1 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
1i comme ailleurs, il faut être conforme, au moins en apparence. Mais ce [p. 54] n’est pas à une routine que l’on sacrifie, à une mor
2 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
2fiés en quatre ans à sa gloire. Moins redoutable, en apparence, le dieu-production se contente des macérations de 70 millions de chô
3 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
3fiés en quatre ans à sa gloire. Moins redoutable, en apparence, le dieu-production se contente des macérations de 30 millions de chô
4 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
4ns les rassure, au moins autant que l’écrasement (en apparence) du marxisme. Ils croient que le fascisme est le parti de l’ordre. Il
5 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
5mptent pour leurs spéculations les plus gratuites en apparence. [p. 33] Enfin pour liquider l’une des dernières « valeurs » du roma
6 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
6 du chapitre sur l’Économie, s’inspire — du moins en apparence — presque textuellement de nos doctrines (p. 42 à 46 sauf le dernier
7 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
7it de ces activités intellectuelles, si éloignées en apparence les unes des autres, éclatera l’unité de l’esprit, qui fonde l’origin
8ait son entreprise ? Car enfin, poser la question en apparence inoffensive et toute pratique, de l’emplacement et de la dotation d’u
9gagé de tous liens, irresponsable. Et s’il existe en apparence des êtres qui méritent le nom de clercs parfaits, c’est qu’en réalité
8 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
10 À ceux qui préconisent un pareil idéal (au moins en apparence, entraînés par l’exagération de leurs formules téméraires) je dirais
9 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.5. Importance de la notion de commune mesure
11re quand il s’agit d’un phénomène aussi complexe, en apparence tout au moins. Nous considérerons alors quatre autres moments culture
10 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
12énervée, puis indolente, pleine de contradictions en apparence, mais dans le fond et dans l’ensemble cynique, sceptique et pessimist
11 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
13périr imperceptiblement ! » C’est parce qu’il est en apparence insaisissable, inoffensif, médiocre même, que le vertuisme clérical p
14e trouve masquée, et [p. 175] comme « compensée » en apparence chez ceux d’entre ces prolétaires qui se jettent dans la politique et
12 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
15 énervée puis indolente, pleine de contradictions en apparence mais dans le fond et dans l’ensemble cynique, sceptique et pessimiste
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Avertissement
16 Occidentaux, d’une forme extrême, exceptionnelle en apparence : le mythe de Tristan et Iseut. Il nous faut ce repère fabuleux, cet
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
17use du catharisme 57 . C’est là une thèse minimum en apparence. Mais sitôt admise, elle me paraît tout à la fois impliquer et expliq
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
18u, l’on peut en suivre les étapes dans un domaine en apparence fort étranger à ceux que nous venons de parcourir : dans l’évolution
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
19 cléricaux dans le Midi n’y [p. 366] parvint — et en apparence — qu’au prix d’effroyables massacres. Seule Agapè peut triompher d’Ér
17 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
20 signes, aux intuitions, aux rencontres fortuites en apparence, mais que l’âme prédisposée interprète aussitôt comme des messages. C
18 1939, Esprit, articles (1932–1962). D’une critique stérile (mai 1939)
21ce qu’on affirme. 15. L’attrait du parti n’est qu’en apparence l’attrait de la plus grande puissance ; en réalité, il est la fuite d
19 1940, Mission ou démission de la Suisse. Avertissement
22 de conférences et d’essais sur des sujets variés en apparence : protestantisme, culture, neutralité, fédéralisme et défense de la S
20 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
23 à l’avantage du bien. Mais lorsque tout s’apaise en apparence, quand les ressorts des passions se détendent et que l’on redoute l’é
21 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
24dable imbroglio, cette petite phrase toute claire en apparence surgit enfin, pour en finir ! (Qu’on songe au nombre des mouvements c
22 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
25aux [p. 204] intuitions, aux rencontres fortuites en apparence, mais que l’âme prédisposée interprète aussitôt comme des messages. C
23 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945)
26eries de famille. Simple question de générations, en apparence. On dit le benedicite avant de s’asseoir et l’on pose au café des pro
24 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Le rêve américain (9 novembre 1945)
27conscients de leurs intérêts… Voilà qui est vrai, en apparence du moins. J’essaierai d’exposer, dans un prochain article, les motifs
25 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
28eries de famille. Simple question de générations, en apparence. On dit le bénédicité avant de s’asseoir et l’on pose au café des pro
26 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
29rouver dans un tel lieu… Plus divisés qu’ailleurs en apparence, plus proches aussi les uns des autres par leurs rites, coutumes et d
27 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
30ablir tous les contacts. Ou plutôt il les établit en apparence, mais, dirait-on, sans réciprocité. La moindre épreuve trahit cette f
28 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
31es spéculations précises, encore que fantastiques en apparence. Je vois Tantale soutenu dans la rivière, le rocher soutenu sur sa tê
29 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
32 méthodiste ou baptiste, et le laisser-aller naïf en apparence de la jeunesse qui vit au cinéma et s’inspire des valeurs d’Hollywood
30 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
33et telles sont ses deux maladies, contradictoires en apparence, mais également provocatrices de guerre. Cette santé et ces maladies
31 1948, Réforme, articles (1946–1980). Roger Breuil qui vient de mourir était un grand romancier protestant (13 mars 1948)
34donne aux démarches intimes les plus aventureuses en apparence, la certitude d’une vérité qui sur nous-mêmes en sait plus long que n
32 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
35e et recule, jusqu’à ce qu’un incident secondaire en apparence provoque le saut final, l’accomplissement, que le héros paie de sa vi
36pas à comprendre comment de petites circonstances en apparence toutes fortuites de ma vie et qui, mon imagination aidant, prenaient
33 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Une prise de conscience européenne (novembre-décembre 1953)
37endre les hommes fraternels. Devant l’antagonisme en apparence irréductible de la foi religieuse et des certitudes relatives fondées
34 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
38endre les hommes fraternels. Devant l’antagonisme en apparence irréductible de la foi religieuse et des certitudes relatives fondées
35 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
39otion dont descendent nos conceptions de l’homme. En apparence, il ne s’agit, lors de Nicée, que d’un iota 18 , en réalité, de la dé
36 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. A. Introduction
40te, est susceptible d’expliquer ces deux produits en apparence indépendants. Ceci m’entraîne à étudier la genèse de l’Aventure occid
37 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
41t descendent nos conceptions de l’homme. [p. 60] En apparence, il ne s’agit, lors de Nicée, que d’un iota 23 , en réalité, de la d
38 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (I) (août 1958)
42une union européenne. Si différents qu’ils soient en apparence, les quatre grands problèmes ont en commun ceci : qu’ils ne pourraien
39 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
43ent, de l’œuvre, c’est à l’inverse du bouddhisme, en apparence, le problème chrétien du Dieu-Homme, d’où naît celui de la personne,
40 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
44e et recule, jusqu’à ce qu’un incident secondaire en apparence provoque le saut final, l’accomplissement, que le héros paie de sa vi
45as à comprendre comment de petites circonstances, en apparence toutes fortuites, de ma vie et qui, mon imagination aidant, prenaient
41 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
46s naturelles et les comportements les plus fibres en apparence, tout concourt à sauver la loi non de la morale mais du mythe : car [
42 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
47ent, de l’œuvre, c’est à l’inverse du bouddhisme, en apparence, le problème chrétien du Dieu-Homme, d’où naît celui de la personne,
43 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
48te dans tous les domaines, dont les facteurs sont en apparence très distincts du domaine économique. Par exemple dans la vie intelle
44 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
49 de la Suisse. Mais j’ai montré pour quels motifs en apparence paradoxaux bien qu’historiquement explicables elle croit devoir s’y r
45 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
50e domanière et douanière. Cette situation bizarre en apparence est très conforme au génie de la culture occidentale, car celle-ci a
46 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
51de la Suisse. Mais j’ai montré pour quels motifs, en apparence paradoxaux bien qu’historiquement explicables, elle croit devoir s’y
47 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
52l’éducation européenne ne sont contradictoires qu’en apparence. Elles sont en réalité complémentaires, elles ne font que traduire la
48 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
53udgets ! Car dans les pays de dictature on arrive en apparence à des pourcentages plus élevés mais les sommes indiquées servent en r
54t et l’Espagne, il y a totalitarisme caractérisé. En apparence, la situation ne paraît pas trop grave, à l’Ouest, dans les domaines
49 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.4. À la Table Ronde du Conseil de l’Europe
55rendre les hommes fraternels. Devant l’opposition en apparence irréductible de la foi religieuse et des certitudes relatives fondées
50 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
56le. Ces deux exigences ne sont contradictoires qu’en apparence. Elles sont en réalité complémentaires, elles ne font que traduire la
51 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
57nées, d’une analyse des motifs extrêmement divers en apparence, qui ont amené la plupart des pays européens à poser le problème régi
52 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Conclusions (été-automne 1984)
58d’instinct vers ce qui peut séparer, ne fût-ce qu’en apparence, et peut donner lieu à une discussion. S’ils étaient d’accord, il n’y