1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hugh Walpole, La Cité secrète (décembre 1929)
1ou Sémyonov, un cynique secrètement tourmenté qui enchantera M. Gide. p. 1567 n. « Hugh Walpole : La Cité secrète (Perrin,
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Alfred Colling, L’Iroquois (décembre 1926)
2e. Pourquoi, Henri de Closain, quitter le domaine enchanté où des [p. 811] amis très fins, précieux poètes, dissertent sur leurs
3 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
3ord de s’indigner. Aujourd’hui, on les voit assez enchantés de l’affaire : « Gratuit ! » déclarent-ils chaque fois qu’ils ne comp
4 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Recherches philosophiques (septembre 1935)
4ns socratique, un sens du concret de l’esprit qui enchante en moi le disciple de Kierkegaard. Il apparaît de plus en plus nettem
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
5 une fatalité interne dans notre culture : elle s’enchante, se critique, se légitime elle-même. Elle a ses lois, qui se suffisen
6 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
6 une fatalité interne dans notre culture : elle s’enchante, se critique, se légitime elle-même. Elle a ses lois, qui se suffisen
7 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
7chulungslager (camp d’éducation sociale). Ça ne l’enchante pas.   Je le revois trois semaines plus tard. — Ce camp ? — Eh bien v
8 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
8au Christ nous permet seule de franchir ce cercle enchanté où nous maintient l’argument du démon — le serpent qui se mord la que
9 1946, Lettres sur la bombe atomique. 12. Les Quatre Libertés
9habitude de vous entretenir des lieux communs qui enchantent notre âge, comme la Bombe, la Guerre et la Paix, la Démocratie et le
10 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Lever de rideau culturel ? (octobre 1955)
10s n’avez vraiment rien à y perdre. Et nous serons enchantés de nous en convaincre. La détente et l’union de l’Europe Tournons-n
11 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
11ente d’un argument de K. (Ce dernier s’en déclare enchanté : « J’étais sûr de mon vieux Togliatti ») 55 . Mais Thorez, Fils du P
12 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (II) (avril 1957)
12r antiphrase, sans aucun doute. Quant aux Russes, enchantés de nous voir jouer leur jeu, ils ne seront pas si bêtes que de nous d
13 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
13e Lolita dans un hôtel à l’enseigne des Chasseurs enchantés. Il lui fait boire un somnifère, mais n’ose pas profiter de son somme
14ù se passe la nuit de la séduction, les Chasseurs enchantés, rappelle visiblement l’état de transe de la scène des aveux dans Tri
14 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Carlo Curcio, Europa, Storia di un’idea (septembre 1959)
15e, jusqu’à 36 ou 40 fois ! Nous voici les témoins enchantés d’une véritable orgie d’européanisme ! Aussi savant que militant, aus
15 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
16e Lolita dans un hôtel à l’enseigne des Chasseurs enchantés. Il lui fait boire un somnifère, mais n’ose pas profiter de son somme
17ù se passe la nuit de la séduction, les Chasseurs enchantés, rappelle visiblement l’état de transe de la scène des aveux dans Tri
16 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
18rope, l’été, devient un parc immense aux bosquets enchantés de musique. Du gracile Alhambra de Grenade aux sévères palais communa
17 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
19 vu mourir un jardinier. » Et cette fable arabe m’enchante : « On n’a jamais vu un aussi bel été ! disait le petit renard qui ét