1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
1de la saison. — Au soir, mon père savait tout. Il effleura mon front de ses lèvres sans une parole quand je vins lui souhaiter l
2 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
2 et naïf messianisme matérialiste ? Un seul doute effleure Ford vers la fin de son livre : Le problème de la production a été b
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Jullien du Breuil, Kate (avril 1930)
3ui transfigure ? Le roman de M. Jullien de Breuil effleure un autre problème de non moindre valeur tragique : le conflit de la j
4 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
4dée que la souffrance puisse devenir féconde ne l’effleure pas, tandis qu’elle règne sur notre inconscient, résidu des plus sole
5 1950, Lettres aux députés européens. Quatrième lettre
5ormes de vie, cette idée par exemple ne [p. 23] l’effleure pas. Il n’y a pour lui qu’un seul problème : la politique du plein em
6 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Quatrième lettre aux députés européens : En lisant le pamphlet du Labour Party (18 août 1950)
6 et de formes de vie, cette idée par exemple ne l’effleure pas. Il n’y a pour lui qu’un seul problème : la politique du plein em
7 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
7ait la mer. Il y avait aussi Zeus fils de Cronos, effleurant doucement de la main la génisse fille d’Inachos, qu’auprès du Nil aux
8 1963, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pour une métropole régionale Aix-Marseille-Étang de Berre [Avant-propos] (juillet 1963)
8 entre la culture et l’économie, de n’avoir pu qu’effleurer les aspects administratifs, politiques et civiques du problème des mé
9 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
9 pourquoi ne pas envisager ce que nous avons déjà effleuré précédemment : Genève se rattache économiquement et culturellement à