1 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
1d’une maison jaune, se retournent. Ce petit monde enclos par le pont et l’écluse, je m’en contenterai doucement. Comme si j’av
2 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
2le long des plages. — Quand nous sortons de notre enclos, nous avons trois promenades au choix : elles conduisent toutes les t
3 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
3 le flanc de la montagne, un jardin en terrasses, enclos de très hauts murs. À travers la grille ouvragée, on voit une profusi
4 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
4 le flanc de la montagne, un jardin en terrasses, enclos de très hauts murs. À travers la grille ouvragée, on voit une profusi
5 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
5ng, et en anglais dinner jacket. Ce parc immense, enclos d’épaisses murailles, est l’un des lieux les plus exclusifs de la ter
6 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
6u des ifs non taillés sur un pré d’un vert sombre enclos de murs. Du lierre partout. Çà et là, des statues [p. 200] de faunes
7 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
7, des ifs non taillés sur un pré d’un vert sombre enclos de murs. Du lierre partout. Çà et là, des statues de faunes et de chi
8 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Souvenir d’un orage en Virginie (novembre 1946)
8u des ifs non taillés sur un pré d’un vert sombre enclos de murs. Du lierre partout. Çà et là, des statues de faunes et de chi
9 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
9e là, un bosquet fermé de haies, porte le nom d’« Enclos fatal »… L’animation des huit chemins n’est qu’une pure possibilité,
10ente l’invite d’une étape significative, — et « l’enclos fatal » n’est pas loin, mais en même temps s’ouvrent des avenues… Ces
10 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
11e là, un bosquet fermé de haies, porte le nom d’« Enclos fatal »… L’animation des huit chemins n’est qu’une pure possibilité,
12ente l’invite d’une étape significative, — et « l’enclos fatal » n’est pas loin, mais en même temps s’ouvrent des avenues… Ces