1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jules Supervielle, Gravitations (décembre 1929)
1ui-même (pourtant l’autel et le surréalisme l’ont enrichie d’images…). Je cite des noms : y a-t-il influence ou seulement co-gén
2 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
2on activité. Le but de sa vie n’a jamais été de s’enrichir. Son « rêve » était autre, il l’a réalisé comme il est donné à peu d’
3 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
3solut de vivre fermement dans sa sphère actuelle, enrichi par la force de la mort. Tout était merveilleux, la mort, lui-même, l
4 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
4as posé la question. La coutume du temps est de s’enrichir : modeste, il s’y conforme. « … Et l’on s’attire pourtant une respons
5 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
5fier sur les ruines d’un continent ; l’Amérique s’enrichir au-delà de toute raison européenne, puis s’affoler, entrer en décaden
6 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
6négation de l’éthique des travailleurs, qui les a enrichis ? Serait-il absurde de soutenir que c’est au fond la même éthique qui
7 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
7ut ce que l’antithèse nie de la thèse se retrouve enrichi, dans la synthèse : voilà qui sauve l’idée de Progrès et garantit sa
8 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
8ême chrétien, la coutume du temps veut que l’on s’enrichisse : modeste, il s’y conforme. « Et l’on s’attire pourtant une responsab
9 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
9la Place Saint-Marc, et mon esprit maintenant est enrichi et agrandi de cette image. » Le regard qu’il porte sur le monde est l
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
10e les repasse de l’un à l’autre, perfectionnés et enrichis. Il s’agit plutôt de les échanger que de s’efforcer contre eux, pour
11 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
11le propriétaire laisse ses terres en friche, et s’enrichit sans rien créer, tout simplement parce qu’il possède des coupons de p
12à la grimace — qu’un Barrès, constamment tenté et enrichi par le génie du Rhin ? Pour nous qui n’avons pas les mêmes raisons de
12 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
13langues romanes, voyages, bibliothèques créées ou enrichies, concerts… « Tout cela est passé », conclut-il. Cette petite phrase c
13 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
14urs l’aventure. C’est ce qui va changer ma vie, l’enrichir d’imprévu, de risques exaltants, de jouissances toujours plus violent
14 1938, Esprit, articles (1932–1962). Revue des revues (septembre 1938)
15articulière à savoir qu’il ne travaille plus pour enrichir M. Citroën ou M. Louis-Louis Dreyfus, mais pour enrichir M. Renault o
16r M. Citroën ou M. Louis-Louis Dreyfus, mais pour enrichir M. Renault ou M. Michelin, Je doute qu’il soit assez sot pour se cont
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
17ur les seigneurs une pure et simple occasion de s’enrichir, et d’annexer des terres données en dot ou espérées en héritage. Quan
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
18iie siècles. On voit alors le langage amoureux s’enrichir de tournures qui ne désignent plus seulement les gestes élémentaires
19 devient le moyen qu’ils pratiquent encore pour s’enrichir. Trade follows the flag, le commerce suit le drapeau, disent les An
17 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
20urs l’aventure. C’est ce qui va changer ma vie, l’enrichir d’imprévu, de risques exaltants, de jouissances toujours plus violent
18 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
21e même les exposera : s’ils font la guerre pour s’enrichir, et s’ils [p. 268] apprennent le prix de l’or, c’en sera fait de leur
19 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
22 incommodaient au suprême degré ces hommes d’état enrichis par les pensions et le service étranger. (R. Dürrer : Bruder Klaus, t
20 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
23le propriétaire laisse ses terres en friche, et s’enrichit sans rien créer, tout simplement parce qu’il possède des coupons de p
24à la grimace — qu’un Barrès, constamment tenté et enrichi par le génie du Rhin ? Pour nous qui n’avons pas les mêmes raisons de
21 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
25mots de schwyzer dütsch dont le séjour de Berne m’enrichit. Sans relâche, mon assiette se remplit de quartiers de viande de cinq
22 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
26er sur quelque obsession de l’Avoir, chaque amour enrichit tout l’amour. Entre deux mondes aimés différemment, que l’amour ne so
23 1946, Présence, articles (1932–1946). Le Nœud gordien renoué (avril 1946)
27qui restaient longtemps. Et nul ne s’en allait qu’enrichi d’un mystère. Tel était le culte de Gordius, religion de l’inextricab
24 1947, Doctrine fabuleuse. 11. Le nœud gordien renoué
28qui restaient longtemps. Et nul ne s’en allait qu’enrichi d’un mystère. Tel était le culte de Gordium, religion de l’inextricab
25 1952, Journal de Genève, articles (1926–1982). Au pays du Patriarche (29-30 novembre 1952)
29tants, mais qui vécurent en paix avec ceux qu’ils enrichissaient. En même temps, il faisait bâtir une église neuve. Au fronton, l’on p
26 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
30’a cessé pendant les siècles de se reformer, de s’enrichir de mille diversités. Il ne s’agit pas de la créer ou de l’organiser p
27 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Conférence de compositeurs, critiques musicaux et exécutants (décembre 1952-janvier 1953)
31 le développement de la musique contemporaine. 2. Enrichir le répertoire international (orchestres, opéras et solistes) de nouve
28 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
32races et les langues ne lutteraient plus que pour enrichir le patrimoine commun, elle se sentit ramenée à sa mission élémentaire
29 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
33s au contraire pour se retrouver ensuite élargie, enrichie, et poursuivre ce processus à l’infini sans être comblée jamais. La s
30 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
34s alchimistes n’était pas de faire de l’or pour s’enrichir, mais bien d’opérer le grand œuvre d’une transfiguration de la matièr
31 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
35s au contraire pour se retrouver ensuite élargie, enrichie, et poursuivre ce processus à l’infini sans être comblée jamais. La s
32 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
36s alchimistes n’était pas de faire de l’or pour s’enrichir, mais bien d’opérer le grand œuvre d’une transfiguration de la matièr
33 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
37ès vite que la tradition dogmatique prospère et s’enrichit principalement à la faveur des hérésies : leurs condamnations success
34 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur Voltaire (février 1957)
38tants, mais qui vécurent en paix avec ceux qu’ils enrichissaient. En même temps, il faisait bâtir une église neuve. Au fronton, l’on p
35 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
39par leur passion de produire toujours plus pour s’enrichir, sans tenir compte du facteur humain et de la dignité de la personne
36 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
40j’entends l’ensemble de nos créations) aura mieux enrichi le musée mondial que le xviiiᵉ tant vanté. Perte de rayonnement ? C’e
37 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.1. Proto-histoire d’un continent sans nom
41vancent en brûlant la forêt, cultivent les terres enrichies par la cendre, les abandonnent bientôt, brûlent d’autres pans de forê
38 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
42antes, s’est couverte de cités magnifiques, s’est enrichie du butin des deux mondes ; cette étroite presqu’île qui ne figure sur
39 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
43stile, ils donnent des inventions pour policer et enrichir leur pays, et se soucient si peu des estrangers, qu’ils estiment une
40 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
44 Hollande, où il mourut l’année 1701. Des savants enrichissaient leur science de ville en ville, comme Antonio Conti, Padouan, qui fut
41 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
45isante variété, récréant et instruisant l’esprit, enrichissant l’imagination et affinant le sentiment. Lorsqu’un homme voyageait ou
42 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
46antes, s’est couverte de cités magnifiques, s’est enrichie du butin des deux mondes ; cette étroite presqu’île, qui ne figure su
43 1962, Les Chances de l’Europe. Appendice : Sartre contre l’Europe
47blie Robert Cornevin.) Les successeurs d’Agadja s’enrichissent par le commerce des esclaves, dont ils se fournissent chez le voisin,
44 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
48ec le chant grégorien au vie siècle en Italie, s’enrichit au couvent de Saint-Gall avec les séquences et les tropes, se constit
49e à la Bohême, et redescend vers l’Italie qu’elle enrichit de ses nombreuses découvertes, jusqu’au xvie siècle, quand Roland de
45 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
50rupture en révolution, l’art occidental renoue et enrichit sa tradition, la redécouvre avec des yeux neufs. Quoi de plus révolut
51ec le chant grégorien au vie siècle en Italie, s’enrichit au couvent de Saint-Gall avec les séquences et les tropes, se constit
52e à la Bohême, et redescend vers l’Italie qu’elle enrichit de ses nombreuses découvertes, jusqu’au xvie siècle, quand Roland de
46 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
53’a cessé pendant les siècles de se reformer, de s’enrichir de mille diversités. Il ne s’agit pas de la créer ou de l’organiser p
47 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.2. Préface à « L’Œuvre du xxe siècle »
54audacieuses, et dont plusieurs laisseront l’homme enrichi de nouveaux styles, de nouvelles techniques d’expression, et de nouve
48 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
55rupture en révolution, l’art occidental renoue et enrichit sa tradition, la redécouvre avec des yeux neufs. Quoi de plus révolut
56ec le chant grégorien au vie siècle en Italie, s’enrichit au couvent de Saint-Gall avec les séquences et les tropes, se constit
57et vers la Bohème, et redescend en Italie qu’elle enrichit de ses nombreuses découvertes, jusqu’au xvie siècle, quand Roland de
49 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
58ge musical européen — au vie siècle en Italie, s’enrichit au couvent de Saint-Gall avec les séquences et les tropes de Notker e
59e à la Bohême, et redescend vers l’Italie qu’elle enrichit de ses nombreuses découvertes, jusqu’au xvie siècle, quand Roland de
50 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
60a droite ne « conserve » rien que le pouvoir de s’enrichir aux dépens de la Nature qu’elle bouleverse et des populations urbaine
51 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
61r à sa présence dans le Pacifique. » « VIe Plan : enrichir la France sans que les Français en souffrent. » L’État-nation « perso
62ixième reprise, il dit avoir trouvé le moyen de s’enrichir lui, l’État, sans que ce soit (d’une manière sensible tout au moins)
52 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 4. Un « Essai sur l’Avenir » en 1948
63 a plus qu’une seule civilisation (l’occidentale, enrichie d’apports orientaux tardifs) ; une seule Nation souveraine, de type f
53 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
64ement partagé, origine à son tour de singularités enrichies 146  ». À ces quelques axiomes que se donnera toute tentative communa
54 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
65Cette droite « conserve » surtout le pouvoir de s’enrichir aux dépens de la Nature qu’elle bouleverse et des populations urbaine
55 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. II. L’énergie
66u Sud pour l’uranium, et de l’URSS pour l’uranium enrichi. Cette dépendance ne pourrait qu’augmenter avec l’accroissement de la