1 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Billet d’aller et retour (décembre 1939)
1e qui ne sait plus répondre aux menaces que par l’extinction des lumières, — de toutes les lumières humaines. J’avais quitté mon t
2 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
2érience sans précédent d’asepsie généralisée et d’extinction des risques avant terme. Morale des assurances-contre-tous-risques. E
3 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
32] Que trahit-elle ? Sinon l’affaiblissement ou l’extinction presque totale du sens de la vocation personnelle. Admettons que tout
4 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
4 sait plus répondre [p. 41] aux menaces que par l’extinction des lumières, — de toutes les lumières humaines. J’avais quitté mon t
5 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
5 l’harmonie d’un chœur infini ; — à la régressive extinction des différences éphémères, leur mort et transfiguration ; — à l’indiv
6rient est resté jusqu’ici, et que ses doctrines d’extinction n’ont pas tué l’illusion du moi ; au contraire, ce moi sans valeur es
6 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — iii. Post-scriptum
7essant des doctrines ascétiques : ils voulaient l’extinction du genre humain. Mais au fait, qui prétendait cela ? Des moines, eux-
7 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
8on par la restauration de la foi catholique, ou l’extinction de notre culture. 274 Cependant, un autre philosophe catholique, J
8 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
9 l’harmonie d’un chœur infini ; — à la régressive extinction des différences éphémères, leur mort et transfiguration ; — à l’indiv
10rient est resté jusqu’ici, et que ces doctrines d’extinction n’ont pas tué l’illusion du moi ; au contraire, ce moi sans valeur es
9 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
11on. Rodolphe Ier qui est né en 1218, l’année de l’extinction des Zähringen, se trouve ainsi le successeur de la majeure partie du
10 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
12ent depuis Hiroshima que l’humanité est menacée d’extinction par la Bombe, et ce danger virtuel d’explosion atomique nous obsède e
13’explosion démographique. [p. 27] Ce n’est pas l’extinction du genre humain mais sa prolifération incontrôlée qui devrait épouvan
11 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
14ques sous-jacentes ou renaissantes, ici en voie d’extinction, et là, de réveil agressif ; les réalités culturelles, universités, c
12 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
15es, dans le tiers monde, qui se voient menacées d’extinction par le succès brutal d’une civilisation dont les auteurs eux-mêmes se
13 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
16isait revivre des cultures disparues ou en voie d’extinction. Valéry nous disait que « les circonstances qui enverraient les œuvre
14 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
17ues sous-jacentes ou renaissantes, ici menacées d’extinction, et là en voie de réveil agressif ; les réalités culturelles, univers
15 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
18isait revivre des cultures disparues ou en voie d’extinction. Valéry nous disait que « les circonstances qui enverraient les œuvre
16 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
19, assortie de garanties tatillonnes, des moyens d’extinction pacifiques — c’est promis — et au surplus rentables, de notre espèce.
17 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
20 policières correspondantes, pétroliers éventrés, extinction des baleines, des éléphants, des phoques, et de tous les fauves à fou
18 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
21 policières correspondantes, pétroliers éventrés, extinction des baleines, des éléphants, des phoques, et de tous les fauves à fou
19 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
22nergies primaires. Le souci écologique répond à l’extinction de centaines d’espèces animales (baleines, éléphants, phoques, papill
23du rachitisme, et de la mortalité infantile. 7. L’extinction d’espèces animales et végétales. Pour l’Europe du Nord : harengs, bal
24 deux cents à trois cents espèces sont menacées d’extinction. 8. Les mégalopoles invivables de 2 à 13 millions d’habitants, livrée
25 à traiter et à surveiller sans relâche jusqu’à l’extinction de leur activité, que rien au monde ne peut accélérer d’une seconde.
26léphants, tigres, ocelots, etc., etc., menacées d’extinction à tout jamais irréparable. 8. L’arrêt du bétonnage des campagnes : 18
20 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
27ment vers cette limite : elle escompte [p. 239] l’extinction finale des raisons d’être du Démon par l’effet de sa propre action. P
21 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
28 bête que cela. Mais pouvant entraîner sous peu l’extinction de toute vie indigène sur la terre, végétale, animale et humaine. 1