1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
1 de cette formidable expérience négative qui aura duré deux siècles au moins. L’évolution de l’humanité paraît conforme à la
2 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
2 abandonné par la grâce. Ce vagabondage désespéré dura plusieurs semaines, au terme desquelles, épuisé de corps et d’âme, et
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
3 abandonné par la grâce. Ce vagabondage désespéré dura plusieurs semaines, au terme desquelles, épuisé de corps et d’âme, et
4 1932, Esprit, articles (1932–1962). À l’index (Première liste) : Candide (octobre 1932)
4 encore de revanche ? S’agit-il encore de « faire durer le plaisir » jusqu’au bout et à tout prix ? [p. 195] Au niveau de ju
5 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
5 réformisme modéré, c’est-à-dire à un effort pour durer par des moyens humains, comme à l’abri des touches fulgurantes du Sai
6 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
6 persuadés qu’après tout ça va se remettre, ça va durer, puisque ça dure depuis si longtemps. Masse de sourds, de muets et d’
7 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
7 ecclésiastique, qui aujourd’hui prétend [p. 916] durer et se défendre contre le monde soulevé. Étrange illusion, certes, pui
8 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 2. Personne ou individu ? (d’après une discussion)
8expérience et la réalité humaine. Elle a pourtant duré un siècle, et dure encore… Et le capitalisme ! Son unique justificati
9 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
9stitution Ecclésiastique, qui aujourd’hui prétend durer et se défendre contre le monde soulevé. Étrange illusion, certes, pui
10 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
10 persuadés qu’après tout ça va se remettre, ça va durer, puisque ça dure depuis si longtemps. Masse de sourds, de muets et d’
11 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
11les puissances mauvaises résistent, elles veulent durer, elles se défendent par la force, et ce sont elles qui provoquent les
12 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
12ui-là où il y a une liberté bien tempérée et pour durer longuement. » Il me semble que le spectacle de l’Europe contemporaine
13 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.9. Tentatives de restauration d’une commune mesure
13 que révéla la grande guerre. Cela ne pouvait pas durer. Les masses ne pouvaient pas durer dans la misère, l’envie et l’ignor
14ne pouvait pas durer. Les masses ne pouvaient pas durer dans la misère, l’envie et l’ignorance : une angoisse les travaillait
15 de la Révolution. Et les élites ne pouvaient pas durer dans l’inaction, le spleen et le cynisme : une autre angoisse les tra
14 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
16t la première phase, négative par nécessité. Elle dura plus longtemps en Russie qu’en Allemagne pour des raisons de fait fac
17e fois le régime installé, se pose la question de durer. Une dictature ne peut durer contre l’opinion libre et anarchique. El
18 pose la question de durer. Une dictature ne peut durer contre l’opinion libre et anarchique. Elle ne peut tolérer d’oppositi
19 se défend bien qu’en attaquant. Le seul désir de durer impose donc à une dictature trois grandes tâches d’ordre culturel : a
15 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
20 subsister, malgré le temps qui nous dissout ; de durer malgré la durée. Notre être véritable est donc discontinu : nous ne s
16 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
21rgeoise. Ma bonne conscience de pauvre n’aura pas duré bien longtemps. 26 novembre 1933 Aucune réponse de Paris à mes envo
22 seule [p. 96] heure d’interruption. Et cela doit durer deux jours encore, puisqu’une nouvelle période de trois jours est ent
23est qu’il tombe en soi. Il n’y trouve pas de quoi durer, ni rien de ferme où poser le pied. Il se donne tort, et non au monde
24achées de nos contingences présentes. Faites pour durer, elles resteraient des « utopies ». Les seuls modèles que nous puissi
25ai 1934 On dirait que l’homme n’est pas fait pour durer : la vie étale nous ennuie, c’est ce qui naît et ce qui meurt qui nou
17 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
26 24 mai On dirait que l’homme n’est pas fait pour durer : la vie étale nous ennuie, c’est ce qui naît et ce qui meurt qui nou
18 1938, Journal d’Allemagne. i. Instruction spirituelle donnée aux étudiants hitlériens, (Extrait de lettre d’un étudiant allemand)
27ührer au cours d’une séance spéciale, qui n’a pas duré moins de 7 heures, a chargé le camarade Derichsweiler, chef d’empire
19 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
28 de ce qui peut l’exalter, ou simplement le faire durer. Tout manifeste, dans le comportement du chevalier et de la princesse
20 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
29ge révolté, n’y peut régner que pour le temps que durera « l’erreur » des âmes. Au terme du cycle de leurs épreuves — comporta
21 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
30rée. Or le mariage est une institution faite pour durer — ou n’a pas de sens. Voilà le premier secret de la crise actuelle, c
31 toute alliance humaine ses meilleures chances de durer : buts et rythmes de vie, vocations comparées, caractères et tempéram
22 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
32e de pleurer… » Dès ce moment, ajoute le poète, « dura toujours l’amour de Girard et d’Elissent, pur de tout reproche, sans
23 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
33ui-là où il y a une liberté bien tempérée et pour durer longuement. » Il me semble que le spectacle de l’Europe contemporaine
24 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
34 : le plan de l’Europe. Notre fédéralisme ne peut durer que si nous lui donnons pour fin la Fédération de l’Occident. 1. Tout
35moment de l’histoire où le fédéralisme, s’il veut durer, doit devenir à son tour missionnaire. Telle est sa crise : ou se nie
36dire : Regardez-moi ! Je n’ai réussi à vivre et à durer qu’en combattant sans cesse toute tentative hégémonique dans la fédér
25 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
37pas déchoir ou se laisser dissoudre, si l’on veut durer et surtout, si l’on prétend se donner en exemple. [p. 198] 1. Clarif
38t que leur alliance devait, s’il plaisait à Dieu, durer « éternellement ». C’était une manière d’affirmer qu’ils la concluaie
26 1940, La Vie protestante, articles (1938–1961). De Luther à Hitler (15 mars 1940)
39oire occidentale. J’estime qu’elle a suffisamment duré. Je suis prêt à la dénoncer dans toutes les revues et dans tous les j
27 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
40 dormait mieux, l’appétit revenait, les migraines duraient moins longtemps. Mais nul changement ne se marquait quant à la phobie
28 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
41at, mais sans la condition… Car notre rôle est de durer, et nos responsabilités sont écrasantes, et nous n’allons pas jouer c
42és chez nous. Je ne sais combien de temps cela va durer. Elle délire et j’ai cette balle dans le cœur. Et voici que maintenan
43 finir. La seule raison pour laquelle il pourrait durer, c’est qu’il existe. Que cette raison est faible, comparée à toutes c
29 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
44duquer. Il part pour Weimar. Il a choisi. Il veut durer, il veut guérir. Et ce sont ces dix années de silence et de repli, si
30 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
45e rester seul pendant les dix-sept jours que doit durer la traversée. Les fils qui me liaient aux autres et que les autres on
31 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
46rêvons d’organiser. Celle par exemple qui devrait durer trois jours dans une vaste demeure aux portes condamnées, où chaque i
32 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
47e, et la persuasion où vous vous entretenez qu’il durera toujours autant que vous ? S’il se trouvait que la vérité actuelle fû
33 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
48ial de l’écrivain français digne du nom, c’est de durer par une forme achevée. Mais si l’Américain écrit, c’est pour agir : i
34 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
49c un passé admiré. Et l’on se demande : va-t-elle durer ? [p. 152] L’Américain, lui, se demande : va-t-elle se vendre ? Appli
35 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
50de l’histoire où le fédéralisme suisse, s’il veut durer, doit devenir à son tour missionnaire. Telle est la crise : ou se nie
51 gagnée. Messieurs les délégués, si l’Europe doit durer, c’est aux fédéralistes qu’elle le devra, et à eux seuls. Sur qui d’a
36 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
52 européenne des Fédéralistes : « Si l’Europe doit durer, c’est aux fédéralistes qu’elle le devra, et à eux seuls. Sur qui d’a
37 1948, Suite neuchâteloise. IV
53 du serviteur de la Cité, [p. 43] c’est qu’en lui durait toute une race consacrée à la chose publique, préférant la charge à l
38 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
54our l’utilité commune, devant, s’il plaît à Dieu, durer à perpétuité. En foi de quoi le présent acte a été dressé, à la requê
55ommencement d’août. « Devant, s’il plaît à Dieu, durer à perpétuité. » Cette clause a joué un rôle capital dans le développe
56 peu légaliste que possible, de fonctionner et de durer. La nature même d’un pays à la fois pauvre et compartimenté contraign
39 1954, Preuves, articles (1951–1968). De Gasperi l’Européen (octobre 1954)
57e Conseil de l’Europe. Pendant les cinq jours que durèrent les débats que je dirigeais, siégeant à son côté, je n’ai cessé de l’
40 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
58e en deux, qui a fait l’Histoire. L’Asie du Sud a duré jusqu’à nous dans la continuité vivante de ses passés, dont nul n’est
41 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
59lement répréhensible et rétrograde, mais inapte à durer dans notre âge. L’infaillibilité du Parti de Lénine. — Elle résultai
42 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
60e même une 3 , multiplie les sous-castes, et fait durer le système pendant trois millénaires, en dépit de tous les efforts de
43 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
61e en deux, qui a fait l’Histoire. L’Asie du Sud a duré jusqu’à nous dans la continuité vivante de ses passés, dont nul n’est
44 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
62phie — sans renier ses bases évangéliques ; et de durer sans nul changement profond au travers des régimes les plus variés. I
45 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
63sion particulière, le Centre s’est maintenu, il a duré, il a mis au point des méthodes, créé des instruments de travail. Il
64qui s’ouvrent à l’action du CEC, parce qu’il a su durer et préparer des voies pour le temps, désormais venu, où la situation
46 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
65qui s’ouvrent à l’action du CEC, parce qu’il a su durer et préparer des voies pour le temps, désormais venu, où la situation
47 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
66il soit une passion, est cependant susceptible de durer en tant que passion et que l’amour à vie peut être considéré comme la
48 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
67la personne, mais l’obstination de l’ego qui veut durer au-delà de la mort sans rien comprendre aux conditions de cette survi
49 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
68t semble-t-il en Espagne. La bataille, selon lui, dura sept jours, au terme desquels « les Européens » (soldats des contrées
50 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
69, de paix, de fraternité et de concorde destiné à durer inébranlablement, à cause du respect de Dieu et du maintien de la foi
51 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
70it la Paix chrétienne, entre dans une éclipse qui durera plusieurs siècles. En revanche, l’essor des nations et les prétention
52 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
71à sa culture de dominer le monde. Cette hégémonie durera-t-elle ? L’Amérique ne va-t-elle pas la lui disputer ? Faut-il mêler to
72sée « un seul jour, ce serait assez pour la faire durer éternellement », nous ne devrions pas laisser s’évanouir l’espoir de
73 paix, que ce contrat devrait assurer, peut aussi durer sans lui. C’est donc à un retour au système de l’« équilibre europée
53 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
74astreux : une guerre éclata, dévastatrice, et qui dura trente ans… Mais l’Europe réchappa, insoumise et indépendante, de cet
75ntient en mouvement, aussi longtemps [p. 192] que durera la Constitution politique de l’Europe. Les États qui ne sont jamais e
54 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
76ise d’assaut. Qui sait si la guerre n’a pas assez duré ? Mais elle ne cessera jamais, tant qu’on n’aura pas saisi la palme q
55 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
77n révolte. On ne peut qu’attendre, et si possible durer plus longtemps que cette période, mais il faudra attendre longtemps q
56 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
78 l’ouest, vers l’Atlantique. L’unité médiévale ne dura donc point, car elle avait pour base l’union de l’Église et des peupl
57 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
79ant impossible que ce monopole extraordinaire pût durer toujours, car sa technique pouvait lui être empruntée, d’autant plus
58 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
80il soit une passion, est cependant susceptible de durer en tant que passion et que l’amour à vie peut être considéré comme la
59 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
81la personne, mais l’obstination de l’ego qui veut durer au-delà de la mort sans rien comprendre aux conditions de cette survi
60 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
82 peu versés dans l’art de naviguer : la traversée dura 31 jours, presque autant que celle de Colomb. Sur le pont, un hangar
83 pacifique [p. 38] et amicale à la querelle qui a duré trois cents ans entre les Polonais et les Russes. Il représente un to
84rait alors, et de fait, durant les trois mois que dura sa mission, il ne fut jamais découvert. Le sens inné de la conspirati
61 1962, Les Chances de l’Europe. Appendice : Sartre contre l’Europe
85 est faux. La colonisation par les Blancs n’a pas duré « des siècles » en Afrique, mais environ, et en moyenne, quatre-vingt
62 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
86un langage européen. Or l’Europe doit s’unir pour durer, j’entends pour continuer à exercer demain sa vocation mondialisante 
87on admet que l’anarchie des souverainetés ne peut durer, mais qu’en revanche les diversités réelles ne peuvent être nivelées
63 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
88d’ailleurs jurée comme « devant s’il plaît à Dieu durer à perpétuité », a subsisté sans variations et sans rupture jusqu’à no
89vec sa participation, et sans doute n’auraient pu durer sans elle. Jusqu’au jour où l’on s’aperçoit qu’elle s’est en quelque
90our l’utilité commune, devant, s’il plaît à Dieu, durer à perpétuité. En foi de quoi le présent acte a été dressé, à la requê
91es dates de celles des « confédérations » qui ont duré jusqu’à la Suisse actuelle. En 1351, la cité libre de Zurich conclut
64 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
92union. La Confédération des Treize Cantons, qui a duré jusqu’à la fin du xviiie siècle, n’a pas eu d’autre institution comm
65 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
93, « spectateur de l’Histoire » ; est-ce que ça va durer, est-ce qu’on va nous laisser longtemps encore tranquilles dans notre
94 d’un air soucieux, mais rien ne prouve que ça va durer. Le Marché Commun nous menace. Notre neutralité n’est pas toujours co
66 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
95un langage européen. Or l’Europe doit s’unir pour durer, j’entends pour continuer à exercer demain sa vocation mondialisante 
96on admet que l’anarchie des souverainetés ne peut durer, mais qu’en revanche les diversités réelles ne peuvent être nivelées
67 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
97vons d’organiser. « Celle par exemple qui devrait durer trois jours dans une vaste demeure aux portes condamnées, où chaque i
68 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
98esure, faute de laquelle une civilisation ne peut durer. Ni le travaillisme anglais, ni l’existentialisme, ni le néo-thomisme
69 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.2. Préface à « L’Œuvre du xxe siècle »
99 œuvres dont la « nouveauté » semblait capable de durer, de témoigner encore dans la durée du siècle au-delà des surprises in
70 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
100 d’Espagne, ou des Flandres. Ce dialogue spontané dura pendant des siècles, jusqu’au jour où les nationalismes, sécrétés par
71 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
101e vais partir, non du passé que l’inertie porte à durer aux dépens du devenir personnel. Les critères de ma prospective seron
72 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
102oupçonnées de la plupart, et enfin ses chances de durer — qui sont inverses des chances de l’humanité. La force principale de
103industrie anglaise. Mais ce régime « sauvage » ne durera pas longtemps : à partir de Napoléon, la dialectique de la Croissance
104mps d’absence de guerre sont anormaux, ne peuvent durer, dans le monde des États-nations qu’ils finiraient par priver de leur
105rnative déclarée. Il ne peut plus et ne doit plus durer longtemps, parce qu’il est foncièrement inadéquat non seulement à ses
106. 115] L’État-nation ne peut plus et ne doit plus durer longtemps parce qu’il se révèle chaque année avec une évidence croiss
107ffaire L’État-nation ne peut plus et ne doit plus durer longtemps, parce que l’État est devenu l’adversaire à la fois de la N
108Nous voici donc au point de Crise où la raison de durer que l’on accorde aux États-nations est que rien ne se présente encore
109irement une bonne nouvelle. L’État-nation ne peut durer sans la guerre, mais l’humanité ne peut durer au-delà d’une prochaine
110eut durer sans la guerre, mais l’humanité ne peut durer au-delà d’une prochaine guerre générale. Ce sera l’Homme ou l’État-na
73 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
111cisions entre ce qui fut fait, qui est là et veut durer, et ce que nous désirons qui soit. Ce dernier élément est capital. Sa
74 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
112e je vais partir, non du passé que l’inertie fait durer aux dépens du devenir personnel. Les critères de ma prospective seron
75 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
113s facile à réparer, et qu’il va s’entêter à faire durer seize ans sans nul changement, même de couleur : elle restera noire j
114endre moins vite. Vendre [p. 170] moins vite fera durer le plaisir. La politique des princes arabes est cohérente, ils réagis
115aisonnables, puisqu’il s’agit maintenant de faire durer le pétrole, dût-on investir à cette fin dans les centrales nucléaires
76 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
116ussi de s’ouvrir au monde des autres ; capable de durer mais aussi de changer sans perdre son identité profonde — tel est l’h
77 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
117e moyen de mythes nationaux, mais cela n’a jamais duré plus que le temps de haïr ensemble des ennemis désignés officiellemen
118nit à l’État tyrannique ses meilleurs prétextes à durer — dans l’esprit de ses partisans comme dans celui des anarchistes qui
119ves en l’absence de résistances civiques. Et cela durera tant que l’homme occidental restera médusé, c’est-à-dire aveuglé par
78 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
120 reconnues bonnes. Sous sa forme extrémiste, elle dura trente-deux ans (1848-1880), sous sa forme atténuée, cinquante-cinq a
121fouriéristes aux USA : « Le tiers environ n’a pas duré plus d’un an. Une dizaine s’est prolongée d’un à deux ans. Une demi-d
122xe siècle. Pourquoi les communautés ne peuvent durer Ces ordres et ces communautés de toute nature dont nous venons d’évoq
123à la vie quotidienne et sociale. Elle ne peut pas durer, sauf à se muer en règle dans son domaine strictement défini. Cette r
124ur et se voit condamnée comme par définition. Car durer, c’est devenir institution, ce qui implique l’adoption de règles fixe
125 une simple firme ; « et chacun de ces types aura duré une génération : celle du père, celle du fils et celle du petit-fils 
126xixe siècle aux USA et en Europe, une seule a pu durer près d’un demi-siècle, et leur moyenne de vie paraît bien s’établir à
127 nées depuis la guerre d’Hitler, la plupart n’ont duré qu’un seul été et c’est à peine si une centaine ont plus de cinq ans.
128uments que l’on avançait contre la possibilité de durer de cette sorte-là d’aventure, je citerai la « Coopérative européenne 
129 saurait signifier détruire ce qui existe et veut durer, y étant ou non justifié. Car supposez cette destruction possible et
130velles de petite taille coûterait moins que faire durer par un goutte à goutte budgétaire une seule mégalopole moribonde, et
79 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
131ement installé dans une évidence granitique ne va durer, parce que rien de tout cela ne peut durer. Aucune des conditions de
132 ne va durer, parce que rien de tout cela ne peut durer. Aucune des conditions de survie d’une civilisation quelconque ne se
133 finir. La seule raison pour laquelle il pourrait durer, c’est qu’il existe. Que cette raison est faible, comparée à toutes c
80 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
134ement installé dans une évidence granitique ne va durer, parce que rien de tout cela ne peut durer. Aucune des conditions de
135 ne va durer, parce que rien de tout cela ne peut durer. Aucune des conditions de survie d’une civilisation [p. 148] quelconq
136 finir. La seule raison pour laquelle il pourrait durer, c’est qu’il existe. Que cette raison est faible, comparée à toutes c
81 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
137nt 240000 ans : aucune civilisation jusqu’ici n’a duré plus de 4 000 ans. 6. L’arrêt immédiat de la production de substances