1 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
1es égyptiens et aztèques, et la Chine des longues dynasties : grands empires et grandes cultures qu’un grand dessein pouvait seul
2 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
2es égyptiens et aztèques, et la Chine des longues dynasties : grands empires et grandes cultures qu’un grand dessein pouvait seul
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
3t « amour », est oubliée tout de suite pendant la dynastie Han. Les Chinois sont mariés très jeunes par leurs parents, et le pro
4 1948, Suite neuchâteloise. IV
4istocratie républicaine au Prince lointain, cette dynastie de conseillers d’État se tourne vers la vie intellectuelle. D’où sept
5 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
5ne eût été capable, pensait Zwingli, d’abattre la dynastie des Habsbourg qui s’était emparée de l’Empire. Mais les princes luthé
6 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
6, où elle deviendra reine, et mère des rois de la dynastie de Minos. De cette légende, qui inspira sans nul doute beaucoup d’œuv
7 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.4. Cadmus ou la quête d’Europe
7t la Béotie et y firent souche et de leurs nobles dynasties des « Cadméens » procèdent nombre des lettrés qui, comme Bias et Thal
8 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
8t de Cyrus, s’affoiblir, se partager, et diverses dynasties se succéder, par la même mollesse des despotes ; les Mongols, comme l
9 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
9tre elles, mais sans institutions centrales, sans dynasties. L’empire assyrien, l’empire persan, l’empire d’Alexandre ne furent p
10lu, ce dernier n’étant d’ailleurs pas le fait des dynasties qui ont maintenant le cœur trop tendre, mais de dictatures militaires
10 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
11 nestoriens dans la Chine du ixe siècle, sous la dynastie T’ang — et vers l’Ouest, en Islande, au Labrador, en Amérique du Nord
12ète d’abord — où la princesse Europe engendra une dynastie, les Minoens — puis, par la mer Égée en Grèce, et de là, sur les terr
11 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
13jeure partie du domaine des Kybourg lorsque cette dynastie s’éteint elle aussi en 1263. Est-ce lui qui va fonder la Suisse ? Il
14n ne fut que l’unité territoriale imposée par une dynastie. Mais la Suisse s’est constituée comme un système d’unions jurées, ga
12 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
15 trop voyante, on met le feu à leurs châteaux, la dynastie virtuelle est écrasée. Toutes les têtes qui se sont élevées un peu tr
16du siècle dernier. On a vu le rôle historique des dynasties féodales avant le Pacte. Ces grandes familles sont toutes éteintes, s
17ques sont à coup sûr celles des comtes de Reding, dynastie de Landamman 28 de cette commune d’Empire et chefs du peuple au tem
13 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
18ent élargi aux frontières actuelles par plusieurs dynasties héritant l’une de l’autre jusqu’au xixe siècle : cas unique dans l’e
14 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
19ples, à propos de Léonard Euler et de l’étonnante dynastie des Bernoulli à Bâle 113 , d’Albert de Haller à Berne, d’Horace-Bénéd
15 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
20e puissance, comme tous les États unifiés par une dynastie conquérante, Francie, Castille, Prusse ou Piémont, mais d’une libre a
16 1971, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Au défi de l’Europe, la Suisse (31 juillet-1er août 1971)
21e, de quoi s’agit-il ? Ni de l’anniversaire d’une dynastie — les Zähringen et les Kibourg sont éteints depuis des siècles, les H