1 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
1lle vienne s’asseoir ici ! Mais je n’ose plus lui faire place. Je sens que les deux ouvrières me regardent. Elle, sans doute, ne ve
2 pour nulles. Si j’étais vraiment libre, j’aurais fait place aux deux ouvrières laides, sans méfiance, — ou bien à la jeune fille,
2 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
3is comment échapper ? L’hallucination est tombée, faisant place à une stupeur désolée. « Je ne sais plus parler. » Le renoncement dès
3 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
4re en figure la plénitude, ce travail véritable a fait place dans les desseins de l’homme au labeur qu’on mesure et tarife. Et l’o
4 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
5re en figure la plénitude, ce travail véritable a fait place dans les desseins de l’homme au labeur qu’on mesure et tarife. Et l’o
5 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
6acte de l’Esprit. Le scandale s’évanouirait, pour faire place à une adhésion raisonnable et éclairée. Mais en même temps que le sca
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
7quête d’Iseut, on se souvient que cette politesse fait place à la plus franche hostilité. Tout porte à croire que librement ils ne
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
8tténue en séparation volontaire, et la chevalerie fait place à la vertu qui conclut en faveur du monde… 9. Corneille, ou le myth
8 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
9is comment échapper ? L’hallucination est tombée, faisant place à une stupeur désolée. « Je ne sais plus parler. » Le renoncement dès
9 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). La guerre est morte (5 septembre 1945)
10llons, des trajectoires et des vitesses d’avions, fait place aux raffinements ultra-mathématiques de la physique post-einsteinienn
10 1946, Lettres sur la bombe atomique. 2. La guerre est morte
11llons, des trajectoires et des vitesses d’avions, fait place aux raffinements ultra-mathématiques de la physique post-einsteinienn
11 1946, Le Semeur, articles (1933–1949). Chances d’action du christianisme (juin-juillet 1946)
12 le théocentrisme transcendantal des Réformateurs faisait place, chez les protestants, à un moralisme centré sur l’homme. Tout tranqu
12 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
13e leur inertie, qui sont celles mêmes de la mort, font place aux lois des dieux, qui sont celles de l’esprit ; et des dieux irrité
13 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
14nts. Il faut reconnaître aussi que le fanatisme a fait place à un large degré d’indifférence religieuse, tandis que les conflits é
14 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953)
15, peu propice aux vues larges et imaginatives, va faire place à une juste estimation de nos périls concrets mais aussi de nos chanc
15 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
16ez, de Duclos et de Togliatti. Le bon vieux drill fait place à la brimade directe, mais on laisse aux victimes le droit de se plai
16 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
17 en mars 1956) ; la centralisation bureaucratique fait place à une décentralisation d’ailleurs non moins bureaucratique, et finale
17 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
18i elle avait été son Iseut, le roman réaliste eût fait place au poème et la satire sociale au lyrisme intérieur. L’hypothèse [p. 1
19eux d’une neige de fleurs. À ce point, la passion fait place à la présence, la souffrance du désir à l’extase partagée — mais auss
18 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
20i elle avait été son Iseut, le roman réaliste eût fait place au poème et la satire sociale au lyrisme intérieur. L’hypothèse n’est
21eux d’une neige de fleurs. À ce point, la passion fait place à la présence, la souffrance du désir à l’extase partagée — mais auss
19 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.1. Proto-histoire d’un continent sans nom
22illustre cette période dite de Halstatt. Celle-ci fera place à la civilisation des Celtes, au ve siècle av. J.-C. Des Gaëls d’Irl
20 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
23des armateurs et des banquiers de toute l’Europe, fait place à une exploitation stérilisante sous le monopole ibérique. Échec imme
21 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
24cial ? doit-elle continuellement s’affaiblir pour faire place à cette égalité de fait, dernier but de l’art social, qui, diminuant
22 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
25re ; l’homme pourrait disparaître et son histoire faire place à une pure évolution géologique de durée indéterminée. Tout est poss
23 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
26ppelleront que leurs ancêtres furent écartés pour faire place aux envahisseurs européens et à leurs esclaves venus d’Afrique. La pl
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
27’autre part, au sein de l’unité européenne, elles feront place à un sentiment plus fort de complémentarité dans la diversité des sty
25 1963, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Le Dieu immanent, qui s’annonce à leur cœur » (9-10 novembre 1963)
28uteur. Le « Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob » fait place ici au « Dieu des philosophes et des savants », encore qu’Ansermet di
26 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
29et d’églises où le « mystère » gothico-romantique fait place à des abstractions symboliques en pleine lumière. La musique : Arth
30n question avec les modes de vie qu’il exprimait, fait place à d’autres formes de création écrite. En Suisse romande, Genève mène
27 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
31t les valeurs de la paysannerie — qui brusquement font place aux réalités et aux valeurs de la société industrielle, scientifico-t
28 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
32t les valeurs de la paysannerie — qui brusquement font place aux réalités et aux valeurs de la société industrielle, scientifico-t
29 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
33agasins et des lieux de distraction, par exemple, font place à l’ennui, à la monotonie des foules, aux « grandes surfaces » sans r