1 1924, Articles divers (1924–1930). Conférence de Conrad Meili sur « Les ismes dans la peinture moderne » (30 octobre 1924)
1rançais ont accompli, durant le xixe siècle, une exploration merveilleuse dans les domaines du romantisme, du naturalisme, de l’im
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Entr’acte de René Clair, ou L’éloge du Miracle (mars 1927)
2ené Clair, verrons-nous, pris par surprise dans l’exploration ivre d’un projecteur, des signes fatidiques, le visage d’un ange.
3 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
3atiques, la production et le gain, qui, par leurs explorations et leurs découvertes dans le domaine de la nature, de la vie, de l’év
4 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
4vrage ne réside pas seulement dans le récit d’une exploration hasardée en des régions peu connues, mais aussi dans la constante pré
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
5ons épuisé les environs, dans un [p. 230] rayon d’exploration normal — mettons deux à trois heures de marche — et vraiment il n’y a
6 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
6. Nous avons épuisé les environs, dans un rayon d’exploration normal — mettons deux à trois heures de marche — et vraiment il n’y a
7 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
7ques, d’ailleurs, ont été bien au-delà, dans leur exploration de l’inconscient. Le songe, pour eux, n’est que la « porte » ouvrant
8 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
8ques, d’ailleurs, ont été bien au-delà, dans leur exploration de l’Inconscient. [p. 205] Le songe, pour eux, n’est que la « porte »
9 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
9 [p. 3] L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955) r Genèse théologique de la personne Les
10cination qu’exerçaient les progrès accélérés de l’exploration de la matière. Spirituellement analphabètes pour la plupart 25 , les
10 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi nous persévérons (décembre 1955)
11 vocation occidentale de curiosité universelle, d’exploration de la Terre et de l’Homme, de dialogue vrai. Les deux premières forme
11 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur Suez et ses environs historiques (octobre 1956)
12Est d’abord, par les chevaliers teutoniques, puis exploration de l’Océan par Colomb et Vasco de Gama. Le premier trouvera l’Amériqu
12 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
13y sent à l’étroit et se met aussitôt à calculer l’exploration possible d’autres planètes, cousines germaines à x années-lumière. Ce
14rs siècles, mais elle en a bénéficié en retour, l’exploration de l’espace terrestre nous ayant révélé récemment des civilisations d
15 civilisations d’une antiquité insoupçonnée, et l’exploration de l’espace cosmique nous habituant à des mesures de temps d’un type
16verte européenne Il est facile de constater que l’exploration systématique de l’espace terrestre et cosmique fut entreprise par les
17e tourner vers le passé », car il s’agit encore d’exploration. Ce n’est pas fuir le présent mais le remettre en question, et cette
13 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
18 [p. 161] Chapitre VII L’exploration de la matière De Nicée à la bombe atomique Que les options fondament
19cination qu’exerçaient les progrès accélérés de l’exploration de la matière. Spirituellement analphabètes pour la plupart 61 , les
14 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
20ties de l’Aventure, je détache ici le moment de l’exploration du temps, mère de l’Histoire. 1. L’Occident découvre le Temps [p. 
15 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
21 ambition œcuménique. Les Moyens. — L’appareil d’exploration, d’information et de comparaison élaboré depuis des siècles par l’Eur
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
22rs comptoirs de commerce, leur piraterie et leurs explorations maritimes à toute la Méditerranée, puis au-delà des Colonnes d’Hercul
17 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
23 Dès 1636 Tommaso Campanella, professait ceci : l’exploration du globe ayant contredit quelques-unes des données sur lesquelles rep
18 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
24qué en traitant de la méthode sociologique. Notre exploration historique devra donc être presque uniquement réduite à l’élite ou l’
19 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
25e fut pas seulement un précurseur de Freud dans l’exploration du rêve considéré comme clef du subconscient, mais un profond psychol
20 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
26e l’autre. Pourquoi cette passion générale pour l’exploration du futur, sinon parce que, après Hiroshima, dans une sourde anxiété d