1 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
1sme, que nous saurons désormais retrouver, allons errer un peu dans le royaume d’Utopie. André Evard va nous y introduire, et
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Quatre incidents (avril 1927)
2se d’École Au printemps pur comme une joue, École errait, École suivait une femme dans les rues tant soit peu métaphysiques d’
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
3ux marches de l’Asie. En sortant du concert, j’ai erré aux terrasses des hôtels, dans le grandiose bavardage des Tziganes. Q
4 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
4habitait alors, abandonnant sa femme, et se mit à errer dans les campagnes, en quête de l’inspiration qui le fuyait. Il buvai
5 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
5ux marches de l’Asie. En sortant du concert, j’ai erré aux terrasses des hôtels, dans le grandiose bavardage des Tziganes. Q
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
6ne ancienne fatigue à guérir pour qu’on me laisse errer dans la campagne. La petite ville au crépuscule, couchée en rond entr
7r ici la lenteur des choses ? Où le désir peut-il errer, se retournant souvent vers son passé, méditant sur l’oubli jusqu’à c
7 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
8habitait alors, abandonnant sa femme, et se mit à errer dans les campagnes, en quête de l’inspiration qui le fuyait. Il buvai
8 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
9 lui-même au Jugement. Ni la foi ne court sur son erre, ni l’homme n’est rien devant sa vocation, qu’un doute ; mais la fidé
9 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
10osmos, est un mage, il ne fut pas un magicien. Il erra toute sa vie, d’auberges en universités, suivi d’une troupe de discip
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
11t, prédit leur sort inévitable : Vers l’Occident erre le regard ; vers l’Orient file le navire. Frais, le vent souffle vers
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
12 pas le Graal, et sera cent fois humilié quand il errera dans la voie céleste. Il a choisi la voie terrienne, il a trahi l’Amo
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
13n doivent être interprétées — si l’on ne veut pas errer gravement — à partir de l’amour humain, et par voie de sublimation, n
14se, le symbole de l’Amour lumineux. Quand Tristan erre au loin, il l’aime davantage, et plus il aime, plus il endure de souf
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
15cisons que Gottfried confesse qu’il a, lui aussi, erré au désert, mais sans y rencontrer la « récompense » de ses peines. (I
14 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
16orté au sein d’un groupe. Déraciné, il flotte, il erre, il n’offre plus de résistance aux courants d’opinion, aux modes, à l
15 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
17orté au sein d’un groupe. Déraciné, il flotte, il erre, il n’offre plus de résistance aux courants d’opinion, aux modes, à l
16 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
18marchant. À l’aube, il s’accordait quelque répit, errait sur les quais déserts du port, ou gagnait les forêts qui avoisinent l
17 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un climat tempéré (22 août 1945)
19a rue des gens tombent. Le veston sur le bras, on erre dans un bain de vapeur, cherchant les salles réfrigérées où l’on entr
18 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
20. 23 décembre 1940 Désespoir à Times Square. — Errer dans la foule, regarder ou subir les vitrines et les réclames lumineu
21il avait fabriqué lui-même. Au crépuscule, j’aime errer sur les quais, le long des bâtiments de brique rose aux fenêtres enca
19 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
22a rue des gens tombent. Le veston sur le bras, on erre dans un bain de vapeur, cherchant les salles réfrigérées où l’on entr
20 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
23e la baignoire.      Désespoir à Times Square. — Errer dans la foule, regarder ou subir les vitrines et les réclames lumineu
21 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
24uelqu’un des dieux entend mes paroles) fais que j’erre nue au milieu des lions ! Avant qu’une affreuse maigreur n’ait envahi
22 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
25Donné à taper les cinquante premières pages. Puis erré sur Fifth Avenue dans la foule ralentie du samedi. Ce n’est pas enc