1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1 paix que maintenant. La grande allée sur l’île n’existait pas, en face, ni les maisons. Il voyait des prairies et des collines
2urtant cette petite chambre… Est-ce que tout cela existe dans le même monde ? (Il est bon de poser parfois de ces grandes ques
2 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Les Appels de l’Orient (septembre 1929)
3bien que dans le domaine de la culture le péril n’existe que pour autant qu’on en parle, la vraie « question asiatique » étant
3 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
4s le chaos des idées et des doctrines, et qu’il n’existe pas d’esprit du siècle, hors un certain « confusionnisme ». Mais sous
4 1926, Articles divers (1924–1930). Conférence de René Guisan « Sur le Saint » (2 février 1926)
5e de la vocation, le protestantisme affirme qu’il existe divers ordres de sainteté ». Cette mère qui s’est sacrifiée aux siens
6onesse ? S’il n’y a pas de saints protestants, il existe des saints dans le protestantisme. Mais il n’est pas de fin aux œuvre
7plus hautes de la vertu. Dans ce sens, il ne peut exister de saint véritable. Il n’y a pas de saints, mais il faut être parfait
5 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
8ant que personnes. Comment se trouveraient-ils, n’existant pas ? (François Mauriac.) La valeur morale de M. Godeau serait défini
6 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
9s des deux éléments nécessaires à ce regroupement existe : il y a de jeunes peintres neuchâtelois. Quant à savoir s’il est pos
10ailleurs le premier public des jeunes artistes, n’existant pas ici, le peintre se trouve placé d’emblée en face de ce qu’on nomm
11des rares peintres de ce pays pour qui la couleur existe avant tout. Mais la nostalgie de Bouvier l’entraîne à mille lieues de
7 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
12 courses, et c’est là que j’ai découvert que vous existiez en moi, à certain désagrément que j’eus de vous voir si entourée… D’a
8 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
13seulement pour le pittoresque. — Attrape !   Il n’existe pas de théorie du salut. Il n’existe que des systèmes pour faire tair
14ape !   Il n’existe pas de théorie du salut. Il n’existe que des systèmes pour faire taire en nous l’appel vertigineux du Sile
9 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
15 excuse que celle-là, la littérature mériterait d’exister : qu’elle soit le langage chiffré de notre inquiétude et de nos naiss
10 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les derniers jours (juillet 1927)
16infortune de l’Action française la fraternité qui existe, en dépit des protestations de haine, entre [p. 250] les athées de l’
11 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
17en. (On pense que les formes de la morale peuvent exister sans leur substance religieuse.) L’homme moderne manie les choses de
12 1928, Articles divers (1924–1930). Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même » (décembre 1928
18la dernière page, et là déclare froidement ne pas exister. Non : il a remarqué que l’époque peut être définie par l’abondance d
13 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
19 [p. 12] 1. Mes prisons Il existe des gens qui s’attendrissent sur leurs souvenirs de classe. C’est qu’
14 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
20ressemble en quoi que ce soit à aucun état social existant. Ce qui est vrai, c’est que le fait, absolument nouveau dans l’Histoi
15 1930, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Pour un humanisme nouveau » [Réponse à une enquête] (1930)
21ure à n’importe quel dogme. Je ne crois pas qu’il existe d’autres facultés capables d’équilibrer en nous l’esprit de géométrie
22e de créer un modèle de l’homme. Peut-être a-t-il existé un modèle gréco-latin, un canon de l’âme aussi bien que du corps. Il
16 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
23’évasion intérieure. Et souvent je pressens qu’il existe une clef : délivré de moi, j’entrerais en plein Moi… Une clef ? Plutô
24tre, la cherchent. Et qui sait si vraiment elle n’existe plus, l’Hermétique Société 18   de ceux qui ne désespèrent pas encor
25ore du Grand Œuvre? Cela seul est certain : qu’il existe des signes. Peut-être faut-il d’abord les découvrir tous par soi-même
17 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
26it donner une œuvre. Il faudrait créer, si rien n’existe qui vaille qu’on s’y dévoue. Mais quoi ! cela peut vous mener à creve
18 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
27 voué à un orgueil sans issue, puisque pour lui n’existe aucune transcendance où s’abîmer, d’où renaître. Je ne sais pas aujou
19 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
28e M. Albert Thibaudet, nous ont fait penser qu’il existe bel et bien un Loti vu de Genève, non pas sous la forme d’un ouvrage
29ne sais ; l’âme humaine, je pense, depuis qu’elle existe, n’a pas changé de nature, et, si elle paraissait autrefois plus simp
20 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
30l n’est pas d’autre grandeur ». Ainsi le chrétien existe en tant que le péché crée une tension entre lui et Dieu. Mais le péch
21 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
31t devenait incompréhensible et certain, l’amour n’existait pas ailleurs que dans mes bras, et nul chemin, nulle distance mesurab
32sai de spécification. Je pense, comme vous, qu’il existe quantité d’Allemands et de Français pour lesquels la distinction que
22 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
33’évasion intérieure. Et souvent je pressens qu’il existe une clef : délivré de moi-même j’entrerais en plein Moi… Une clef ? P
34tre, la cherchent. Et qui sait si vraiment elle n’existe plus, l’Hermétique Société 13 de ceux qui ne désespèrent pas encore
35re du Grand Œuvre ? Cela seul est certain : qu’il existe des signes. Peut-être faut-il d’abord les découvrir tous par soi-même
23 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
36 paix que maintenant. La grande allée sur l’île n’existait pas, en face, ni les maisons. Il voyait des prairies et des collines
37urtant cette petite chambre… Est-ce que tout cela existe dans le même monde ? (Il est bon de poser parfois de ces grandes ques
24 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
38il de la raison qui juge ce monde comme si Dieu n’existait pas, ou encore : comme si Dieu n’était rien d’autre que l’ensemble de
25 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
39’un ordre tel que leur seule existence — si elles existent — rende vaines les passions égarées, rende visible l’origine de l’éga
40ls vivent dans un état de scandaleuse absence. Il existe un scandaleux écart, une scandaleuse distance entre ce qu’énonce la p
26 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
41e que l’Éthique possède en soi une certitude ? Il existerait alors une chose au moins que le doute ne pourrait atteindre. » Mais q
42 — rassurante perspective, puisqu’on sait qu’il n’existe pas d’héroïsme collectif. Le héros est toujours seul. Par définition.
43geois seul, cela ne se peut concevoir, n’a jamais existé 5 . Le bourgeois n’étant donc jamais un héros, n’entreprendra jamais
27 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Hic et nunc [éditorial] (novembre 1932)
44] Hic et nunc [éditorial] (novembre 1932) a Il existe — hic et nunc — un certain nombre de choses à dire, un certain ordre
28 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
45et son utilisation criminelle. ⁂ [p. 28] Mais il existe des êtres que l’attitude du pessimisme actif condamne sans discussion
29 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Éloge de l’imprudence, par Marcel Jouhandeau (septembre 1932)
46 de se maintenir dans une telle dialectique, il n’existe pas un choix préalable à la tentation, un choix universel et abstrait
30 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
47onomiques », dont ils parlent avec tremblement, n’existent pas. Elles font partie de ces créations pseudo-mystiques qui pullulen
48 population de 160 millions, et où la bourgeoisie existe à peine en tant que classe, d’ailleurs brimée. En février 1917, les b
49t ou d’Esprit) c’est une violence spirituelle qui existe déjà au-delà des bouleversements nécessaires ; une substance, une exi
50x, c’est grave de penser juste. La vérité ne peut exister parmi nous que sous la forme d’une accusation personnelle. Il faut sa
31 1932, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La pluie et le beau temps (Dialogue dans une tête) (1932)
51t pourquoi vous pensez encore que le bonheur peut exister en dehors de la souffrance, et même qu’il est le contraire de la souf
32 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
52 christianisme et l’injustice de ce monde, l’un n’existant que pour autant qu’il exclut l’autre. Ce n’est pas le christianisme q
53e « forces chrétiennes » spécifiques constituées, existant en elles-mêmes, qui auraient été introduites dans le monde par Dieu,
33 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Solutions pratiques ? (mars 1933)
54i ce qu’il faut que j’en fasse ? » Car, où la foi existe, existe le savoir. Entendons maintenant cette phrase capitale de Kier
55il faut que j’en fasse ? » Car, où la foi existe, existe le savoir. Entendons maintenant cette phrase capitale de Kierkegaard 
34 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
56e la justification de son refus de vivre. Mais il existe une sagesse qui semble bien n’être pas affectée de la dégradation imm
35 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
57C’est bien plus sûr et c’est moins fatigant. « Il existe une doctrine réputée révolutionnaire, le marxisme. Or, je veux une ré
58sprit de liberté. Et vous venez lui dire que ça n’existe pas. À vous voir, on le croirait presque ! Votre démission est accept
36 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
59plus grande violence spirituelle. L’ordre nouveau existe dès le moment où cette violence se dresse. Il lui reste à augmenter s
37 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les parlementaires contre le Parlement (octobre 1933)
60ire qu’on peut ne pas aimer mais cohérente et qui existe », M. Daniel Halévy répondait en montrant l’Empire colonial constitué
38 1933, Le Semeur, articles (1933–1949). Humanisme et christianisme (mars 1933)
61rbitrairement définies, sur des oppositions qui n’existent, en réalité, que dans la mesure où l’on est décidé à refuser [p. 287]
39 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — b. Ridicule et impuissance du clerc qui s’engage
62e ces deux écueils, le ridicule et l’impuissance, existe-t-il un détroit navigable ? Existe-t-il pour l’intellectuel une possibi
63l’impuissance, existe-t-il un détroit navigable ? Existe-t-il pour l’intellectuel une possibilité de sortir de sa chambre ? Car
40 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — c. Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
64te pour justifier les trahisons de la personne, n’existent réellement qu’à partir du moment où l’homme n’existe plus en tant que
65ent réellement qu’à partir du moment où l’homme n’existe plus en tant que tel. Que l’homme s’affirme, qu’un seul homme s’affir
41 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
66 non point parfait mais librement humain, ne peut exister autrement que sous l’espèce d’un appel à restaurer cette stature dégr
67nsole, mais que jamais aucun homme historique n’a existé dans l’absolu, ni n’a pu être imaginé dans un absolu existant. Le plu
68s l’absolu, ni n’a pu être imaginé dans un absolu existant. Le plus sublime modèle et le plus attirant, l’imagination la plus dy
42 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
69disait un jour à quelques amis : Il paraît qu’il existe deux théories tout à fait opposées concernant l’origine du genre huma
70 qu’on leur prête. Si personne n’y croyait, ils n’existeraient pas. Dès que l’on croit à la personne, on limite effectivement leur p
43 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 2. Personne ou individu ? (d’après une discussion)
71rs à l’évidence que le bien de l’ensemble ne peut exister qu’à partir du bien de chaque personne. Le bien de l’ensemble est com
44 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
72ous touchons ici à la divergence irréductible qui existe entre la conception chrétienne et la conception marxiste-hégélienne d
45 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 4. Ni ange ni bête : ni gauche ni droite, (Fondements théologiques d’une action politique)
73t de la vieille polémique des bien-pensants, il n’existe guère, parmi nous, de théoriciens du désordre. Toute doctrine sociale
46 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
74n optimiste. Corruptio optimi pessima. ⁂ Mais il existe des êtres que l’attitude du pessimisme actif condamne sans discussion
47 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 6. Note sur un certain humour
75rt et de la résurrection de Jésus-Christ. Ce fait existe. Mon action consiste à m’en rendre contemporain. Au terme de mon acti
48 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
76 christianisme et l’injustice de ce monde, l’un n’existant que pour autant qu’il exclut l’autre. Ce n’est pas le christianisme q
77 « forces chrétiennes » spécifiques, constituées, existant en elles-mêmes, qui auraient été introduites dans le monde par Dieu,
49 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 8. Humanisme et christianisme
78rbitrairement définies, sur des oppositions qui n’existent, en réalité, que dans la mesure où l’on est décidé à refuser tous les
50 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
79Une question mal posée Si le fascisme en France n’existait pas, l’antifascisme l’aurait inventé. L’antifascisme est en passe de
51 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
80onomiques », dont ils parlent avec tremblement, n’existent [p. 149] pas. Elles font partie de ces créations pseudo-mystiques qui
81 population de 160 millions, et où la bourgeoisie existe à peine en tant que classe, d’ailleurs brimée. En février 1917, les b
82et opportunes, c’est une violence spirituelle qui existe déjà au delà des bouleversements nécessaires ; une substance, une exi
83x, c’est grave de penser juste. La vérité ne peut exister parmi nous que sous la forme d’une accusation personnelle. Il faut sa
52 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
84 collectivité des égaux. [p. 158] Or ces égaux n’existaient pas. Il fallait les créer. L’égalité, ce fut en fait l’égalisation à
85ne réalité déjà utopique elle-même. Les personnes existent, bien que brimées. L’individu n’a jamais existé qu’à l’état de défini
86existent, bien que brimées. L’individu n’a jamais existé qu’à l’état de définition. Partir des conflits quotidiens, des confli
53 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
87 purement matérialiste serait simple, mais elle n’existe pas et c’est à cause de l’« esprit ». C’est donc par les facteurs spi
88 Perspectives (II) Avantage du personnalisme : il existe déjà chaque fois qu’un homme devient personnel. Si j’en crois au cont
54 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
89ns de personne, d’individu et de personnalité. Il existe un mouvement personnaliste qui a pris pour tâche de démêler ces notio
90adé, le fonctionnaire ou le soldat, l’homme qui n’existe que par son rôle social, par sa fonction dans la cité. C’est celui-là
91 individu est garantie non pas du seul fait qu’il existe physiquement, mais du fait qu’il peut incarner une volonté particuliè
92t à ma connaissance le seul texte constitutionnel existant, qui puisse être qualifié de personnaliste, au sens précis où je l’en
93onnaissance, n’a jamais été signalé : c’est qu’il existe une forme de totalitarisme correspondant à la Russie orthodoxe, une a
94214] et à l’Espagne catholiques, alors qu’il n’en existe point qui se soit développée en pays « calvinistes » ou simplement in
95ui qui l’a créée pour ses seules fins, et qu’il n’existe rien au delà. Pour définir une telle communauté, reprenons une des ca
55 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
96atique, du bien commun. Et l’on admet alors qu’il existe deux morales, l’une privée et l’autre politique, la plupart du temps
56 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
97isait un jour à quelques amis : « Il paraît qu’il existe deux théories tout à fait opposées concernant l’origine du genre huma
57 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
98s de philosophes chrétiens (mai 1934) r Combien existe-t-il en France de personnes intelligentes ? Pour le juger il ne faudrai
99’ils ne le furent jamais. Si la pensée chrétienne existe, c’est à ce seul niveau où pensée et action se confondent. Si elle ve
58 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
100ocation de Dieu l’a mis. Supposez qu’un tel homme existe. Que va-t-on faire de lui, de ce héros, n’est-ce pas, des valeurs de
101que « l’argent ne fait pas le bonheur », et qu’il existe d’autres biens que nulle violence ne peut dérober, mais c’est une tri
102monde sans esprit, exactement comme si l’Esprit n’existait pas ! Serons-nous des témoins ou des espions craintifs ? Attendrons-n
103 existence et pas d’autre pouvoir que mon refus d’exister devant Dieu et d’exercer le pouvoir que je suis. Elle n’est que ma dé
104lus réel, le plus présent. Parce qu’il sait qu’il existe un « ailleurs », et que l’éternité vient à lui, il peut réellement et
59 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
105ur, ça c’est la seule vraie communauté qui puisse exister pour un peuple ». ⁂ J’ai tenu à citer ces passages pour faire sentir
60 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
106it sur les Groupes. Mais enfin, c’est le seul qui existe en français, et il contient un certain nombre de faits assez boulever
61 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
107erra jamais, cependant que chacun peut voir qu’il existe, en fait, des personnes ; cependant que chacun peut savoir en quoi co
108 nous sommes, tout entier. L’éternité pour nous n’existe pas en dehors de l’appel qu’elle nous adresse ici et maintenant, et q
109du concret cesse d’être une idée, que la personne existe et que l’acte transforme. Ce qui témoigne en moi de l’indicible récep
62 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
110on d’un corps à corps amoureux ou meurtrier. Je n’existe que par cette tension. Elle est ma seule différence et je n’échappe p
63 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
111sion de la collectivité des égaux. Or ces égaux n’existaient pas. Il fallait les créer. L’égalité, ce fut en fait l’égalisation à
112ne réalité déjà utopique elle-même. Les personnes existent, bien que brimées. L’individu n’a jamais existé qu’à l’état de défini
113existent, bien que brimées. L’individu n’a jamais existé qu’à l’état de définition. Parti[r] des conflits quotidiens, des conf
64 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Destin du siècle ou destin de l’homme ? (mai 1934)
114 qu’on leur prête. Si personne n’y croyait, ils n’existeraient pas. Dès que l’on croit à la personne, on [p. 6] limite effectivement
65 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
115che (avril-mai 1935) g Ce qui ne résiste pas n’existe pas ; mais toute résistance est une attaque. Exister en résistant, c’
116iste pas ; mais toute résistance est une attaque. Exister en résistant, c’est exclure. Toute vie, toute existence individuelle,
117en concret de responsabilité. C’est aussi qu’il n’existe qu’un unique agent de contact réel et vital 14 , et c’est l’éclair da
66 1935, Esprit, articles (1932–1962). Kasimir Edschmid, Destin allemand (mai 1935)
118ur, ça c’est la seule vraie communauté qui puisse exister pour un peuple. » N’est-il point là le vrai tragique de l’Allemagne a
67 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
119t né dégagé de tous liens, irresponsable. Et s’il existe en apparence des êtres qui méritent le nom de clercs parfaits, c’est
120ement triste, c’est que « peut-être » la vérité n’existe pas. Et si la vérité n’existe pas, comment serions-nous donc fondés à
121-être » la vérité n’existe pas. Et si la vérité n’existe pas, comment serions-nous donc fondés à juger, à risquer en son nom l
122) quelle est la source de leur autorité — si elle existe en fait ou en droit — et quels doivent être ses moyens ? Les discussi
68 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
123s-nous donc radiographier, tout simplement ! S’il existe une cure moins radicale que la mort, on serait bien bête de ne pas y
69 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les mystiques allemands du xiiiᵉ au xixᵉ siècle, par Jean Chuzeville (octobre 1935)
124 principe ». La question est alors de savoir s’il existe une mystique vraiment chrétienne, une mystique qui ne soit pas cette
70 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). « Le plus beau pays du monde » (octobre 1935)
125Précisons, cela en vaut la peine. Le nationalisme existe parce qu’on l’enseigne ; c’est une mystique, un idéal abstrait, un or
126t une mystique, un idéal abstrait, un orgueil. Il existe dans la mesure où on l’exalte. Le patriotisme, c’est le contraire : i
127l’exalte. Le patriotisme, c’est le contraire : il existe dans la seule mesure où il va de soi ; il faut qu’il reste un lien ob
71 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
128ont de droite ou de gauche. Cette troisième force existe-t-elle ? Je me bornerai à citer un fait symbolique. Du point de vue de
129taquès doctrinaux qui caractérisent les chefs, il existe à gauche et à droite une masse croissante d’hommes qui savent ce qu’i
72 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
130ous ne pouvons pas grand-chose… [p. 391] Mais il existe un autre fait que je poserai en face de cette constatation si pessimi
131aines vérités assez gênantes qu’il représente. Il existe un proverbe anglais qui me paraît trouver ici une excellente applicat
132ations nécessaires. Car on ne peut refuser ce qui existe qu’au nom d’une volonté de création. Je vous proposerai donc deux exe
133ir pour réduire le scandale social. Aucun parti n’existe encore dans son pays, qui se consacre à la défense des intérêts de la
73 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
134 je me borne à constater, pour le moment, qu’elle existe et que c’est grâce à elle que de Man a pu découvrir les vices constit
74 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
135onstater. Je dis enfin que si ces deux critères n’existent pas ou cessent d’exister, la mesure d’une société se détruit d’elle-m
136 si ces deux critères n’existent pas ou cessent d’exister, la mesure d’une société se détruit d’elle-même, fatalement. C’est le
75 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
137’est du latin » pour ses oreilles, mais encore il existe autant de ces latins-là que de chapelles littéraires, que d’écoles ph
76 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
138e travail parfois beaucoup plus dur que celui qui existe encore dans les pays capitalistes. L’avantage d’une commune mesure do
77 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
139ion de l’Allemagne. C’est que la nation française existe depuis 1789 ; et qu’elle existe même si réellement qu’elle trouve mau
140 nation française existe depuis 1789 ; et qu’elle existe même si réellement qu’elle trouve mauvais que l’on affirme en général
78 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
141omme. Mais, d’autre part, cette vérité dernière n’existe vraiment qu’au lieu et à l’instant précis où je lui obéis en fait. L’
79 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
142ire. Là où depuis deux ou trois siècles la nation existait déjà, la crise est bien moins virulente, et la réponse a plus de pein
143sme, national-socialisme. Là où le cadre national existait depuis plusieurs siècles, ces religions ne sauraient combler l’attent
80 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — Préambule
144 nuancer des valeurs reconnues de tous, — elles n’existent plus, — mais de rétablir ou d’établir une hiérarchie, et d’insister d
81 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
145s fondamentales sont reconnues. Je doute qu’il en existe de cette sorte parmi nous. Mais au moins trouverons-nous un arbitre q
146si bien de ce contrôle. Non point qu’aucune force existe sans mesures, mais le choix qui importe est celui-ci : préfère-t-on l
147e situation que nous partons. C’est parce qu’elle existe autour de nous, et nous en elle sans trop le savoir peut-être, c’est
148t toujours se délivrer de telles gênes, etc. » Il existe quelques raisons pourtant, de redouter que la piètre envergure de ces
82 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
149ver, comme Diogène le mouvement, que cette mesure existe, qu’elle a un sens. Or, pour qu’une chose, ou une action ou une réali
150fus d’agir et de se risquer dans les conflits qui existent, ou que la pensée crée, la mission d’une culture nouvelle sera d’acce
151e que l’Éthique possède en soi une certitude ? Il existerait alors une chose au moins que le doute ne pourrait atteindre. » Mais q
152ut me devient étranger — tout et moi-même. Car où existerai-je si je n’ai plus rien contre quoi je puisse concrètement m’exercer 
153peut être décrit en [p. 201] général, puisqu’il n’existe jamais que hic et nunc et dans des circonstances toujours particulièr
154ar ils ont en commun cette illusion que les idées existent indépendamment des faits. Les premiers y voient la garantie de ce qu’
155moins ce qu’ils ne doivent pas être. [p. 222] Il existe une espèce d’imagination que l’on peut qualifier de conformiste : ell
156 écrit traduira les catégories dans lesquelles il existe en réalité. Ou plutôt, il est presque certain qu’il les traduira dans
157s, rassurante perspective, puisqu’on sait qu’il n’existe pas d’héroïsme collectif. Le héros, par définition, est toujours seul
83 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
158n’y a rien à voir sous les apparences. Car rien n’existe, hors de ce qui se manifeste ; rien ne se manifeste hors d’un mouveme
159érité est une pensée matérialisée, la vérité doit exister non seulement en nous, mais devant nous. Non seulement elle doit avoi
160⁂ Je vois, j’ai tenté de faire voir comment Ramuz existe à sa façon. Je vois que son pouvoir est sa présence active au monde (
161eut être sérieuse que si l’on sait que la réponse existe… Il fallait nous apprendre cet embrassement, cette saisie des choses
84 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
162e travail parfois beaucoup plus dur que celui qui existe encore dans les pays capitalistes. L’avantage d’une commune mesure do
163itaire ». Là où depuis cent ans ou plus la nation existait déjà, la crise est bien moins virulente, et la réponse a plus de pein
164national-socialisme. Mais là où le cadre national existait depuis un ou deux siècles, ces religions ne sauraient combler l’atten
85 1936, Esprit, articles (1932–1962). Note sur nos notes (novembre 1936)
165qu’une école se crée, il faut qu’une base commune existe, qui n’existe plus aujourd’hui, qu’il faut commencer par refaire et q
166e crée, il faut qu’une base commune existe, qui n’existe plus aujourd’hui, qu’il faut commencer par refaire et qui suppose le
86 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
167e trompe grossièrement ? Est-ce que la question n’existe pas, ou n’a pas d’importance aux yeux des catholiques ? Est-ce qu’ils
168 conduit l’Église de Rome à statuer qu’il [p. 18] existe, à côté de la Bible, une autre source. Tout l’effort dogmatique des C
87 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
169onie. Un soupçon : car peut-être, l’acte de foi n’existe pas ? Peut-être n’est-ce qu’une figure de rhétorique pieuse, une illu
170e part de vrai sérieux ? Peut-être aussi cet acte existe-t-il, peut-être que l’illic et tuc de cette Mort et de cette Résurrecti
88 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
171animité, et non la majorité, et cette unanimité n’existant pas encore, il fallait créer de gré ou de force ses conditions. On pe
172er à l’opinion, dit-il, il faut que cette opinion existe. Or comment voulez-vous vous faire une opinion quand il y a 46 partis
173ne loi ou un projet de loi. Là où le referendum n’existe pas, comme en France, on ne saurait parler sans sophisme de démocrati
89 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
174 poser cette question dans un temps où l’autorité existerait. Mais il est urgent de la poser et de la résoudre dans notre temps. T
90 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
175atique, du bien commun. Et l’on admet alors qu’il existe deux morales, l’une privée et l’autre politique, la plupart du temps
91 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
176 vous ne voyez même pas que tout cela, chez vous, existe pareillement, sinon à un plus haut degré, depuis votre Révolution de
177 de masse introduit des facteurs qui ne pouvaient exister pour Robespierre et pour Saint-Just. Il y a toutefois cette similitud
92 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
178e invisible, au point que je doutais même qu’elle existât. Elle était là. Elle occupait les longs bancs rangés en chevrons derr
93 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
179 ou spirituelles, qui sont celles de chaque homme existant. (Ne pas confondre dialogue avec perplexité complaisante ou même doul
94 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
180fiévré par une maladie encore incertaine. Oui, il existe de ces maladies qui vous essayent un peu tous les organes, sans rien
181physique et religieuse infinie. C’est parce qu’il existe que nous savons encore que l’homme est né pour autre chose que ce bon
95 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
182e invisible, au point que je doutais même qu’elle existât. Elle était là. Elle occupait les longs bancs rangés en chevrons derr
96 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
183ant vers le néant, en sorte que Dieu, vraiment, n’existe plus pour toi ? Fermer les yeux sur une réalité, ce n’est pas la supp
184 peut aussi nier l’éternité, et affirmer que seul existe notre temps. Dans ce cas, tu n’as rien prouvé. L. — On ne prouve rie
97 1937, Esprit, articles (1932–1962). Brève introduction à quelques témoignages littéraires (septembre 1937)
185t des observateurs trop pressés ou intéressés, il existe une « génération » d’écrivains — prenons ces termes au sens le plus l
186rire comme un divertissement sans conséquence. Il existe des jeunes écrivains qui ne sont pas embrigadés mais qui savent que t
98 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
187ant que Vaudois, ou Genevois, ou Zurichois, est d’exister en fonction de ces voisins. Je vois l’équivoque de la phrase : existe
188e ces voisins. Je vois l’équivoque de la phrase : exister en fonction des voisins, on pourrait croire que c’est à peu près l’id
189 accomplir, et que nul autre n’a reçue. La Suisse existe-t-elle ? nous demande Ramuz. Cela revient à dire : a-t-elle une raison
190la mesure où ils sont cela, dans la mesure où ils existent pour l’ensemble, — voilà les Suisses, grands Portiers de l’Europe, et
191 n’aboutir qu’à des mélanges bâtards. Notre unité existe, mais sur un plan à la fois plus élevé et plus vaste que celui de « l
192bon soldat. Peut-être oserons-nous rappeler qu’il existe d’autres manières se servir son pays et d’illustrer sa cause. Et que
193dget de la conscience fédérale. Car le jour où il existera, l’on pourra dire que nos hommes politiques, si réellement représenta
194us n’avons donc pas à renverser l’ordre politique existant — comme c’est le cas en France par exemple — mais à donner ou à rendr
99 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (III) : Mission civique de la culture (1er mars 1937)
195ais aujourd’hui, le rapport est inversé, quand il existe. Et le plus souvent, il est inexistant. D’une part, en effet, la cult
100 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
196s et les avantages procurés par l’État font qu’il existe encore un monde romain : ce n’est qu’une organisation. De là sans dou