1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
1’accommoder parce qu’ils l’ont établi à la mesure exacte de leurs besoins. Nous ne croyions plus aux démons, mais à la Commiss
2 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Souvenirs d’enfance et de jeunesse, par Philippe Godet (avril 1929)
2de l’économie bourgeoise que cette administration exacte d’un petit capital. Le contraire de la poésie, bien sûr. Mais on n’en
3 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
3ion finale de l’homme par le progrès des sciences exactes ? ») d’aimables biographes : M. de Pourtalès, qui parle toujours exce
4 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
4ter ceux que j’oublie, vous obtiendrez le chiffre exact des participants ; calculez l’âge du capitaine. Au dessert, chacun y
5 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
5t il convient de se gausser sans examen. Mais une exacte traduction ne servirait au fond qu’à déplacer le prétexte d’un malent
6 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
6s femmes qui élargissent des sourires à la mesure exacte de leur générosité. Vos boîtes de nuit sont [p. 43] des sortes de dis
7 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
7ter ceux que j’oublie, vous obtiendrez le chiffre exact des participants ; calculez l’âge du capitaine. Au dessert, chacun y
8 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
8ités anonymes naissent et grandissent à la mesure exacte de nos démissions personnelles : genèse des mythiques lois de l’écono
9 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Solutions pratiques ? (mars 1933)
9thique, un étalon universel fournissant la mesure exacte du bien et du mal en toute chose. La révélation qu’ils ont reçue et q
10 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Deuxième Jour de la Création, par Ilya Ehrenbourg (décembre 1933)
10 le plus grand tort à l’ouvrage. Il est cependant exact. Mais les faits, même en Russie, ne sont rien sans la mystique. La fo
11 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — b. Ridicule et impuissance du clerc qui s’engage
11t ». L’expression, dans un certain sens, est fort exacte. Nous vivons à l’époque de la plus juste pénitence des intellectuels.
12 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
12 en effet, une opposition aussi radicale et aussi exacte entre la mentalité totalitaire et la mentalité calviniste, va nous pe
13 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — ii. Loisir ou temps vide ?
13ités anonymes naissent et grandissent à la mesure exacte de nos démissions personnelles : genèse des mythiques lois de l’écono
14 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
14de l’homme » qui se veut purement descriptive est exacte dans la mesure où elle décrit notre dégradation. L’erreur est simplem
15 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
15ice à une question dont on ne peut saisir le sens exact ? Ainsi se défend la Logique. Elle n’a pas tort. L’enfer logique est
16as tort. L’enfer logique est sans défaut. Le sens exact d’une question n’est donné que par la réponse. Mais l’homme antique n
17héisme. Constant, drôle de corps ironique, esprit exact dont les erreurs ne sont jamais que défaillances de caractère, cet « 
16 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Trois traités de Jean Calvin (20 juillet 1935)
18’est d’indiquer d’abord la « clé » qui donne leur exacte valeur à nos variations sur ce thème. Et cette clé, c’est la vocation
17 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
19clercs pour leurs écrits se trouve être l’inverse exact de la valeur spirituelle de ces écrits. Ce n’est pas la création, c’e
18 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Lawrence et Brett par Dorothy Brett ; Matinées mexicaines suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935)
20l parvient à ne rien cacher tout en restant d’une exacte pudeur. Mais enfin, c’est tout de même pour Lawrence qu’on lit ces da
19 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
21oupe dont il est impossible de ne pas souligner l’exacte similitude avec la tactique de l’O.N. Quand on nous reproche, de dive
20 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
22in langage philosophique. Disons d’un terme moins exact, et assez équivoque mais plus courant : fatalité matérialiste. Cet as
21 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
23rdre » que l’on déduit des choses par une science exacte, on saura le réduire par la force à une vision plus « objective » du
22 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
24elle. Comment, alors, ne pas être frappé par leur exacte coïncidence avec les éléments formels, tout au moins, de mes deux déf
23 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
25ntal de la constitution hitlérienne a son pendant exact dans la constitution soviétique. Il autorise, dans les deux régimes,
24 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
26d une valeur polémique, et qu’en ce sens elle est exacte dans la mesure où elle provoque. Tournons sa pointe vers un adversair
27Enfin, penser avec les mains n’est pas non plus l’exact équivalent d’agir par sa pensée. Car ce n’est pas l’action d’abord qu
25 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
28omme, la question du langage revient à celle de l’exacte incarnation des idées dans les mots : c’est d’abord une question de v
26 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
29elle veut appréhender ; dans cette mesure, il est exact de dire qu’elle s’ordonne par avance à sa fin. On n’imagine pas d’abo
27 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
30 En effet, « l’Église ne reconnaît une expression exacte de sa substance que dans la personne de ses saints », écrit le père C
31ûre dispensatrice des sacrements » dans la mesure exacte où elle demeure la « fidèle interprète » des volontés de Dieu. Mais c
28 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Échos (janvier 1936)
32 il faut reconnaître que cela change tout. Soyons exacts. » p. 47 q. « À propos d’une conversation avec un SA (Échos) »,
29 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
33e le raisonnement : on peut en retrouver le texte exact dans plusieurs discours de Hitler imprimés et traduits en français.)
30 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
34trouver des renseignements concrets, des recettes exactes, des explications vérifiables, des modes d’emploi, des descriptions o
35une un commentaire. Elles résument en deux images exactes les conditions morales et économiques des habitants de l’île. 1. Divi
36à la faveur d’une fiction, et non pas d’un regard exact. Si jamais je publiais ce cahier, ce ne serait pas pour l’ébahissemen
31 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
37ent de la langue des écrivains français qu’il est exact de dire, avec tous les manuels, qu’elle est une langue de discussion,
38toire pour exercer ses comparaisons [p. 221] trop exactes entre cet idéal et les réalités stupides qui nous blessent. S’engager
32 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
39trouver des renseignements concrets, des recettes exactes, des explications vérifiables, des modes d’emploi, des descriptions o
40une un commentaire. Elles résument en deux images exactes les conditions morales et économiques des habitants de l’île. 1° Divi
33 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
41nent aujourd’hui l’équivalent le plus étonnamment exact. Les spéculations de Swedenborg sur le temps et l’espace « vécu » par
34 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Introduction au Journal d’un intellectuel en chômage (août 1937)
42 politiques ne m’en avaient donné la moindre idée exacte. J’ai décrit les paysans parmi lesquels je vivais, quelques institute
35 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
43 bourgeois allemands. Mais sans doute une réponse exacte ne saurait-elle être donnée, la question étant elle-même fort irréell
44ique… Un tel article permet de mesurer la nature exacte des résistances au régime qui subsistent encore. On peut à peine parl
36 1938, Journal d’Allemagne. ii. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
45ar un seul homme. » (On peut retrouver les textes exacts dans plusieurs discours de Hitler imprimés et traduits en français.)
37 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
46mphe chez nous, sa puissance ne sera que la somme exacte de nos lâchetés particulières. L’exemple de Sarzana nous le prouve fo
47otalitarisme ne sera jamais que la [p. 415] somme exacte de nos lâchetés individuelles, c’est-à-dire de nos égoïsmes. 2° Il no
38 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
48hfeld voient le remède dans une connaissance plus exacte et largement vulgarisée des phénomènes sexuels. L’abondance même de c
39 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
49. L’attitude humaine qu’il révèle est l’antithèse exacte de la passion : c’est une affirmation de la valeur des choses créées,
40 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Alice au pays des merveilles, par Lewis Carroll (août 1938)
50ère dans l’absolu, et elle en tire des déductions exactes, qui se trouvent par là même contredire l’expérience vécue et les règ
41 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
51ation. [p. 19] ⁂ Mais d’abord, dira-t-on, est-il exact que le roman de Tristan soit un mythe ? Et dans ce cas, n’est-ce pas
52oman de Tristan nous est « sacré » dans la mesure exacte où l’on estimera que je commets un « sacrilège » en tentant de l’anal
53épopée de l’adultère ». La formule est sans doute exacte, si l’on se borne à considérer la donnée sèche du Roman. Elle n’en pa
54 logique » d’observation courante, dans la mesure exacte où ces licences fourniront les prétextes nécessaires à la passion que
55fait intervenir, et qu’on pardonne dans la mesure exacte où l’on partage ses intentions. Nous avons vu que les obstacles extér
56 sens bien, et m’en console si les résultats sont exacts ; que certaines conjectures soient discutables, je l’admettrai sans p
42 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
57doxes : mais cette observation n’est pas toujours exacte — il s’en faut de beaucoup, comme on va voir ! — et de plus il se peu
58. Ce ne sont pas des équivalences rationnelles et exactes du dogme qu’il faut chercher dans la rhétorique courtoise, mais bien
59veur d’une [p. 111] erreur initiale sur la portée exacte de la doctrine de Freud (déterministe-positiviste) qu’ils ont pu en t
60sulte qu’un surcroît d’informations sur la nature exacte des théories de Freud, loin de fournir aux savants futurs les apaisem
61nt délicat de préciser les causes et l’importance exacte de ces erreurs. Est-ce un défaut d’initiation ? Est-ce une tradition
62 ce cycle irlandais figurent les prototypes assez exacts des situations du Roman de Tristan. Par exemple, dans l’idylle tragiq
43 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
63[p. 229] joué par rapport à ce personnage le rôle exact de Lucifer par rapport à la Création, dans la doctrine manichéenne :
64gnirent cette connaissance audacieuse, desséchée, exacte, et plus proche qu’on ne pourrait croire de la mystique négative. La
65omme un roman. C’est tout uniment une description exacte et scientifique d’une sorte de folie très rare en France… » Stendhal
44 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
66p de bataille) ; enfin et surtout le parallélisme exact des symboles érotiques et militaires — tout cela ne cessera pas de dé
67it d’avoir voulu « faire de la guerre une science exacte, méconnaissant sa nature même de drame effrayant et passionné (Jomini
68lmy fut gagnée par la passion contre la « science exacte ». C’est au cri de Vive la Nation ! que les sans-culottes repoussèren
45 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
69 Masters voient remède dans une connaissance plus exacte et largement vulgarisée des phénomènes sexuels. L’abondance même de c
46 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
70. L’attitude humaine qu’il révèle est l’antithèse exacte de la passion : c’est une affirmation de la valeur des choses créées,
47 1939, Esprit, articles (1932–1962). Autour de L’Amour et l’Occident (septembre 1939)
71ences de copie. Mais ceci dit, il ne serait pas « exact » non plus d’appliquer les mêmes critères à ce qui ne relève pas du m
48 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
72 en effet, une opposition aussi radicale et aussi exacte entre la mentalité totalitaire et la mentalité calviniste, va nous pe
49 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
73t paraître caricatural. Toutefois, je le certifie exact, et d’autre part, il illustre à merveille le vice fondamental de notr
74tistiques. Ainsi les lois de la publicité ne sont exactes que dans la mesure où l’homme n’est qu’un mouton ; elles sont fausses
75 et de l’esprit d’uniformisation. Or le contraire exact de cet esprit, c’est justement l’esprit fédéraliste, avec sa devise p
50 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
76t paraître caricatural. Toutefois, je le certifie exact. De plus, il illustre à merveille [p. 13] le vice fondamental de notr
77tistiques. Ainsi les lois de la publicité ne sont exactes que dans la mesure où l’homme n’est qu’un mouton ; elles sont fausses
78 et de l’esprit d’uniformisation. Or le contraire exact de cet esprit, c’est justement l’esprit fédéraliste, avec sa devise p
51 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
79e. Tel est le point de vue de l’historien. Il est exact tant qu’il n’explique rien, et qu’il se borne à réciter des faits tir
52 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
80es autour de nous. Imaginons une similitude assez exacte : si nos animaux domestiques se révoltaient soudain, nous attaquaient
53 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
81on fatale de nos défauts, Hitler a été le négatif exact de nos idéaux optimistes, dans la mesure où ils étaient irréalistes,
54 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
82x-mêmes. Les scènes du Blocksberg sont le pendant exact de ces plaisirs démoniaques, qui consistent à se perdre soi-même, à s
55 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VI : Le mal du siècle : la dépersonnalisation (19 novembre 1943)
83x-mêmes. Les scènes du Blocksberg sont le pendant exact de ces plaisirs démoniaques, qui consistent à se perdre soi-même, à s
56 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
84 il se veut déterminé. Or il l’est dans la mesure exacte où il l’accepte ; mais dans cette mesure même, il cesse d’être humain
57 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
85tions moins vastes, qui peuvent être parfaitement exactes mais qui sont encloses dans celle-ci comme des tiroirs intérieur d’un
86er de leur authenticité, on ignore même leur date exacte, et pourtant il arrive qu’un chacun puisse les lire comme s’il s’agis
58 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
87’elle veut appréhender. Dans cette mesure, il est exact de dire qu’elle s’ordonne par avance à sa fin. On n’imagine pas d’abo
59 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
88e qu’une douzaine d’ouvrages européens, tous fort exacts dans leurs informations, de Tocqueville à André Siegfried, m’en avaie
60 1946, Journal des deux Mondes. 17. Le mauvais temps qui vient
89e la planète en guerre » ce serait un titre assez exact. Mais je suis d’un pays, et quand je repense aux années que je viens
61 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
90 époque. Leur action fut puissante dans la mesure exacte où elle fut l’expression directe de leur être. Si le mouvement œcumén
91que se propose de surmonter. C’est dans la mesure exacte où les Églises ont voulu transformer la foi à l’una sancta en une ass
92rganisation ou de doctrine), c’est dans la mesure exacte où elles ont douté d’une union par essence incontrôlable, qu’elles on
62 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Deux presses, deux méthodes : l’Américain expose, le Français explique (4 avril 1946)
93résence n’ayant pas été déclarées dans les termes exacts où elles s’arrêtent. Ce que l’on trouve dans son journal, c’est un dé
63 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
94rte Postale, je les aime bien… Enfin il n’est pas exact que je les aime bien. Ils m’irritent et m’agacent. Mais je ne les oub
95st-ce pas la cohérence des raisons et à la fois l’exact ajustement de ces raisons à la réalité, qui constitue la fin de l’exp
96données dites premières. Encore n’est-il pas très exact de recourir ici à l’expression d’arrière-pensée. C’est sans doute une
64 1947, Doctrine fabuleuse. 15. Antée ou La terre
97ou se gonflant à bloc en un clin d’œil, son poids exact et sa vue nette, il s’éprouve cependant [p. 122] chargé d’une fièvre.
65 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
98e qu’une douzaine d’ouvrages européens, tous fort exacts dans leurs informations, de Tocqueville à André Siegfried, m’en avaie
66 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
99résence n’ayant pas été déclarées dans les termes exacts où elles s’arrêtent. Ce que l’on trouve dans son journal, c’est un dé
67 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
100 l’Américain n’est point naïf, ni hâbleur. Il est exact et réaliste, exempt de nos complications paysannes, de nos pudeurs d’
68 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
101rope auxquelles je me suis livré en débutant sont exactes, il peut paraître assez étrange de parler après cela d’une vocation d
69 1950, Lettres aux députés européens. Première lettre
102e trompe. Il a fallu neuf mois. En voici le récit exact. Au début de 1848, la Confédération n’était qu’un Pacte d’alliance en
103grandes Nations contemporaines. Mais il n’est pas exact que l’Europe d’aujourd’hui soit plus grande que la Suisse d’alors : v
70 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Lettre aux députés européens (15 août 1950)
104e trompe. Il a fallu neuf mois. En voici le récit exact. Au début de 1848, la Confédération n’était qu’un Pacte d’alliance en
105grandes Nations contemporaines. Mais il n’est pas exact que l’Europe d’aujourd’hui soit plus grande que la Suisse d’alors : v
71 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, n’oubliez pas l’exemple de la Suisse (3 octobre 1950)
106e trompe. Il a fallu neuf mois. En voici le récit exact. Neuf mois pour fédérer vingt-cinq États souverains Au début de 1848
107grandes nations contemporaines. Mais il n’est pas exact que l’Europe d’aujourd’hui soit plus grande que la Suisse d’alors : v
72 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
108i disant en substance ceci : « Monsieur, je crois exacte votre description du stalinisme. En conséquence, je m’inscris au Part
109nous quittons la lutte. Léviathan, c’est la somme exacte de nos petites démissions personnelles. Et c’est pourquoi je conclura
73 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
110s de la danse de Shiva, langage rituel absolument exact, interprétant le devenir cosmique. Ému par tant de beautés concertées
74 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
111volution est, pour une collectivité, l’équivalent exact d’une conversion. Or la conversion soudaine, radicale, changeant tout
75 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
112 ». En bonne doctrine fédéraliste, il serait plus exact de dire que le CEC veut être un lieu de rencontre et de prise de cont
76 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
113rmule du régime totalitaire, c’est la coïncidence exacte et imposée des frontières de tous les domaines dont relève normalemen
77 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953)
114n n’est qu’apparente, car les deux jugements sont exacts. En effet, pour changer de vitesse, il faut passer par le point mort.
78 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
115eraineté nationale. » Je me résume : il n’est pas exact que nos nations, en vue de s’unir, doivent sacrifier ce qui subsiste
79 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux notes sur la souveraineté nationale (mai 1954)
116e de la souveraineté nationale. Il n’est donc pas exact que nos nations, en vue de s’unir, doivent sacrifier ce qui subsiste
80 1955, Preuves, articles (1951–1968). De gauche à droite (mars 1955)
117osèrent finalement à Mendès-France dans la mesure exacte où celui-ci s’éloignait des thèses gaullistes sur la Russie. Encore u
81 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
118 embrigadé. Que le Parti révolutionnaire soit une exacte parodie (consciente ou non) de l’Église chrétienne, voilà ce que notr
82 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
119ard contestées : sont-elles complètes, sont-elles exactes ? N’a-t-on pas ajouté des noms d’absents ? Il faut maintenant souscri
83 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
120mesure que l’Occident prenait une conscience plus exacte du sort des grandes masses asiatiques, à la fois sous-alimentées et e
84 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi nous persévérons (décembre 1955)
121 mal fondée, pour trois raisons : 1. Il n’est pas exact que les 17 propositions occidentales relatives aux échanges culturels
85 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
122tes à coups de mensonges, mais à force de calculs exacts et de vérifications critiques. (La dialectique marxiste, en sciences,
86 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur le rêve des sciences (décembre 1956)
123 jour récompenser le délire cohérent des sciences exactes. Tu ne me trouverais pas, dit l’objet, si tu ne m’avais d’abord cherc
87 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
124ard contestées : sont-elles complètes, sont-elles exactes ? n’a-t-on pas ajouté des noms d’absents ? Il faut maintenant souscri
88 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
125 embrigadé. Que le Parti révolutionnaire soit une exacte parodie (consciente ou non) de l’Église chrétienne, voilà ce que notr
89 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
126 de la personne Un fait n’est historique, au sens exact du terme, qu’en vertu de son unicité. S’il pouvait se répéter, reveni
127i ne seront point marqués par nos hypothèses même exactes, mais par nos choix fondamentaux. Car la question n’est pas de savoir
90 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
128 de Haldingham (vers 1300) placent en leur centre exact Jérusalem. La Méditerranée et ses environs — l’Europe à gauche, l’Afr
91 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
129mesure que l’Occident prenait une conscience plus exacte du sort des grandes masses asiatiques, à la fois sous-alimentées et e
92 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
130indoue la version la plus répandue, sinon la plus exacte, en Occident 94 . Enfin, l’abandon volontaire ou forcé des colonies e
93 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le pouvoir des intellectuels (juillet 1957)
131 utilise la contrainte contre ses ennemis, dans l’exacte mesure nécessaire pour les ramener aux conditions de départ d’une équ
94 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957)
132vera bien un jour, et je n’ose espérer qu’il soit exact. Ce sera peut-être encore Démocratie, qui sait ? car ce genre de mot
133ue déjà. Un gallup poll perpétuel donnera l’image exacte de l’opinion publique, et de ses résultantes réelles. A. — Les machin
95 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
134sonne Un fait quelconque n’est historique au sens exact qu’en vertu de son unicité. S’il pouvait se répéter, revenir comme le
135i ne seront point marqués par nos hypothèses même exactes, mais par nos choix fondamentaux. Car la question n’est pas de savoir
96 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
136és. Il faut commencer par reconnaître qu’elle est exacte, non pas en tant qu’objection, mais en tant qu’observation. L’Europe
97 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la fabrication des nouvelles et des faits (février 1958)
137e qui le baptise, et ne revêtant que l’importance exacte que la nouvelle, littéralement, lui donne. D’où l’on déduit que, sans
138t, d’ailleurs, l’information devenant une science exacte, c’en serait fait des dernières libertés qui nous restent — celle de
98 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
139 D’autre part, la science née de l’Europe se veut exacte en tous lieux et tous temps et fonde mieux que la raison classique ce
99 1960, Preuves, articles (1951–1968). Les incidences du progrès sur les libertés (août 1960)
140tendu depuis longtemps tant de banalités, souvent exactes d’ailleurs, sur la culture et ses définitions, que là aussi vous me p
100 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
141e a-t-il joué par rapport à ce personnage le rôle exact de Lucifer par rapport à la Création, dans la doctrine manichéenne :