1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
1 petits phonographes… ographes… graphes… graphes… Enfoncés, les perroquets. Dans une composition sur La Neige, Victoria, 10 ans,
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 6. La trahison de l’instruction publique
2urs réalistes, sans lesquelles le monde [p. 47] s’enfonce de son propre poids dans l’abrutissement ou se laisse prendre à des t
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
3’on voit de lointains horizons, puis de nouveau m’enfonçant au hasard dans la forêt. Vers le soir, j’étais bien perdu. La lumière
4nt, vers le cœur profond du bois. Et je croyais m’enfoncer et me perdre dans le silence d’une mémoire bienheureuse. 21 mai 192
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
5bile guette les ornières profondes où les roues s’enfoncent parfois avec un cahot mou. Le silence grandit ; cris de pics, vibrati
5 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
6l’Ordre du Royaume. Et nier une négation, c’est s’enfoncer dans le néant. Seule la révolte du chrétien est position, obéissance.
6 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
7emps en Orient et en Amérique ; [p. 816] il s’est enfoncé profondément dans la vie africaine ; et, de toutes ces enquêtes passi
7 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
8lèges aristocratiques. Il embrasse la pauvreté, s’enfonce dans les slums de Kobé, décide qu’il n’aura pas d’habitation plus vas
8 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
9 hommes ne calculent qu’avec leur angoisse, ils s’enfoncent dans l’incertain, divaguent dans la précision. Les lois qu’ils imagin
9 1934, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Procès, par Franz Kafka (mai 1934)
10il prétende percer les apparences du monde pour s’enfoncer dans un ésotérisme, au contraire : il se borne à décrire ces apparenc
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
11ze œufs. J’ai semé des salades, planté des choux, enfoncé une à une des graines de haricots dans un sillon tiré à la ficelle. P
11 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
12rence vert bleu sur des cailloux ronds où le pied enfonce, entre deux rochers et le ciel. J’y reviens chaque année. Comme par h
12 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
13ze œufs. J’ai semé des salades, planté des choux, enfoncé une à une des graines de haricots dans un sillon tiré à la ficelle. P
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
14de la chapelle). Il délivre Iseut, et avec elle s’enfonce dans la forêt de Morrois. Trois ans durant, ils y mènent une vie « as
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
15hique et mystique du « parfait » — l’on prétend s’enfoncer dans le flot primitif de l’instinct, dans le larvaire, dans le non-fa
15 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
16l’Ordre du Royaume. Et nier une négation, c’est s’enfoncer dans le néant. Seule la révolte du chrétien est position, obéissance.
16 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
17il prétende percer les apparences du monde pour s’enfoncer dans un ésotérisme ; au contraire ; il se borne à décrire ces apparen
17 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
18s et pullman cars. J’ai pris un coach. Je me suis enfoncé dans le velours bleu sombre, et j’ai regardé mes voisins, car nous ro
18 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
19s et pullman cars. J’ai pris un coach. Je me suis enfoncé dans le velours bleu sombre et j’ai regardé mes voisins, car nous rou
19 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
20e dans la neige bien gelée où ses pas lentement s’enfoncent et se marquent. Je la rejoins. Alors d’un geste elle désigne la ville
20 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
21libératrice et son délire. À l’instant même, il s’enfonce dans les eaux, il boit à mort, et le rocher l’écrase. Mais c’est préc
21 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
22che au contraire à « réaliser » le réel, à nous y enfoncer, et peut-être à s’y perdre. Une description, une énumération, un bomb
22 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
23siècle durent se sentir d’autant plus libres de s’enfoncer dans la matière et son étude, qu’ils se posaient moins de questions q
23 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
24 et qu’il se portait à lui-même, acceptant de « s’enfoncer dans la matière », acceptant les passions et les corps à tous risques
25ute [p. 36] dualité, dans lequel nous devons nous enfoncer éternellement d’un néant à un néant » ? Et à l’inverse, quel est le m
24 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
26siècle durent se sentir d’autant plus libres de s’enfoncer dans la matière et son étude, qu’ils se posaient moins de questions q
25 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
27ne pierre qui ricoche à la surface de l’eau, il s’enfonce instantanément dans l’abîme du néant, après le dernier ricochet. Irre
26 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
28ne pierre qui ricoche à la surface de l’eau, il s’enfonce instantanément dans l’abîme du néant, après le dernier ricochet. Irre
27 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
29s finaux de l’existence dans lequel nous voyons s’enfoncer, inexorablement, le spécialiste. Essayons de poser le problème dans s
28 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
30s finaux de l’existence dans lequel nous voyons s’enfoncer, inexorablement, le spécialiste. Essayons de poser le problème dans s
29 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
31granitique et nu près d’un lac pur ; une vallée s’enfonce vers le nord germanique entre deux parois de roches noires, creusée p
30 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
32, rejetés vers les marais et vers le lac où ils s’enfoncent [p. 54] avec leurs lourdes armures, mille cinq cents gentilshommes so
31 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
33s finaux de l’existence dans lequel nous voyons s’enfoncer, inexorablement, le spécialiste. Nous assistons, au xxe siècle, à de
32 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
34lles n’y perdront pas trop d’argent. Quand tout s’enfoncera dans le rouge, quand cette forme coûteuse de puissance cessera de les
33 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
35 de l’inertie civique dans laquelle nous voyons s’enfoncer les majorités silencieuses. Elle demeure donc à la merci de la premiè