avec lesquels Retinger collabora durant toute cette période : de l’Américain Sam Gompers (« le plus grand de
113times syndicalistes de la dictature de Pilsudski. Durant la seconde guerre, J.H.R. siégera au congrès international des syndic
114tres documents que j’ai pu consulter mentionnent, durant ces mêmes années, une mission au Vatican, amenant un rapprochement en
115ir le Deputy Prime Minister du cabinet Churchill. Durant toutes ces années, voyageant sans cesse entre le Mexique et la Pologn
116énéral, ses compagnons et sa fille étaient morts. Durant les mois qui suivirent, M. Mikolajczyk étant devenu Premier ministre,
117on arrivée, mais il l’ignorait alors, et de fait, durant les trois mois que dura sa mission, il ne fut jamais découvert. Le se
118s sa mission parachutée, et son premier assistant durant toute l’affaire des dons anglais, fut retenu à terre, à l’aérodrome d
119, avec lequel il avait entretenu de bons rapports durant sa mission à Moscou. Celt réussit à fuir plus tard en Autriche. Pou
120ôler, voire à connaître. Sa plus grande habileté, durant toute cette période, fut sans doute de donner l’impression qu’il étai
121ontenter. Grâce à lui, le Mouvement européen sera durant les trois ou quatre années suivantes non point l’avant-garde du fédér
122ent à cœur. Sa santé se détériora très rapidement durant ses dernières semaines, mais cela n’eut pas d’effets perceptibles sur
96 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
123tianisme. L’expansion missionnaire des chrétiens, durant le premier millénaire de notre ère, obéit à l’ordre du Christ : Allez
97 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
124 Tout ceci s’est passé en une quinzaine d’années, durant lesquelles les militants de l’Europe unie n’ont cessé de se plaindre
98 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
125 Et vingt autres ainsi, y compris Tocqueville, durant tout le xixe siècle, donc bien avant l’ascension des deux Grands, qu
99 1962, Les Chances de l’Europe. Appendice : Sartre contre l’Europe
126-totalité de l’humanité », mais un tiers au plus, durant la période considérée.) La culture de l’Inde ? L’Europe l’a sauvée. L
100 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
127ble pour toute race est une création de l’Europe, durant l’époque colonialiste et tout d’abord en réaction à ses outrages : La