1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Breton, Manifeste du surréalisme (juin 1925)
1t finalisme ! Surréalisme S.A., entreprise pour l’exploitation de matériaux de démolition abandonnés par Dada S.A. Ce n’est pas ains
2 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hugh Walpole, La Cité secrète (décembre 1929)
2 juif survient avec une méthode simplifiée pour l’exploitation des ruines. On sait le reste. Tout cela, Walpole ne le dit pas. Mais
3 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — d. Pour une politique à hauteur d’homme
3 la démocratie individualiste ; elle s’oppose à l’exploitation de l’homme par ses créations, par l’État et par les bavards. Elle ref
4 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
4s provinces entières sont ruinées [p. 36] par des exploitations dont les bénéfices s’engloutissent en deux heures de panique boursièr
5 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
5», Marx montrait que leur activité réelle était l’exploitation économique du prolétaire, que leur libéralisme c’était la liberté éco
6qui l’ont exploité. (Mais d’où vient cet esprit d’exploitation ?) Ils pensent que cet homme dégradé sera sauvé plus tard, dans quelq
6 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
7ique. Des provinces entières sont ruinées par des exploitations dont les bénéfices s’engloutissent en deux heures de panique boursièr
7 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
8ure n’est plus que matières premières, surfaces d’exploitations, richesses du sous-sol ; par une charité dernière, jardin public. Mai
8 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
9tice tolérés, devenus normaux, c’est la presse, l’exploitation des pauvres, la raison du plus fort et la loi du talion. Ici, c’est l
9 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
10es hommes étaient chrétiens, il n’y aurait plus d’exploitation ni de guerre !… La péroraison a été éloquente, un peu trop à mon goût
10 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
11es hommes étaient chrétiens, il n’y aurait plus d’exploitation ni de guerre !… La péroraison a été éloquente, un peu trop à mon goût
11 1937, Esprit, articles (1932–1962). Paul Éluard, L’Évidence poétique (juin 1937)
12ustement à réfréner ou à détourner cet instinct d’exploitation vers d’autres objets, artificiels, créés ! (arts, techniques, mystiqu
13atrie, nous n’aurons liquidé que leur « ignoble » exploitation, nous les sauverons ! (De nous-mêmes s’il le faut.) Et enfin : « Voic
12 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
14t plus vivre que de ses rentes, c’est-à-dire de l’exploitation capitaliste du monde qu’elle a conquis. Or cette exploitation de l’Em
15 capitaliste du monde qu’elle a conquis. Or cette exploitation de l’Empire ne reste possible que si l’État devient ce qu’on appelle
16à acheter des terres, et il a introduit dans leur exploitation plusieurs nouveautés fort importantes, techniques et psychologiques.
17e entrer la corporation de métier dans le cycle d’exploitation capitaliste. La population urbaine cessant de croître, les corporatio
18nant l’économie du continent à se replier sur une exploitation artificielle des marchés nationaux. (Ce phénomène n’est pas sans rapp
13 1949, Réforme, articles (1946–1980). « Êtes-vous partisan du rapprochement franco-allemand ? » (29 janvier 1949)
19co-allemande. La seule solution est l’Europe. Une exploitation fédérale des houillères (continentales et britanniques) résoudra seul
14 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
20er, l’électricité, les produits agricoles et leur exploitation, puis leur distribution dans toute l’Europe, relèvent avant tout du c
15 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
21t ceux qui la reçoivent d’en haut, des sommets. L’exploitation des mines a créé presque partout des masses prolétariennes relativeme
22mins de fer (cette dernière étant l’une des rares exploitations « nationalisées » qui aient été parfois bénéficiaire, de nos jours).
16 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
23dons en puissance politique, et de regagner par l’exploitation en commun de nos propres richesses ce que nous perdons en apports ext
17 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
24 une prime de moralité au produit de leur commune exploitation du peuple, personne ne songe à contester à ces joyeux et francs butor
18 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
25’un système qui, selon M. Joliot-Curie, « exige l’exploitation et l’esclavage d’innombrables êtres humains maintenus à cette fin dan
19 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
26es d’échanges commerciaux et guerriers, d’aveugle exploitation de l’un par l’autre, le dialogue des esprits n’a pas eu lieu. Pourtan
20 1957, Preuves, articles (1951–1968). L’échéance de septembre (septembre 1957)
27ches mutuels, les scandales trop certains et leur exploitation par les factions, les campagnes de presse, les accès de répression, l
21 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La méthode culturelle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958)
28ascal ; ou la turbine, c’est Léonard Euler ; ou l’exploitation de l’énergie atomique, c’est Niels Bohr, c’est Einstein, c’est l’espr
22 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur un chassé-croisé d’idéaux et de faits (novembre 1959)
29alisme, les Russes ont à peine dépassé le stade d’exploitation des travailleurs qui correspond au capitalisme des années 1880 ; mais
23 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
30ns le nationalisme, les jeux parlementaires, et l’exploitation par elle-même de ses ressources matérielles. Ce que nous découvrons a
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
31des banquiers de toute l’Europe, fait place à une exploitation stérilisante sous le monopole ibérique. Échec immense aux yeux de l’H
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
32a grandeur de sa patrie sur une oppression et une exploitation volontaire des autres États. C’est pourquoi les cosmopolites ne se la
26 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
33ns le nationalisme, les jeux parlementaires, et l’exploitation par elle-même de ses ressources matérielles. Ce que nous découvrons a
27 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
34rnement central n’avait plus aucun pouvoir. Cette exploitation du pays par l’étranger rapportait certes au gouvernement, en dividend
28 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
35cinquante ans que l’Europe n’était riche que de l’exploitation des colonies, disaient les uns, de leur pillage, disaient les autres,
29 1962, Les Chances de l’Europe. Appendice : Sartre contre l’Europe
36le de l’une des nations récemment libérées de « l’exploitation » européenne : le Dahomey. Les premiers contacts du Dahomey avec la c
37oviendraient que de ses vols, c’est-à-dire de son exploitation du sol africain et du sol asiatique : or, métaux, pétrole, caoutchouc
30 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.3. « La Suisse est née de la révolte de pâtres libertaires contre le despote autrichien »
38rg ? Les trois [p. 36] communautés foncières et d’exploitation 7 , quoique habitant des vallées contiguës, parlant même langue aléma
31 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
39 sous-sol et ceux qui la reçoivent des sommets. L’exploitation des mines a créé presque partout des masses prolétariennes misérables
40mins de fer (cette dernière étant l’une des rares exploitations de transports nationalisées qui ait été parfois bénéficiaire, de nos
32 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
41siens et parmi les plus lourdes conséquences de l’exploitation abusive de la province par le centralisme parisien, on compte le sous
42e, voire, comme le disent plusieurs auteurs, de l’exploitation des régions par l’État central. On s’est intéressé très spécialement
33 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
43lleurs des taxes d’État qui frappent lourdement l’exploitation. (Exemple : au Danemark, l’État accorde aux théâtres et à l’industrie
34 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
44elles apportent une fraîcheur plus robuste dans l’exploitation de nos découvertes. Nous concevons un prototype, elles produisent des
35 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
45aie. La plupart des brevets d’inventions suivis d’exploitation sont enregistrés par les bureaux d’études des grandes firmes industri
36 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
46s exploite sans leur laisser le bénéfice de cette exploitation. Cette situation ne fera qu’empirer. Le second tient à l’abaissement
37 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
47 comme la langue et l’économie, l’état civil et l’exploitation du sous-sol, ou pire encore, les idéologies ou les religions, sommées
38 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
48siens et parmi les plus lourdes conséquences de l’exploitation abusive de la province par le centralisme parisien, on compte le sous
49e, voire, comme le disent plusieurs auteurs, de l’exploitation des régions par l’État central. On s’est intéressé très spécialement
39 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
50 la démocratie individualiste ; elle s’oppose à l’exploitation de l’homme par ses créations, par l’État et par les bavards radiodiff
40 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
51 comme la langue et l’économie, l’état civil et l’exploitation du sous-sol, ou pire encore, les idéologies ou les religions, sommées
41 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
52 comme la langue et l’économie, l’état civil et l’exploitation du sous-sol, ou pire encore, les idéologies [p. 55] ou les religions,
42 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
53 comme la langue et l’économie, l’état civil et l’exploitation du sous-sol, ou pire encore, les idéologies et les religions, sommées
43 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
54n ? le niveau de vie ? les investissements ? ou l’exploitation des ressources naturelles ? En tous les cas, il faut réduire quelque
44 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
55 ? ou la natalité ? ou les investissements ? ou l’exploitation des ressources naturelles ? Il le demande à l’ordinateur. Il joue à a
56 le modèle Forrester, si l’on réduisait de 75 % l’exploitation des ressources naturelles [p. 24] dès 1970, tout en augmentant de 20 
57ués par hypothèse dès 1970 :      [p. 26]  Exploitation des ressources naturelles 75 % Production de pollution 50 % Inves
58e qui pousse aux investissements industriels, à l’exploitation maximale des ressources naturelles (comme le pétrole), donc à la poll
45 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
59anifestes contre l’aliénation… de quoi ? Contre l’exploitation de l’homme par l’homme, disent-ils. Mais ce serait l’exploitation d’u
60l’homme par l’homme, disent-ils. Mais ce serait l’exploitation d’une illusion par une inexistence, à les en croire ? Marx, en revanc
61venture scientifique et technique, qui entraîne l’exploitation têtue, naïve, aveugle, de ressources naturelles qu’on croit illimitée
62, comme devraient l’être celles de la pêche, de l’exploitation des nodules métalliques et des hydrocarbures sous-marins, mais aussi
46 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
63 le Tiers Monde et le niveau de vie occidental, — exploitation des ressources terrestres en progression vertigineuse vers l’épuiseme
64n effet, on a calculé qu’il faudrait multiplier l’exploitation des ressources naturelles, et donc aussi la pollution, par 200, ce qu
65? ou les investissements ? ou la pollution ? ou l’exploitation des ressources naturelles ? ou le niveau de vie matériel ? En tous le
47 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
66 la monnaie, sur l’énergie, sur les écoles, sur l’exploitation de la main-d’œuvre, mais aussi des eaux, des airs, des forêts, des so
48 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
67e qui pousse aux investissements industriels, à l’exploitation maximale des ressources naturelles (comme le pétrole), donc à la poll
49 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
68plices : ils ne font qu’un, si l’on observe que l’exploitation forcenée des réserves naturelles de mercure et de pétrole, par exempl
69 et à sa terre, par une seule et même procédure d’exploitation, ruinant aussi [p. 30] « la circulation matérielle entre l’homme et l
70 des défenseurs de l’environnement, à reprendre l’exploitation des mines à « ciel ouvert » et le pipe-line de l’Alaska, à pousser le
50 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
71ent irréalisables pour le moment : les sociétés d’exploitation devront en effet fournir la preuve irréfutable d’une sécurité absolue
51 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
72 poursuit à travers la croissance industrielle, l’exploitation têtue, naïve, aveugle des ressources naturelles qu’on croit illimitée
73rès de l’adaptation industrielle à un programme d’exploitation mieux tempérée et de recyclage des ressources naturelles ; la multipl
52 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
74, principe du mal, sera jugulé, ce qui signifie l’exploitation de l’homme par l’homme et surtout par l’État (la Grande Bête), abolie
53 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
75e qui pousse aux investissements industriels, à l’exploitation maximale des ressources naturelles (comme le pétrole), donc à la poll
54 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
76 la démocratie individualiste ; elle s’oppose à l’exploitation de l’homme par ses créations, par l’État… Elle refuse la dictature pa
55 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
77n ? le niveau de vie ? les investissements ? ou l’exploitation des ressources naturelles ? En tous les cas, il faut réduire quelque
78 par sept selon les uns, vingt selon d’autres — l’exploitation des ressources existantes, il est démontré que la croissance augmente
56 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
79 la démocratie individualiste ; elle s’oppose à l’exploitation de l’homme par ses créations, par l’État et par les bavards radiodiff
57 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
80ements et de l’énergie nucléaires, ou encore de l’exploitation du tiers monde à l’enseigne de la Coopération : communistes et conser
81une période exceptionnellement « favorable » de l’exploitation de la technologie fondée sur la science, on s’est aperçu que cette mê
58 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
82ncurrence, et de péréquation substituée à celle d’exploitation des plus pauvres par les plus riches entre régions inégalement favori
59 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VI. L’Europe et le tiers monde
83ière dramatique. II est apparu tout d’abord que l’exploitation accélérée des ressources non renouvelables du tiers monde (hydrocarbu
60 1979, Cadmos, articles (1978–1986). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (printemps 1979)
84s de la croissance naturelle, autoréglée, entre l’exploitation forcenée des « réussites » d’hier et l’aménagement de l’avenir désira