1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1és : « Ô vieux Démon ! — je te rappelle — Ou bien envoie — un héros — Ou bien — la sagesse. » Mais le feu s’éteint — l’esprit
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Edmond Jaloux, Ô toi que j’eusse aimée… (mars 1927)
2charmant d’amitié de l’aîné au plus jeune, lequel envoie l’un de ses personnages pour remercier ; (pouvait-il mieux trouver qu
3I lui écrit de longues lettres, [p. 388] sans les envoyer. Il apprend sa mort, et qu’elle l’aurait peut-être aimé. Enfin, divor
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
4cus d’articles sur la mode et la politique, que j’envoyais à divers journaux. Un jour, parcourant un quotidien de mon pays où je
4 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’ordre social. Le Libéralisme. L’inspiration (novembre 1929)
5ne volonté gémissante ! Dieu, dans sa pitié, leur envoya un ange porteur d’une solution fort simple qui d’ailleurs était la bo
5 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
6u comme un cadeau de Dieu. (« C’est Dieu qui vous envoie » dit la formule traditionnelle.) La liqueur de pêche rend démonstrat
6 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
7u comme un cadeau de Dieu. (« C’est Dieu qui vous envoie », dit la formule traditionnelle.) La liqueur de pêche rend démonstra
7 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
8és : « Ô vieux Démon ! — je te rappelle — Ou bien envoie — un héros — Ou bien — la sagesse. » Mais le feu s’éteint — l’esprit
8 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
9 destin ou pousser de beaux cris raciniens ? Elle envoie le capitaine au château puis songe qu’il a oublié la clef de l’armoir
9 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
10gies importées. Les cadets de famille, ceux qu’on envoyait à l’armée, font parfois de la politique : Hitler les flatte mais ne v
10 1932, Présence, articles (1932–1946). Cause commune (avril-juin 1932)
11se qu’on la dira le moins imparfaitement. Je ne t’envoie qu’une lettre. « Présence » et « réalisation », ces deux thèmes de to
11 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les parlementaires contre le Parlement (octobre 1933)
12e nous permet pas de satisfaire nous promettons d’envoyer, sur demande, des précisions et les numéros de l’Officiel. D’ailleurs
12 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
13Et même il sut reconnaître en ce Jésus un docteur envoyé par Dieu ! [p. 168] « Mais voyez-vous, nous sommes ici au nœud de ce
13 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
14s plus actifs d’entre eux. Les intendants peuvent envoyer au Roi des rapports annonçant « qu’il n’y a plus de protestants en Fr
14 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
15nt, il faut agir ! Pourtant, la vocation qui nous envoie dans la cité reste impérieuse ! Alors quoi ? direz-vous, que reste-t-
16. Qu’ils le fassent comme témoins du Dieu qui les envoie ! — Il se peut que certains reçoivent l’ordre d’aller payer de leur p
15 1936, Esprit, articles (1932–1962). Francfort, 16 mars 1936 (avril 1936)
171936 (avril 1936) q Un témoin de nos amis nous envoie ces notes. Nous les publions à titre documentaire. Il faut mesurer to
16 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
18 de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. » (Jean 6:29) Si vous croyez cela sérieusement, si vous croyez à cet
17 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
19novembre 1933 Pour parer au plus pressé, écrit et envoyé six articles à des revues, hebdomadaires et journaux. Grande facilité
20l faut tout recommencer. Finalement l’on décide d’envoyer le manuscrit comme échantillon sans valeur. Port : quatre francs soix
21eur note le nom du « président » et promet de lui envoyer un Nouveau Testament. [p. 43] Nous faisons les cent pas sur la place
22lle pour se soutenir. Quelquefois [p. 94] on nous envoie des journaux ou des revues à l’essai, mais c’est toujours de la polit
18 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
23ation des eaux nocturnes. Ma police personnelle m’envoie aussi me coucher. Elle m’y contraint un peu… Quelle résistance absurd
19 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
24eur note le nom du « président » et promet de lui envoyer un Nouveau Testament. Nous faisons les cent pas sur la place. M. Palu
25ellectuelle pour se soutenir. Quelquefois on nous envoie des journaux ou des revues à l’essai, mais c’est toujours de la polit
20 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
26 ours ! » C’est Anna Svärd, la femme que Dieu lui envoie, qu’il épousera envers et contre tous. Elle ne sait ni lire ni écrire
21 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
27u 17 novembre Pour parer au plus pressé, écrit et envoyé six articles à des revues, hebdomadaires et journaux. Grande facilité
28l faut tout recommencer. Finalement l’on décide d’envoyer le manuscrit comme échantillon sans valeur. Port : quatre francs soix
22 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Ballet de la non-intervention (avril 1937)
29tage de sauver la guerre en même temps. La Russie envoie du matériel, des techniciens et un ambassadeur chargé de conduire la
30-intervention. Elle y retrouve l’Allemagne, qui a envoyé du matériel, des techniciens et un ambassadeur qui est un général. L’
23 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
31ous contre la liberté. »   Chaque fois que l’on m’envoie un livre de France, je dois aller le retirer au bureau de douane. Ce
32simple, l’ami et le libérateur invincible…   J’ai envoyé un récit du discours à des amis de France : copie des notes de ce jou
24 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Monastère noir, par Aladár Kuncz (janvier 1938)
33à Paris dès les premiers jours de la guerre. On l’envoie dans un camp à Perpignan. De là au « monastère noir », la forteresse
25 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
34u lui apporta un cheveu d’or. C’est Tristan qu’il envoie à la « quête » de l’inconnue. Une tempête rejette le héros vers l’Irl
26 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
35re. Quand le roi Marc — l’autorité constituée — l’envoie chercher la princesse lointaine qu’il réserve à son seul plaisir, Tri
27 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
36 qui nous commande d’avoir du plaisir et qui nous envoie le sang au cerveau. » Voilà donc le jugement obscurci, et qui se met
28 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
37tage par des autorités fort soupçonneuses, ni les envoyés de l’évêque n’ont jamais pu prendre en défaut le « Frère Claus » — ai
38isines qui ne délèguent auprès du Frère Claus des envoyés chargés d’obtenir son appui : car son conseil est si puissant parmi l
29 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
39ppose des tribunaux, une Chambre ardente, qui lui envoient dans la panique et le délire des milliers de victimes convaincues de
30 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
40cessé de rire. Et ce n’était pourtant qu’un petit envoyé… 19. Le Directeur d’inconscience L’hitlérisme s’est présenté à nous
31 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
41s beau de ses Cantiques. Dieu lui-même ne cesse d’envoyer des songes prophétiques à ceux qui l’aiment, de Daniel à Jean de Patm
42temps nous sommes tous dans le bateau qui vient d’envoyer la torpille. Ce n’est pas une image, hélas, c’est simplement une [p. 
32 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
43qu’une suite de cartes de bons vœux comme il s’en envoie des millions à chaque Noël en Amérique.) Mais il a le secret de ce ry
33 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
44t une prodigieuse gerbe de roses rouges que V. O. envoyait à ma femme. Plantée au milieu du studio, dans un gros pot de grès, el
34 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
45divertir Zwingli et ses savants collègues il leur envoie le manuscrit d’une satire contre [p. 55] la messe, on vante à Berne l
35 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
46sorti mes uniformes pour les aérer. Secundo, j’ai envoyé à un certain nombre de mes amis la phrase suivante : « Au plus fort d
47r l’entrée d’Hitler à Paris, les ai recopiées, et envoyées à la Gazette de Lausanne. « Voyez si les prescriptions de la censure
36 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
48tout cela me prendra plus de temps que ceux qui m’envoient ne l’ont prévu. (J’ai reçu des fonds pour un séjour de quatre mois, e
49eux éditeurs. Sur leur demande pressante, je leur envoie le livre. L’un me répond au bout d’une semaine : votre livre est très
50iés. En outre, terminé, tapé avec deux doigts, et envoyé au traducteur mon petit article sur le Diable. Dans les cinquante pag
51s, apparaît la nécessité urgente d’une péripétie. Envoyé un long câble à V. O., à Buenos Aires. [p. 130] 17 juillet 1941 Je
37 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
52eux chevaux, deux autos, une cuisinière française envoyée tout exprès, et l’ample solitude de la pampa. Estancia de Los Ceril
38 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
53pas dans les bois solitaires ? Il se peut qu’on m’envoie bientôt en Afrique du Nord, et de là… Et j’éprouve un besoin presque
39 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
54trouverons d’autres « lois ». À ce sujet, je vous envoie une petite parabole que je viens d’écrire pour un livre en préparatio
40 1946, Lettres sur la bombe atomique. 5. Ni secret, ni défense
55ue ce petit pays, pour se tirer d’un mauvais pas, envoie deux ou trois bombes sur New York. (Je prends l’exemple le plus invra
41 1946, Lettres sur la bombe atomique. 16. Le goût de la guerre
56 que la Bombe sera lancée par fusée ou simplement envoyée par la poste.) Et tous en chœur proclament, comme votre colonel, qu’i
42 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
57té. C’est le même Dieu qui, par la vocation qu’il envoie à l’homme, distingue cet homme de tous les autres et le remet en rela
43 1946, Présence, articles (1932–1946). Le Nœud gordien renoué (avril 1946)
58ntre les Suisses, au xve siècle. Un messager fut envoyé à l’Hermite qui vivait dans les Alpes et qui détenait, sans nul pouvo
44 1946, Combat, articles (1946–1950). Ni secret ni défense (19-20 mai 1946)
59ue ce petit pays, pour se tirer d’un mauvais pas, envoie deux ou trois bombes sur New York. (Je prends l’exemple le plus invra
45 1946, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique est-elle nationaliste ? (29 août 1946)
60 pas assez de blé, d’autre part. Quand l’Amérique envoie, on parle d’impérialisme ; quand elle n’envoie pas, on parle d’égoïsm
61ue envoie, on parle d’impérialisme ; quand elle n’envoie pas, on parle d’égoïsme et d’hypocrisie puritaine. Et il arrive même
46 1947, Doctrine fabuleuse. 11. Le nœud gordien renoué
62ntre les Suisses, au xve siècle. Un messager fut envoyé à l’Ermite qui vivait dans les Alpes et qui détenait, sans nul pouvoi
47 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
63 pas assez de blé, d’autre part. Quand l’Amérique envoie, on parle d’impérialisme ; quand elle n’envoie pas, on parle d’égoïsm
64ue envoie, on parle d’impérialisme ; quand elle n’envoie pas, on parle d’égoïsme et d’hypocrisie puritaine. Et [p. 55] il arri
48 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
65qu’une suite de cartes de bons vœux comme il s’en envoie des millions à chaque Noël en Amérique.) Mais il a le secret de ce ry
49 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
66parti trumanien qui voterait selon des directives envoyées par la Maison Blanche. Autrement dit, l’URSS est présente dans toute
50 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
67 des États généraux de l’Europe. Les observateurs envoyés par le United Europe Committee déclarèrent que le président de ce mou
68res. C’est ainsi que la Chambre des Communes nous enverra plus de cinquante députés, dont une trentaine de travaillistes, parmi
51 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
69es mémoires, suggestions et critiques nous furent envoyés de toutes parts. Et des contacts étroits furent établis avec les autr
52 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
70s mouvements venus en qualité d’observateurs. Les envoyés du United Europe Committee nous informèrent que le président de ce gr
53 1950, Lettres aux députés européens. Cinquième lettre
71 outre, et jurer de rester où vos Parlements vous envoient. (Les ministres dépendent aussi de vos Parlements, qui restent les se
54 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Cinquième lettre aux députés européens : « Méritez votre nom ! » (19-20 août 1950)
72 outre, et jurer de rester où vos Parlements vous envoient. (Les ministres dépendent aussi de vos Parlements, qui restent les se
55 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
73bée, la Sombre Chose pressentie, qui parfois nous envoie, mêlés à la circulation bien ordonnée de ces quartiers, des signes br
74’on se plaint de leur retard, mais si l’URSS nous envoie deux wagons de céréales, on salue la grandeur du geste. Nehru, qui a
56 1952, Journal de Genève, articles (1926–1982). Au pays du Patriarche (29-30 novembre 1952)
75n qui ne sera pas perdu. » Les cèdres du Caucase, envoyés par la grande Catherine, périclitent. Mais les arbres bordant la rout
57 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Conférence de compositeurs, critiques musicaux et exécutants (décembre 1952-janvier 1953)
76r accord, [p. 11] des lettres personnelles seront envoyées à chacun des 12 compositeurs retenus. Sur proposition de MM. Nabokov
58 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
77tissant les autres. Mais avant toutes choses, ils envoient leurs ambassades à la chapelle de l’ermitage d’un lieu nommé Kienholt
78ès de « l’homme de Dieu », bientôt suivis par les envoyés des princes, des rois, du pape lui-même, car son conseil est devenu s
79le point d’éclater. Mais à la dernière minute, un envoyé de Nicolas rassemble la Diète — qui vient de se dissoudre — et lui tr
59 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
80nt. Car tu iras vers tous ceux auprès de qui je t’enverrai, et tu diras tout ce que je t’ordonnerai… » Voici, je mets mes parole
60 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
81ême dans les centaines de lettres cravachantes qu’envoient aux rédactions des colonels en retraite. Refoulée du domaine des forc
61 1954, Preuves, articles (1951–1968). Tragédie de l’Europe à Genève (juin 1954)
82 verra nos défaites militaires et l’insolence des envoyés de l’Asie rouge. Et voici la deuxième victoire : pendant des mois, l’
62 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
83verra nos défaites militaires, et l’insolence des envoyés de l’Asie rouge distribuant à nos hommes d’État des camouflets très p
63 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux notes sur la souveraineté nationale (mai 1954)
84ême dans les centaines de lettres cravachantes qu’envoient aux rédactions des colonels en retraite. Refoulée du domaine des forc
64 1955, Journal de Genève, articles (1926–1982). Pour un désarmement moral (19 juillet 1955)
85nt rien apprendre aux hommes de l’Est : ceux-ci n’enverront pas non plus leurs opposants… D’autres craindront que la culture du v
65 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Lever de rideau culturel ? (octobre 1955)
86titrés et leur imposant une doctrine avant de les envoyer parler aux Russes ! Plus ces penseurs seraient « représentatifs » d’u
66 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur Suez et ses environs historiques (octobre 1956)
87s Saint-Simoniens, premiers socialistes français, envoient des volontaires pour travailler au canal. « Suez est le centre de not
67 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur le rêve des sciences (décembre 1956)
88sitôt recollée continue à vivre. On pourrait donc envoyer un corps, atome par atome, en une fraction de seconde, à l’autre bout
68 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
89és, lointains précurseurs de ceux avec lesquels l’envoyé du Pape auprès du Grand Khan de Karakorum, le moine Jean du Plan Carp
69 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur Voltaire (février 1957)
90n qui ne sera pas perdu. » Les cèdres du Caucase, envoyés par la Grande Catherine, périclitent. Mais les arbres bordant la rout
70 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
91ilieux musicaux : en effet, sur 80 questionnaires envoyés, 43 nous sont revenus remplis, dans les délais prévus. Si l’on fait l
71 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
92our l’introduire, à notre grand C.-F. Ramuz. Il m’envoya cette introduction sous la forme d’une lettre ouverte qui fit, je l’a
93 dit un jour : « Vous autres Européens, vous nous envoyez des machines-outils ; c’est très joli, cela nous amuse et c’est utile
72 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (II) (septembre 1958)
94aternel — image du Roi dans l’inconscient — qui l’envoie d’un ton ferme et gentil se détendre les nerfs et se taire pour un te
73 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (février 1958)
95ience se poursuit. Des rapports trimestriels sont envoyés au CEC. Une réunion aura lieu au printemps, groupant les responsables
74 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
96nt. Car tu iras vers tous ceux auprès de qui je t’enverrai, et tu diras tout ce que je t’ordonnerai… Voici, je mets mes paroles
75 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
97— qui est un dernier Anti-Tristan — venait d’être envoyé à l’impression. [p. 139] Dans Aurore, je relis : « Que celui qui veu
76 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.1. Proto-histoire d’un continent sans nom
98Italie des Étrusques, quelques siècles plus tard, envoient vers l’ouest et le nord les produits raffinés de leurs arts et métier
77 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
99epolo. L’Idylle de Moschos 5 Une fois, Kypris envoya à Europé un doux songe. C’était l’heure où commence le troisième tier
100oix craintive : « Qui, des habitants du ciel, m’a envoyé de semblables visions ? Que signifient les songes, qui, planant dans
78 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.3. Le Mythe de Japhet
101à que les Grecs s’appelèrent Ioniens parce qu’Ion envoya des colonies sur les côtes de l’Asie mineure ; que cet Ion est visibl
79 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.4. Cadmus ou la quête d’Europe
102iental », que leur père Agénor, roi de Tyr, avait envoyé à la recherche : de Phénicie en Crète, en Béotie, en Illyrie, Cadmos
80 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.8. « Europa vel regnum Caroli »
103outenu par ceux-là seuls que la mère Europe avait envoyés à son aide (… exceptis his quos sibi mater Europa occurendo admiserat
81 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
104 au nom de tous ceux qui figurent dans ce traité, envoyer immédiatement des ambassadeurs à nos frais communs et sans même en êt
82 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
105are, le Dessein se résume, mais encore incomplet. Envoyé en mission auprès de [p. 94] Jacques Ier, Sully cherche à gagner l’An
106ment obligé au Roi son bon frère, lui ayant ainsi envoyé le plus ancien et confident de ses serviteurs et celui sur lequel lui
107ontesquieu. Fils d’un riche et noble amiral qui l’envoya très jeune en [p. 101] France apprendre le métier des armes, devenu Q
108ropéenne… Je suppose donc que l’Empire germanique enverrait douze délégués ; la France, dix ; l’Espagne, dix ; l’Italie, huit ; l
109. En qualité de secrétaire de l’Abbé de Polignac, envoyé de la France au congrès de la paix d’Utrecht (1712) il put voir de to
110ue assez pour m’honorer de sa correspondance, m’a envoyé un bel ouvrage sur la façon de rétablir la paix en Europe. La chose e
83 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
111erçants, marins et soldats : les Relations qu’ils envoient des antipodes donnent surtout une vision nouvelle … de l’Europe. D’un
84 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
112u Diète pourrait être composé par les puissances, envoyant chacune deux députés au lieu où il se réunirait ; l’un étant le princ
85 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
113présentent point aux conférences comme uniquement envoyés par les quatre cours de la part desquelles ils sont munis de pleins p
86 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.6. Goethe
114e vit encore dans cette occasion. Le jeune homme, envoyé en Europe s’y trouva dans un monde tout nouveau pour lui : cette ines
87 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
115us épouvantable des guerres d’anéantissement, qui enverrait dans l’arène les deux plus nobles peuples de la civilisation, causant
116ix qui se tient cette année-là à Lugano, mais lui envoie un message qui s’ouvre par ces mots : « Mes compatriotes européens. »
117ut enterrer, de sorte qu’aux vivants qui leur ont envoyé le carnage, les morts renvoient la peste, ce qui est bien fait ; nous
118houstra. Au moment de sombrer, à Turin, Nietzsche envoie deux dépêches suprêmes : l’une à Cosima Wagner (« Ariane je t’aime, s
88 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
119 même fragilité qu’une vie. Les circonstances qui enverraient les œuvres de Keats [p. 316] et celles de Baudelaire rejoindre les œu
89 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
120— qui est un dernier Anti-Tristan — venait d’être envoyé à l’impression. Dans Aurore, je relis : « Que celui qui veut tuer son
90 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
121onnaient l’un après l’autre. Harold Nicholson lui envoya des injures, Sir Thomas Lipton l’adresse d’un Cafe bg de la Marina o
122, professeur de chimie à Chicago, il s’était fait envoyer de l’argent à l’Hôtel Lafayette, à La Havane. Il lui restait 4 dollar
91 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
123 évangélisez toutes les nations. Cette injonction envoie ceux qui l’acceptent sur les terres les plus lointaines, et cela dès
124t siècles plus tard, celui de l’Église primitive, envoyant ses évangélistes jusqu’en Chine, vers l’est ; et vers l’ouest, jusqu’
92 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
125-paix individuels, ils seraient déportés : on les enverrait se battre contre les infidèles en Terre Sainte — comme une sorte de L
93 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
126nscients des vraies valeurs européennes, que nous envoyons outre-mer, mais des agents de nos États et de nos [p. 72] firmes, qui
94 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
127 Européens. Les « aides techniques » que l’Europe envoie en nombre croissant dans le monde ne sont pas préparés pour représent
128giques des problèmes) ; ou de firmes privées (qui envoient les représentants qu’elles ont la chance de trouver, préparés ou non…
95 1963, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Mais qui est donc Denis de Rougemont (7 novembre 1963)
129État étranger ! De Suisse, Denis de Rougemont est envoyé en Amérique où il passera six ans, écrira La Part du diable et se lie
96 1963, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Enquête sur l’enseignement civique dans les pays européens [Avant-propos] (mai 1963)
130ère et mis au point par le groupe ad hoc put être envoyé aux ministères dès la mi-janvier 1962. Le séminaire sur les méthodes
97 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
131année sabbatique de type américain, permettrait d’envoyer beaucoup de professeurs à cet institut de recyclage et de remise en q
98 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
132année sabbatique de type américain, permettrait d’envoyer beaucoup de professeurs à cet institut de recyclage et de remise en q
99 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
133tissant les autres. Mais avant toutes choses, ils envoient leurs ambassades à la chapelle de l’ermitage, ou en un lieu nommé Kie
100 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
134eize Cantons et petites souverainetés voisines », enverraient deux députés, ce qui trahit quelque flottement dans son idée de la Su
135 qu’à la traverser. Les industriels de Saint-Gall envoyaient leurs produits à Genève par Besançon et en Italie par le Brenner. Ce