1 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
1rs des passeports ? Dussé-je les inventer… Ah ! l’embarras de voyager n’est rien auprès de celui d’expliquer pourquoi l’on est p
2 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
2 sont oubliées, comme partout, dès qu’il s’agit d’embarras d’argent, de difficultés sentimentales, ou de mauvaises nouvelles qu’
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
3rs des passeports ? Dussè-je les inventer… Ah ! l’embarras de voyager n’est rien auprès de celui d’expliquer pourquoi l’on est p
4 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Querelles de famille, par Georges Duhamel (mai 1932)
4on recueil une épître au Préfet de Police sur les Embarras de Paris. Sujet de pastiche facile : décrire l’état d’esprit du Franç
5 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
5lui qui sait où il va risque encore d’augmenter l’embarras, et de se faire copieusement houspiller. Et pourtant, c’est lui seul
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
6s. Ce qui est curieux au plus haut point, c’est l’embarras des romanistes les plus sérieux lorsqu’ils en viennent à reconnaître
7 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — III.3. L’Art poétique de Claudel
7lui qui sait où il va risque encore d’augmenter l’embarras, et de se faire copieusement houspiller. Et pourtant, c’est lui seul
8 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Les enfants américains réclament des bombes atomiques (20 décembre 1945)
8ormés en jazz-hot par les klaxons d’interminables embarras de trafic. Aux vitrines triomphait le rêve américain, le clinquant, l
9 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
9ormés en jazz-hot par les klaxons d’interminables embarras de trafic. Aux vitrines triomphait le rêve américain, le clinquant, l
10 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Noël à New York (décembre 1946)
10ormés en jazz hot par les klaxons d’interminables embarras de trafic. Aux vitrines triomphait le rêve américain, le clinquant, l
11 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
11, ses projets excessifs. Au contraire, un immense embarras devant le monde tel que d’autres l’ont fait. Jetée dans la lice des É
12 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
12lans remodelés de Moscou. On ne sort pas d’un tel embarras. Le décrire n’est déjà pas facile… Mais une fable simplette va nous y
13rté que les seconds renient ? Ceci me rappelle un embarras de logique diaboliquement imaginé par l’innocent Lewis Carroll, dont
13 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
14 Mais je sens deux autres motifs à cette espèce d’embarras. Ceux qui se réclament très haut de nos traditions savent bien que ch
14 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
15qu’il décide de faire un style de ce qui n’est qu’embarras de langage pour la plupart de ses compatriotes. Ce [p. 228] n’est pas
15 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
16 Mais je sens deux autres motifs à cette espèce d’embarras. Ceux qui se réclament très haut de nos traditions savent bien que ch
16 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
17e purement britannique, qui feignit le plus grand embarras : comment imprimer mon rapport, puisqu’il y en avait là deux autres,
17 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
18 et leurs hôtels et leurs journaux, et même leurs embarras de circulation. Nous savons bien que tous les pays neufs imitent nos
18 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
19 et leurs hôtels et leurs journaux, et même leurs embarras de circulation. Nous savons bien que tous les pays neufs imitent nos
19 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
20 voir ce qu’il en est au xxe siècle ! Face à cet embarras indiscutable (que j’appelle crise), l’idée s’est répandue dans les mi