1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Le Corbusier, Urbanisme (juin 1926)
1ansparentes, et minces en regard de leur hauteur, entourant de leurs multiples « redents » des terrains de jeux et des parcs, la
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
2, à certain désagrément que j’eus de vous voir si entourée… D’autres fois… je n’ai plus le courage de les dire. Enfin, avant-hie
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
3n du poète, sur un coteau. Trois chambres boisées entourées d’une large galerie d’où l’on voit le Danube gris-jaune, brillant, sa
4 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
4t d’un concert du samedi soir, petits professeurs entourés de leur famille, et toutes ces Magda, toutes ces Maritza rieuses et d
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
5t l’objet demeure assez incertain. Ce mystère qui entoure Perken durant tout le récit, au travers des aventures des deux explor
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
6s prêtres de douze temples et Eiichi à leur suite entourèrent le cercueil, il ne put retenir ses larmes. Tandis qu’il marchait en s
7 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
7, sur un coteau de vignes. Trois chambres boisées entourées d’une large galerie d’où l’on voit le Danube gris-jaune, brillant, [p
8t d’un concert du samedi soir, petits professeurs entourés de leur famille, et toutes ces Magda, toutes ces Maritza rieuses et d
8 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
9orêt occidentale : je retrouve en eux mon enfance entourée de présences obscures, mon enfance, cette foi anxieuse en je ne sais
9 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
10d’une immense demeure en briques roses et jaunes, entourée de prairies aux bosquets vaporeux. Des parterres de fleurs descendent
11 des bœufs ne s’apaise pas sous le soleil et nous entoure d’une rumeur animale tenace comme toutes ces odeurs de la terre, des
12ne ses directives. Et regardez les têtes qui vous entoureront. Personne, croyez-m’en, de la race des cavaliers. Quant à savoir si c
10 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
13imple pour les évasifs et les désespérés qui nous entourent ? Est-ce « trop subtil », trop « intellectuel », trop « théorique » p
11 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
14imple pour les évasifs et les désespérés qui nous entourent ? Est-ce « trop subtil », trop « intellectuel », trop « théorique » p
12 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
15e, nous tenant fortement par la main. Nous sommes entourés d’ennemis de toutes parts et il nous faut marcher presque constamment
13 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
16de l’humain. L’homme l’étend même à tout ce qui l’entoure, dans la mesure où il voudrait l’humaniser. Tout être vivant porte le
14 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
17s, du plus grand nombre. Et d’abord de ceux qui m’entourent, et qui sont aujourd’hui mes prochains. Ils me parlent de ce qui les
18r un homme qui attache de l’importance à ce qui l’entoure : appartements et grandes salles de châteaux ; chambre encombrée de l
19m’invite à regarder plus objectivement ceux qui m’entourent, ce « peuple » qu’il s’agit d’aider, et que je vois encore si mal. (C
20rdu l’habitude citadine de ne pas voir ceux qui m’entourent. Je pose un regard trop précis, qui me donne une image du monde peu s
21un pied d’égalité paradoxal avec les hommes qui l’entourent. Il le dépouille des signes extérieurs de son état, de cet habitus bo
15 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
22à A…, me suis-je assez intéressé aux autres qui m’entourent ? Qu’est-ce que je sais d’eux, objectivement ? 10 novembre 1934 Ob
23ique que je ressens au contact des « gens » qui m’entourent, c’est une obscure protestation contre la vie défaite que nous vivons
24ard, que j’ai trouvée hier soir devant son seuil, entourée de commères qui entretiennent son chagrin décent. Aux premiers mots q
16 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
25m’invite à regarder plus objectivement ceux qui m’entourent, ce « peuple » qu’il s’agit d’aider, et que je vois encore si mal. (C
17 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
26ard, que j’ai trouvée hier soir devant son seuil, entourée de commères qui entretiennent son chagrin décent. Aux premiers mots q
18 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
27n microcosme des valeurs que les nations qui nous entourent ont illustrées l’une après l’autre, mais n’ont pas pu synthétiser et
19 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (III) : Mission civique de la culture (1er mars 1937)
28taux encore que pour les grandes nations qui nous entourent. Et c’est pourquoi enfin, j’y reviens, acheter des livres et se montr
20 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
29 mariage, chez les peuples païens, s’est toujours entouré d’un rituel dont nos institutions gardèrent longtemps les éléments :
21 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
30de la Table Ronde.) « L’atmosphère de passion qui entourait les tournois explique l’hostilité de l’Église pour ces sports. Ceux-c
22 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
31 mariage, chez les peuples païens, s’est toujours entouré d’un rituel dont nos institutions gardèrent longtemps les éléments :
23 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
32e l’espionner : jamais on ne l’a trouvé en faute. Entouré du respect de ses concitoyens, il reçoit chaque jour des visites, don
24 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
33n microcosme des valeurs que les nations qui nous entourent ont illustrées l’une après l’autre, mais n’ont pas pu synthétiser et
25 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). New York alpestre (14 février 1941)
34aubourgs, au-delà du fleuve et du bras de mer qui entourent l’île, s’étendent sur des espaces bien plus vastes, îles et plaines r
26 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Souvenir de la paix française (15 mars 1941)
35eds, tracé à la craie sur le sol, un grand cercle entourant une inscription en lettres capitales bien arrondies :      martine
27 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
36 de son nom, des formes et des couleurs dont il s’entoure, des phrases qu’il répète, ou de l’argent qu’il gagne. On l’étonne pa
28 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
37ces choses trop vastes et trop complexes qui nous entourent sans nous encadrer et nous oppriment plus qu’elles ne nous soutiennen
29 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un salon atomique (26 décembre 1945)
38uoses, j’ai trouvé deux ou trois prix Nobel, très entourés. — Une campagne atomique, disait l’un d’eux, orné d’une paire d’énorm
30 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
39ique à la mégalomanie, extravagants, sentimentaux entourés de monstres sadiques, souvent sadiques eux-mêmes et avec quelle joie
31 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
40e une épaule et une arcade, vous découvrez un lac entouré de cultures, de beaux champs gras, des laboureurs et des bateaux, tou
41eds, tracé à la craie sur le sol, un grand cercle entourant une inscription en lettres capitales bien arrondies : martine je sui
32 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
42ourgs, au-delà de l’Hudson et de l’East River qui entourent l’île, s’étendent sur des espaces bien plus vastes, îles et plaines r
43oi fournir les six pièces et cuisine d’un cottage entouré d’un jardin, à Forest Hills (Long Island). La vie américaine commence
33 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
44arbres échevelés par les tempêtes, mais doucement entouré de trois côtés par des lagunes sinueuses qui s’avancent dans un paysa
34 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
45 d’ardoise, grosses pierres grises, sur un tertre entouré d’un ruisseau, piqué de saules pleureurs et de chênes dorés. Quatre c
35 1946, Lettres sur la bombe atomique. 8. Un salon atomique
46uoses, j’ai trouvé deux ou trois prix Nobel, très entourés. Une campagne atomique, disait l’un d’eux, orné d’une paire d’énormes
36 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
47ourgs, au-delà de l’Hudson et de l’East River qui entourent l’île, s’étendent sur des espaces bien plus vastes, îles et plaines r
37 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
48mour, Superman et les sports à la radio. Et ils s’entourent d’objets polis, luisants, emballés dans de la cellophane, qui n’offre
38 1947, Doctrine fabuleuse. 10. La gloire
49n homme en communion active avec les hommes qui l’entourent ne songerait pas à rechercher la gloire. Car la gloire est ce qui sép
39 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
50que à la mégalomanie, extravagants, sentimentaux, entourés de monstres sadiques, souvent sadiques eux-mêmes et avec quelle joie
51crit pas lui-même ». C’est un gentleman réaliste, entouré d’un vaste état-major de lecteurs, d’agents publicitaires, et de jeun
40 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
52 d’abord, les cottages américains, en bois blanc, entourés de gazon, et qui vous accueillent par une allée de grandes dalles pro
53mour, Superman et les sports à la radio. Et ils s’entourent d’objets polis, luisants, emballés dans de la cellophane, [p. 178] qu
41 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
54 humain des citoyens du Monde… Nous nous sentions entourés à la fois de sympathies faciles et d’un scepticisme profond. Devant l
42 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
55lhi, au cours d’un déjeuner auquel il m’a convié, entouré de sa fille, de sa nièce, et de quelques familiers de sa maison. Dans
56e ces défauts, que les Indiens lui reconnaissent, entouré du respect général. Cela tient à son rôle de chef libérateur, mais no
43 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
57ont moins marquées que dans les grands pays qui l’entourent. Le morcellement des terres est très poussé, la grande propriété inco
58des syndicats. ⁂ Si par rapport aux peuples qui l’entourent, la Suisse peut paraître « américanisée », ce n’est qu’à certaines ap
44 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Perspectives du CEC (juillet octobre 1953)
59alités politiques et culturelles de premier plan, entourées de quinze publicistes influents, ne sera pas moins utile au CEC qu’au
45 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
60d’Égypte et d’Ibérie. Les chefs de grands partis, entourés de leurs tenants, les légats de l’Empereur et du Pape, font dans la v
46 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
61’esclave de sa voiture. Voyez les soins dont il l’entoure ! Il voyage à cause d’elle, il se ruine pour elle, un beau jour à cau
47 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
62 ? Mais je vais aux quartiers anciens : celui qui entoure la grande pièce d’eau sacrée, rectangulaire. Petites rues sinueuses,
48 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
63d’Égypte et d’Ibérie. Les chefs de grands partis, entourés de leurs tenants, les légats de l’Empereur et du Pape, font dans la v
49 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
64 esclave de sa voiture. Voyez les soins dont il l’entoure ! Il voyage à cause d’elle, il se ruine pour elle, un beau jour à cau
50 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957)
65gnorant les soins hypocrites dont nous avons su l’entourer. A. (chuchotant). — Et après ? R. — Nos ministères seront remplacés p
51 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aux racines de l’Europe de demain (avril 1957)
66e puissants ennemis — très réels ceux-là ! — nous entourent et nous guettent, prêts à tirer parti de nos divisions. ⁂ « Faire l’E
52 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un patriotisme de la terre (mars 1958)
67e et les planètes les plus proches. La Terre sera entourée de toute une famille de satellites artificiels, de toutes tailles, de
53 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
68être accessible à tous ceux qui le désirent, mais entouré d’obstacles et d’épreuves redoutables. Au niveau de la psychologie et
54 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation et loisirs : les mass media (mai 1959)
69es, la presse, les modes, cette espèce d’aura qui entoure le phénomène culturel, sans être elle-même de la culture. Ceux qui so
55 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
70urface variée et coupée, des limites naturelles ; entourée de mers, baignée de golfes profonds, elle tenait un heureux milieu en
56 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
71ux-là, car ils ont à l’orient les Allemands, sont entourés à l’ouest et au nord par la mer d’Angleterre, et limités par les mont
57 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
72a literaria », lui restent malgré tout fidèles, l’entourent d’un respect plus grand et l’accompagnent d’un plus ardent amour qu’a
58 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
73illement entre deux haies d’agents de la Gestapo, entourés de l’admiration générale des Polonais qui assistaient de loin à la sc
74mier ministre. Une escorte de l’armée secrète les entourait. On venait d’apprendre que les Allemands surveillaient la région depu
59 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
75ricité, de l’aviation, et de l’usine transparente entourée de verdure, l’Europe n’a pas seulement rapproché la technique de sa v
60 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
76ison de brique dominant le campus : vaste pelouse entourée d’une douzaine de bâtiments de bois blanc à un étage et toits d’ardoi
61 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
77iefs épars sur le plateau et dans les vallées qui entourent le lac, et de multiplier châteaux forts et péages contrôlant le trafi
62 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
78eures portant les armes d’une même famille et qui entourent la place principale : ainsi Zuoz et Samedan sont dominés par les Plan
63 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
79vie y sont moins marquées que dans les pays qui l’entourent. Le morcellement des terres est très poussé, la grande propriété inco
80ophète du peuple. ⁂ Si par rapport aux pays qui l’entourent, la Suisse peut paraître américanisée, ce n’est qu’à certaines appare
64 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
81e une épaule et une arcade, vous découvrez un lac entouré de cultures, de beaux champs gras, des laboureurs et des bateaux, tou
82empanachés, sauvages et carrément obscènes, qu’il entoure parfois de graphismes baroques d’une extrême élégance nerveuse. Hans
83liée à la nature humanisée, aux « campagnes » qui entourent la ville, au lac animé des beaux jours reflétant les coteaux de Colog
65 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
84habitants, dans l’un ou l’autre des pays qui nous entourent. Nous avons cela, nous possédons cette densité exceptionnelle de lect
66 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
85es de Paris, suivant Nadja, aux terrasses de café entouré de son groupe, ou seul, dans sa veste de daim, arpentant les boulevar
67 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
86 humain des Citoyens du Monde… Nous nous sentions entourés à la fois de sympathies faciles et d’un scepticisme profond. Devant l
68 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
87heure actuelle de l’extérieur, par les pays qui l’entourent et qui sont des corps durs. Le problème se posera différemment lorsqu
69 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
88ssait dans tous ces cas de civilisations locales, entourées de « barbares » mal connus. Les candidats à la relève étaient nombreu
70 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
89ssait dans tous ces cas de civilisations locales, entourées de « barbares » mal connus. Les candidats à la relève étaient nombreu
71 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Denis de Rougemont : l’amour et l’Europe en expert (24 décembre 1970)
90Revenons à l’Europe. Vous vivez à Ferney-Voltaire entouré de frontières… — Un jour j’ai passé la frontière avec Robert Schuman
72 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
91, présente et néanmoins cachée ; elle se laissait entourer, et nul cependant ne pouvait la saisir… Elle étalait sa puissance d’u
73 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
92près mes notes) Ce lieu, et tant de visages qui m’entourent, me rappellent quelques-unes des plus belles heures de notre lutte co
93 pourtant que sur les 160 participants actifs (qu’entourent quelques centaines d’observateurs, experts, futurologues et journalis
74 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
94r la place des communes, lieu du peuple vivant qu’entourent les monuments signifiants de la vie publique : l’église et la mairie,
95e, où l’on voyait des points marquant les villes, entourées de prairies humanisées, puis de zones forestières plus ou moins sauva
75 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
96anciers pour mener une vraie politique, et pour s’entourer de conseillers dans les domaines de l’écologie, de l’énergie, de l’éd
76 1978, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Bof ! disent les jeunes, pourquoi ? » (1er décembre 1978)
97 1848, un danger certain : voilà un État fédéral, entouré d’États-nations et qui, vis-à-vis d’eux, ses voisins, se présente fin
77 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
98ui seul elle est en crise. Dans le monde qui nous entoure, où tout est fait de main d’homme, même les paysages et les déserts (
78 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VII. Programme pour les Européens
99e la Méditerranée. Protéger la couche d’ozone qui entoure le globe. Contrôler les produits chimiques nouveaux, les engrais, les
79 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
100France n’est plus contemporaine des nations qui l’entourent et qui la menacent. Tel est le fait. Et j’ajoutais un peu plus loin
80 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
101it en effet le nom de l’une des trois vallées qui entourent Jérusalem. En exécration de ce lieu jadis voué au culte de Moloch, le
81 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
102e, et sur laquelle le président Paul-Henri Spaak, entouré des membres du bureau de l’Assemblée, doit recevoir le message des je
82 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
103ors tout autour de l’endroit où j’habite. Je suis entouré par un grand anneau que le CERN construit maintenant, qui a 27 km de