1 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Avant-propos (décembre 1926)
1vons-nous dit, c’est à la fois notre but et notre excuse en publiant cette revue. Nous ne sommes pas « une revue littéraire de
2 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
2t le monde en parle, et chacun s’en autorise pour excuser sa petite faiblesse originale : tant qu’à la fin la notion [p. 14] co
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
3ournaux.) Mademoiselle, Il faut d’abord que je m’excuse : c’est un peu prétentieux de vous écrire au moment où je vais me sui
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
4nent soin que leurs sincérités gardent au moins l’excuse d’une audace qu’ils escomptent scandaleuse. Mais voici un bar où je v
5a problématique utilité de liaison qui était leur excuse dernière. Avouons-le : rien de ce qu’on peut exprimer n’a d’importanc
6aître. Quand bien même elle n’aurait plus d’autre excuse que celle-là, la littérature mériterait d’exister : qu’elle soit le l
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 5. La machine à fabriquer des électeurs
7ine conscience de ce qu’ils faisaient — et je les excuse pour autant  10 . Je dis simplement ceci : leur œuvre n’a été possibl
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
8uée par la dernière « manière » gidienne, et je m’excuse dès l’abord de la rapidité avec laquelle je suis décidé à les formule
9e ses juges, mais il sait avoir raison comme en s’excusant. Il apporte les plus délicats scrupules à sa justification, « prêt à
10ment dernier anticipé un esprit qui s’honore — on excusera le jeu de mots — d’être « non-prévenu ». Mais voici ce qu’il y a : l’
7 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
11anente et les manifestations actuelles. ⁂ Ne nous excusons pas d’avoir recours ici à des formules théologiques, puisque précisém
8 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
12vrai, de personnes que leur ignorance du marxisme excusait en partie. On croit toujours vrai ce qui a l’air simple, et le moins
9 1933, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Petites notes sur les vérités éternelles (1932-1933)
13ges phrases auxquels s’attachent mes gloses. Je m’excuse par avance de l’avantage que je m’accorde en détachant ainsi des phra
10 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — b. Ridicule et impuissance du clerc qui s’engage
14sse parler avec une légèreté de bon aloi. Je ne m’excuse pas du sérieux peut-être pesant des considérations qui suivent. Dire
11 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
15anente et les manifestations actuelles. ⁂ Ne nous excusons pas d’avoir recours ici à des formules théologiques, puisque précisém
12 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
16nier mot de la sagesse des philosophes, celui qui excuse en fin de compte — à leurs yeux seuls — tous leurs refus de conclure
13 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
17 un jugement si désobligeant, — si ! si ! ne vous excusez pas, j’ai surmonté depuis longtemps toute espèce d’amour-propre en ce
14 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
18alisation des hommes modernes. N’ayant pas même l’excuse d’avoir réussi pratiquement, ils ne peuvent se défendre contre le jug
15 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
19 ne s’en porte pas plus mal. Songez qu’elle est l’excuse de tout un régime ! Plus encore : d’une doctrine générale, d’une éthi
20t pas privés. Mais c’est aussi leur plus mauvaise excuse. Ils ont fait de la politique comme en font les politiciens. Dans les
16 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
21ils le sont tous plus ou moins, paraît toujours s’excuser de l’emploi qu’il fait, par occasion, d’un terme roturier, commun, no
22 — « comme ils disent ». Il ne manque jamais de s’excuser des mots abstraits, des termes nobles auxquels il faut bien recourir
17 1936, Esprit, articles (1932–1962). Henri Petit, Un homme veut rester vivant (novembre 1936)
23 position d’Henri Petit vis-à-vis de la foi, je m’excuse de la résumer en trois formules, mais autrement, je n’en finirais pas
18 1936, Esprit, articles (1932–1962). André Gide, Retour de l’URSS (décembre 1936)
24alheureusement. Le stalinien l’entendra comme une excuse : le changement n’est qu’apparent, la ligne sauvée. Mais cela peut si
19 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
25tituer sans bizarreries. Ceci suffit sans doute à excuser les obscurités, les gaucheries qui arrêtent parfois le lecteur des me
20 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
26tout gratuit, — et cette louange est la meilleure excuse à ce mépris. Pourquoi voudrait-on que les foules aient plus de respec
21 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
27s hommes se lèvent en haussant les épaules pour s’excuser de se mettre en avant. Ils gravissent la scène, enlèvent leur casquet
28 président se lève : « Messieurs et dames, vous m’excuserez de ne pas vous présenter l’orateur qui va vous faire un intéressant d
29fait alors un bref remerciement à l’orateur. Il s’excuse encore de ne pas s’y connaître assez en religion, mais assure qu’il a
30chercher. Notre affaire réglée, il croit devoir s’excuser de m’avoir fait passer à côté tout à l’heure. « Vous savez, c’est la
22 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
31 pensée n’est pour lui qu’une naïve et désarmante excuse à penser mal, à patauger dans des jugements intolérants et anarchique
32 notre lessive la semaine prochaine. Elle vient s’excuser : — « Qui sait, Madame, j’aimerais d’aller à Alès, quelle jour ça vou
33il c’était d’écrire des livres. Il a dû trouver l’excuse assez faible. Je n’ai pas la tête d’un écrivain, et d’ailleurs un écr
23 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
34s hommes se lèvent en haussant les épaules pour s’excuser de se mettre en avant. Ils gravissent la scène, enlèvent leur casquet
35 président se lève : « Messieurs et dames, vous m’excuserez de ne pas vous présenter l’orateur qui va vous faire un intéressant d
36fait alors un bref remerciement à l’orateur. Il s’excuse encore de ne pas s’y connaître assez en religion, mais assure qu’il a
24 1937, Esprit, articles (1932–1962). Paul Vaillant-Couturier, Au service de l’Esprit (février 1937)
37de l’O.N. depuis quatre ans, n’avaient pas même l’excuse de la sincérité. Ou alors, c’est que M. Vaillant-Couturier, qui pourt
25 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
38chercher. Notre affaire réglée, il croit devoir s’excuser de m’avoir fait passer à côté tout à l’heure. « Vous savez, c’est la
26 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
39alité » de la passion est accréditée par Tristan. Excuse et alibi qui ne peuvent tromper que celui qui veut être trompé, parce
27 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
40le manière de voir, la félonie et l’adultère sont excusés, et plus qu’excusés, magnifiés comme exprimant une intrépide fidélité
41la félonie et l’adultère sont excusés, et plus qu’excusés, magnifiés comme exprimant une intrépide fidélité à la loi supérieure
42ejette avec horreur la connaissance. Il tient son excuse toute prête, et elle le trompe mieux que quiconque : c’est le poison
28 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
43double ignorance était précisément son fait. On l’excusera d’ailleurs si l’on tient compte de l’état des études arabisantes à so
44essous du nombril ! » précise un évêque dualiste, excusant ainsi la licence favorisée ou tolérée par plusieurs sectes. Une forme
45e pure fantasmagorie sentimentale. [p. 134] ] 6. Excuse aux historiens. — Je ne crois guère à l’histoire « scientifique » com
29 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
46alité » de la passion est accréditée par Tristan. Excuse et alibi qui ne peuvent tromper que celui qui veut être trompé, parce
30 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
47 des Suisses, et ce sourire des lèvres qui semble excuser le sérieux du regard. Il rit malicieusement quand je lui parle du pet
31 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
48abord, qui peuvent dans une certaine mesure, nous excuser. Les plus marquantes se situent au début du siècle passé. Le phénomèn
32 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
49bien méconnu ces vérités élémentaires que je ne m’excuserai pas de les rappeler ici. Quand abandonnerons-nous cette manie suisse
50ois « un pour tous » et « tous pour un ». 2. Je m’excuse du calembour, mais il est proprement irrésistible : il y a des idées
33 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
51le souci de son économie ne saurait plus servir d’excuse à l’absence de vues politiques. On demande à un gouvernement de « gou
34 1940, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Erreurs sur l’Allemagne (1er mai 1940)
52ar Rome, qui n’est pourtant pas luthérienne. Je m’excuse de tant d’évidences, et d’avoir à les rappeler à l’attention d’esprit
35 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Veille d’élection présidentielle (14 novembre 1940)
53ès exceptionnel. Loin d’exulter, les démocrates s’excusent, déplorent, sont désolés. Le manifestant lui-même se déclare désolé…
36 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
54carences aussi flagrantes, notre raison moderne s’excuse en précisant « qu’il s’agit de domaines différents ». Phrase typiquem
37 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
55e « grand Temps » de l’humanité moderne, la seule excuse que notre esprit pût accepter pour suspendre le cours d’une existence
38 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
56s dans nos mœurs et dans nos pensées. Mais cela n’excuse pas Hitler. Loin de là ! Cela nous accuse. Si je ressemble à un crimi
39 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
57partisans du romantisme maintiendront que l’amour excuse et magnifie ce qui ne serait ailleurs qu’impérialisme pur. Il est vra
58 fatal. Voilà, je suis un obsédé. » On y voit une excuse et non plus une défaite, — et moins encore un ridicule. Certes l’amou
40 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
59lassique, comme ils le sont tous plus ou moins, s’excuse de l’emploi qu’il fait, par occasion, d’un terme roturier, non-littér
60blème, — comme on dit »… Il ne manque jamais de s’excuser des mots abstraits, des termes nobles auxquels il faut bien recourir
41 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
61t savoir » (Nieman kan alls wüssen). Comme pour s’excuser, comme s’il croyait au fond qu’on devrait tout savoir, et que pourtan
42 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
62yablement hors du siècle, et n’y cherchant aucune excuse. À cette même heure où l’orchestre du pont joue la Samba pour des mes
63ce mois. » J’ai décidé de ne rien dire et je m’en excuse, mais il se peut aussi que j’aie bien fait. Si vous étiez resté chez
43 1946, Lettres sur la bombe atomique. 11. Tous démocrates
64e signifiera rien du tout. Ou bien elle servira d’excuse et de prétexte cousu de fil blanc ou de fil rouge aux politiques les
44 1946, Lettres sur la bombe atomique. 14. Problème curieux que pose le gouvernement mondial
65me que vous ne voyez pas. Je dis vous, et je m’en excuse. Vous représentez ici l’humanité. Notre condition malheureuse veut qu
45 1946, Lettres sur la bombe atomique. 16. Le goût de la guerre
66e « Grand Temps » de l’humanité moderne, la seule excuse que notre esprit pût accepter pour suspendre le cours d’une existence
46 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
67ent, et d’en indiquer les articulations. Que l’on excuse le schématisme des pages qui suivent : c’est celui d’un plan de trava
47 1946, Combat, articles (1946–1950). Tous démocrates (22 mai 1946)
68e signifiera rien du tout. Ou bien elle servira d’excuse et de prétexte cousu de fil blanc ou de fil rouge aux politiques les
48 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
69l me vient une image dont la netteté pourra faire excuser le prosaïsme : le coup de foudre, en dépit de son nom, ne souffre pas
70eux. Il bavarde encore en prenant le café, puis s’excuse d’avoir à regagner sa banque : d’ailleurs sa femme me promènera dans
71ur vie intime. J’ai tout avoué sans me chercher d’excuse. Et comme elle se taisait encore, je lui ai demandé comment elle avai
49 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
72nne libre carrière dans ce domaine, comme si elle excusait tout parce qu’elle amuse. Vous penserez que ce n’est pas sérieux, et
50 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
73référer constamment à des coutumes anciennes pour excuser en souriant des injustices présentes. Non, si la civilisation, comme
74ants ou croyants, sont plutôt l’exception. On les excuse, ou bien ils ont à se faire excuser par quelque autre vertu.   Moral
75eption. On les excuse, ou bien ils ont à se faire excuser par quelque autre vertu.   Moral ou immoral. — Bien entendu, c’est [
76 imposer. Supprimez les formules du type : « Je m’excuse de vous importuner et de vous prendre un temps précieux », car en eff
51 1950, Lettres aux députés européens. Deuxième lettre
77 pour le coup, je trouve cela « prématuré » (je m’excuse de parler [p. 15] comme un Ministre). Car vous ne vous êtes, jusqu’ic
52 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Deuxième lettre aux députés européens (16 août 1950)
78 pour le coup, je trouve cela « prématuré » (je m’excuse de parler comme un ministre). Car vous ne vous êtes, jusqu’ici, engag
53 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Présentation du Centre européen de la culture (mars 1952)
79es pages qui suivent sur [p. 6] nos activités. On excusera peut-être leur sécheresse : celle de bulletins écrits dans le feu de
54 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Conférence de compositeurs, critiques musicaux et exécutants (décembre 1952-janvier 1953)
80 Igor Markevitch, Nicolas Nabokov, Henri Sauguet. Excusé : M. Virgil Thomson. M. Nabokov fait un exposé général du plan de dis
55 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
81ours n’useront d’aucune fraude et tromperie, ni d’excuse vaine, mais aideront de tout leur pouvoir. Et comme il pourrait arriv
56 1953, Preuves, articles (1951–1968). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (juillet 1953)
82ires que la pire injustice : la première serait d’excuser le péché des bourgeois par celui des Soviets ; mais la seconde, nous
57 1953, Le Figaro, articles (1939–1953). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (25 juin 1953)
83ires que la pire injustice : la première serait d’excuser le péché des bourgeois par celui des Soviets ; mais la seconde, nous
58 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
84ssi contraindre les PC étrangers, pour lesquels l’excuse ne vaut rien, à justifier « dialectiquement » leur servilité spontané
85uinent à jamais, par un exemple décisif, la seule excuse des camps qu’ils ont peuplés. Oui, c’est bien de morale qu’il faut ic
86re nos PPC ? Proclamer que nous avions raison ? S’excuser de leurs calomnies ? Se frapper la poitrine ? Avaler leur stylo ? Rie
87béi dans les deux cas ? De quoi donc devrait-il s’excuser ? Nos censeurs de l’anticommunisme n’ont pas tous atteint ce degré de
88on pas à Paris ni à Rome, que l’on sache — pour s’excuser de n’avoir vraiment pas pu crier au fou du vivant de Staline… Ainsi K
59 1956, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Oserons-nous encore… » (6 novembre 1956)
89minel en puissance : c’est un homme qui approuve, excuse et justifie, les massacres de Budapest ; qui trouve cela moins grave
60 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À pied d’œuvre (avril-mai 1956)
90ucation européenne ! Et veuille le lecteur averti excuser les imperfections manifestes de notre tentative, en tenant compte du
61 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur Voltaire (février 1957)
91e l’Histoire ?) Voici enfin sur le Socialisme qui excuse tout, y compris le massacre des ouvriers : « Vous répondez que la dif
62 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
92n, dans la chaire C. F. Ramuz ; on voudra bien en excuser le style parlé. L’Europe de l’énergie reproduit le texte d’un discou
63 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
93gne la peine capitale. Je n’entends pas voiler ni excuser le caractère scandaleux du roman, car il apparaît essentiel, et l’aut
64 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur une phrase du « Bloc-notes » (mars 1959)
94berté et la prospérité. Admettons que cette cause excuse ce massacre. Il y a d’autre part ce que l’on nomme les exigences de l
65 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
95gne la peine capitale. Je n’entends pas voiler ni excuser le caractère scandaleux du roman, car il apparaît essentiel, et l’aut
66 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
96déjà, durant les fiançailles, il lui écrit pour s’excuser d’un rendez-vous manqué : il est allé tout seul à la campagne, ce jou
67 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.5. Les étymologies
97 occident. Reynold, qui les cite, ajoute : « Leur excuse est qu’ils vivaient en un temps où l’on croyait encore qu’Adam parlai
68 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
98homme. Et l’homme y est devenu l’Européen. Vous m’excuserez de donner à ces mots d’Europe et d’Européen une signification un peu
69 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
99déjà, durant les fiançailles, il lui écrit pour s’excuser d’un rendez-vous manqué : il est allé tout seul à la campagne, ce jou
70 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
100tinger est relâché sans un mot d’explication ni d’excuse, traverse la frontière toute proche et rentre au Mexique. (Par la sui
71 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
101 l’augustinisme, de Luther et du jansénisme. Je m’excuse de traiter par allusions rapides, peut-être obscures, un sujet qui de
72 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
102 l’augustinisme, de Luther et du jansénisme. Je m’excuse de traiter par allusions rapides, peut-être obscures, un sujet qui de
73 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
103ours n’useront d’aucune fraude et tromperie, ni d’excuse vaine, mais aideront de tout leur pouvoir. Et comme il pourrait arriv
74 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
104ance, la jeunesse étant suffisamment avertie pour excuser, voire pour « comprendre » ce genre de routines officielles que les v
105ifs ou spirituels, comme si le fait d’être utiles excusait leurs grands dons aux yeux de leur conscience helvétique et de leur p
106s wüssen, dans l’allemand du temps). Comme pour s’excuser, comme s’il croyait au fond qu’on devrait tout savoir, et que pourtan
107 le respect. Enfin, par notre modestie, nous nous excusons. « S’excuser de quoi ? » Quiconque s’est jamais trouvé au chevet d’un
108nfin, par notre modestie, nous nous excusons. « S’excuser de quoi ? » Quiconque s’est jamais trouvé au chevet d’un malade sait
75 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
109ance, la jeunesse étant suffisamment avertie pour excuser, voire pour « comprendre » ce genre de routines officielles que les v
110ifs ou spirituels, comme si le fait d’être utiles excusait leurs grands dons aux yeux de leur conscience helvétique et de leur p
76 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
111e grand sinologue anglais (dans une longue lettre excusant son absence forcée de ce congrès, il est en Chine ces jours-ci) [p. 2
77 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
112s en Dieu, l’idée de cause n’a plus de sens. Je m’excuse, je crois que vous croyez en Dieu… — Je crois en Dieu, mais je le con
78 1968, Journal de Genève, articles (1926–1982). Denis de Rougemont nous écrit (6-7 juillet 1968)
113 un tribunal militaire, lequel n’admettrait pas l’excuse d’une « manière de parler » pour faire drôle. Cette mise au point, to
79 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). Denis de Rougemont et l’objection de conscience (30 juin 1969)
114ère, Monsieur le Président, que vous voudrez bien excuser la liberté que je prends en m’adressant à vous si franchement et long
80 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
115catifs, doublé d’un réseau d’appels à ce que je m’excuse de nommer des call boys scientifiques, [p. 76] permettrait l’acquisit
81 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
116 a. Ce qui est certain, c’est qu’ils n’ont plus d’excuse en 1971. Et ce n’est pas pour eux, qui ne sont pas ici, mais dans le
82 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
117nique » est devenu la forme la plus courante de l’excuse hypocrite qui passe le mieux, même (ou surtout ?) auprès d’un « publi
83 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
118nos désertions civiques — qu’il paraît maintenant excuser ! Jamais l’homme ne s’était senti plus impuissant, mieux vidé de ses
84 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
119 le jeu de la liberté, je serais votre tyran et l’excuse à vos yeux de votre fuite devant la liberté. Je propose un système do
85 1977, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La réponse de Denis de Rougemont (1977)
120ont, ce grand homme souple dont le sourire semble excuser le sérieux et la gravité du regard… » Je suis persuadé que dans ce be
86 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Conclusions (été-automne 1984)
121u moins en ne m’ennuyant pas trop moi-même — je m’excuse pour le reste auprès de vous tous. Il me semble que ce colloque, des
122celui-ci. Ce qui me paraît justifier, ou au moins excuser, ou simplement lever les scrupules que je devrais avoir à vous présen
87 1984, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Philosophie et énergie nucléaire : une mise au point (28 juin 1984)
123ns à peu près tous. […] Je ne pense pas avoir à m’excuser d’avoir appris pas mal de choses depuis, et d’en avoir tiré les consé
88 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
124, l’amour du prochain. C’est très résumé, je m’en excuse, mais j’aime à donner aux mots leur véritable sens. Dans quelles circ