1 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
1 mais immobile : ce sont les mêmes qui s’ignorent en tant que personnes. Comment se trouveraient-ils, n’existant pas ? (François Ma
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Drieu la Rochelle, La Suite dans les idées (mai 1927)
2l faut louer Drieu d’avoir échappé au surréalisme en tant qu’il n’est que le triomphe de la littérature sur la vie, mais d’avoir su
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 6. La trahison de l’instruction publique
3les (je ne fais le procès de la bêtise humaine qu’en tant qu’elle est cultivée par l’État), l’École, après avoir entraîné l’âme mod
4 1930, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Pour un humanisme nouveau » [Réponse à une enquête] (1930)
4galement démesurées, l’homme ne peut subsister qu’en tant que son génie parvient à composer les deux périls en une résultante qui e
5 indéfiniment. L’homme ne se comprend lui-même qu’en tant qu’il « passe l’homme » et participe, en esprit, d’un ordre transcendenta
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
6utre ressource que de nous opposer un distinguo : en tant qu’astronome, ce monstre, cet amphibie plus exactement, est un homme du x
7le que l’idéaliste salue comme son contemporain ; en tant qu’il croit à l’Incarnation et qu’il va à la Messe, il se comporte en hom
6 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
8 pas d’autre grandeur ». Ainsi le chrétien existe en tant que le péché crée une tension entre lui et Dieu. Mais le péché ne devient
9puissance. (Si Kassner exprime un tourment, c’est en tant que la réalité humaine, non sa pensée privée, est tourmentée.) Penser n’e
7 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
10ssement de ces contradictions 2 . Le monde latin, en tant que latin, étant un monde de l’unité (en vérité de l’unification à tout p
8 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
11 pas échappé à M. Benda que « le clerc moderne » (en tant qu’il se montre [p. 479] préoccupé des conséquences nécessaires de la pen
12e. Ce qui revient à dire que seuls les chrétiens, en tant que chrétiens, non pas en tant que bourgeois, s’ils le sont, ont des rais
13uls les chrétiens, en tant que chrétiens, non pas en tant que bourgeois, s’ils le sont, ont des raisons réelles et valables de récu
9 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
14u’on ne « pense » pas ne peut pas être créatrice. En tant que révolutionnaires, c’est de ce point de vue central et seul efficaceme
10 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
15adoxe est la marque et la preuve de toute réalité en tant que saisie et vécue, c’est-à-dire assumée par l’homme. Sortir du paradoxe
11 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
16e application matérielle que la magie, se reniant en tant que spéculation extra-terrestre, peut s’intégrer dans l’équilibre humain.
17nce terrestre. « Un fait de notre vie ne vaut pas en tant qu’il est vrai, mais en tant qu’il signifie quelque chose… Il est bien ra
18otre vie ne vaut pas en tant qu’il est vrai, mais en tant qu’il signifie quelque chose… Il est bien rare que l’on soit apte à s’agr
19re état des causes premières, des fins dernières, en tant que telles. De là ce rationalisme agressif qu’il oppose aux dévots : « S’
12 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
20160 millions, et où la bourgeoisie existe à peine en tant que classe, d’ailleurs brimée. En février 1917, les bolchévistes sont 200
13 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
21n n’attende donc pas de nous un appel aux églises en tant que corps constitués et officiels 1 . Non, en présence du scandale de la
14 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Solutions pratiques ? (mars 1933)
22esponsable 3 devant Dieu et devant son prochain, en tant que ce prochain lui apparaît précisément comme la question que Dieu lui a
15 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
23a mort et du rien, de l’insondable et du scandale en tant que tels, l’acceptation du salut impossible, paradoxe dont la formule est
16 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
24se dans l’opposition. Il devient révolutionnaire. En tant que tel, il appartient, de fait et de droit, à la plus grande violence sp
17 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — c. Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
25nt qu’à partir du moment où l’homme n’existe plus en tant que tel. Que l’homme s’affirme, qu’un seul homme s’affirme, et le pouvoir
26altonisme : ils ne savent plus distinguer l’homme en tant qu’homme, la personne. L’aspect pathologique et proprement fiévreux des g
18 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
27rêts de la pensée protectrice de notre condition. En tant qu’intéressés, au meilleur sens du mot, ces motifs peuvent très bien revê
19 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
28eul un homme peut avoir un destin, un homme seul, en tant qu’il est différent des autres hommes. Napoléon, César, Lénine ont un des
29intentions secrètes, — les destins. Notre siècle, en tant que siècle, est athée, totalement athée, et consciemment athée. Mais, en
20 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 4. Ni ange ni bête : ni gauche ni droite, (Fondements théologiques d’une action politique)
30 aucune synthèse humaine n’aura de droit sur nous en tant que personnes, en tant que vocations. Surtout, jamais un succès politique
31e n’aura de droit sur nous en tant que personnes, en tant que vocations. Surtout, jamais un succès politique ne pourra, pour nous,
21 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
32adoxe est la marque et la preuve de toute réalité en tant que saisie et vécue, c’est-à-dire assumée par l’homme. Sortir du paradoxe
22 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
33de donc pas de nous un appel aux [p. 102] Églises en tant que corps constitués et officiels 24 . Non, en présence du scandale de la
23 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
34, lequel est d’abord sacrifice au bien de l’autre en tant qu’autre, sacrifice qui ne peut avoir aucune raison humaine, qui ne peut
24 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
35cieuse, moins radicale. Un mot résume le fascisme en tant que méthode d’extension, par la force, d’un principe de soi sans puissanc
25 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
36160 millions, et où la bourgeoisie existe à peine en tant que classe, d’ailleurs brimée. En février 1917, les bolchévistes sont 200
26 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
37’Égalité contre la Fraternité Considérer l’homme en tant qu’individu abstrait (Principes de 89) et fonder sur cet individu toutes
38oppose à son prochain. La personne, c’est l’homme en tant qu’il a une vocation particulière dans la société. Considérer l’homme en
39particulière dans la société. Considérer l’homme en tant que personne et fonder sur cette personne toutes les institutions, c’est
27 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
40tif que les autres ? Non, hélas ! Mais parce que, en tant que chrétien, il accepte qu’on lui retourne le reproche. Il accepte, en v
28 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
41specté par l’État, il a surtout le devoir d’agir, en tant qu’il est chargé d’une responsabilité unique dans la société, à sa juste
29 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
42e, mais dégoûtée par avance du [p. 241] marxisme, en tant que réalisation extrême des idéaux bourgeois, et du fascisme, en tant que
43ion extrême des idéaux bourgeois, et du fascisme, en tant que fixation brutale du capitalisme en crise. L’originalité de ces groupe
30 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
44e la personne même. Elle s’enracine dans l’homme, en tant qu’il est actif, créateur et responsable vis-à-vis de la communauté. Elle
31 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
45eul un homme peut avoir un destin, un homme seul, en tant qu’il est différent des autres hommes. Napoléon, César, Lénine ont un des
46s intentions secrètes, les destins. Notre siècle, en tant que siècle, est athée, totalement athée, et consciemment athée. Mais, en
32 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
47e plus. Il nous faut dire enfin que c’est l’homme en tant qu’homme — et pas seulement le non-bourgeois — qui pâtit du désordre étab
33 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
48mme abstraite, qui est la connaissance des choses en tant qu’absentes. Mais c’est une autre erreur que d’attribuer à la vision, ou
49les données qu’il faut mettre en présence. Sujet en tant qu’actif, objet en tant qu’agi, sont des concepts dont le seul contenu pa
50ettre en présence. Sujet en tant qu’actif, objet en tant qu’agi, sont des concepts dont le seul contenu paraît au seul instant de
51rd de leur propre mort. Car l’essence de l’homme, en tant qu’homme, est à jamais incalculable, si l’homme est un événement, une rup
52 l’on peut en décrire les effets, demeure mystère en tant que pure initiation : c’est le mystère de l’éternité, de cela qui échappe
34 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Grammaire de la personne (janvier 1934)
53ersonne, c’est constater que la question sociale, en tant qu’elle est question exigeant une réponse ne se pose pas ailleurs que dan
35 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
54ersonne. [p. 15] Thèse I. — Considérer l’homme en tant qu’individu abstrait (Principes de 89 — Marxisme) et fonder sur cet indiv
55oppose à son prochain. La personne, c’est l’homme en tant qu’il a une vocation particulière dans la société. Thèse II. — Considérer
56e dans la société. Thèse II. — Considérer l’homme en tant que personne et fonder sur cette personne toutes les institutions, c’est
36 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
57vement, voici un an déjà. Il ne nous intéresse qu’en tant qu’illustration de la crise doctrinale du marxisme. Cette crise, c’est Mo
37 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
58de sens en soi, elle n’a de sens et de réalité qu’en tant que lutte du pouvoir neuf contre celui qui se survit. La critique révolut
38 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
59adressée à la société tout entière ; et l’Église, en tant que directrice du devoir universel, fait sienne cette exigence. Ainsi il
39 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
60s le produit d’un abandon de la mesure chrétienne en tant qu’instituée et sacrée ? Notre culture moderne serait-elle née de cette m
40 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
61 par son traité De vulgari eloquentia. Le latin, en tant qu’il figure la persistance de l’esprit romain, est la « mesure » qui per
62permet d’estimer la conduite des choses humaines, en tant que les hommes sont porteurs d’une tradition culturelle commune. Tous les
63mine l’échelle des valeurs. Lorsque nous agissons en tant qu’hommes simplement, c’est la vertu qui est notre mesure ; lorsque nous
64 selon lui, ne sont vraiment la mesure commune qu’en tant qu’ils vivent dans les divers idiomes vulgaires et garantissent leur régu
65épend l’action. La mesure latine n’est valable qu’en tant qu’elle s’incarne et agit dans le langage de tous les jours, de tous les
41 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
66ire » ou « réalisme socialiste », l’échec du Plan en tant que tel, dans le domaine littéraire, n’en est pas moins en évidence. ⁂ Le
42 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
67e, investit ses croyants — puisse combler l’homme en tant que l’homme est le porteur d’une vocation de vérité ? Voilà, me dit-on, q
68totalitaire. (Même si c’est quelque chose de vrai en tant que partiel…) Seule a le droit de se vouloir totalitaire la vérité qui es
43 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
69dans la théologie, qui affirme à nouveau l’Église en tant que société de ceux qui croient, ou qui revient à la doctrine du Bien Com
70ra personnelle, qu’elle sera la mesure de l’homme en tant qu’il se possède dans ses relations actives avec tous ses prochains. C’es
44 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
71sières de la sociologie, il ne se veut sérieux qu’en tant qu’il philosophe indéfiniment, [p. 158] et récuse toute finalité. Le séri
72arler l’élite bourgeoise du xixe au xxe siècle, en tant qu’elle révère et pratique la pensée distinguée de l’action. Voilà sa mod
73faits aussi médiocres en soi, et non moins graves en tant que signes, nous prouvent que l’élite établie a perdu le sens des hiérarc
45 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
74p. 197] celle qui exigera l’engagement du penseur en tant que penseur. Évolution contre Personne. Nous retrouvons ici le conflit en
75que, croyance qu’il vaut la peine d’examiner ici, en tant que la culture que j’ai décrite la recommande. En effet, l’opposition cou
76s, sa raison d’être. Il me rappelle que la pensée en tant que telle n’est jamais séparable de sa création, qui la sanctionne au dou
77 sont d’ailleurs pas dans les mains du « peuple » en tant que classe ouvrière. Elles sont dans les mains des hommes, d’où qu’ils so
78ersonne, c’est constater que la question sociale, en tant qu’elle est concrète, c’est-à-dire en tant qu’elle exige de chacun une ré
79ciale, en tant qu’elle est concrète, c’est-à-dire en tant qu’elle exige de chacun une réponse, ne se pose par ailleurs que dans l’i
80ne de marche. La vraie communauté unit les hommes en tant que différents, chacun faisant ce qu’il est le seul à pouvoir faire pour
81pouvoir faire pour tous les autres — et non point en tant que porteurs d’uniformes ou de chemises de même couleur. En son principe,
82avons constaté que cet acte fonde toute existence en tant qu’elle est concrète ; que le concret n’a lieu que dans l’immédiat, dans
83is aussi cette indistinction est l’autorité même, en tant qu’elle s’exerce, soit qu’il s’agisse du commandement des armées, ou de l
84éation géniale. L’autorité appartient à l’esprit, en tant qu’il entre en force dans le monde pour transformer ses conditions, faisa
85able, d’un modèle qu’il pourrait imiter. L’homme, en tant qu’homme est bien un créateur, mais c’est un créateur créé, un ordonnateu
46 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
86rgeois reste justiciable de la seule psychologie, en tant qu’on peut le définir par le divorce de ses idées et de ses actes. D’où n
47 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
87ire » ou « réalisme socialiste », l’échec du Plan en tant que tel dans le domaine littéraire n’en est pas moins une évidence. ⁂ Les
88dans la théologie, qui affirme à nouveau l’Église en tant que société de ceux qui croient, et qui revient à la doctrine du Bien Com
89ra personnelle, qu’elle sera la mesure de l’homme en tant qu’il se possède dans ses relations actives avec tous ses prochains. C’es
48 1936, Esprit, articles (1932–1962). André Gide, Retour de l’URSS (décembre 1936)
90té privée ? « Avec la restauration de la famille (en tant que « cellule sociale »), de l’héritage, et du legs 64 , le goût du lucre
49 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
91e sans la fausser quand je dis que le catholique, en tant que tel, croit que l’Église est au-dessus de l’Évangile, qu’elle a barre
50 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Sur l’esprit incarné (février 1936)
92de l’esprit incarné est celle qui honore l’esprit en tant qu’il veut porter l’empreinte de certains intérêts terrestres, et le mépr
93te de certains intérêts terrestres, et le méprise en tant qu’il cherche à s’affranchir de ce genre de pression pour s’exercer en to
51 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
94l’autorité, c’est d’être instituante. Le pouvoir, en tant qu’institution, est naturellement matériel. L’autorité, au contraire, en
95naturellement matériel. L’autorité, au contraire, en tant que créatrice et initiatrice, est essentiellement spirituelle. Là-dessus
52 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
96e la personne même. Elle s’enracine dans l’homme, en tant qu’il est actif, créateur et responsable vis-à-vis de la communauté. Elle
53 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
97 qui revient au même, de tout échec du socialisme en tant que tel. Historiquement (sinon théoriquement) les dictatures sont en avan
54 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
98seulement je ne sens pas qu’ils se méfient de moi en tant qu’intellectuel ou « spécialiste », mais encore je devine qu’ils n’estime
99été étudié, ni de l’intérieur, ni de l’extérieur, en tant que fait psychologique. 3 — Cependant, il est difficile, à la longue, — c
100u’eux. Et ce que j’écris m’intéresse tout entier, en tant qu’homme. Donc j’ai bien le droit de parler aussi de leurs problèmes. Mai
101 le connaître afin de le changer, de le connaître en tant que notre action peut modifier le sort de ses victimes, dont nous sommes.
55 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
102acher cela — de cacher ce fait que l’intellectuel en tant que tel est un hors-classe, un être à part, auquel on ne croit pas. (D’où
103193] Qu’est-ce que la politique, sinon le général en tant qu’il s’oppose au réel, lequel est fait de nos monades superstitieuses ?
56 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
104une contradiction dans les termes. C’est à Érasme en tant que théologien que Luther s’applique à répondre, et c’est même la plus du
57 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
105ral. Qu’est-ce que la politique, sinon le général en tant qu’il s’oppose au réel, lequel est fait de nos monades superstitieuses ?
58 1937, Esprit, articles (1932–1962). Brève introduction à quelques témoignages littéraires (septembre 1937)
106oque, c’est évident, mais une littérature donnée, en tant qu’ensemble caractérisé par certaines formes, par certains partis pris, e
59 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
107mes à nos voisins, c’est peut-être que notre lot, en tant que Suisses, et non en tant que Vaudois, ou Genevois, ou Zurichois, est d
108t-être que notre lot, en tant que Suisses, et non en tant que Vaudois, ou Genevois, ou Zurichois, est d’exister en fonction de ces
60 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
109seulement je ne sens pas qu’ils se méfient de moi en tant qu’intellectuel ou « spécialiste », mais encore je devine qu’ils n’estime
61 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
110e les membres du corps social, agissant et créant en tant que personnes dans une perspective commune. Ce principe de communion ne c
111ù ces conflits intéressent les personnes humaines en tant que telles. Plus encore tout membre de la fédération devra avoir la possi
62 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
112geois, ne peut vraiment concevoir l’hitlérisme qu’en tant qu’absurdité totale. Ce n’est pas l’antisémitisme qui lui demeure impénét
63 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
113r. Cela va de toute manière à la ruine du mariage en tant qu’institution sociale. 3. « Aimer, c’est vivre ! » Dès le xiie siècle
64 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
114ondition de ne jamais avouer que nous les voulons en tant que tels ? ⁂ Pour qui nous jugerait sur nos littératures, l’adultère para
115pourra s’exprimer dans le demi-jour du mythe. Car en tant que passion qui veut la Nuit et qui triomphe dans une Mort transfigurante
116 un excès morbide. On ne pourra donc l’admirer qu’en tant qu’on l’aura libérée de toute espèce de lien visible avec l’humaine respo
65 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
117dès maintenant : mort à soi-même et mort au monde en tant que le moi et le monde sont pécheurs, mais rendu à soi-même et au monde e
118 sont pécheurs, mais rendu à soi-même et au monde en tant que l’Esprit veut les sauver. Désormais, l’amour n’est plus fuite et perp
119ures, puisqu’elles n’ont aucune excellence, et qu’en tant que particulières, elles ne représentent que des défauts de [p. 73] l’Êtr
66 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
120ristan aime Iseut non point dans sa réalité, mais en tant qu’elle éveille en lui la brûlure délicieuse du désir. L’amour-passion te
121art verra Dieu présent dans toutes les créatures, en tant que, par l’âme du croyant, elles « passent de leur vie à leur être ». La
122passer les limites de l’instinct, définit l’homme en tant qu’esprit. C’est ce fait seul qui nous permet de parler. Qu’est-ce que le
67 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
123s ? Et qu’elle suppose, pour fleurir et s’achever en tant qu’œuvre d’art autonome, l’épuisement temporaire des sources profondes ?
68 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
124littérature, les fêtes et les jeux symboliques. « En tant que principe militaire, la chevalerie était devenue insuffisante ; la tac
125employaient pour se faire une place dans le monde en tant que nations, elle devient le moyen qu’ils pratiquent encore pour s’enrich
69 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
126r. Cela va de toute manière à la ruine du mariage en tant qu’institution sociale définie par la stabilité. 3. « Aimer, c’est vivr
70 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
127u xiie siècle ; elle seule agit encore sur nous, en tant que mythe de l’amour-passion. 2. Chevalerie sacrée La pensée médiévale
128ct » ; c’est de là que procède la chevalerie qui, en tant que « milicie terrienne et chevalerie humaine », est une imitation des ch
129orps, étaient censés avoir les deux sexes, hommes en tant que corps et forme matérielle, et femmes en tant qu’intelligence et pensé
130 en tant que corps et forme matérielle, et femmes en tant qu’intelligence et pensée libre des liens de la matière. « Lancelot ». — 
71 1939, Esprit, articles (1932–1962). D’une critique stérile (mai 1939)
131litiques. 9. L’action des groupes personnalistes, en tant que tels, ne saurait être que réduite au regard de l’action des [p. 266]
72 1939, Esprit, articles (1932–1962). Autour de L’Amour et l’Occident (septembre 1939)
132cte parmi les renseignements qu’elle authentifie. En tant qu’érudition et critique dite « sérieuse », elle se constitue proprement
133 là où elle sévit dans le présent. Croyez bien qu’en tant qu’interprète et théologien de l’histoire, je n’ai pas été sans découvrir
134ée comme vertueuse, [p. 764] ennoblissante. C’est en tant que le désir est exalté, et d’une certaine manière « chaste » et spiritue
73 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Propos sur la religion, par Alain (avril 1939)
135logiques et historiques du catholicisme français, en tant que, vidé de la foi, il demeure une « religion » ? Qu’il poursuive donc s
74 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
136specté par l’État, il a surtout le devoir d’agir, en tant qu’il est chargé d’une responsabilité unique dans la société, à sa juste
137eligion orthodoxe grecque, par exemple, disparaît en tant qu’Église vivante, il reste dans le pays une empreinte césaro-papiste, d’
75 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
138mes à nos voisins, c’est peut-être que notre lot, en tant que Suisses, et [p. 105] non en tant que Vaudois, ou Genevois, ou Zuricho
139e notre lot, en tant que Suisses, et [p. 105] non en tant que Vaudois, ou Genevois, ou Zurichois, est d’exister en fonction de ces
76 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
140de vivre de la Suisse, et de nos raisons de vivre en tant que Suisses. [p. 135] Nos privilèges Si nous voulons prendre une consc
141 les moyens de réaliser notre vocation chrétienne en tant que Suisses. Quand on parle d’une vocation de la Suisse vis-à-vis de l’Eu
142l. Chose étrange, sur ce plan-là, nous combattons en tant que neutres, justement ! Affirmer la mission de notre neutralité, voilà n
77 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
143] « neutraliser » de cette manière notre opinion. En tant que citoyen suisse respectueux des décisions de nos autorités suprêmes, j
78 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
144ns ses aspects théologiques proprement dits, mais en tant qu’elle nous aide à mieux comprendre la vraie nature de l’homme, et nos v
145es sont réellement en nous. Ainsi chacun de nous, en tant que patriote, se sent flatté par une victoire nationale, alors qu’il attr
79 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
146 premières, et dans la définition même de l’homme en tant qu’il est humain. Nous avons été optimistes par principe, et presque par
147iabolisme. Il est trop clair que les démocraties, en tant que telles, n’ont pas produit d’exemples d’héroïsme et de vertu 14 compa
80 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
148e fut plus puissant, et jamais il ne s’est senti, en tant qu’individu, plus impuissant. Jamais il ne fut plus savant, et jamais il
149u contraire selon ses propres utopies. C’est donc en tant qu’elle participe de notre libre créativité, comme le langage et les acti
150 qualifie l’individu et lui permet de se posséder en tant que personne responsable. L’indifférence croissante que l’on observe, dan
81 1943, La Vie protestante, articles (1938–1961). Les tours du Diable III : Diable et sexe (29 octobre 1943)
151u contraire selon ses propres utopies. C’est donc en tant qu’elle participe de notre libre créativité, comme le langage et les acti
152 qualifie l’individu et lui permet de se posséder en tant que personne responsable. L’indifférence croissante que l’on observe, dan
82 1943, La Vie protestante, articles (1938–1961). Les tours du Diable VIII : Le Diable démocrate (3 décembre 1943)
153s la nature et dans la définition même de l’homme en tant qu’il est humain. Nous avons été optimistes par principe, et presque par
83 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
154e application matérielle que la magie, se reniant en tant que spéculation, peut s’intégrer dans l’équilibre humain. Incident décisi
155nce terrestre. « Un fait de notre vie ne vaut pas en tant qu’il est vrai, mais en tant qu’il signifie quelque chose 8 … Il est bi
156otre vie ne vaut pas en tant qu’il est vrai, mais en tant qu’il signifie quelque chose 8 … Il est bien rare que l’on soit apte [p
157re état des choses premières, des fins dernières, en tant que telles. De là ce rationalisme agressif qu’il oppose aux dévots : « S’
84 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
158e de journalistes. L’office des peuples modernes, en tant qu’ils se connaissent distincts, paraît bien être de se haïr. L’office de
159fice des élites est au contraire de se comprendre en tant que distinctes, c’est-à-dire en tant que valeurs. Seules, et d’abord, les
160e comprendre en tant que distinctes, c’est-à-dire en tant que valeurs. Seules, et d’abord, les élites se comprennent. (Qu’on les re
161allen Gipfeln ist Ruh. 17 [p. 49] Les élites, en tant qu’élites, se rencontrent dans la compréhension, alors que les masses, en
162rent dans la compréhension, alors que les masses, en tant que masses se battent dans la confusion 18 . C’est pourquoi notre tâche —
85 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
163l’autre, la diversité de l’existence, que l’homme en tant que tel, ne peut pas pénétrer, — il lui faudrait être omniscient. Le seul
164epté d’être zéro ! L’homme qui meurt devant Dieu, en tant qu’individu, [p. 68] renaît au même instant en tant que vocation. Cela ne
165 tant qu’individu, [p. 68] renaît au même instant en tant que vocation. Cela ne résout rien, ou plutôt cela résout toutes nos contr
86 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
166une contradiction dans les termes. C’est à Érasme en tant que théologien que Luther s’applique à répondre ; et c’est même la plus d
87 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
167dant des heures… On lui a dit qu’il ne compte pas en tant qu’individu conscient ; on lui a dit que sa vraie vie était entre les mai
88 1946, Journal des deux Mondes. 6. Intermède
168t réussi dans la mesure précise où elle devenait, en tant que « résistance », inutile. Le 16 juillet, Pro Helvetia, par le Secrétar
89 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
169’actualité. Le second m’a fait venir ce matin : — En tant que citoyen, me dit-il, il serait de mon devoir de publier ce livre. Mais
170il serait de mon devoir de publier ce livre. Mais en tant qu’éditeur, ce serait un suicide. — Comment cela ? — Vous êtes trop objec
90 1946, Politique de la Personne (1946). Préface pour l’édition de 1946
171parut, c’est le mouvement personnaliste lui-même. En tant qu’organisation de groupes ou d’embryons de groupes d’action (en France,
172, il s’est dissout et dispersé pendant la guerre. En tant que doctrine, je serais tenté de dire qu’il a subi le même destin ; mais
91 1947, Doctrine fabuleuse. 2. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
173a dans l’esprit qu’une carte postale, il s’ignore en tant que sujet. Il croit que la beauté est réellement dans le corps qu’il cons
92 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
174essemble à rien, par conséquent l’homme invisible en tant que personne, inaperçu en tant qu’individu, ou peut-être même déguisé, c’
175 l’homme invisible en tant que personne, inaperçu en tant qu’individu, ou peut-être même déguisé, c’est-à-dire remarqué justement p
93 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
176ilà bien des raisons de prendre conscience de soi en tant que nation, avec tout ce que cela comporte d’orgueil et de volonté de rég
94 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
177 décrire. De la passion Je pense que l’Amérique en tant qu’américaine ignore le phénomène que nous nommons passion. J’écrivais da
95 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
178 un seul. Crucifié, dis-je, car l’homme européen, en tant que tel, n’accepte pas d’être réduit à l’un ou à l’autre de ces termes. M
179rieur, puis se comporter vis-à-vis de l’Occident, en tant que nation, comme le parti le plus irréductible. Le fédéralisme, au contr
96 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
180dération de l’Europe. [p. 122] Un socialiste qui, en tant que tel, n’est pas pour la Fédération, peut être un homme sincère et resp
97 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
181ce des droits fondamentaux que possède tout homme en tant qu’homme. L’État ne peut ni donner, ni retirer ces droits, qui lui sont a
98 1951, Preuves, articles (1951–1968). Culture et famine (novembre 1951)
182e est tout d’abord prise de conscience de l’homme en tant que créateur, elle est moyen de libération dans tous les ordres, du plus
99 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
183 que le problème religieux existait dans leur vie en tant que problème permanent. Écarté, refoulé chez les uns ; et chez les autres
100 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
184r, à leurs yeux, au-dessus des luttes partisanes, en tant qu’il représente le chef de l’État ; il doit rester un corps de technicie
185 l’État ; il doit rester un corps de techniciens, en tant qu’il administre les affaires fédérales ; et il ne doit pas être lié trop
186e doit pas être lié trop étroitement aux cantons, en tant qu’il exerce [p. 79] une fonction de vigilance et d’arbitrage pour l’ense