1 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
1taine élite française enthousiasmée par l’idéal d’exportation de l’URSS est en train de commettre une erreur toute semblable sur la
2 1936, Esprit, articles (1932–1962). André Gide, Retour de l’URSS (décembre 1936)
2e marxisme, mais d’une dénonciation des slogans d’exportation qui ont fait, et font encore, les trois-quarts du succès de l’URSS au
3 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
3scer dans les affaires locales, elle se borne à l’exportation de films, de vedettes et de brochures sur Roosevelt et la démocratie.
4 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
4e, ses [p. 156] romans à succès et ses produits d’exportation, humains ou commerciaux, le font passer pour plus léger que l’air. Il
5 1947, Carrefour, articles (1945–1947). La France est assez grande pour n’être pas ingrate (26 novembre 1947)
5nt dans Le Figaro  : « À son plus haut niveau, l’exportation (américaine) ne représente pas 10 % du produit national brut. » Quand
6 1948, Le Figaro, articles (1939–1953). Sagesse et folie de la Suisse (13 octobre 1948)
6ui est le bon sens fédéraliste, n’est pas objet d’exportation, n’a pas de valeur universelle. C’est ce que pensent encore trop de S
7 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
7s, se réduit au conseil classique : augmenter les exportations. L’homme de la rue s’étonne de voir cette farce rééditée chaque jour
8ec tant de gravité. Il se dit naïvement que toute exportation devient importation chez le voisin. Une conférence d’économistes euro
8 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
9oduits coûteux et importés de manière à créer les exportations indispensables ? La solution ne pouvait être recherchée que dans la q
9 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Une prise de conscience européenne (novembre-décembre 1953)
10e-Orient ; son expansion dans le monde entier ; l’exportation pêle-mêle de nos idéaux religieux, de nos formes politiques, aussi, e
10 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
11e-Orient ; son expansion dans le monde entier ; l’exportation pêle-mêle de nos idéaux religieux, de nos formes politiques, aussi, e
11 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
12ouvertes, énumérant les civilisations, puis par l’exportation de sa technique. L’Amérique et le communisme ont achevé l’œuvre sous
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
13ctement, en considérant le revenu des terres, les exportations, les importations, les rôles des contributions, et étant donné le con
13 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
14térieur sont remplacés par ceux de l’intérieur. L’exportation également doit diminuer… Car, suivant le plan, le gouvernement diminu
14 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
15be, conditionne et entraîne tout. Véhicule aisé d’exportation, elle porte avec elle, même si c’est sous une forme larvée et implici
15 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
16 la civilisation occidentale se prêtent mieux à l’exportation que la version originale. D’où l’avantage incontestable des Américain
17ope est inscrite dans des faits de ce genre : nos exportations représentent à peu près 40 % de notre commerce et nos importations at
16 1962, Les Chances de l’Europe. Appendice : Sartre contre l’Europe
18Les taux d’accroissement de la production et de l’exportation battent tous nos records. Sauf en Italie, le chômage a disparu, en dé
17 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
19% des Sept, pour 21,3 % du reste du monde. De nos exportations, les deux tiers vont à l’Europe. Il est vrai que notre balance commer
18 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Introduction
20ui est le bon sens fédéraliste, n’est pas objet d’exportation, n’a pas de valeur universelle. C’est ce que pensent aussi trop de Su
19 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
21duits coûteux et importés, de manière à créer les exportations indispensables ? La solution ne pouvait être recherchée que dans la q
22il a fallu tourner la difficulté par un système d’exportations sous-traitées, si je puis dire : installation et financement de succu
23de toute une « diplomatie technique ». Mais cette exportation de capitaux, de cadres et de procédés ne va pas sans risques. Les Sui
24it environ $1 960 par habitant) Composition des exportations et importations : Importations Exportations Matières premières 3
25es exportations et importations : Importations Exportations Matières premières 34 % 4 % Produits fabriqués 43 % 91 % Denrée
26enses pour importations 13 milliards Recettes d’exportations 9,6 milliards Déficit 3,4 milliards [p. 155] D’où l’on est oblig
20 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
27% des Sept, pour 21,3 % du reste du monde. De nos exportations, 2/3 allaient à l’Europe. Il est vrai que durant ce mois-là notre bal
21 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
28s, se réduit au conseil classique : augmenter les exportations. L’homme de la rue s’étonne de voir cette farce rééditée chaque jour
29ec tant de gravité. Il se dit naïvement que toute exportation devient importation chez le voisin. Une conférence d’économistes euro
22 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
30n projet, faute d’avoir pu obtenir les licences d’exportation ou de publication nécessaires dans certains grands pays d’Europe, alo
31non à telle maison d’édition ; subsides, permis d’exportation ou d’importation accordés ou non. On invoque en général les circonsta
23 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.4. À la Table Ronde du Conseil de l’Europe
32 ; son expansion [p. 73] dans le monde entier ; l’exportation pêle-mêle de nos idéaux religieux, de nos formes politiques, aussi, e
24 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Une réflexion sur le mode de vie plutôt que sur le niveau de vie (2 juin 1970)
33l’industrie qui y trouve le moyen d’accroître nos exportations, le peuple suisse dont le niveau de vie matérielle dépend surtout de
34travailleurs étrangers qu’il en faut pour que nos exportations continuent à croître, cela revient, paradoxalement, à s’enfermer dans
25 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
35 manger des poisons, certains seront tentés par l’exportation de nos industries, donc de la pollution industrielle, dans le Tiers M
26 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
36ats de notre Monde, c’est-à-dire que la somme des exportations excède la somme des importations. Quand l’un ou l’autre de nos États-