1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Lecache, Jacob (mai 1927)
1ynique reniement de ses origines. Le vieux père s’effondre de honte et de douleur. « On vend de l’étoffe… eux ils se vendent ! »
2 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
2es les initiatives vivantes, et qu’il finit par s’effondrer sous le poids de son appareil dévorateur. Et cela ne manque pas de se
3 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
3stances ont cédé. L’internationale ouvrière s’est effondrée sans faire usage de ses armes. Le capital est en bonne voie d’étatisa
4 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
4es les initiatives vivantes, et qu’il finit par s’effondrer sous le poids de son appareil dévorateur. Et cela ne manque pas de se
5 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
5 du break down nerveux le plus caractérisé. Ils s’effondrent en se frappant la poitrine. Ils ne bougent plus. C’est la neurasthéni
6famine hitlérienne. Comment se peut-il qu’il ne s’effondre pas ? J’imagine que cela tient à sa mémoire profonde. Il se souvient
6 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
7 rivalités se perpétuent ! Je veux que nos pays s’effondrent un à un, en toute souveraineté nationale, qu’ils se cantonnent dans l
7 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
8el qu’il menait seul contre toute l’opinion, il s’effondra dans la rue au cours d’une promenade. On le transporta dans un hôpita
8 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
9el qu’il menait seul contre toute l’opinion, il s’effondra dans la rue au cours d’une promenade. On le transporta dans un hôpita
9 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.4. Cadmus ou la quête d’Europe
10t à travers toute la Béotie, jusqu’à ce qu’elle s’effondre, épuisée, au lieu où s’élèvera la ville de Thèbes. On voit donc que l
11u’Espéris, fille d’Atlas, — l’Atlantide — s’était effondrée dans ces eaux, où quelques-uns de nos navigateurs modernes ont pensé
10 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
12ntale. Aujourd’hui l’Europe est menacée de voir s’effondrer la culture séculière et aristocratique qui servit de base à la second
11 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
13ou culturels, que toutes les lois de l’économie s’effondrent, si justes qu’elles soient localement dans un milieu convenablement c
12 1968, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Hölderlin dans le souvenir des noms splendides (1968)
14e l’Archipel, témoins de quelque immense Hespérie effondrée mais dont les noms, par cette voix cités, suffisent à ranimer la gloi
13 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
15rc, il violerait le tabou de l’inceste, et tout s’effondrerait — l’ordre social — dans une extase éblouissante. Or il respecte l’ord
16especte l’ordre féodal, il ne veut pas que tout s’effondre autour de lui. En fait, il viole tour à tour les deux tabous, c’est b
14 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Quand même il serait seul… (Sur un texte de George Orwell) (automne 1975)
17itué qui aime un humain, ou cesse de l’aimer et s’effondre. Quand Orwell écrit son essai, le malheur qu’il prévoit est déjà arri
15 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
18tuent le tiers des hommes, et les montagnes qui s’effondrent dans la mer, telle est la Catastrophe universelle (chap. 8 et 9, mais
16 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
19r, réussir sans sa connivence ni flancher et nous effondrer sans son agrément dédaigneux. Tant que le monde est ce qu’il est — et