1 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
1quivalait-elle à l’illusion qu’il était capable d’entretenir sur lui-même. (Marcel Jouhandeau.) Ce qu’on appelle une œuvre sincère
2e fidèle à soi-même au plus profond de l’être, on entretient comme une arrière-pensée sagace et obstinée l’assurance d’une continu
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
3séductions. On sait bien, d’ailleurs, qu’elle les entretient. Bande de gigolos de la littérature ! Qu’on puisse vivre de ça, [p. 2
3 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Daniel-Rops, Le Prince Menteur (décembre 1928)
4se lie avec un inconnu qui se dit prince russe et entretient autour de sa vie le plus grand mystère. Cependant il aime à raconter
4 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
5t, témoignent des espérances démesurées qu’il sut entretenir autour d’une action certes méritoire, mais plus symbolique qu’efficac
5 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
6e… (C’est ici le lieu de l’avouer : je ne saurais entretenir que mes rapports de politesse distante avec les personnes qui ont dit
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
7sonnel, puisque l’Esprit dont M. Brunschvicg nous entretient n’est l’Esprit de personne. Je répondrai tout [p. 188] d’abord que c’
7 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
8t, témoignent des espérances démesurées qu’il sut entretenir autour d’une action certes méritoire, mais plus symbolique qu’efficac
8 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
9e… (C’est ici le lieu de l’avouer : je ne saurais entretenir que des rapports de politesse distante avec les personnes qui ont pu
9 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Querelles de famille, par Georges Duhamel (mai 1932)
10oi dans le genre humain que M. Duhamel ne cesse d’entretenir 17 . Ce malaise dans l’expression traduit d’ailleurs une équivoque fo
10 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Saint-Évremond ou L’humaniste impur, par Albert-Marie Schmidt (octobre 1933)
11jusqu’au bout refusé de choisir. Il croit pouvoir entretenir avec Dieu des rapports de politesse. Cela pourrait bien être la formu
11 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
12oins par haine des autres partis que par besoin d’entretenir de vieux débats dont on connaît par cœur tous les arguments, et qu’on
12 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
13signe matériel. L’idée d’une personne isolée ou n’entretenant avec les autres que des rapports distants et virtuels est une contrad
13 1935, Présence, articles (1932–1946). Autour de Nietzsche : petite note sur l’injustice (novembre 1935)
14, la dogmatique naît des contacts actifs que nous entretenons avec le monde. » Etc.) Quant au paragraphe final sur mes « convoitise
14 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
15 catastrophe que certains plumitifs se plaisent à entretenir au sein du fameux « désarroi » de l’après-guerre, le grand quotidien
16à peine allégorique, la question des relations qu’entretiennent notre cité et la nation des clercs. C’est mettre en discussion l’un d
17it que l’État, qui l’honore, se charge aussi de l’entretenir. Mais voilà le vice de construction de ce beau monde cartésien : on a
15 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
18ent et obligatoirement catéchisé par leurs soins, entretient une touchante religion de la Science, si enfin l’on admet avec eux qu
16 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
19ne aide vivante, un être avec lequel l’homme peut entretenir des rapports conformes à sa nature originelle. Mais que l’être et l’e
17 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
20ains ouvrages de qualité, mais peu vendables. Ils entretenaient une atmosphère de liberté dans la recherche, un dernier reste de snob
18 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
21oins par haine des autres partis que par besoin d’entretenir de vieux débats dont on connaît par cœur tous les arguments, et qu’on
19 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
22 que d’un vieux fourneau difficile à allumer et à entretenir, et d’un réchaud à gaz de pétrole sujet à des pannes mystérieuses, qu
20 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
23vent vaines, que la joie de voir son public, de s’entretenir avec ces hommes et ces femmes pour qui l’on écrivait sans le savoir.
24r soir devant son seuil, entourée de commères qui entretiennent son chagrin décent. Aux premiers mots que j’ai dits, elle a pleuré, g
21 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
25merveilleux de souplesse, d’imprévu et d’aisance, entretient tout au long de la lecture une euphorie de l’imagination dont nous pe
22 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
26vent vaines, que la joie de voir son public, de s’entretenir avec ces hommes et ces femmes pour qui l’on écrivait sans le savoir.
27r soir devant son seuil, entourée de commères qui entretiennent son chagrin décent. Aux premiers mots que j’ai dits, elle a pleuré, g
23 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
28 bien moindre). Enfin cette espèce d’enthousiasme entretenu dans certains milieux 79 autour de ce qu’on y appelle « le militaire
24 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (III) : Mission civique de la culture (1er mars 1937)
29lectuelle qui sévit dans toutes les classes et qu’entretiennent le cinéma, la TSF, les illustrés et les hebdomadaires. Je ne nie pas
25 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une idée de Law (janvier 1937)
30artient toujours à celui qui a le dernier écu. On entretient en France une armée qui coûte 100 millions par an ; c’est 2 milliards
26 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
31 schéma monotone des ruses de la passion pour s’« entretenir », — des ruses d’une passion débile pour s’inventer de plus secrets o
32atte davantage que le mirage d’infini dépassement entretenu par le souvenir du mythe. Essayer de prendre conscience de la nature
33nnaires, qu’on se figurait, [p. 668] bien à tort, entretenus par le capitalisme. Dans une lettre fameuse adressée par Lénine à la
27 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
34éfléchir » avant de prendre une décision : elle l’entretient ainsi dans l’illusion que le choix d’une femme dépend d’un certain no
35rd. Selon lui, l’homme fini et pécheur ne saurait entretenir avec son Dieu, — qui est l’Éternel et le Saint— que des relations d’a
28 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
36se du mariage ». Il est probable aussi qu’elles l’entretiennent, soit qu’elles « chantent » en prose et en vers ce que la religion ti
29 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
37que nous avons relevés chez les poètes provençaux entretiennent avec le néo-manichéisme des relations d’un type analogue 47 . Au surp
30 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
38 qui serait tout profane ; les confusions qu’elle entretient de la sorte flattent trop bien les désirs naturels ; peu à peu, l’hér
39 mieux à l’expression des rapports « malheureux » entretenus par l’âme et son Dieu, qu’elle s’est plus complètement humanisée, c’e
31 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
40e justifier, pour s’exalter, ou simplement pour s’entretenir. (Le double sens est significatif.) En ce domaine, il est aisé de vér
41, me parle de ma Dame avec grand désir, souvent m’entretient de choses telles qu’à leur sujet mon [p. 197] intelligence s’égare. S
42porte une paix assombrie… Séparons-nous pour nous entretenir encor de ces tristesses. 140 ⁂ Il est certain que Milton quoique p
43 virus atténué du philtre ; la culture littéraire entretenait, dans une certaine jeunesse tout au moins, le besoin d’une brûlure no
32 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
44artient toujours à celui qui a le dernier écu. On entretient en France une armée qui coûte 100 millions par an ; c’est 2 milliards
45’est que l’état de guerre prolongé, ou recréé, et entretenu en permanence dans la nation. Mais si la guerre totale anéantit toute
33 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
46 schéma monotone des ruses de la passion pour s’« entretenir », — des ruses d’une passion débile pour s’inventer de plus secrets o
47atte davantage que le mirage d’infini dépassement entretenu par le souvenir du mythe. Essayer de prendre conscience de la nature
48s réactionnaires, qu’on se figurait, bien à tort, entretenus par le capitalisme. Dans une lettre fameuse adressée par Lénine à la
34 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
49éfléchir » avant de prendre une décision : elle l’entretient ainsi dans l’illusion que le choix d’une femme dépend d’un certain no
50rd. Selon lui, l’homme fini et pécheur ne saurait entretenir avec son Dieu — qui est l’Éternel et le Saint — que des relations d’a
35 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
51oi personnel. Se réfugier dans l’indicible, c’est entretenir une équivoque [p. 924] dont il y a lieu de craindre qu’elle soit inté
36 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). L’ère des religions (22 février 1939)
52mieux à leur vraie force. Car il ne suffit plus d’entretenir un vague sentiment religieux, vestige d’un passé touchant, pour répon
37 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). Le bon vieux temps présent (20 mars 1939)
53 de respirer et de penser, d’aller et venir, et d’entretenir nos soucis, nos plaisirs personnels. Combien de temps encore, combien
38 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
54leur militaire bien moindre. Enfin l’enthousiasme entretenu autour de ce que l’on nomme chez nous « le militaire », ne saurait êt
39 1940, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Dieu premier servi » (26 avril 1940)
55s sommes chrétiens d’abord. Or, je constate qu’on entretient chez nous d’assez graves équivoques sur ce point. Il ne manque pas de
40 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
56plus étranges contradictions qu’il subit ou qu’il entretient. (Jusqu’à masquer parfois de vraies fenêtres par excessive défiance d
41 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
57oire qu’il peut aussi créer. Et c’est pourquoi il entretient en nous l’illusion d’un mal objectif dont il serait évidemment l’aute
42 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
58t presque suaves en famille. Scrupuleusement, ils entretiennent une atmosphère de paix dans le foyer. On n’injurie jamais les bonnes,
59ffaires, sous le prétexte allégué et je cite, « d’entretenir des contacts faciles et agréables. » Serait-ce que j’ai l’esprit mal
43 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
60 diabolique est une erreur que le Diable lui-même entretient soigneusement dans nos esprits. Car la divination n’est pas mauvaise
44 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
61t les goûts de leur « grand public » tels que les entretiennent et les exploitent le cinéma, les mauvais livres à gros tirage et la p
45 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
62es plus étranges contradictions que Gide subit ou entretient. (Jusqu’à masquer parfois de vraies fenêtres par excessive défiance d
46 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
63oi personnel. Se réfugier dans l’indicible, c’est entretenir une équivoque dont il y a lieu de craindre qu’elle soit intéressée. A
47 1946, Journal des deux Mondes. 1. Le bon vieux temps présent
64 de respirer et de penser, d’aller et venir, et d’entretenir nos soucis, nos plaisirs personnels. Combien de temps encore, combien
48 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
65 idées et des textes à haute pression, son chef y entretenant une perpétuelle agitation fouettée de mots heureux, de colères blanch
49 1946, Journal des deux Mondes. 17. Le mauvais temps qui vient
66l’occasion, mais dont on sent que le surplus peut entretenir ce fonds de bienveillance universelle dont l’existence rassure les Su
50 1946, Lettres sur la bombe atomique. 12. Les Quatre Libertés
67. Puisque j’ai pris une espèce d’habitude de vous entretenir des lieux communs qui enchantent notre âge, comme la Bombe, la Guerre
51 1946, Lettres sur la bombe atomique. 14. Problème curieux que pose le gouvernement mondial
68uverainetés nationales, et de l’anarchie qu’elles entretiennent sur la planète. Je dis que la Bombe peut nous en délivrer de deux man
52 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Les nouveaux aspects du problème allemand (30 mai 1946)
69r ? La Suisse, dans sa partie alémanique surtout, entretenait peu d’illusions, jusqu’en 1939, au sujet du régime hitlérien. Zurich
53 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Demain la bombe, ou une chance d’en finir avec la terre (30 juin 1946)
70 du mois —, mais encore nous sommes dans un doute entretenu par nombre de savants quant à leurs effets immédiats. Depuis des mois
54 1946, Réforme, articles (1946–1980). À hauteur d’homme (1er juin 1946)
71e nous met en mesure de refuser les faux dilemmes entretenus par la lutte des partis. Prenez le dilemme de la droite et de la gauc
55 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
72t jamais de coup de foudre sans ce désir que vous entretenez par vos romans… Mais ce n’est pas assez que d’une complaisance acquis
56 1947, Doctrine fabuleuse. 10. La gloire
73t ambiguë, vis-à-vis de la gloire, n’est pas sans entretenir les plus [p. 86] curieux malentendus entre un auteur et ses lecteurs
57 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
74us avez qu’il dure, et la persuasion où vous vous entretenez qu’il durera toujours autant que vous ? S’il se trouvait que la vérit
58 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
75pe en ruines qui s’offre encore le luxe morbide d’entretenir, au seul profit des Russes, la guerre des classes et la mystique de l
59 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
76rouvez donc deux Américains qui s’engagent à vous entretenir en cas de besoin. Rassemblez vos actes de naissance, d’origine, et de
77ui est inculquée dès le Kindergarten. Le cinéma l’entretient et l’exporte. Vous pensez donc, quand vous entrez en Amérique, que c’
60 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
78n réalité villageois et naïvement machiavéliques, entretient parmi nous la méfiance, des rancunes séculaires, d’absurdes vanités l
79illusions de santé et de durée que peuvent encore entretenir dans nos vies certains îlots d’inconscience routinière, et l’image ra
80 Car l’Amérique n’a nullement l’intention de nous entretenir à grands frais comme des malades de luxe, ingrats et susceptibles. El
61 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
81essaires et les discussions juridiques qu’on peut entretenir à leur sujet. Quel que soit le parti dont nous sommes membres, et que
62 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
82de la personne, qui respecte l’opposition, et qui entretient un climat tolérable de libertés publiques et privées. Ce sont ces lib
83e la culture aurait pour tâches immédiates : 1. D’entretenir le sentiment de la communauté européenne par le moyen d’informations
63 1948, Suite neuchâteloise. VIII
84 Mais je me souviens aussi de l’état d’esprit qui entretient cet état de choses et qui ne cesse de l’aggraver : c’est celui de l’é
64 1949, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est encore un espoir (8 décembre 1949)
85oncurrents, non pas en tant qu’esclaves coûteux à entretenir. Et nous avons besoin de l’Amérique, en retour ; nous n’avons pas bes
65 1950, Lettres aux députés européens. Première lettre
86himère ». Le bon sens dénonçait l’invivable chaos entretenu par les barrières douanières. La routine rétorquait, chiffres en main
66 1950, Lettres aux députés européens. Deuxième lettre
87devoir. À qui la faute ? L’opinion, sur ce point, entretient des soupçons qu’il vous faut dissiper. Vous allez, paraît-il, réviser
67 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
88ecréation perpétuelle. Et rien ne sert non plus d’entretenir le désir créateur, si on le prive des possibilités de s’accomplir dan
68 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Lettre aux députés européens (15 août 1950)
89himère ». Le bon sens dénonçait l’invivable chaos entretenu par les barrières douanières. La routine rétorquait, chiffres en main
69 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Deuxième lettre aux députés européens (16 août 1950)
90devoir. À qui la faute ? L’opinion, sur ce point, entretient des soupçons qu’il vous faut dissiper. Vous allez, paraît-il, réviser
70 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, n’oubliez pas l’exemple de la Suisse (3 octobre 1950)
91himère ». Le bon sens dénonçait l’invivable chaos entretenu par les barrières douanières. La routine rétorquait, chiffres en main
71 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Présentation du Centre européen de la culture (mars 1952)
92nstituées sous les auspices du Centre, et celle d’entretenir en permanence des contacts, un échange vivant avec ceux qui ont à cœu
72 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
93 les gouvernements. Avec cette somme, on pourrait entretenir 130 centres européens de la culture (un vrai cauchemar) ; ou décerner
73 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
94 ressent son unité que dans une volonté commune d’entretenir ses diversités. Il n’y a guère plus de ressemblance entre les paysans
74 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
95n fédérale interdit à la Confédération le droit d’entretenir des troupes permanentes (art. 13). Il en résulte qu’à un degré jamais
75 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
96 120 millions de messages. En même temps, le CICR entretenait 31 délégations permanentes en 60 pays, visitant 3000 camps militaires
76 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
97 dans la mesure où l’objet de la conviction qu’on entretient n’est pas démontrable ; dans la mesure, aussi, où l’enjeu de la vocat
77 1953, Preuves, articles (1951–1968). À propos de la crise de l’Unesco (mars 1953)
98 les gouvernements. Avec cette somme, on pourrait entretenir 130 Centres européens de la culture (un vrai cauchemar) ; ou décerner
78 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
99’eux-mêmes. Ils semblent avoir choisi de se faire entretenir, en gardant le droit de cracher sur les billets mendiés : ils appelle
79 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
100nduite, c’est-à-dire les moyens de s’avouer, de s’entretenir jusqu’à l’exaltation, de mettre au défi la morale et finalement de lu
101e communauté qui déclenche les révolutions et qui entretient le culte de l’idole nationale. Révolte contre l’Amour de Dieu et du p
80 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
102sa base, n’est plus guère qu’une superstition. Il entretient religieusement des attitudes garanties par une science périmée, tout
81 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
103simisme des masses ; elle contribue de la sorte à entretenir cette « crise », qui est le thème préféré de nos meilleurs esprits. E
82 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
104e libéraux par ailleurs attachés à la démocratie, entretient un climat de confusions intellectuelles et morales dont les seuls sta
83 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À pied d’œuvre (avril-mai 1956)
105re — dont elle demandait la création — serait « d’entretenir le sentiment de communauté européenne… dans les établissements d’ense
84 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
106nduite, c’est-à-dire les moyens de s’avouer, de s’entretenir jusqu’à l’exaltation, de mettre au défi la morale et finalement de lu
107e communauté qui déclenche les révolutions et qui entretient le culte de l’idole nationale. Révolte contre l’Amour de Dieu et du p
85 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
108n’est plus guère qu’une [p. 177] superstition. Il entretient religieusement des attitudes garanties par une science périmée, tout
86 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
109élites et l’action ; elle contribue de la sorte à entretenir la « crise » qui est le thème préféré de nos meilleurs esprits. Et po
87 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
110dée du Progrès, mais aussi, les illusions qu’elle entretient en nous. [p. 232] Au principe de ces illusions, je vois notre désir,
88 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (II) (avril 1957)
111serait condamnée au permanent désordre économique entretenu par ses divisions. Le peu de progrès dû à « l’idée européenne » (la C
89 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur un certain cynisme (septembre 1957)
112 du pessimisme, du tragique sans issue, du délire entretenu et de l’insulte à la vie comme elle va, c’est Ionesco, Adamov et Beck
90 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
113utent. Je ne saurais donc mieux faire que de vous entretenir des sujets et des intérêts que j’imagine être communs à nos professio
114ler, non seulement excessive mais erronée, et qui entretient une illusion courante contre laquelle je tenais à mettre en garde. Ce
115onument, on peut acheter des livres, et l’on peut entretenir l’artiste, le penseur et le savant : tout le mécénat classique a cons
91 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
116uelle. Je ne dis rien des délices clandestines qu’entretient l’amateur de crépuscules antiques. Beauté de Paestum enlisée dans les
92 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
117 de la culture, ayant pour tâches principales « d’entretenir le sentiment de la communauté européenne par le moyen d’informations
93 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
118groupes économiques, et toutes leurs presses, qui entretiennent le tohu-bohu de gaffes parfois tragiques, d’actions désordonnées, d’i
94 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
119fin de cette forme de passion dont la littérature entretenait le culte ? Quels tabous subsistant de nos jours pourraient-ils encore
95 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
120ux, groupements d’États ou même super-États. Nous entretenons avec eux tous des contacts souvent utiles et toujours amicaux. Plusie
96 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
121fin de cette forme de passion dont la littérature entretenait le culte ? Quels tabous subsistant de nos jours pourraient-ils encore
97 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
122 dans la mesure où l’objet de la conviction qu’on entretient n’est pas démontrable ; dans la mesure, aussi, où l’enjeu de la vocat
98 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
123notre jeune ami reste au dehors », c’est-à-dire n’entretient encore que des rapports abstraits avec la vie, car « la résolution, l
99 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
124araître absurdes ou dénués d’intérêt les conflits entretenus dans la vie d’un Aztèque par les décrets de dieux déments, et qui son
100 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — ii. Misère et grandeur de saint Paul
125s commettre une erreur spirituelle ? N’est-ce pas entretenir, sous le nom de religion, des règlements de mœurs « toujours bons pou