1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Edmond Jaloux, Rainer Maria Rilke (décembre 1927)
1 à la névrose ou bien simplement une clairvoyance exceptionnelle, suivant que l’on juge au nom d’une science ou au nom de l’esprit. « 
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Charles Du Bos, Approximations, 4ᵉ série (novembre 1930)
2 des voies si subtiles qu’il ne doit qu’à un sens exceptionnel de l’orientation dans le monde de l’esprit la sécurité de sa marche v
3 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
3s’attachent d’ordinaire aux faits pittoresques ou exceptionnels qui marquèrent leur vie ; ils négligent volontiers ce qui les rend se
4 1932, Esprit, articles (1932–1962). À l’index (Première liste) : Candide (octobre 1932)
4e liste) : Candide (octobre 1932) a Le numéro « exceptionnel » du 8 septembre de Candide nous apporte, pour l’anniversaire de la M
5 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
5 du chrétien dans le monde d’aujourd’hui est trop exceptionnelle — sinon même scandaleuse — pour qu’on puisse négliger les arguments «
6 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Quelques œuvres et une biographie de Kierkegaard (26 mai 1934)
6n chrétien peu rassurant, certes, et d’une trempe exceptionnelle ; mais non pas un inquiet au sens moderne, et le contraire d’un esthè
7 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
7est inhumaine — moins riche aussi de possibilités exceptionnelles. La mesure antique est vivante, mais elle porte en elle-même le germe
8 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
8ple immense apprenait à les lire. Cette situation exceptionnelle et provisoire a créé une communauté [p. 97] d’intérêts immédiats et v
9 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
9asteur Wilfred Monod nous a donné une œuvre aussi exceptionnelle par ses dimensions que par son style. M. Wilfred Monod est actuelleme
10 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
10ple immense apprenait à les lire. Cette situation exceptionnelle et provisoire a créé une communauté d’intérêts immédiats et vitaux en
11 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
11ur où ils découvrent que leur état jugé par eux « exceptionnel » — et dont la honte alors les opprimait — est justement l’état de l’
12 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
12ur où ils découvrent que leur état jugé par eux « exceptionnel » — et dont la honte alors les opprimait — est justement l’état de l’
13 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Gösta Berling, par Selma Lagerlöf (novembre 1937)
13 rechercher le vraisemblable, en même temps que l’exceptionnel. Pour faire vrai, ils imitent la vie. Mais la vie est toujours ailleu
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Avertissement
14e la vivent les Occidentaux, d’une forme extrême, exceptionnelle en apparence : le mythe de Tristan et Iseut. Il nous faut ce repère f
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
15urait d’ailleurs témoigner d’une vitalité sociale exceptionnelle : c’est plutôt la frivolité du public ordinaire des théâtres, son sen
16ntimentalisme lourd, et pour tout dire sa faculté exceptionnelle de ne pas entendre ce qu’on lui chante, qui ont facilité l’opération.
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
17atière sacrée ; l’aventure amoureuse n’y était qu’exceptionnelle. Le sport médiéval, au contraire, et surtout le tournoi, était lui-mê
17 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
18famille — il aura dix enfants — n’est pas un type exceptionnel parmi les vieux confédérés, sinon par la rigueur inusitée de sa consc
18 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
19. Toute ma pièce est donc centrée sur la vocation exceptionnelle de l’ermite, c’est-à-dire sur le rôle civique que sa retraite lui per
19 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
20lui faire confiance, même lorsqu’elle nous paraît exceptionnelle. Sans doute faut-il être vraiment chrétien pour respecter sans nulle
20 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
21nois. Dès lors la Suisse est ramenée à sa mission exceptionnelle. Les deux partis renoncent aux appuis étrangers, et c’est le nouveau
21 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
22ement l’apparition de telle pensée ou de tel acte exceptionnel… ⁂ Les journaux d’écrivains sont vrais, mais d’une vérité indirecte,
22 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Veille d’élection présidentielle (14 novembre 1940)
23bles, dénotant un manque d’éducation civique très exceptionnel. Loin d’exulter, les démocrates s’excusent, déplorent, sont désolés.
23 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
24’ont pas trouvé leur véritable objet ; un pouvoir exceptionnel de concentration, c’est-à-dire de fidélité ; enfin le mépris des bien
24 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
25ement l’apparition de telle pensée ou de tel acte exceptionnel. Mais ne serait-ce pas alors au détriment de tout élan lyrique, de to
25 1946, Réforme, articles (1946–1980). Spiritualité américaine (19 octobre 1946)
26l est par définition une personne unique, un être exceptionnel. On ne saurait aller beaucoup plus loin. Mais sans prétendre à dépass
26 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
27l est par définition une personne unique, un être exceptionnel. On ne saurait aller beaucoup plus loin. Mais, sans prétendre à dépas
27 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
28’ont pas trouvé leur véritable objet ; un pouvoir exceptionnel de concentration, c’est-à-dire de fidélité ; enfin le mépris des bien
28 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
29pté. L’homme exemplaire, pour nous, c’est l’homme exceptionnel, c’est le grand homme ; pour eux, c’est au contraire l’homme moyen, l
29 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
30igine de la puissance européenne, cas tout à fait exceptionnel de dynamisme collectif, quelles tensions également exceptionnelles po
31e dynamisme collectif, quelles tensions également exceptionnelles pouvons-nous distinguer ? Il serait superflu de chercher ici autre ch
32ut de suite à un exemple extrême, et heureusement exceptionnel, mais qui signale un vrai danger. Voici ce qu’écrivait, il y a quelqu
30 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
33 qui nous paraît si « naturelle », est en réalité exceptionnelle dans le monde. On peut la qualifier d’extravagante ou d’immorale, et
31 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
34stituent dans les annales du bas Moyen Âge un cas exceptionnel, et celles des paysans de l’Europe occidentale renferment peu de fait
35quilibre difficile entre des conditions physiques exceptionnelles, la passion de l’autonomie, et le service de la communauté continenta
36 respectait les intérêts locaux et les situations exceptionnelles, augmentait le sentiment de liberté de chaque membre et pourtant assu
37vé la Suisse en la ramenant au sens de sa mission exceptionnelle. Zwingli avait grandi dans le désordre de cette période de guerres, d
38assurer à la nouvelle Confédération une stabilité exceptionnelle. [p. 47] La Constitution de 1848 fut adaptée sans difficultés en 187
32 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
39on ne pouvait être recherchée que dans la qualité exceptionnelle du processus de transformation. En d’autres termes, ce qu’on allait e
33 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
40moyennes plutôt que de pousser quelques individus exceptionnels 31  ; un respect de la discipline qui tourne au fétichisme lorsqu’on
34 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
41« religions » par la foi, trouve alors le courage exceptionnel d’accepter le temps et l’Histoire. Si toutes les religions traditionn
35 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
42« religions » par la foi, trouve alors le courage exceptionnel d’accepter le temps et l’Histoire. Si toutes les religions traditionn
36 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
43 mais par la nature interne de leurs programmes « exceptionnels » ou par leur volonté d’innover dans un style déterminé, en suivant u
44. L’insistance sur la qualité et sur le caractère exceptionnel des programmes ne dit-elle pas d’une manière positive ce qu’une telle
37 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
45se ; seule la conviction d’être élus pour vivre l’exceptionnel retint leurs larmes… Avec les formes limitatives s’étaient perdues to
38 1960, Preuves, articles (1951–1968). Les incidences du progrès sur les libertés (août 1960)
46erme d’une semaine d’échanges intellectuels d’une exceptionnelle densité, mais que la grande majorité de l’auditoire ici présent n’a p
39 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
47se ; seule la conviction d’être élus pour vivre l’exceptionnel retint leurs larmes… Avec les formes limitatives s’étaient perdues to
40 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
48l dit, mais aussi le pressentiment de sa vocation exceptionnelle) lui interdit d’entrer avec elle dans ce rapport de communication dir
49 rend ce mariage impossible ; — enfin sa vocation exceptionnelle. Le mariage est interdit à celui qui doit être l’Exception : Au sold
50 dans le destin, ou pour mieux dire : la vocation exceptionnelle de Soeren Kierkegaard lui-même. Vocation qui devait le mener à sa per
41 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
51elle elles ont à démontrer leurs titres, toujours exceptionnels. Dans un discours à la Chambre des Députés, en 1843, il s’écrie : La
52niversel et nécessaire le mal, qui était relatif, exceptionnel et contingent. Cette période de rapide rétrogradation a commencé en E
42 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
53apté. L’homme exemplaire pour nous, c’est l’homme exceptionnel, c’est le grand homme ; pour eux, c’est au contraire l’homme moyen, l
43 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
54l dit, mais aussi le pressentiment de sa vocation exceptionnelle) lui interdit d’entrer avec elle dans ce rapport de communication dir
55 rend ce mariage impossible ; — enfin sa vocation exceptionnelle. Le mariage est interdit à celui qui doit être l’Exception : Au sold
56ie dans le destin, ou pour mieux dire la vocation exceptionnelle, de Soeren Kierkegaard lui-même. Vocation qui devait le mener à sa pe
44 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Guide européen de l’enseignement civique [introduction] (1960-1961)
57, estime qu’il bénéficie ou pâtit d’une situation exceptionnelle ; et chacun justifie en conséquence ses méthodes d’instruction civiqu
45 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
58llement. Le gouvernement anglais fit preuve d’une exceptionnelle générosité, les hommes responsables de ce don étant Sir Stafford Crip
46 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
59ique deux phénomènes européens promis à une durée exceptionnelle et tirant tous les deux leurs origines des mêmes lieux et des mêmes c
47 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.3. « La Suisse est née de la révolte de pâtres libertaires contre le despote autrichien »
60lissant au servage, s’est maintenue d’une manière exceptionnelle dans ce petit coin de l’Empire. Quant aux serfs des vallées alpestres
48 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
61nstater, et que l’on peut admirer, c’est la durée exceptionnelle du régime dit de l’ancienne Suisse, soit qu’on le compte en partant d
62rnement pontifical de Pie IX, en 1848. Doué d’une exceptionnelle capacité de travail, d’un grand talent d’exposition et d’une éloquenc
49 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
63ui explique autant qu’il symbolise cette carrière exceptionnelle, si peu suisse par le rythme endiablé, le goût du risque, et tellemen
50 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
64dépit du langage courant, c’est le normal qui est exceptionnel. Ce sont les cas d’ordre, de paix et de raison qui doivent nous étonn
65 un peu plus tard — voyons maintenant les Suisses exceptionnels. [p. 190] Condition du « grand homme » en Suisse Dans un film naguè
66général, et, parmi les petits pays, les avantages exceptionnels d’une fédération pluraliste, microcosme de la culture européenne. Mai
51 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
67nt. Nous avons cela, nous possédons cette densité exceptionnelle de lecteurs, de chercheurs, d’inquiets, d’originaux, d’individus entr
52 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
68ourants, pour atteindre le niveau de la cérémonie exceptionnelle, célébrée dans un lieu prédestiné. Il se présente ainsi dans l’éclat
69estival est d’abord une fête, c’est-à-dire l’acte exceptionnel, symbolique et mémorial d’une communauté. Il est beau que ce soit à l
53 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
70 qui nous paraît si « naturelle », est en réalité exceptionnelle dans le monde. On peut la qualifier d’extravagante ou d’immorale, et
71support matériel déficient, d’où lui viennent ses exceptionnels pouvoirs transformateurs ? De bien plus haut et de bien plus profond
54 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Le testament de Tristan (14-15 novembre 1970)
72ée de la France… vouée à une destinée éminente et exceptionnelle… S’il advient que la médiocrité marque, pourtant, ses faits et gestes
55 1973, Journal de Genève, articles (1926–1982). Genève, exemple européen ? (10-11 novembre 1973)
73nts d’enseignement supérieur, densité tout à fait exceptionnelle, entre lesquels des liens spéciaux pourraient s’instituer. Il ne s’ag