1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean Cocteau, Rappel à l’ordre (mai 1926)
1tort à notre sens de vouloir illustrer de pédants exercices poétiques. Mais quelle intelligence, et dont l’audace est de se voulo
2 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Avant-propos (décembre 1926)
2…   Nous ne proposerons pas, lecteur bénévole, un exercice mensuel à votre faculté d’indulgence. Par contre, nous nous empresson
3 1928, Articles divers (1924–1930). Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même » (décembre 1928
3açon à pouvoir s’y surprendre à tout instant. Cet exercice — essayez ! — ne tarde pas à devenir obsédant. Stéphane passe des heu
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 4. L’illusion réformiste
4campagnes, tirant le meilleur parti possible de l’exercice ; car il ne manque à ce système, avouez-le, que [p. 37] juste la spon
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
5épétant la syllabe sacrée Aûm ou se livrant à des exercices de contrôle de la respiration. Il ne s’agit nullement de cela. Nous n
6espond remarquablement dans le plan physique, aux exercices élémentaires que l’on exige d’un initié. Le fameux arrêt de la pensée
7ps une immobilité absolue. L’un et l’autre de ces exercices montrent que le candidat possède une énergie suffisante pour aller pl
8e dans l’individu plus d’énergie que des heures d’exercices gémissants. De même, le bien supérieur de quelques-uns est plus utile
6 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Charles Du Bos, Approximations, 4ᵉ série (novembre 1930)
9e la nature même d’u‌n esprit « critique » dans l’exercice de sa probité ? Défaut combien plus précieux que l’élégance à bon mar
7 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
10t qui, en marge des expériences accumulées dans l’exercice de ces activités, composerait des poèmes d’amour, des romans, des dra
8 1932, Esprit, articles (1932–1962). À l’index (Première liste) : Candide (octobre 1932)
11 montre, chaque semaine, non sans sadisme, dans l’exercice de cette avarice ou de cette férocité spéciales décrites par Léon Blo
9 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
12-ce donc, en effet, que l’effort humain ? Sinon l’exercice nécessaire de l’âme, son actualisation, la raison d’être de son incor
10 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
13e l’allure d’une discipline de l’âme. Un [p. 484] exercice, une activité organique à objectifs limités et concrètement condition
14ité et Poésie. Le drame s’ouvre sur un réveil : l’exercice sans frein des arts occultes laisse l’esprit de Faust béant sur le vi
15silence, alors qu’elle propose à Goethe, comme un exercice de choix, l’écriture, — cela n’a rien que de logique, et résulte de l
11 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
16, sous d’autres formes, un agrément, un repos, un exercice à la fois plus tonifiants et plus actuels, je veux parler de la vogue
12 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 2. Personne ou individu ? (d’après une discussion)
17priée, il découvre que son vrai moi réside dans l’exercice de cette vocation. L’exercice de sa vocation figure désormais sa libe
18i moi réside dans l’exercice de cette vocation. L’exercice de sa vocation figure désormais sa liberté concrète et c’est cela qu’
13 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
19t-ce donc pour nous que l’effort humain ? Sinon l’exercice nécessaire de l’âme, son actualisation, la raison d’être de son incor
14 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
20 prochain. Le travail est pour le chrétien un pur exercice. Il n’a pas de valeur en soi. Il n’est pas une vertu, comme voulurent
15 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
21 ne saurait fonder son pouvoir que [p. 170] sur l’exercice fidèle de sa charge. Or, l’exercice du pouvoir spirituel nous est pre
22p. 170] sur l’exercice fidèle de sa charge. Or, l’exercice du pouvoir spirituel nous est prescrit, par l’Évangile, comme un serv
23est, au sens fort et littéral, s’autoriser dans l’exercice d’une vocation incomparable. Un trait peut-être résume tous les autre
16 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
24elle le [p. 255] mouvement même de la personne en exercice, ce double mouvement d’organisation des appuis matériels, et d’élan v
17 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notice biographique [Kierkegaard] (août 1934)
25thétiques et philosophiques, de la Répétition à l’Exercice du christianisme, en passant par la Maladie mortelle 50 et le Conce
18 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
26 pas la puissance, mais la puissance du savoir en exercice. Il y a bien de la différence. Le savoir autonome, ou la puissance, f
27sance, font décorer celui qui les détient, mais l’exercice effectif du savoir peut fort bien le conduire à la ruine ou peut-être
19 1934, Présence, articles (1932–1946). L’œuvre et la mort d’Arnaud Dandieu (1934)
28u primat de l’affectif et de la créativité dans l’exercice de la connaissance. Une œuvre « subjective » alors ? Justement non. R
20 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
29lle. Je ne conçois de liberté concrète que dans l’exercice fidèle de ma vocation personnelle. Liberté devient synonyme d’obéissa
30coordonnées. Très loin aussi de l’anarchie. Car l’exercice de la liberté personnelle entraîne des engagements humains ; rapideme
21 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
31lle de nos valeurs, notre capacité de liberté à l’exercice concret de cette liberté. C’est une usurpation de l’éternel par la co
22 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
32sée » est incapable, en fait, de les aider dans l’exercice quotidien de leur travail. Ils s’estiment à bon droit les seuls juges
23 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
33is elle doit être formée par des personnes dans l’exercice de leur vocation. La personne est, ou n’est pas. (Le plus souvent, e
34 qui se pose, dès lors, c’est de savoir comment l’exercice d’une vocation peut être protégé, voire même favorisé, par l’instruct
35x ordres de leur vocation, et responsables de son exercice, peut sauvegarder naturellement la possibilité, toujours latente chez
36et un principe de mort pour l’épanouissement et l’exercice de la personne. Car la personne est choix, et donc prise de parti : o
37eur. Seule l’énergie éveille des énergies. Seul l’exercice d’une vocation unique tolère et favorise l’exercice d’autres vocation
38ercice d’une vocation unique tolère et favorise l’exercice d’autres vocations.   2. — Le rôle de toute culture, c’est de monter
39— la personne, — la méthode ne saurait être que l’exercice des vocations particulières. Les changements de détail à opérer serai
40s la seule liberté effective, celle d’accéder à l’exercice de la personne, — d’obéir à sa vocation. p. 13 l. « Quatre indic
24 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
41orme. Et que voulaient les Calvinistes ? Le libre exercice de leur culte. Or, l’Édit, en donnant cent places fortes aux Réformés
42tuer en parti politique. D’autre part, limitant l’exercice du culte (qui ne peut être célébré que hors les murs, et qui souffre
25 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
43sme. Vous mettez vos bottes et vous allez faire l’exercice dans la campagne. Bon, voilà qui est simple. Moi, c’est plus compliqu
26 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
44implement, la personne, c’est ce que j’appelais l’exercice de la vocation. Ce qu’on nomme à Esprit ou à L’Ordre nouveau : la
45 seul but d’assurer à chacun le libre et le plein exercice de sa vocation personnelle. Et c’est dans cet esprit qu’il s’agit de
46. Ordonner toutes choses, et d’abord la cité, à l’exercice libre et fidèle des vocations, refaire un monde à la mesure de l’homm
27 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
47ntifie ainsi au caractère purement potentiel de l’exercice de la pensée. (De même que pour Kant, le sérieux moral est purement f
48mais qui entrave et déconcerte la pensée dans son exercice effectif. « Mais quoi ! dit-on, ce que vous attaquez, c’est simplemen
28 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
49 nomment liberté de penser. Ils se figurent que l’exercice de cette liberté est gratuit, c’est-à-dire que la pensée n’a pas à se
50être de ces élites était d’assurer la critique, l’exercice et la qualité de l’autorité spirituelle. Ce qu’elles ont refusé de fa
5127] qu’il est de l’action même, de la personne en exercice. De même que la personne se distingue de la masse, mais aussi de l’in
52êtir par l’objet la violence propre au sujet. Son exercice crée donc un risque, que l’on ne saurait affronter si l’on n’est pas,
53e lieu et le moment de l’action créatrice, dans l’exercice de deux vertus maîtresses de notre éthique, l’imagination et le style
29 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
54uvre de Ramuz, et la définition de sa personne en exercice. « Je ne distingue l’être qu’aux racines de l’élémentaire. » Parce qu
30 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
55s sommes pour le fédéralisme communaliste, pour l’exercice de l’autorité sur place, par des hommes responsables et qui savent ce
31 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
56 jamais qu’un instrument créé par une autorité en exercice. Il arrive certes qu’un pouvoir institué survive à l’abdication de l’
57 prétend échapper aux risques inséparables de son exercice, a déjà, en fait, abdiqué. Le pouvoir qui lui sert encore de paravent
32 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
58chelle le mouvement même de [p. 8] la personne en exercice, ce double mouvement d’organisation des appuis matériels, et d’élan v
33 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
59s pensées, je les occupe en attendant à de petits exercices formels, sans nul rapport avec ce beau vertige de liberté. Depuis six
34 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
60tres de la chambre où j’écris. Et voilà mon petit exercice de rentrée terminé : « Décrivez la maison de vos vacances… » Ajoutons
35 1937, Esprit, articles (1932–1962). Brève introduction à quelques témoignages littéraires (septembre 1937)
61onnaliste. Mais de « personnes » qui savent que l’exercice de leurs libertés implique des engagements concrets. p. 697 ak.
36 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
62it, la seule peut-être qui soit efficace, c’est l’exercice réel de la charge dont ce droit représente à la fois la condition et
37 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (III) : Mission civique de la culture (1er mars 1937)
63rsonnes de toutes conditions : une nourriture, un exercice de l’âme, de l’intelligence et du cœur. Dès lors, les efforts très lo
38 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
64es contre son abus, à opposer des obstacles à son exercice ; — ou bien, en révolte contre l’anarchie engendrée par cette premièr
39 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
65sme. Vous mettez vos bottes et vous allez faire l’exercice dans la campagne. Bon, voilà qui est simple. Moi, c’est plus compliqu
40 1938, Journal d’Allemagne. ii. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
66s sommes pour le fédéralisme communaliste, pour l’exercice de l’autorité sur place, par des hommes responsables et qui savent ce
41 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
67ogie la plus concrète de la relation des égaux. L’exercice de la fidélité envers une femme accoutume à considérer les autres fem
68, non plus comme des reflets ou des objets. Cet « exercice spirituel » développe des facultés neuves de jugement, de possession
42 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
69maithuna (union sexuelle cérémonielle) devient un exercice yogique. Mais la plupart des textes qui la décrivent « sont écrits da
43 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
70ogie la plus concrète de la relation des égaux. L’exercice de la fidélité envers une femme accoutume à [p. 339] considérer les a
71, non plus comme des reflets ou des objets. Cet « exercice spirituel » développe des facultés neuves de jugement, de possession
44 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
72par le jeûne, les veilles, les oraisons et autres exercices, en macérant mon corps plus que tous ceux qui aujourd’hui me persécut
45 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
73t engagé vis-à-vis de cet ensemble, [p. 89] par l’exercice d’une vocation qui le relie à ses prochains. C’est pour cet homme rée
46 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
74ule peut-être [p. 108] qui soit efficace, c’est l’exercice réel de la charge dont ce droit représente à la fois la condition et
47 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
75arge, il n’avait d’autre but que d’en faciliter l’exercice. C’est pourquoi l’on disait : Noblesse oblige. Disons-nous pareilleme
48 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
76er les libertés individuelles, par où j’entends l’exercice libre des vocations. Pour la personne, point de contradiction de prin
49 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
77semble, et engagé vis-à-vis de cet ensemble par l’exercice d’une vocation qui le relie à ses prochains. C’est pour cet homme rée
50 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
78 la honte, laissant sévir les lois contraires à l’exercice de sa foi, il perdra par sa faute la liberté du choix, qui était tout
51 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
79ique. Elle met trop peu de raison dans [p. 176] l’exercice ému de sa charité, et trop peu d’ironie dans l’exercice pédagogique d
80ce ému de sa charité, et trop peu d’ironie dans l’exercice pédagogique de sa raison. Elle manque de forme, et c’est à l’homme de
52 1944, Les Personnes du drame. Introduction
81ici rejeté dans mon incertitude… Et cependant cet exercice de sympathie m’a rendu plus conscient de moi-même. J’ai reconnu, ici
82as fait de la critique dans cet ouvrage, mais des exercices spirituels. Qu’ils soient d’un accès difficile appartient à la loi du
53 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
83hez Goethe l’allure d’une discipline de l’âme. Un exercice, une activité organique à objectifs limités et concrètement condition
84ité et Poésie. Le drame s’ouvre sur un réveil : l’exercice sans frein des arts occultes laisse l’esprit de Faust béant sur le vi
85 poésie, alors qu’elle propose à Goethe, comme un exercice de choix, l’écriture, — cela n’a rien que de logique, et résulte de l
54 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
86thétiques et philosophiques, de la Répétition à l’Exercice du Christianisme, en passant par la Maladie mortelle et le Concept d’
87ment stérile et désabusée par nature pour que son exercice n’entraîne rien « d’impur ». S’il a la force de la pousser à bout, j’
88 pas la puissance, mais la puissance du savoir en exercice. Qu’on ne croie pas à une subtilité : le savoir autonome, ou la puiss
89sance, font décorer celui qui les détient, mais l’exercice effectif du savoir peut fort bien le conduire à la ruine, ou peut-êtr
55 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
90ce de conscience, de naturel, d’exactitude dans l’exercice de leurs tâches banales et de leurs relations sociales, qu’ils en déc
56 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
91uvre de Ramuz, et la définition de sa personne en exercice. « Je ne distingue l’être qu’aux racines de l’élémentaire ». Parce qu
57 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
92se, par exemple, et non des droits conférés par l’exercice d’une vocation. Elle condamnera tout système économique qui fait de l
58 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
93ieux, Paris, souffrance des visages et des corps, exercice perpétuel de charité dans une atmosphère exténuante, hâte, érotisme,
59 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
94c un accident au genou qui m’interdit encore tout exercice physique violent et toute marche prolongée. Février 1940 Monté hier
60 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
95l” qu’il soit, ne saurait figurer pour nous qu’un exercice, une première escarmouche, un entraînement pour le “combat final” où
96 Lundi 17 juin 1940, soir Faisons le point, bon exercice pour rester maître de soi-même. Petite maison louée à mi-pente du Gur
61 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
97itaire, un soir de pluie, c’est le contraire d’un exercice spirituel : une véritable centrifugation de l’être. Mais peut-être me
62 1946, Lettres sur la bombe atomique. 12. Les Quatre Libertés
98ncer. Mais si nous décidons que les obstacles à l’exercice de notre liberté sont fatals, nécessaires et surhumains, aussitôt nou
63 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
99itaire, un soir de pluie, c’est le contraire d’un exercice spirituel : une véritable centrifugation de l’être. Mais peut-être, m
64 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Les nouveaux aspects du problème allemand (30 mai 1946)
100 à guérir un peuple intoxiqué ? Je pressens que l’exercice de la seconde méthode n’aurait pas seulement pour effet de rendre à l
65 1946, Réforme, articles (1946–1980). À hauteur d’homme (1er juin 1946)
101ponsable vis-à-vis de la communauté où l’engage l’exercice de sa tâche. Cette conception personnaliste de l’homme commande des a
66 1947, Doctrine fabuleuse. 5. Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même
102açon à pouvoir s’y surprendre à tout instant. Cet exercice — essayez ! — ne tarde pas à devenir obsédant. Stéphane passe des heu
67 1947, Carrefour, articles (1945–1947). « Jean-Paul Sartre vous parle… et ce qu’en pensent… » (29 octobre 1947)
103ssance, s’il vaut à plein contre le communisme en exercice. p. 7 j. « Jean-Paul Sartre vous parle… et ce qu’en pensent… »,
68 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
104nt pas à rendre chaque individu plus libre dans l’exercice de sa vocation. L’homme est donc à la fois libre et engagé, à la fois
69 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
105établissement d’institutions propres à garantir l’exercice effectif des droits et des devoirs de la personne humaine, tels que l
106 Pour nous, Européens, la liberté consiste dans l’exercice des droits fondamentaux que possède tout homme en tant qu’homme. L’Ét
107e, de réunion et d’expression, ainsi que le libre exercice d’une opposition politique. 3) Nous voulons une Cour de justice capab
70 1948, Suite neuchâteloise. III
108e l’administration ordinaire du gouvernement, a l’exercice de la Puissance exécutrice. Ses membres sont à la nomination du Princ
71 1948, Suite neuchâteloise. VIII
109 les Parisiens : simplement à d’autres endroits. (Exercice pour enfants des écoles du canton. Corrigez le verbe [p. 91] suivant 
72 1948, Combat, articles (1946–1950). Message aux Européens (14 mai 1948)
110e, de réunion et d’expression, ainsi que le libre exercice d’une opposition politique. 3° Nous voulons une Cour de justice capab
73 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
111veloppement de la personne humaine, dans le libre exercice des vocations ; là enfin où cette phrase de l’Évangile rendait le son
74 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
112ssins, au bannissement de leurs receleurs, et à l’exercice de la justice en commun.) [p. 23] En cas de guerre ou de discorde e
75 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
113onnaissance d’une pleine égalité de droits dans l’exercice de leur profession. Elles revendiquent « un salaire égal à travail ég
76 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
114ain de la guerre du Sonderbund, garantit le libre exercice de tous les cultes dans toute la Confédération et supprima les entrav
77 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
115lution et deviendrait le pire obstacle intime à l’exercice de son étrange vocation. Peut-on se marier si l’on veut être un témoi
116pourrait appeler la psychologie d’une vocation en exercice. Il parle de sa totale solitude. Il se dépeint non seulement privé de
78 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux notes sur la souveraineté nationale (mai 1954)
117ite, ou plutôt qu’elle en délègue partiellement l’exercice au Pouvoir fédéral. Voici les textes : Article 1. — Les peuples des
79 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi nous persévérons (décembre 1955)
118hanges ne sont qu’une forme naturelle et vitale d’exercice de l’intelligence dans la liberté et la cordialité. Notre désir d’éch
80 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
119ov, mais pas encore Slansky, cela fait partie des exercices courants d’assouplissement de l’échine, on en a vu bien d’autres. Plu
81 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
120perdu dans le monde moderne Le grand obstacle à l’exercice des responsabilités civiques, sociales, politiques, etc., réside au x
82 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
121 D’une forme de pensée personnaliste Cependant, l’exercice séculaire de cette dialectique à deux termes dont j’ai montré plus ha
83 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (fin) (mai 1957)
122ais quelque idée qu’elle pourrait se dégager de l’exercice, une fois tirées au clair certaines données de fait et de vocabulaire
84 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
123ai message.) Elle propose donc à l’imagination un exercice spirituel, assez analogue, il me semble, à ceux qu’imposent aux néoph
85 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
124lution et deviendrait le pire obstacle intime à l’exercice de son étrange vocation. Peut-on se marier si l’on veut être un témoi
125pourrait appeler la psychologie d’une vocation en exercice. Il parle de sa totale solitude. Il se dépeint non seulement privé de
86 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
126ai message.) Elle propose donc à l’imagination un exercice spirituel, [p. 194] assez analogue, il me semble, à ceux qu’imposent
87 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
127, André Chénier, Victor Hugo, en font une sorte d’exercice de description, dans le style de l’Idylle antique. Citons Hugo : Un
88 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
128es peuples, s’ils n’avaient plus la guerre pour « exercice ». Il proposait un plan d’éducation des peuples (sciences, médecine e
89 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
129 procurés au genre humain ». [p. 144] De ce long exercice de rhétorique, détachons une prosopopée typique du siècle : … Superb
90 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
130t permettra l’entière liberté de conscience, et l’exercice libre de toutes les religions ; mais il réprimera celles dont les pri
91 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
131et des peuples doit réunir la protection du libre exercice de la mission individuelle à la certitude que tout est fait en vue du
92 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
132ecs que nous vient la technique. Platon : Entre l’exercice d’une profession mécanique et le devoir des citoyens, il y a incompat
93 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
133dition non seulement de leur survie mais du juste exercice de leur fonction mondiale ; 2° cette union doit prendre la forme que
134il politique d’un État, pour donner une forme à l’exercice du pouvoir public européen déjà existant. … C’est le réalisme histori
94 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
135e, de réunion et d’expression, ainsi que le libre exercice d’une opposition politique. 3° Nous voulons une Cour de justice capab
95 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
136 semble considérer cette aventure comme un simple exercice dans son apprentissage des réalités européennes. Exil en Espagne Ce
96 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
137lieu de vie, les contacts personnels requis par l’exercice de sa vocation, voilà sans doute le genre de solution concrète que no
97 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
138lieu de vie, les contacts personnels requis par l’exercice de sa vocation, voilà sans doute le genre de solution concrète que no
98 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
139l’utopie brutale d’une nation unifiée, c’était un exercice intempestif, promis à un échec rapide. Entre cette peste et ce cholér
99 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
140 pendant longtemps, pour plusieurs d’entre eux, l’exercice du pouvoir représentait un réel sacrifice matériel. La composition du
141 libertés fondamentales une fois acquises et leur exercice garanti en temps normal, cette volonté ne saurait plus s’exprimer par
142étier de citoyen. Comment apprendre un sport sans exercice ? En vérité, s’il y a tout de même un civisme suisse indéniable, c’es
100 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.3. Interaction de l’économique et du politique
143risé les partis, évacué les idéologies et rendu l’exercice des droits civiques décidément bien difficile pour un peuple qui n’es