1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
1poussant au noir le tableau, ou au contraire en s’excitant sur ses belles actions. Il les note, simplement, sans oublier d’indiq
2 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Poésie dialectique (juillet 1933)
2 l’instant où la Parole lui est adressée ; enfin, excitant en lui l’espoir infini au sein du désespoir et la joie de la Promesse
3 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Pétrarque, par Charles-Albert Cingria (avril 1933)
3re antique ». Vous avez le ton. Ajoutez-y le plus excitant foisonnement de citations — poètes, chroniqueurs, musicographes, Notk
4 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
4la mystique, des discours et des revendications « excitantes ». Toute la politique qu’on leur sert, de Doumergue à Cachin, est rom
5 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Une histoire de la Réforme en France (15 décembre 1934)
5 pour produire leur brûlante saveur. Rien de plus excitant pour l’esprit que cette lecture, passionnante non seulement à cause d
6 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
6ath, ou simplement de tout petits Don Quichotte s’excitant à une lutte impossible ? Je laisserai cette question ouverte. S’il es
7 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
7s été brusqué par eux. Mais aussi rien n’est plus excitant pour la pensée, rien ne saurait mieux la provoquer à l’invention de p
8 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
8 reconnaître que ce n’est pas aussi romantique et excitant que mon titre pourrait le faire croire. L’intéressant, à mon point de
9 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Victoire à Waterloo, par Robert Aron (février 1938)
9n, une vraie poésie de l’Histoire, libératrice et excitante pour l’esprit. À peine l’a-t-on fini qu’on se jette sur Sorel, sur Ma
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
10rs ont cru voir la solution dans l’hypothèse fort excitante d’une clandestinité de l’Église hérétique, dont les poètes eussent ét
11 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
11rait l’homme de la première rencontre, de la plus excitante victoire ? « La nouveauté est le tyran de notre âme », écrit le vieux
12sion. Pourquoi s’attarderait-il ? Elles n’étaient excitantes pour l’esprit que par la fausse vertu qu’on leur prêtait. Mais aussit
12 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Veille d’élection présidentielle (14 novembre 1940)
13e de la campagne. Ce qui rend cette dernière si « excitante » pour les masses, c’est précisément le nombre des inconnues qu’elle
13 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
14mpte me livrer désormais à un sport beaucoup plus excitant : la chasse au Diable dans nos idéaux et dans l’insignifiance de nos
14 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
15re ou des canons. Ils choisirent les canons, plus excitants. Les maîtres de la paix paraissent bien décidés à nous offrir du beur
15 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
16ésente, qui les prend pour autant d’innovations « excitantes » de l’avant-garde. Mais sans doute sont-elles moins déprimantes que
17peut y devenir tentant, si c’est assez intense ou excitant, flatteur, facile, et prétexte à se fuir… 50. « Vital » et autres s
16 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
18de détails qui se succèdent prosaïquement. Rien d’excitant, sinon l’idée d’ensemble quand on prend un peu de recul, au moment de
17 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
19rait l’homme de la première rencontre, de la plus excitante victoire ? « La nouveauté est le tyran de notre âme », écrit le vieux
20sion. Pourquoi s’attarderait-il ? Elles n’étaient excitantes pour l’esprit que par la fausse vertu qu’on leur prêtait. Mais aussit
18 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (II) (septembre 1958)
21ersent un ministère. Mais c’est chaque fois moins excitant, moins efficace, et comme on ne peut forcer la dose de cette drogue s
19 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
22modité du romancier, l’essence même de l’obstacle excitant, celui qui ne dépendra jamais que de l’être même : l’autonomie de la
20 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — c. Présence des mythes et leurs pouvoir dans divers ordres
23t à la fois le meilleur conducteur et le meilleur excitant de l’expression. Semblable en cela (comme par bien d’autres traits) à
21 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
24modité du romancier, l’essence même de l’obstacle excitant, celui qui ne dépendra jamais que de l’être même : l’autonomie de la
22 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 3. Don Juan
25rait l’homme de la première rencontre, de la plus excitante victoire ? « La nouveauté est le tyran de notre âme », écrit le vieux
26sion. Pourquoi s’attarderait-il ? Elles n’étaient excitantes pour l’esprit que par la fausse vertu qu’on leur prêtait. Mais aussit
23 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
27 tomber » une vérité dès qu’une autre paraît plus excitante pour l’esprit, tout cela domine les recueils d’aphorismes, d’Humain,
28le, après l’accomplissement du [p. 150] phantasme excitant. Et c’est pourquoi l’impératrice Théodora faisait tuer avant l’aube s
24 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
29 tomber » une vérité dès qu’une autre paraît plus excitante pour l’esprit, tout cela domine les recueils d’aphorismes, d’Humain,
25 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
30supportable, après l’accomplissement du phantasme excitant. Et c’est pourquoi l’impératrice Théodora faisait tuer avant l’aube s
26 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
31modité du romancier, l’essence même de l’obstacle excitant, celui qui ne dépendra jamais que de l’être même : l’autonomie de la
32cherche de l’Ange, qui est le mystère de l’autre, excitant à la fois l’Éros et l’Agapè, ne serait-ce pas une troisième forme de
27 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
33, enfin, le surréalisme fournit l’exemple le plus excitant et certainement le plus fécond en malentendus [p. 9] byzantins quant
28 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
34apparaisse moins complexe, moins turbulent, moins excitant pour la curiosité des journalistes, cela s’explique : se rencontrer e