1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hugh Walpole, La Cité secrète (décembre 1929)
1usse : mais des possibilités, à chaque instant, d’explosion. Le géant russe est un enfant : va-t-il rire, va-t-il pleurer ? m’emb
2 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
2truction d’un moteur à vapeur, puis d’un moteur à explosion, enfin d’une première automobile fabriquée, à temps perdu, alors qu’i
3 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Sarah, par Jean Cassou (novembre 1931)
3il, Les Fins Dernières) l’on assiste à un réveil, explosion de révolte ou de joie, tellement incompatible avec les « conditions »
4 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
4schème unique, le rythme se précipitera jusqu’à l’explosion, l’histoire se purifiera jusqu’au mythe. La donnée initiale est bien
5 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
5ons accélérées se neutralisent, ou provoquent des explosions. Toute explosion de la « forme du monde » renvoie certes l’esprit à c
6neutralisent, ou provoquent des explosions. Toute explosion de la « forme du monde » renvoie certes l’esprit à ce qui seul peut t
6 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
7nes qui ne sont pas du ressort de la politique. L’explosion révolutionnaire, dans ce qu’elle a de destructeur, est l’expression d
7 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
8 formé en eux un complexe anti-poétique, dont les explosions périodiques font encore peu de victimes chez les vrais poètes, mais d
8 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
9pannes mystérieuses, qui nous menace sans cesse d’explosion. (Deux petites pompes, à droite et à gauche de l’appareil, assurent e
10e sur mes petits comptes, avait amené la première explosion de mauvaise humeur contre « le sort » depuis sept à huit mois que nou
9 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
11 des opprimés s’accumule petit à petit, jusqu’à l’explosion qui ramène au premier terme du dilemme. Et ainsi de suite : ce petit
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
12passionné (Jomini) ». On sait par ailleurs quelle explosion de sentimentalisme précéda et accompagna la Révolution, phénomène bea
13. L’instinct combatif est déçu. De 1914 à 1918, l’explosion habituelle de sexualité qui accompagnait les grands conflits ne s’est
11 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
14Le chaos où nous sommes en témoigne. Et la grande explosion de l’irrationalisme dans la première moitié du xxe siècle témoigne d
12 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
15nsi qu’on le lit dans l’Épître de Jude, étonnante explosion de lyrisme vengeur : L’archange Michel, lorsqu’il contestait avec le
13 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
16schème unique, le rythme se précipitera jusqu’à l’explosion, l’histoire se purifiera jusqu’au mythe. La donnée initiale est bien
14 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le savant et le général (8 novembre 1945)
17on. Chacun pèse sur un bouton, et une terrifiante explosion se produit dans le territoire de l’autre. Le processus se poursuit, j
15 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un salon atomique (26 décembre 1945)
18 D’ailleurs, l’idée d’un naufrage commun ou d’une explosion unanime nous paraît plutôt rassurante. C’est le danger ou le malheur
16 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
19s évoluent dans un univers de machines féroces, d’explosions, de flammes instantanées et de bruits déchirants qui, bien avant la d
17 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
20 et nous étions heureux. À sept heures une sourde explosion s’est longuement répercutée, venant du fond de la baie, près du villa
18 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
21dée que nous mourrons [p. 9] tous dans une grande explosion la hantait depuis son enfance. (Elle est née dans un tremblement de t
22monde où nous vivons. J’admire que la plus grande explosion de l’Histoire n’ait pas été provoquée tout bêtement par la plus grand
19 1946, Lettres sur la bombe atomique. 2. La guerre est morte
23s des années [p. 15] de discipline et de souci. L’explosion vitale et délirante qui devait marquer la fin d’une ère, a fait long
20 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
24s blanches à la suite de la première expérience d’explosion atomique au mois de juillet. » — « Carrizozo (New Mexico). Un chat no
25 à être répétée, étouffent d’une seule pensée les explosions cosmiques, etc. Libre à vous de prendre pour but la construction d’un
21 1946, Lettres sur la bombe atomique. 6. Le savant et le général
26on. Chacun pèse sur un bouton, et une terrifiante explosion se produit dans le territoire de l’autre. Le processus se poursuit, j
22 1946, Lettres sur la bombe atomique. 8. Un salon atomique
27. D’ailleurs l’idée d’un naufrage commun ou d’une explosion unanime nous paraît plutôt rassurante. C’est le danger ou le malheur
23 1946, Lettres sur la bombe atomique. 9. Paralysie des hommes d’État
28ous fous ? Allons-nous continuer ce jeu jusqu’à l’explosion de la Terre ? Allons-nous confier le destin de la planète à trois hom
24 1946, Lettres sur la bombe atomique. 18. La paix ou la mort
29on pense aujourd’hui, cela [p. 116] finira dans l’explosion totale. Et il est évident que la grande majorité des hommes se refuse
25 1946, Combat, articles (1946–1950). Paralysie des hommes d’État (21 mai 1946)
30ous fous ? Allons-nous continuer ce jeu jusqu’à l’explosion de la Terre ? Allons-nous confier le destin de la planète à trois hom
26 1946, Combat, articles (1946–1950). Bikini bluff (2 juillet 1946)
31tales, pour le jour de la grande expérience d’une explosion atomique sous-marine. Ils jugent la bombe du type Nagasaki — celle qu
27 1946, Réforme, articles (1946–1980). Deux lettres sur la fin du monde (29 juin 1946)
32er comme on pense aujourd’hui, cela finira dans l’explosion totale. Et il est évident que la grande majorité des hommes se refuse
28 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
33s évoluent dans un univers de machines féroces, d’explosions, de flammes instantanées et de bruits déchirants qui, bien avant la d
29 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
34xpansion de l’Abbé Lemaître et de Gamow, né d’une explosion primitive, et qui reviendra peut-être à son point initial, vous n’ire
30 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
35nées après l’Allemand Otto, inventeur du moteur à explosion interne. On n’ignore pas d’ailleurs que des douzaines d’inventeurs —
31 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
36impérialisme de Wall Street », et l’influence des explosions atomiques sur le temps, menacent de toutes parts sa liberté, sa prosp
32 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
37de l’Abbé Lemaître et de [p. 181] Gamow, né d’une explosion primitive, et qui reviendra peut-être à son point initial, vous n’ire
33 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
38es » d’Einstein aboutir en un quart de siècle à l’explosion de la bombe atomique, la découverte des antibiotiques immédiatement u
34 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (fin) (mai 1957)
39êt du jeu entre les Trois (paix occidentale) ou l’explosion générale en cas d’accident (ce qui nous renvoie à l’éventualité prévu
40r la volonté de ne rien faire qui puisse causer l’explosion générale en Occident ; mais il en va de même pour les deux autres Roi
35 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
41on transmise ou distribuée, ne peut donner qu’une explosion catastrophique. Au contraire, canalisée et transmise, elle va produir
36 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — f. Soulèvement des puissances animiques
42ns rationnelles et spirituelles, à la manière des explosions solaires. Trop longtemps négligées ou niées par la [p. 37] pensée occ
43rande révolution de l’Amour, si soudaine dans son explosion, fut lente à propager ses effets bouleversants dans les mœurs de la m
37 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
44olution, du moins en France et cela s’explique. L’explosion passionnelle a jeté ses acteurs de l’utopie du « genre humain » à l’i
38 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
45ns enflammés sur le sol italien, tout prêt pour l’explosion, et marche triomphant vers la France, dont il se proclame de nouveau
46menace, mais à un bouleversement intérieur, à une explosion émiettant l’empire et surtout à l’importation de l’absurdité parlemen
39 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
47u’enfin, au début du xvie siècle, se produisît l’explosion si longtemps attendue et redoutée. Selon l’usage courant, ce désastre
40 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
48a période des Grandes Découvertes fut une sorte d’explosion du composé Europe, macéré depuis près de mille ans dans les limites d
41 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
49e, il en résulte guerres, révolutions, massacres, explosions d’anarchie suivies de dictatures — une histoire plus intense, violent
50l’hygiène autant que de la morale. Cette première explosion de la technique a fait beaucoup plus de mal à notre espèce que les ex
51 fait beaucoup plus de mal à notre espèce que les explosions nucléaires qui nous épouvantent aujourd’hui. (Seulement, la presse n’
42 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
52veux parler : nous assistons en fait à une double explosion au sein des institutions d’enseignement supérieur : explosion du savo
53 sein des institutions d’enseignement supérieur : explosion du savoir, qui se traduit par un accroissement continuel à la fois du
54e cadre distendu des facultés ; et en même temps, explosion des effectifs estudiantins, résultant à la fois de l’accroissement de
55populations et la démocratisation des études. L’explosion du savoir Ainsi les dimensions physiques et l’université tendent à de
56 vivant. Regardons cela d’un peu plus près. Sur l’explosion des effectifs, nous disposons d’une grande richesse de statistiques.
57s s’écrasent une heure avant les grands cours.) L’explosion du savoir est plus difficile à chiffrer. Robert Oppenheimer et d’autr
58ialisation. Ces prix Nobel Sur le problème de l’explosion des effectifs universitaires, je n’aurais guère à proposer qu’une sol
59ompris les universités. Mais sur le problème de l’explosion du savoir, dont je vous ai plus longuement entretenu, il me tarde de
43 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
60veux parler : nous assistons en fait à une double explosion au sein des institutions d’enseignement supérieur : explosion du savo
61 sein des institutions d’enseignement supérieur : explosion du savoir, qui se traduit par un accroissement continuel à la fois du
62e cadre distendu des facultés ; et en même temps, explosion des effectifs estudiantins, résultant à la fois de l’accroissement de
63 vivant. Regardons cela d’un peu plus près. Sur l’explosion des effectifs, nous disposons d’une grande richesse de statistiques.
64s s’écrasent une heure avant les grands cours.) L’explosion du savoir est plus difficile à chiffrer. Robert Oppenheimer et d’autr
65élique de la spécialisation. Sur le problème de l’explosion des effectifs universitaires, je n’aurais guère à proposer qu’une sol
66ompris les universités. Mais sur le problème de l’explosion du savoir, dont je vous ai plus longuement entretenu, il me tarde de
44 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
67uerre, en ces temps reculés, n’était pas encore l’explosion contrôlée et hautement organisée de la passion collective d’une natio
45 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
68d’extinction par la Bombe, et ce danger virtuel d’explosion atomique nous obsède et nous fascine au point de nous faire oublier l
69faire oublier le danger bien réel et présent de l’explosion démographique. [p. 27] Ce n’est pas l’extinction du genre humain mai
46 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
70que l’idée que nous mourrons tous dans une grande explosion la hantait depuis son enfance. (Elle est née dans un tremblement de t
71re subitement absent. J’admire que la plus grande explosion de l’Histoire n’ait pas été provoquée tout bêtement par la plus grand
47 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
72et d’harmoniser, et dont les principales sont : l’explosion démographique, l’urbanisation galopante, la mobilité des industries,
48 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
73l’égarement, est aussi le résultat mécanique de l’explosion des effectifs. Multipliez par dix les dimensions des marches d’un esc
49 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
74tre la société et la culture tend à provoquer des explosions ; aux USA, voilée par un moralisme et un civisme plus vivaces, elle t
50 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
75veux parler : nous assistons en fait à une double explosion au sein des institutions d’enseignement supérieur : explosion du savo
76 sein des institutions d’enseignement supérieur : explosion du savoir, qui se traduit par un accroissement continuel à la fois du
77e cadre distendu des facultés ; et en même temps, explosion des effectifs estudiantins, résultant à la fois de l’accroissement de
78addition d’organes ne fait un corps vivant. Sur l’explosion des effectifs, nous disposons d’une grande richesse de statistiques.
79u’il sera de 500 000 dans une dizaine d’années. L’explosion du savoir est plus difficile à chiffrer. Robert Oppenheimer nous affi
80élique de la spécialisation. Sur le problème de l’explosion des effectifs universitaires, je n’aurai guère à proposer qu’une solu
81ompris les universités. Mais sur le problème de l’explosion du savoir, dont je vous ai plus longuement entretenu, il me tarde de
51 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
82après que l’Allemand Otto eût inventé le moteur à explosion interne. On n’ignore pas que des douzaines d’ingénieurs ou amateurs d
83 utilisent la technique comme instrument. C’est l’explosion des nationalismes en 1914 qui a déclenché la première guerre mondiale
52 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
84égarement, est aussi le contrecoup mécanique de l’explosion des effectifs. Multipliez par dix les dimensions des marches d’un esc
53 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
85tre de la combinaison de forces très diverses : l’explosion démographique, l’urbanisation galopante, la mobilité des industries,
54 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
86l’égarement, est aussi le résultat mécanique de l’explosion des effectifs. Multipliez par dix les dimensions des marches d’un esc
55 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
87ort industriel provoquait les effets suivants : — explosion démographique et urbanisation galopante, — pollution, maladies de l’a
88u genre humain dans un délai relativement bref. L’explosion démographique est la moins sensible dans les pays les plus développés
56 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
89 du Monde où l’humanité se voit menacée 1°) par l’explosion démographique des régions les plus pauvres du Tiers Monde, 2°) par de
57 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
90faudra bien qu’elle s’arrête un jour Partons de l’explosion démographique, la bombe P, dont tout le monde a entendu parler, parce
91 l’Occident en régression, mais du Tiers Monde en explosion continuée 4 . [p. 18] Dans son rapport de 1970, le Conseil mondial d
92où les paramètres principaux (connus ou non) de l’explosion démographique n’ont pas changé : « À Porto Rico, efforts importants d
93nisation n’est pas seulement une conséquence de l’explosion démographique, elle en est la traduction plastique. Quand double une
58 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
94lus de 4,5 tonnes, 800 fois la masse critique des explosions de bombes. Contrairement à toutes les déclarations officielles sur l’
95pour des millénaires, ni tremblements de terre ni explosions de bombes, et que les générations futures surveillent soigneusement c
96 de ces réacteurs à eau légère non susceptibles d’explosion nucléaire. Mais personne n’a osé supputer les conséquences d’un accid
97 mortels pendant cent mille ans. »   6 et 7. « L’explosion démographique et la croissance industrielle nous imposent le choix nu
98 A — Il n’est pas vrai que l’Europe participe à l’explosion démographique. Il y a de fortes chances qu’avant la fin du siècle, so
59 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 4. Un « Essai sur l’Avenir » en 1948
99 à être répétée, étouffent d’une seule pensée les explosions cosmiques, etc. Libre à vous de prendre pour but la construction d’un
60 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
100 à la technologie « qui peut être mortelle », à l’explosion démographique, à la révolte imminente du Tiers Monde, et à l’absence
101e sans frein de l’industrie relevant le défi de l’explosion démographique, l’énergie nucléaire aurait réponse à tout, et bientôt
61 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
102 donné à de curieux véhicules mus par un moteur à explosion… Cette invention aujourd’hui oubliée n’a connu qu’échecs et désapprob
103uis le milieu de ce siècle quant aux effets de “l’explosion démographique” (2 500 000 hommes au km2 enl’an 2400 selon le rapport
62 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
104t aussi imprévisibles que la Vie, à l’inverse des explosions nucléaires, qui sont sans doute les actions les plus puissantes, les
105x qui accablent le Tiers Monde, et d’abord de son explosion démographique, d’où famine, mais d’où soif aussi de nos industries, i
63 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
106x qui accablent le Tiers Monde, et d’abord de son explosion démographique, d’où famine, mais d’où soif aussi de nos industries, i
64 1978, Cadmos, articles (1978–1986). L’Intellectuel contre l’Europe (été 1978)
107fiste », ou « subversive ». Dans cette optique, l’explosion surréaliste ne m’apparaît nullement comme un moment caractéristique d
65 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
108 contraste violent : le tiers monde est en état d’explosion démographique, particulièrement dans le Sud-Est asiatique et dans cer
66 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
109rise actuelle a des causes multiples telles que l’explosion démographique, l’anarchie monétaire et la spéculation, la montée des
67 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
110he d’ozone. Les aérosols, les engrais azotés, les explosions nucléaires et les vols [p. 96] supersoniques militaires et civils con
11170 % l’écran vital que forme la couche d’ozone. L’explosion (dite « excursion ») d’un surgénérateur contenant 4 à 5 tonnes de plu
112it pire encore, mais serait peut-être la dernière explosion possible, faute de survivants encore disposés à en organiser d’autres
68 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VI. L’Europe et le tiers monde
113est en train de devenir vrai. La conjonction de l’explosion démographique, de la rupture des équilibres habitués, de la [p. 154]
69 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
114unier, on lit ceci : [p. 82] On ne combat pas l’explosion fasciste avec de larmoyantes fidélités démocratiques, avec des électi
70 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Conclusions (été-automne 1984)
115s dissidents russes — nous, nous appelions cela l’explosion antibourgeoise : Dada, le surréalisme et puis après la guerre, les te