1 1924, Articles divers (1924–1930). M. de Montherlant, le sport et les Jésuites (9 février 1924)
1 de lettres. Un homme en qui s’équilibrent déjà l’enthousiasme d’une jeunesse saine et la retenue de l’âge mûr, cette « limitation »
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
2ites. « Il n’y a que les excès qui méritent notre enthousiasme ». Mais « cette fureur qui le soulevait contre lui-même, qui lui fais
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
3que par scepticisme ; par excès que par défaut. L’enthousiasme trompe moins que le bon sens. Don Quichotte est tout de même moins mi
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
4tuelle envers tous mes élans, accueillant avec un enthousiasme juvénile, c’est-à-dire cynique, toutes les offres du hasard, ce poète
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
5encore des poètes pour nous faire comprendre avec enthousiasme que ces vérités-là n’ont aucune importance.) Quant à l’autre « éviden
6 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Rolland de Renéville, Rimbaud le voyant (août 1929)
6tentif à sa propre démarche, mais inspiré par cet enthousiasme sacré que requiert l’œuvre de Rimbaud. [p. 251] Regrettons seulement
7 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
7ne œuvre de critique, impitoyable de rigueur et d’enthousiasme.      5. La critique est aisée, répètent ceux qui en ont peur, ceux-l
8 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
8 nuit, dans les chambres où les curiosités et les enthousiasmes en désordre s’agitaient [p. 275] entre les murs d’où nous arrachions
9 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
9rimé et mûri. Mais comme aussi tout cela manque d’enthousiasme, d’« endieusement », selon l’étymologie de Unamuno. Ne détermine rien
10 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Pétrarque, par Charles-Albert Cingria (avril 1933)
10où palpite, sous une sérénité qui est plutôt de l’enthousiasme dominé, l’opulente diversité du monde. La qualité des traductions du
11 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — a. L’engagement politique
11r de l’intellectuel une adhésion sentimentale, un enthousiasme sans réserves [p. 14] pour les plus déplorables duperies collectives,
12 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
12ien oublié, pour qu’ils admirent avec nostalgie l’enthousiasme soulevé par la construction socialiste. Il faut aussi, d’autre part,
13 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
13annies les plus absurdes ont la vertu d’exciter l’enthousiasme. Mais vous êtes moins réalistes que vous ne croyez. Il y a par exempl
14 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
14est la foi, — que les discours des réalistes et l’enthousiasme populaire ; que la justice, enfin, et la vertu, n’ont aucune réalité
15 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
15des puissances obscures, les crimes gratuits, les enthousiasmes collectifs, l’hystérie organisée, bref tout ce que Keyserling appelle
16 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Ni gauche ni droite (août 1935)
16 Jamais on n’a plus mal menti, jamais avec plus d’enthousiasme. Ni la gauche ni la droite ne pourront aboutir à une doctrine constru
17 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
17z la différence : quand Briand voulait soulever l’enthousiasme des Français, il « déclarait la Paix » au monde entier. Lui. — Mais
18 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
18’homme. La raison, qui n’est plus soutenue par un enthousiasme vital pour des fins qui lui soient transcendantes, usurpe les pouvoir
19 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
19e indulgence.) L’important, à leurs yeux, c’est l’enthousiasme populaire, la prospérité que l’on promet, la productivité accrue ; et
20es privations de toute nature, et supportent avec enthousiasme un régime de travail parfois beaucoup plus dur que celui qui existe e
20 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
21 culture). On réunit des masses énormes et on les enthousiasme pour la « culture », c’est-à-dire non point pour telle œuvre de premi
22n œuvre pour obtenir un plébiscite, ou fouetter l’enthousiasme en faveur du énième Plan, se révèlent dérisoires et dégradants dès qu
21 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
23ugure, il faut se rappeler deux faits récents : l’enthousiasme du peuple russe pour le premier plan quinquennal, alors que la famine
22 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
24ns, utopies morales, subtilités intempérantes, ou enthousiasmes politiques. Quelques exemples : — on parle de la poésie comme d’une r
25, tendent à l’embourgeoisement. Je constate que l’enthousiasme ou la haine pour un régime étranger est toujours le meilleur prétexte
23 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
26e indulgence.) L’important, à leurs yeux, c’est l’enthousiasme populaire, la prospérité générale, la productivité accrue ; et que le
27es privations de toute nature, et supportent avec enthousiasme un régime de travail parfois beaucoup plus dur que celui qui existe e
28ugure, il faut se rappeler deux faits récents : l’enthousiasme du peuple russe pour le premier plan quinquennal, alors que la famine
24 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
29s idées, des passions qui sont dans l’air, avec l’enthousiasme d’une éloquence chaude et entraînante. Pour cela, il te faut de la fo
25 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
30 déclassés ; le triomphe implacable de Lénine ; l’enthousiasme du plan de cinq ans. Et je m’étonnais tout en parlant de raconter une
26 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
31 que naissent par exemple la menace fasciste et l’enthousiasme communiste. La plupart des fameuses « lois » économiques ou sociologi
32mblée pour une nation qui sait encore dévouer ses enthousiasmes aux soins que réclame la vieillesse. Notre opinion publique, à en cro
27 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
33es déclassés, le triomphe implacable de Lénine, l’enthousiasme du plan de cinq ans. Et je m’étonnais tout en parlant de raconter une
28 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
34 que naissent par exemple la menace fasciste et l’enthousiasme communiste. La plupart des fameuses « lois » économiques ou sociologi
29 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
35ge qui ne semble exciter ni sa réprobation ni son enthousiasme. C’est ce que l’on nomme du beau travail d’universitaire : l’absence
30 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
36re d’ailleurs bien moindre). Enfin cette espèce d’enthousiasme entretenu dans certains milieux 79 autour de ce qu’on y appelle « le
31 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
37r. J’ai fait attester ma présence et j’ai lu avec enthousiasme le VB 8 . J’ai payé aujourd’hui ma cotisation à la SA. Car je suis u
38z la différence : quand Briand voulait soulever l’enthousiasme des Français, il « déclarait la Paix » au monde entier. Lui. — Mais
32 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
39propagande nazie, et qui déchaîne régulièrement l’enthousiasme des foules allemandes — pour les canons. Ces foules peuvent très bien
33 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
40fie souffrance. Voilà le fait fondamental. Mais l’enthousiasme que nous montrons pour le roman, et pour le film né du roman ; l’érot
34 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
41la raison et du sens naturel. On l’appellera donc enthousiasme, ce qui signifie « endieusement », car ce délire procède de la divini
42usement », c’est-à-dire [p. 124] littéralement un enthousiasme libérateur unifiant l’être, le « consolant » 65 . 3. Une illustration
35 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
43s du monde créé. Cette fuite dans le divin — ou « enthousiasme » — cette transgression des limites de l’humain, finalement irréalisa
36 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
44d, la diastole et la systole de son cœur, c’est l’enthousiasme et la tristesse métaphysique. C’est la dialectique abyssale de l’héré
45ité incréée, la dissolution sans retour. Mais cet enthousiasme est réel, c’est l’« endieusement » des troubadours, l’endiosada des m
46tes, Chénier décrit comme un vrai romantique : L’enthousiasme errant, fils de la belle Nuit. Et la célèbre invocation : « Levez-vo
37 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
47émoignages qui attestent à la fois le nombre et l’enthousiasme des femmes pieuses, souvent affectées de phénomènes extatiques, vivan
38 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
48ui adoptaient cette hé­résie avec d’autant plus d’enthousiasme qu’ils étaient souvent jaloux de l’autorité temporelle exercée par le
39 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
49ent dû être saisis tout à la fois d’angoisse et d’enthousiasme devant ce monde démesuré, porteur de tels pouvoirs de vie ou de mort.
40 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
50eois d’une valeur militaire bien moindre. Enfin l’enthousiasme entretenu autour de ce que l’on nomme chez nous « le militaire », ne
41 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
51ent dû être saisis tout à la fois d’angoisse et d’enthousiasme devant ce monde démesuré, porteur de tels pouvoirs de vie et de mort.
42 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
52s sont destinées à susciter dans l’après-guerre l’enthousiasme éperdu des foules. Et les calculs politiques les plus sains des réali
43 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
53’est la foi — que les discours des réalistes et l’enthousiasme populaire ; que la justice, enfin, et la vertu, n’ont aucune réalité
44 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
54n Occident, n’a salué la Révolution russe avec un enthousiasme plus gravement motivé que Ramuz ; et cela dès 1917, dans certaines pa
45 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — III.3. L’Art poétique de Claudel
55lle, — le monde retrouvé dans l’anticipation de l’enthousiasme poétique. Diviser, séparer, isoler, faire scission, ce n’est pas seul
46 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
56és, de même que les critiques à la Duhamel et les enthousiasmes à la Jules Romains ; mais rien de tout cela n’empêchera le voyageur,
47 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
57enheureuse des anges gardiens de ce temps, dans l’enthousiasme déchirant les voiles, du salut qui nous est promis ! 21 mai 1939 Pr
48 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
58mois et presque du même jour. L’on s’y prête avec enthousiasme. Trois jours plus tard, j’entre chez Z. fort en retard même pour Buen
49 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
59ouettée de mots heureux, de colères blanches et d’enthousiasmes contagieux. Aux étages des Américains, tout est calme et bien ordonné
50 1946, Présence, articles (1932–1946). Le Nœud gordien renoué (avril 1946)
60esserrent dans les liens d’un calcul instinctif l’enthousiasme de la grandeur, et son angoisse. Ah ! le compère assez malin pour dén
51 1947, Doctrine fabuleuse. 11. Le nœud gordien renoué
61esserrent dans les liens d’un calcul instinctif l’enthousiasme de la grandeur, et son angoisse. Ah ! le compère assez malin pour dén
52 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
62és, de même que les critiques à la Duhamel et les enthousiasmes à la Jules Romains ; mais rien de tout cela n’empêchera le voyageur,
53 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
63 : la volonté consciente des groupes sociaux et l’enthousiasme des individus. Si nous sommes en démocratie, c’est cela qui compte, e
54 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
64t sa capitale en Suisse. Mais une fois le premier enthousiasme calmé, les Suisses, experts en matière de fédéralisme, s’aperçurent t
55 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
65tion publique, ne sont pas de nature à soulever l’enthousiasme ou l’indignation. En revanche, le citoyen suisse qui lit les comptes
56 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
66entiment de la nature à une espèce particulière d’enthousiasme politique, que cette page du même Gottfried Keller, narrant le retour
57 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
67m réussissent à s’imposer à temps, qu’une vague d’enthousiasme européen soulève les peuples, qu’un mouvement puissant de rénovation
58 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales : trois questions, trois réponses (mai-juillet 1954)
68te les mêmes erreurs, mais peut-être avec moins d’enthousiasme… — Va-t-on soutenir le CEC, afin qu’il dure ? — La vie n’est jamais q
59 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pour les grands festivals de musique l’Europe est faite ! (octobre 1955)
69s se réunissaient à Genève et décidaient, dans un enthousiasme unanime, de créer entre eux une Association européenne des festivals
60 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
70me contemporain a de fatalement typique, pour son enthousiasme de commande, pour son emphase criarde… Ils faisaient exception… le so
61 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
71me contemporain a de fatalement typique, pour son enthousiasme de commande, pour son emphase criarde… Ils faisaient exception… le so
62 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
72s’arrêtèrent un instant, semblables à celui que l’enthousiasme a réveillé et qui ressuscite en plein enthousiasme. Cette page intro
73nthousiasme a réveillé et qui ressuscite en plein enthousiasme. Cette page introduisant les discours sur l’amour qui composent In V
74l’idéalité que la femme porte en elle a éveillé l’enthousiasme chez l’homme, à cette femme qui l’a ainsi enthousiasmé, il aurait dû
75ait porter au premier rang les valeurs d’art et l’enthousiasme dans la vénération, plutôt que la revendication d’une liberté des mœu
63 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
76ahomet anima leurs corps sauvages du souffle de l’enthousiasme. II. L’empire de Rome était solidement établi sur la parfaite union d
64 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
77 un disciple de Kant, dont il partagea au début l’enthousiasme pour la Révolution. Mais la lecture des Reflections on the Revolution
65 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.6. Goethe
78i pour lui une promesse d’union des peuples. Il s’enthousiasme à l’idée du percement de l’isthme de Panama : J’aimerais vivre assez
66 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
79urelle et logique à tout ce qui peut être objet d’enthousiasme et condamna l’imagination et le sentiment, la morale et l’amour de l’
80mobile », un moulin qui se moud soi-même. Un seul enthousiasme avait été généreusement laissé à la malheureuse race humaine et rendu
81 la pierre de touche de la plus haute culture — l’enthousiasme pour cette magnifique et grandiose philosophie et plus spécialement p
67 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
82pal rédacteur, elle oppose à l’Europe la notion d’enthousiasme, qui serait restée le privilège des Russes et que nos pays de l’Ouest
68 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
83s’arrêtèrent un instant, semblables à celui que l’enthousiasme a réveillé et qui ressuscite en plein enthousiasme. Cette page intro
84nthousiasme a réveillé et qui ressuscite en plein enthousiasme. Cette page introduisant les discours sur l’amour qui composent « In
85l’idéalité que la femme porte en elle a éveillé l’enthousiasme chez l’homme, à cette femme qui l’a ainsi enthousiasmé, il aurait dû
86ait porter au premier rang les valeurs d’art et l’enthousiasme dans la vénération, plutôt que la revendication d’une liberté des mœu
69 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
87tion publique, ne sont pas de nature à soulever l’enthousiasme ou l’indignation. En revanche, le citoyen suisse qui lit les comptes
88de [p. 144] la nature à une espèce particulière d’enthousiasme politique, que cette page du même Gottfried Keller, narrant le retour
70 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
89que de collaborer. Elle le fit, semble-t-il, sans enthousiasme, voire avec un certain pessimisme chez beaucoup, comme si déjà cette
90e bougea cependant. Et le Congrès prit fin dans l’enthousiasme, mais il venait de tuer en germe tout espoir d’une campagne populaire
71 1968, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Hölderlin dans le souvenir des noms splendides (1968)
91espace invoqué. D’un seul coup m’était restitué L’enthousiasme errant, fils de la belle Nuit 24 . Nuit blanche, nuit d’un bleu doré
72 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
92e unie ne l’exigeaient et ne l’annonçaient dans l’enthousiasme des premiers congrès fédéralistes, aux lendemains de la Seconde Guerr
93 pensions tous, au lendemain de la guerre, dans l’enthousiasme des congrès qui lancèrent le mouvement européen — Montreux, La [p. 56
73 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
94discuté relativement vite et avec abondance, avec enthousiasme. La Suisse alémanique s’est montrée particulièrement chaleureuse. Deu
74 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
95e unie ne l’exigeaient et ne l’annonçaient dans l’enthousiasme des premiers congrès, aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale. D
75 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
96, le plus insolemment humain. Sécularisation de l’enthousiasme (au sens littéral « d’endieusement ») qui découvre la plénitude et le
76 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
97ités n’ont pas cette élasticité de l’esprit qui s’enthousiasme. Et même les catastrophes prévues nous ont « déçus » : elles n’étaien
77 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
98 est la préface. À vingt ans, je me répétais avec enthousiasme ces vers de Laurent Tailhade : Vienne ton jour, déesse aux yeux si b
78 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
99r de l’intellectuel une adhésion sentimentale, un enthousiasme sans réserve pour les plus déplorables duperies collectives : guerre
79 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
100 seul domaine économique. D’où le retombement des enthousiasmes, la déception et la désaffection dans les rangs de la jeunesse fédéra
80 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Madame de Staël et « l’esprit européen » (été 1980)
101proposé l’union fédérale de nos peuples, dans cet enthousiasme auquel elle consacre les trois derniers chapitres de son chef-d’œuvre
102de l’âme dans le même foyer 57  ». L’Europe de l’enthousiasme ! Il était temps, je crois, que Mme de Staël vienne nous rappeler ce
81 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
103uivit la lecture du Message marqua le sommet de l’enthousiasme publiquement manifesté pour l’union des Européens. Durant les neuf mo
104ne grande espérance ; vous déchaînerez la marée d’enthousiasme qui balaiera devant vous les obstacles. Nous venons ici vous apporter