1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Breton, Manifeste du surréalisme (juin 1925)
1 M. Breton serait un très curieux poète s’il ne s’efforçait de donner raison aux 75 pages où il voulut nous persuader que tout po
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
2e seul sur un faux sommet vers quoi des faibles s’efforcent — mais déjà c’est de plus loin qu’il les nargue. Il connaît enfin une
3 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
3 : naissance de sa passion froide et tenace. Il s’efforce d’en réaliser l’objet par ses propres moyens, à un exemplaire ; puis,
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 4. L’illusion réformiste
4pelle école nouvelle tout établissement où l’on s’efforce d’enseigner selon des principes tirés de l’observation des enfants, c
5 1930, Articles divers (1924–1930). « Vos fantômes ne sont pas les miens… » [Réponse à l’enquête « Les vrais fantômes »] (juillet 1930)
5nt nos sens ou notre raison, ce n’est pas en nous efforçant de délirer que nous atteindrons une réalité supérieure, mais bien en
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
6tragique. Car le tragique naît dans une âme qui s’efforce vers l’unité, vers l’unification de ses aspirations et de ses actes ;
7 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
7ure hostile, de sorte qu’il lui faut sans cesse s’efforcer, ne connaissant que peu de repos de son adolescence à sa mort. » 3
8 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
8ir. La longue peine de celui « qui toujours s’est efforcé » a purifié le corps, et l’âme est prête à recevoir « l’amour d’en ha
9 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
9e ne va plus à la recherche du bonheur, elle ne s’efforce plus au désespoir. Elle veut connaître ce qui est. Surtout, elle pren
10 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
10rotestants, beaucoup d’agnostiques aussi, se sont efforcés de montrer l’importance concrète d’une définition de la personne pour
11présentés comme des novateurs. « Nous nous sommes efforcés, écrit Calvin, de ne pas mettre nos opinions personnelles à la place
11 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
12 de « trahir » en servant, ces raisons que l’on s’efforce de donner, non sans maladresse, avant d’assumer un devoir qui paraîtr
12 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
13rreur des chrétiens, trop souvent, c’est qu’ils s’efforcent d’endoctriner ceux qu’ils rencontrent. Le « partage » préconisé par B
13 1934, Esprit, articles (1932–1962). Sur une nouvelle de Jean Giono (novembre 1934)
14uré, la politique et tout 15  !… » Les éditeurs s’efforcent de répondre à la demande du public. Il faut des livres faciles, des l
14 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
15nisée de la nation ». Dans les deux régimes, on s’efforcera de démontrer que d’autant plus l’individu se sacrifie au Parti, d’aut
16 de propagande du Secours d’hiver allemand.) On s’efforcera de mêler les travailleurs intellectuels et manuels. On ouvrira les un
15 1936, Esprit, articles (1932–1962). Henri Petit, Un homme veut rester vivant (novembre 1936)
17e, sur la « politique de clocher », où l’auteur s’efforce de sauver les restes d’un fédéralisme dont il faudrait pourtant refai
16 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
18 de « trahir » en servant, ces raisons que l’on s’efforce de donner, non sans maladresse, avant d’assumer un devoir qui paraîtr
17 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
19 inquiétant que les hommes cultivés, au lieu de s’efforcer, comme ils devraient, de combattre activement cette erreur, en tirent
18 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
20ré, la politique et tout !… » 11 Les éditeurs s’efforcent de répondre à la demande du public. Il faut des livres faciles, des l
21richis. Il s’agit plutôt de les échanger que de s’efforcer contre eux, pour son compte, dans des conditions données et absolumen
22onnelles (son quant-à-soi) cessent d’agir et de s’efforcer contre les lois qui les limitaient normalement. L’homme cessant de cr
19 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
23 inquiétant que les hommes cultivés, au lieu de s’efforcer, comme ils devraient, de combattre activement cette erreur, en tirent
20 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
24 pas que l’on ne sait plus créer de la vie ? On s’efforce de la décrire, ou pis encore, de l’expliquer… Le romancier moderne ap
21 1937, Esprit, articles (1932–1962). M. Benda nous « cherche », mais ne nous trouve pas (juillet 1937)
25par là qu’il en a plus de respect que celui qui s’efforce de la réaliser, — c’est que la vérité dont il s’agit ressemble pas ma
22 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
26éculation tel que le mysticisme. M. Lamm a beau s’efforcer de ne point porter de jugement de valeur sur la « réalité » des visio
23 1938, Journal d’Allemagne. i. Instruction spirituelle donnée aux étudiants hitlériens, (Extrait de lettre d’un étudiant allemand)
27 l’internationalisme, etc. Toutefois l’orateur s’efforce d’être objectif. L’essentiel est qu’il affirme sans cesse que ce n’es
24 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
28ue l’on décrit dans le présent chapitre. On s’est efforcé de remédier par quelques notes aux obscurités qu’entraînaient trop d’
29pitoyable ou méprisable. La synthèse catholique s’efforçait de marier l’eau et le feu, car on pouvait tirer des Écritures et des
30 plus obsédante. (Encore la femme pourra-t-elle s’efforcer de se faire une tête à la Garbo, mais alors il s’agit que le mari res
31ntraintes de classe et d’argent. D’autres enfin s’efforcent de fonder une science des rapports conjugaux. Jung analyse le « confl
32ancrées. On a peur de paraître « puritain ». On s’efforce de faire la part du feu, et l’on va même parfois jusqu’à ce paradoxe
25 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
33uer leur péché et de demander l’absolution, ils s’efforcent de démontrer qu’ils n’ont aucune responsabilité dans l’aventure, puis
26 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
34ique ». « Voici donc venu l’irrésistible désir. S’efforcer continuellement de saisir l’insaisissable… Et l’objet du désir ne peu
27 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
35nt la fenêtre de l’imagination. Toutefois, l’on s’efforcera de donner à cette fin une atmosphère « poétique » qui dissimule le pa
36 tard sur les masses. Toutefois, le classicisme s’efforça d’imposer tout au moins une forme d’art à ces puissances obscures pri
28 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
37pitoyable ou méprisable. La synthèse catholique s’efforçait de marier l’eau et le feu, car on pouvait tirer des Écritures et des
38traintes de classes et d’argent. D’autres enfin s’efforcent de fonder une science des rapports conjugaux. Jung analyse le « confl
39ancrées. On a peur de paraître « puritain ». On s’efforce de faire la part du feu, et l’on va même parfois jusqu’à ce paradoxe
29 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
40it à néant les raisonnements des historiens qui s’efforçaient de démontrer, contre ma thèse, qu’un « abîme sépare » le catharisme,
30 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
41ité, et aussi de la discrétion avec laquelle il s’efforce de dégager l’âme secrète de nos campagnes. Denis de Rougemont n’aime
31 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
42vec tout le soin dont j’étais capable, je me suis efforcé de les observer par le jeûne, les veilles, les oraisons et autres exe
32 1940, Mission ou démission de la Suisse. Avertissement
43es. Par une série de cercles concentriques, ils s’efforcent de situer notre mission dans l’Europe d’aujourd’hui. On trouvera tout
33 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
44rotestants, beaucoup d’agnostiques aussi, se sont efforcés de montrer l’importance concrète d’une définition de la personne pour
45présentés comme des novateurs. « Nous nous sommes efforcés, écrit Calvin, de ne pas mettre nos opinions personnelles [p. 30] à l
34 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
46isation, sous l’influence du christianisme, s’est efforcée de nous faire comprendre que la vraie cause de nos malheurs est presq
35 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
47isation, sous l’influence du christianisme, s’est efforcée de nous faire comprendre que la vraie cause de nos malheurs est presq
36 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
48 d’eux-mêmes. À l’inverse, le Christianisme s’est efforcé depuis des siècles de nous faire comprendre que le Royaume de Dieu es
37 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
49 » ; qu’en vertu d’une constante « hypocrisie » s’efforçant de subordonner nos petit bonheurs à la justice, nos désirs à l’amour
38 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
50qui me distingue et rend vraie ma parole, si je m’efforce au moins de converger avec l’ordre cosmique et le vouloir divin, tout
39 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable IX : « Nous sommes tous coupables » (10 décembre 1943)
51 d’eux-mêmes. À l’inverse, le Christianisme s’est efforcé depuis des siècles de nous faire comprendre que le Royaume de Dieu es
40 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
52ir. La longue peine de celui « qui toujours s’est efforcé » a purifié le corps, et [p. 36] l’âme est prête à recevoir « l’amour
41 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
53uchemar. Mais alors [p. 106] que tant de poètes s’efforçaient, à la même époque, de délirer méthodiquement, Kafka nous ramène sans
42 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
54ure hostile, de sorte qu’il lui faut sans cesse s’efforcer, ne connaissant que peu de repos de son adolescence à sa mort. » Je c
43 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un climat tempéré (22 août 1945)
55ste du monde, et pendant des siècles peut-être, s’efforcer de reproduire et de rejoindre par les plus coûteux artifices, ce clim
44 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
56s terres abandonnées du Nord et que nos paysans s’efforcent d’arrêter avant qu’elles n’étouffent leurs champs. J’ai vu renaître l
45 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
57Christianity and Crisis, qu’il vient de fonder, s’efforce de combattre l’inertie des Églises, demeurées isolationnistes dans le
46 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
58ste du monde, et pendant des siècles peut-être, s’efforcer de reproduire et de rejoindre, par les plus coûteux artifices, ce cli
47 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
59précautions de langage ni fausse humilité. Puis s’efforcer de suivre la ligne de plus grande efficacité, sans la moindre bavure
48 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
60l’Amérique nous propose d’elle-même, et qu’elle s’efforce d’imiter. 8 août 1945 Nouvelle de la bombe atomique, avant-hier sur
49 1946, Journal des deux Mondes. 17. Le mauvais temps qui vient
61. Mais chacun peut à chaque instant choisir, et s’efforcer de comprendre mieux quelles sont les suites nécessaires de son choix,
50 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
62on, je le crains, va se généraliser.) Et chacun s’efforçait de montrer que l’événement ne le prenait pas au dépourvu. — Rien de n
51 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
63 l’Amérique nous propose d’elle-même et qu’elle s’efforce d’imiter. Souvenir d’un orage en Virginie Grands plateaux onduleux
52 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
64 se distinguer en imitant ? Devenir distinct en s’efforçant de ressembler ? Supposez que votre effort aboutisse, et que tout le m
53 1947, Carrefour, articles (1945–1947). L’art dirigé [Réponse à une enquête] (23 janvier 1947)
65 désintéresser, ni comment il pourrait ne point s’efforcer de modifier les structures existantes et d’en inventer de nouvelles,
54 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
66 l’Europe. Dans la conférence qu’on va lire, je m’efforçai de confronter ma « politique de la personne » et la doctrine fédérali
55 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
67ce que je leur fis observer. Dès que des hommes s’efforcent, de nos jours, de rassembler les nations et les peuples à des fins pa
56 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
68 Éclair de magnésium. Aveuglé, je comprends, et m’efforce de donner des réponses attendues, soudain frappé par la similitude en
57 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
69eurs caractères locaux, les universités suisses s’efforcent de plus en plus d’attirer les étudiants étrangers. Elles organisent d
58 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (octobre-novembre 1954)
70 véritable plan d’action sur les esprits. Elles s’efforcent aussi de créer les Public Relations qui ont manqué jusqu’ici à l’entr
59 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
71 au commandement. Supposez que l’on obéisse. On s’efforce anxieusement de se montrer libre. Mais c’est perdu d’avance : la libe
60 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
72tre Association de formuler les critères qu’ils s’efforcent tous d’observer, chacun pour son compte, et qu’ils voudraient défendr
61 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
73 s’il n’était pas ce qu’il subit et souffre, et s’efforce de dépasser vers l’absolu, vers ce qu’il veut devenir selon l’esprit.
62 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
74omme Lactance, qui sera suivi par saint Jérôme, s’efforcent d’en évacuer le merveilleux : Europe fut enlevée par les Crétois dan
63 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
75yons maintenant les chemins nouveaux que l’Abbé s’efforça d’ouvrir. Préface 98 … Il y a environ quatre ans qu’après avoir
64 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
76au continu, une harmonie… « Les Académies qu’il s’efforçait de fonder dans les différents pays n’étaient dans sa pensée que les f
65 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
77ement idéologique qu’exprime la Révolution, ils s’efforcent de rejoindre les réalités concrètes qu’il s’agirait maintenant d’orga
66 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
78urope fut partagée en deux confédérations qu’on s’efforçait de maintenir égales : c’était créer la guerre et l’entretenir constit
67 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
79ne date que d’alors et certains États puissants s’efforcèrent de prendre possession du siège de la puissance catholique, transformé
68 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
80s, tranquillité que les gouvernements de là-bas s’efforcent d’acheter et qu’ils obtiennent tout au plus pour un laps de temps… Ti
81tés nationales absolues : Cependant, celui qui s’efforce de ne voir qu’une simple tendance de l’histoire universelle dans cett
69 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
82nt pas l’importance de l’unanimité morale ; ils s’efforcent de la procurer, ils ne peuvent y parvenir que par l’intimidation et l
70 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
83is qui la menaçaient. Elle les a relevés et s’est efforcée de les surmonter. 300 Et pourtant, la technique européenne n’est p
71 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
84s traditions ; parce que de tous temps elle s’est efforcée d’assurer une relation étroite entre ce que j’appellerais la « consta
85eine s’il est perceptible pour l’historien qui, s’efforçant de découvrir les grands enchaînements de l’histoire, voit, sous les é
72 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
86lien fédéral […]. C’est ce lien que je voudrais m’efforcer d’établir. Evidemment, l’association agira surtout dans le domaine éc
73 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
87 s’il n’était pas ce qu’il subit et souffre, et s’efforce de dépasser vers l’absolu, vers ce qu’il veut devenir selon l’esprit.
74 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
88us qu’en allemand. Chacune des trois puissances s’efforce d’empêcher que « ses » Polonais établissent des contacts avec leurs f
75 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
89ropéen par ses effets, alors qu’on s’est toujours efforcé jusqu’ici de l’expliquer par certaines causes, qui seraient tantôt, s
76 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
90 signes extérieurs traditionnels ; leurs élites s’efforcent de les amener à une prise de conscience et à une affirmation renforcé
91 n’en va pas de même pour l’Europe, où l’on s’est efforcé depuis un siècle de former vingt « consciences nationales », mais pas
77 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
92nvahissants » que le tourisme et l’industrie ne s’efforçaient naguère d’en attirer, les uns payants et les autres payés. D’ailleurs
78 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
93 ont partie liée contre les Habsbourg, lesquels s’efforcent méthodiquement de rassembler en un tout continu leurs fiefs épars sur
79 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
94il faut voir aussi que, par là même, la société s’efforce de mettre un frein aux ambitions aventurières qui pourraient boulever
80 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
95nvahissants » que le tourisme et l’industrie ne s’efforçaient naguère d’en attirer, les uns payants et les autres payés. D’ailleurs
81 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. V. Appendice. Bref historique de la légende de Tell
96 son fils. Les historiens suisses d’aujourd’hui s’efforcent de retrouver les cheminements de la légende nordique jusqu’aux Waldst
82 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
97urbain (comme Aix-Marseille-Étang de Berre), et s’efforçant de retrouver une autonomie à la fois économique, administrative et cu
83 1965, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Que signifie pour vous la formule célèbre ‟Ecclesia reformata semper reformanda” ? » (29 octobre 1965)
98965) s Votre question m’atteint tandis que je m’efforce d’ordonner un chaos de notes d’âges très divers en vue d’un livre sur
84 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
99on, je le crains, va se généraliser.) Et chacun s’efforçait de montrer que l’événement ne le prenait pas au dépourvu. — Rien de n
85 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut réinventer l’Université (29 juin 1968)
100rche, initiative créatrice donc risquée. Là, on s’efforce de « s’adapter aux besoins de la société », ici, on chercherait plutô
86 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jean Paulhan (19-20 octobre 1968)
101de critiquer) après lecture du manuscrit, et je m’efforcerai d’y répondre. Toute la première moitié de Penser avec les mains a é
87 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
102y a pas de vie sociale possible) ; soit qu’elle s’efforce de restaurer des orthodoxies rigides, en protestation contre l’anarch
88 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
103e à un nombre sans cesse croissant de festivals s’efforçant d’imiter à leur échelle, voire de renouveler les formules glorieuses
89 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
104 Égypte, au Pérou, en France même, leurs élites s’efforcent de les amener à une affirmation renforcée de leurs caractères et vale
90 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
105 de cet obstacle radical à toute union que l’on s’efforce depuis vingt-cinq ans d’unir l’Europe ! Voilà qui explique suffisamme
91 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
106 de cet obstacle radical à toute union que l’on s’efforce depuis vingt-cinq ans d’unir l’Europe ! Voilà qui explique suffisamme
92 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
107 de cet obstacle radical à toute union que l’on s’efforce depuis vingt-cinq ans d’unir l’Europe ! Voilà qui explique suffisamme
93 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
108 de cet obstacle radical à toute union que l’on s’efforce depuis vingt-cinq ans d’unir l’Europe ! Voilà qui explique suffisamme
94 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
109our empêcher l’alliance de cités vassales, elle s’efforçait [p. 40] d’attiser leurs rivalités, jusqu’au jour où une province enti
95 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
110iendra le vis-à-vis détesté et redouté que l’on s’efforce de tromper, d’utiliser à des fins égoïstes, mais sans jamais le mettr
96 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
111adrans et de manettes du tableau de bord, et il s’efforce désespérément d’en comprendre le mécanisme, avant que l’appareil ne s
112our empêcher l’alliance de cités vassales, elle s’efforçait d’attiser leurs rivalités, jusqu’au jour où une province entière se s
97 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
113 — L’affaire semble assez importante pour qu’on s’efforce, d’entrée de jeu, d’écarter les malentendus. Et, par exemple, on ne s
98 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
114aître ces différences locales et régionales, et s’efforcer d’y adapter l’implantation des constructions urbaines et des industri
99 1978, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Bof ! disent les jeunes, pourquoi ? » (1er décembre 1978)
115utes les solutions qu’on leur propose, c’est de s’efforcer d’être chrétiens. Cela veut dire d’abord : ne pas donner dans cette f
100 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
116éens sur trente (huit pays de l’Est compris) et s’efforce de faire accepter des règles « communautaires » dans le secteur écono