1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
1it humain. Sens de l’Absolu, sens de la pureté ou fanatisme de l’esprit. Jusqu’au-boutisme désespéré. « Il s’agit de rendre impra
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Léon Pierre-Quint, Le Comte de Lautréamont et Dieu (septembre 1930)
2, se soit laissé quelque peu impressionner par le fanatisme des disciples et imitateurs du « comte ». D’autres que lui s’y sont t
3 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
3reprendre ensuite, chez lui, car il professe avec fanatisme la non-résistance au mal. Bientôt il prend figure de saint parmi le p
4 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
4nous laisser convaincre par les seuls éclats d’un fanatisme à vrai dire splendide. (Qui me guérira de la honte de n’être pas Rimb
5 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
5générale. C’est très bien de pousser jusque-là le fanatisme de l’harmonisation, — ou Gleichschaltung comme diraient les nazis — d
6 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
6e doit conduire, avec une rigueur fanatique, — ce fanatisme traduisant nécessairement l’ampleur d’un dessein millénaire. ⁂ Commen
7 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
7essité d’un parti pris compensateur, d’un certain fanatisme spirituel, consistant à soumettre sans cesse l’automatisme de la pens
8de ruse que de courage, moins de souplesse que de fanatisme intime. Oui, c’est un fanatisme qui fait descendre nos images dans no
9 souplesse que de fanatisme intime. Oui, c’est un fanatisme qui fait descendre nos images dans nos mains, c’est une émeute contre
8 1936, Esprit, articles (1932–1962). Francfort, 16 mars 1936 (avril 1936)
10e documentaire. Il faut mesurer tout le volume du fanatisme hitlérien pour savoir penser au bout du compte : « La vraie lutte com
9 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
11générale. C’est très bien de pousser jusque-là le fanatisme de l’harmonisation, — ou Gleichschaltung comme diraient les nazis — d
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
12 la nature, la propreté. Ils aiment le noir. Avec fanatisme. J’observe aussi qu’ils s’arrangent pour vivre plus mal que la popula
13’un contre l’autre. La religion la plus naïve, le fanatisme religieux le plus obtus s’opposent infiniment moins à notre image sci
11 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
14’un contre l’autre. La religion la plus naïve, le fanatisme religieux le plus obtus s’opposent infiniment moins à notre [p. 370]
12 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
15heur et responsable. Liquidons Dieu et gardons le fanatisme : voilà ce qu’il faut pour une Inquisition. Précisément, l’Ordre nouv
13 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
16aitement grotesque leur impossible prétention. Au fanatisme, il convient d’opposer une certaine douceur amusée. Voltaire nous con
14 1938, La Vie protestante, articles (1938–1978). Le temps des fanatiques (25 novembre 1938)
17e clairvoyance ? À toute honnête information ? Le fanatisme et le simplisme, voilà ce que le Diable juge assez bon, de nos jours,
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
18cientifique qui s’emparait des foules que dans un fanatisme animateur et dans une [p. 295] véritable hystérie qui les emballait f
16 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
19s dans la connaissance scientifique, mais dans le fanatisme dominant les masses, et dans une véritable hystérie qui les pousse en
17 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
20nous laisser convaincre par les seuls éclats d’un fanatisme à vrai dire splendide. Plus que jamais, il faudra s’appliquer à disti
18 1946, Lettres sur la bombe atomique. 12. Les Quatre Libertés
21leurs si ce progrès doit être attribué à moins de fanatisme de la part des masses religieuses, [p. 74] ou à plus d’indifférence d
19 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
22, accepte de se [p. 161] faire tuer non point par fanatisme, religieux, comme le Japonais, ni par esprit quasi sportif comme l’Am
20 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Consolation à Me Duperrier sur un procès perdu (décembre 1947)
23 est du courage mais contre la licence qui est du fanatisme, ou de la lâcheté, ou simplement (restons courtois) de l’étourderie.
21 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
24ibération ! Insistons fortement sur ce trait : le fanatisme d’aujourd’hui n’est plus religieux, mais politique. L’idée que « la f
22 1949, Le Semeur, articles (1933–1949). « Les protestants et l’esthétisme » (février-mars 1949)
25. L’art suppose une orthodoxie, un parti-pris, un fanatisme, quelque passion fondamentale, injustifiable autrement que par l’œuvr
23 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
26les protestants. Il faut reconnaître aussi que le fanatisme a fait place à un large degré d’indifférence religieuse, tandis que l
24 1954, Preuves, articles (1951–1968). De Gasperi l’Européen (octobre 1954)
27 de parti, mais par esprit de dévouement, non par fanatisme sectaire. Je l’ai trop peu connu, mais assez bien pour que sa mort m’
25 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (I) (août 1958)
28tion massive des passions jacobines rejoignant le fanatisme de l’intégration. Gauche et Droite s’uniraient pour rejeter au nom de
26 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
29ns et soumis tes vainqueurs mêmes. Tout a cédé au fanatisme de cette religion destructive qui consacre la barbarie. L’Égypte, l’A
27 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
30r la joie, par la terreur, par la haine ou par le fanatisme. Devenu ministre des Affaires Étrangères du gouvernement provisoire
31sons-en avec les empires meurtriers. Muselons les fanatismes et les despotismes. Brisons les glaives valets des superstitions et l
28 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
32de faiblesse qui vient de sa répugnance pour tout fanatisme, de sa tolérance et de son penchant pour un scepticisme indulgent, en
33n n’a pas le droit de se laisser exploiter par le fanatisme sans vergogne de ses ennemis. L’humanisme européen est-il devenu inca
29 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
34ons à l’exclusivité dans le domaine religieux, un fanatisme idéologique, un athéisme arrogant, le culte du cynisme, la concurrenc
30 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
35appe — ou devrait échapper — à l’exclusivisme, au fanatisme borné, à l’ignorance vaniteuse. Parce qu’il ne dispose pas d’un empir
31 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
36appe — ou devrait échapper — à l’exclusivisme, au fanatisme borné, à l’ignorance vaniteuse. Parce qu’il ne dispose pas d’un empir
32 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). Denis de Rougemont et l’objection de conscience (30 juin 1969)
37ot. Équilibré, maître de soi, convaincu mais sans fanatisme, il n’est ni subversif, ni anarchiste, ni cryptocommuniste, ni contes
33 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
38par cela même, par leur problématique et par leur fanatisme, par un champ spirituel ou poétique 244 . Enfin, proches de Guillaume
34 1972, Penser avec les mains (1972). Préface 1972
39 vrai danger fasciste et national-socialiste : le fanatisme de l’État-nation. S’ils omettaient de dénoncer l’État-nation sous sa
35 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
40e l’autonomie, et non pas individualisme égoïste, fanatisme politique, passion égalitaire et besoin « sécurisant » d’être mené. P
36 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
41rds d’un autre âge, mais cependant défendues avec fanatisme par des ministres et surtout des fonctionnaires, au nom du dogme de l
37 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
42llemand, la contre-révolution parle italien et le fanatisme parle basque 68 . Que s’est-il donc passé entre ces deux dates ? La
38 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
43s dans la connaissance scientifique, mais dans le fanatisme dominant les masses, et dans une véritable hystérie qui les pousse en
44t un château de cartes devant la Reichswehr et le fanatisme hitlérien combinés. Derrière sa Ligne Maginot, elle avait bien quelqu
39 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
45dios et TV, ni les insinuations ni les éclats des fanatismes idéologiques. (Les enfants des écoles sont très sensibles à cette imp