1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
1 s’enfuient, souffles à peine parfumés, les vices enlacés aux vertus, c’est [p. 132] un ricanement splendide comme un éclat de
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
2is, il dormira du côté droit, après ils dormiront enlacés, etc. Tous ces préliminaires ont pour but « l’autonomisation » de la
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
3aisit quelquefois avec une ténacité telle qu’il m’enlace et me torture des journées et des nuits entières. Et ces moments-là,
4 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
4ans chaque voiture on devinait un ou deux couples enlacés. Petting party. Mes compagnons m’ont expliqué : ce qui peut se passer
5 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
5 d’Iseut, deux plantes en une nuit s’élèvent et s’enlacent. Et ce symbole discret de la transmigration noue ses racines aux prof
6 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
6 d’Iseut, deux plantes en une nuit s’élèvent et s’enlacent. Et ce symbole discret de la transmigration noue ses racines aux prof
7 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
7bout maintenant sur un haut balcon, entrelacés et enlacés à l’indicible comme deux amants qui, l’instant d’après, se précipiter
8 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
8bout maintenant sur un haut balcon, entrelacés et enlacés à l’indicible comme deux amants qui, l’instant d’après, se précipiter
9 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
9orme indique le nombre 3. Elle suggère : pousser, enlacer, s’épanouir dans les trois dimensions (esprit, âme, chair) sans perdr