1 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
1ns besoin de notions « correctes » que de notions dynamiques. Nietzsche réclamait une « philosophie à coups de marteau ». Ce peut
2 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
2lte de 89, dans ce qu’elle garde de valable et de dynamique ; c’est dès à présent le ressort de la nouvelle Révolution française.
3 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
3modèle et le plus attirant, l’imagination la plus dynamique de l’homme parfait ne sera jamais pour nous qu’une utopie dont rien n
4 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 4. Ni ange ni bête : ni gauche ni droite, (Fondements théologiques d’une action politique)
4it être : c’est la conception révolutionnaire, ou dynamique, la politique du devenir et de l’évolution fatale. C’est une doctrine
5 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
5lte de 89, dans ce qu’elle garde de valable et de dynamique ; c’est dès à présent le ressort de la nouvelle Révolution Française.
6 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
6rmer cette possibilité en une vision immédiate et dynamique. Et ce fait, c’est l’événement central de toute l’Histoire, la seule
7 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
7t l’image d’un court-circuit que celle d’un foyer dynamique rayonnant à gauche et à droite et dans bien d’autres directions nouve
8 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
8e, ce n’est pas un étalon fixe. C’est un principe dynamique, c’est une tension permanente et féconde. Nous voyons aussitôt que la
9 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
9cation personnelle. Oui, le principe animateur et dynamique qui fonde tout le mouvement personnaliste, c’est cette formidable idé
10 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
10’idéal. Je me méfie en particulier de cet idéal « dynamique » que l’on baptise l’Homme nouveau. D’abord pour la simple raison qu’
11 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
11s originelles de toute existence. [p. 240] Cette dynamique de l’incarnation, nous avons essayé d’en surprendre le fait dans l’ex
12 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
12me « libéral » et stérilisant, et un nationalisme dynamique et assassin. Je pense toutefois que les partisans du risque créateur
13 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
13 l’imagination vers cette réalité essentiellement dynamique que sera le Conseil suprême de la fédération O.N. Elles suffisent aus
14flit qui trouve son expression sociale vivante et dynamique aussi bien dans la distinction entre secteur libre et secteur plané q
15État est la manifestation la plus pure et la plus dynamique de cette polarité essentielle. C’est dire que la conception générale
14 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Page d’histoire (novembre 1938)
16ui avait fait jusqu’alors la force et l’équilibre dynamique de l’Occident : l’utopie agissante d’une Fédération des Égaux, dont l
15 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
17rmer cette possibilité en une vision immédiate et dynamique. Et ce fait, c’est l’événement central de toute l’Histoire, la seule
16 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
18re. Elle proclame que les nations « jeunes » et « dynamiques » ont droit à un espace vital, lequel espace englobe, comme par hasar
17 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
19rné par des structures de forces ou des ensembles dynamiques, antérieurs à toute forme matérielle, à toute idée que nous pourrions
18 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
20eprésenter le Diable sous les traits d’un playboy dynamique et optimiste vierge de toute pensée. Ou, si nous sommes par hasard de
19 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
21es abîmes microscopiques de la matière, la grande dynamique sidérale, et les correspondances de la vie organique, à tel point qu’
20 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
22us offrir le modèle, la formule et comme le thème dynamique d’une médiation plus vaste : la médiation entre la valeur unique et i
21 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
23en jeu des idéologies beaucoup plus puissantes et dynamiques. Il serait romantique de supposer que la guerre actuelle a détruit to
22 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
24 guerre. Qu’il soit encore très loin d’une vision dynamique de l’action immédiate, c’est ce que prouvent ces mêmes déclarations.
23 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
25iciens ; ces grands souriants, des névrosés ; ces dynamiques, des timorés ; ces commerçants, des utopistes généreux ; ces « fondam
24 1946, Réforme, articles (1946–1980). Spiritualité américaine (19 octobre 1946)
26, vous trouverez une église ou des pasteurs, plus dynamiques au nom de leur Bible qu’un démagogue au nom des droits du peuple. Pen
25 1947, Doctrine fabuleuse. Orientation
27notre condition humaine, profond trésor de formes dynamiques d’où remontent aux moments décisifs, quand nous sommes comme on dit r
26 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
28parliez de votre sujet préféré. Vous étiez animé, dynamique, tout à fait informal — ce sera parfait ! X., ivre d’une rage subite
27 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
29, vous trouverez une église ou des pasteurs, plus dynamiques au nom de leur Bible qu’un démagogue au nom [p. 108] des droits du pe
28 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
30re en Europe pour un Anglo-Saxon puritain du type dynamique, alors qu’il est en réalité et neuf fois sur dix, bien plus près du m
31iciens ; ces grands souriants, des névrosés ; ces dynamiques, des timorés ; ces commerçants, des utopistes généreux ; ces « fondam
29 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
32possible d’interpréter les principales structures dynamiques de l’Occident, les conflits fondamentaux qui les sous-tendent et les
30 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
33és par la batterie des instruments et les figures dynamiques de la danse que l’animal par ses instincts. Sans problèmes, sans cont
31 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en août 1953 : Lettre aux Six (juillet-août 1953)
34 somme, d’accepter le Projet dans une perspective dynamique. Que votre oui s’adresse moins au texte lui-même qu’au But qu’il vise
35es mène, et ne l’auront pas voulu. La perspective dynamique dans laquelle il faut voir le Projet, et peut-être le modifier, se dé
32 1954, Preuves, articles (1951–1968). Politique de la peur proclamée (novembre 1954)
36rès évidemment non. C’est un personnage agressif, dynamique, et tout à fait extraverti. » Tout le contraire de Staline, comme on
33 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
37 bonnes volontés anxieuses et aussi de les rendre dynamiques. Deuxième zone : elle est créée par l’inconscience générale de la sit
34 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À pied d’œuvre (avril-mai 1956)
38e longue évolution, très caractéristique du génie dynamique et aventureux de l’Europe. Ensuite, dans la conjoncture présente, dom
35 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
39uvent engagés. C’est ce type d’homme en équilibre dynamique qui mérite le nom de personne, et qui reste le but de toute éducation
36 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
40rites et rêves. Et il s’agit surtout de complexes dynamiques, de formes d’exister qui poursuivent dans nos vies, — dans l’atome de
41« sagesse » de l’Occident, sagesse aventureuse et dynamique — non pas sereine — et qui aurait pour symbole Ulysse cherchant sa vo
37 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
42sif, l’autre unitaire mais créateur de diversités dynamiques. En regard de ces difficultés, dont je n’ai donné que deux exemples,
38 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
43les sources a l’avantage d’expliquer les tensions dynamiques qui ont fait la force, et le drame aussi, de notre Europe. La définit
44la population, ni le climat, ni les déséquilibres dynamiques résultant de ces facteurs combinés ne rendent compte d’une manière dé
39 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (février 1958)
45de Lumière, Terre d’Europe », dirigée par le très dynamique Abbé Martel, et englobant cinq communes. — Il a organisé une enquête
40 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Henri Brugmans, Les Origines de la civilisation européenne (septembre 1959)
46 au seuil d’agir. « Civilisation incomparablement dynamique, (l’Europe) réinterprète sans cesse ses grandes autorités traditionne
41 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Note liminaire
47dont le drame vécu semble avoir épousé la formule dynamique de Don Juan et de Tristan ; enfin, l’on reviendra au problème capital
42 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — c. Présence des mythes et leurs pouvoir dans divers ordres
48e. Plus tard, une fois reconnues leurs structures dynamiques, nous pourrons retrouver les plus typiques d’entre elles dans des dom
43 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
49i et n’essaye de saisir qu’une certaine structure dynamique : [p. 122] Kierkegaard dans sa vie et son œuvre indissociables ; et j
50ntale. La fonction civilisatrice, ordonnatrice et dynamique qui pourrait aussi bien être la leur, exige une prise de conscience o
44 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
51 la relation purement artificielle d’un équilibre dynamique et d’une égalité républicaine entre les divers États, sans aucune ten
45 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
52vait cristallisée, l’idée nationale plus purement dynamique exige la permanence active de cette pluralité qui a toujours été la v
46 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
53e notre histoire. … Civilisation incomparablement dynamique, l’Europe réinterprète sans cesse ses grandes autorités traditionnell
47 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
54i et n’essaye de saisir qu’une certaine structure dynamique : Kierkegaard dans sa vie et son œuvre indissociables ; et je vois qu
48 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
55ntale. La fonction civilisatrice, ordonnatrice et dynamique qui pourrait aussi bien être la leur, exige une prise de conscience o
49 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
56uvent engagés. C’est ce type d’homme en équilibre dynamique qui mérite le nom de personne, et qui reste le but de toute éducation
57sans cesse renouvelée et restaurée, cet équilibre dynamique, qui définit l’Europe et qui caractérise toute conduite méritant d’êt
58la réalité spirituelle, dialectique, antinomique, dynamique de la personne. Ces termes sont abstraits s’ils ne sont pas sentis. E
50 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
59tures de l’Asie — est justement d’être un mélange dynamique d’éléments de provenances diverses et de tendances contradictoires. P
51 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
60l’esprit dans leur mouvement, rythme et structure dynamiques autant que dans leurs implications jusqu’alors inaperçues. C’est dire
52 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
61l’esprit dans leur mouvement, rythme et structure dynamique, autant que dans leurs implications jusqu’alors inaperçues. C’est dir
53 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
62les définissent en négatif la formule d’équilibre dynamique qui est la marque d’authenticité d’un régime de fédération. À gauche,
63sateurs sans imagination, mais création de formes dynamiques, de structures dans l’espace et le temps beaucoup mieux adaptées [p. 
54 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.3. Interaction de l’économique et du politique
64nt tout, une méthode d’organisation. Son principe dynamique est d’assurer un maximum d’autonomie locale, grâce à la mise en œuvre
55 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
65ceptif mais puissant émetteur, il était le centre dynamique d’un événement constamment renouvelé, qu’il avait baptisé surréalisme
56 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
66isme, — dialectique qui définit l’homme européen, dynamique et progressif, par contraste avec l’homme des [p. 5] civilisations sa
57 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
67u sens chrétien du mot, vont entrer en dissidence dynamique et créatrice, dans le monde trop bien moralisé que nous préparent ave
58 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
68lexe de villes moyennes formant le cœur, le foyer dynamique d’un pays d’une population minimum d’un à deux millions et maximum de
59 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
69is un siècle qui soit inspirée par une conception dynamique de la vie collective, qui concilie le respect des traditions et la pr
60 1970, Le Cheminement des esprits. Préface. Cheminements
70e dans un mouvement d’ensemble, ou de pondération dynamique, explique la présence dans ce recueil de quelques textes sur la techn
61 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
71misme — dialectique qui définit l’homme européen, dynamique et progressif, par contraste avec l’homme des civilisations sacrées o
62 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.2. Le civisme commence au respect des forêts
72ique. Car le civisme, c’est en somme un équilibre dynamique entre le citoyen et la cité. Il serait également faux de penser que l
73pour deux raisons majeures : — l’idée d’équilibre dynamique, l’idée de mesure, est essentiellement [p. 95] européenne, grecque d’
63 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
74l’esprit dans leur mouvement, rythme et structure dynamique, autant que dans leurs implications jusqu’alors inaperçues. C’est dir
64 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.7. Pour une politique de la recherche
75 dense, ni le climat modéré, ni les déséquilibres dynamiques résultant de ces facteurs combinés ne rendent compte d’une manière dé
65 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
76uvent engagés. C’est ce type d’homme en équilibre dynamique qui mérite le nom de personne et qui reste le but de toute éducation,
66 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
77e ou complexe de villes moyennes formant le foyer dynamique d’une population d’un million au moins, de cinq à six millions au plu
67 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
78comptent moins, au total, en vérité psychique, en dynamique créative, que la mise en tension avec le phénomène, ou le simple fait
68 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
79ni la sagesse, ni l’art ou science d’un équilibre dynamique ou d’une morale, mais l’accès à une profession qui profite à la Socié
69 1972, Penser avec les mains (1972). Préface 1972
80inalité non la croissance du PNB mais l’équilibre dynamique entre ces trois déséquilibres perpétuels que sont l’Homme, la Cité et
70 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
81ns du tableau de bord. Il y a plus : les facteurs dynamiques de notre civilisation sont devenus tellement interdépendants qu’il es
82rd’hui de prendre des décisions en fonction de la dynamique du système social, et non d’un secteur particulier. « Autrement nous
83ais à passer de l’expansion sauvage à l’équilibre dynamique, c’est-à-dire à un système global d’interrégulations. Compte tenu du
84 étudiait au MIT depuis une dizaine d’années la « dynamique industrielle » — et le résultat de cette recherche vient de paraître
85rrester que de mettre en lumière les interactions dynamiques de quelques facteurs de base de notre [p. 27] société industrielle. I
86à la seule croissance du PNB, mais à un équilibre dynamique entre la personne, la Cité et l’environnement naturel — à ce BNB (Bon
87est dans la recherche d’une politique d’équilibre dynamique entre l’Homme, la Cité et la Nature, enfin substituée au dogme unique
71 1972, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). De l’unité de culture à l’union politique (17-23 avril 1972)
88ontinentaux, qui établissent une unité vivante et dynamique et des foyers locaux de création qui sans cesse remettent en question
72 1972, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut dénationaliser l’enseignement [Entretien] (8 décembre 1972)
89rsa. L’éducation sera la résultante d’une tension dynamique entre les deux. On ne peut nier que l’homme a besoin de compagnie, ma
90hangement. Il faut trouver leur point d’équilibre dynamique. Ainsi pour le fédéralisme, qui est si mal compris, même en Suisse. I
73 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
91que du Nord, c’est-à-dire pratiquement l’Occident dynamique. Voltaire et Rousseau représentent deux virtualités antithétiques de
92 la croissance indéfinie du PNB, mais l’équilibre dynamique entre ces trois déséquilibres perpétuels que sont l’Homme, la Cité et
74 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
93épandue dans les milieux de la droite éclairée et dynamique (industriels et technocrates à l’Ouest, dirigeants communistes à l’Es
75 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
94sont les structures décisives du Pouvoir et de sa dynamique fondamentale, dans une société stato-nationaliste. Il y aurait donc u
76 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
95m’en donnent la meilleure figuration plastique et dynamique. Mais tandis que Tinguely utilise un faible courant électrique pour m
96iété nouvelle ; il en faudra déduire la structure dynamique d’institutions sans précédent. Utopie ! radotent ceux qui n’ont pas
77 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
97ationales, solidarité continentale, cette formule dynamique du fédéralisme intégral trouve ici sa première expression spontanée.
98 détail concret ne sera jamais produit que par la dynamique de la personne en exercice, dont il entend servir les fins. « Small
99que, qui sera pompeux et finaud, ou au contraire, dynamique et secret, plus souvent familier et quelque peu cynique. Et ce n’est
78 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
100ble d’espérer que les mouvements fédéralistes, si dynamiques aux lendemains de la guerre, réussissent à mobiliser, pour soutenir B
79 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
101ici est une politique de la vie et des équilibres dynamiques du vivant en tant qu’ils sont menacés par l’agression de la civilisat
80 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Madame de Staël et « l’esprit européen » (été 1980)
102te idéale, Germaine de Staël.      2. Au principe dynamique et structurant de l’esprit européen, Madame de Staël retrouve le secr