1 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
1tôt — par un mouvement normal de l’attention — et fatalement c’est à la découverte d’une faiblesse que j’aboutis : ce quelque chos
2 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
2t — ou se soumettre à l’Esprit, et tomber presque fatalement dans un anarchisme stérile. 1° Accepter la technique et ses condition
3 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Pourquoi ils sont socialistes (juillet 1933)
3laire que de prendre toujours à gauche, on arrive fatalement devant la Banque d’État. Juste à temps pour voir se fermer les guiche
4 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
4sent le monde dans la direction où il doit tomber fatalement, si on le laisse tomber. En cela, ils sont peut-être supérieurs aux l
5homme dont le monde n’exigeait rien. Cet être-là, fatalement, devait désespérer de soi-même et de tout. Et nous vîmes, tôt après l
5 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
6mmes que dans la période de préparation, qui doit fatalement se « nier » un jour. (Auto-suppression de l’État, au moment où la soc
6 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
7t à grands pas assurés, et qui sortent, dit-on, « fatalement » de nos ombres ? Je vois naître dans un lent cauchemar la Bête de l’
7 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
8 qu’on travaille ensuite. Ces théories conduisent fatalement à stabiliser la « dictature de transition » et, de la sorte, elles ét
8 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
9’oriente vers l’anarchie. À ce moment, se produit fatalement ce que j’appellerais un sentiment de vide social. C’est une sorte d’a
10al et militaire, avec son appareil rigide, devait fatalement triompher d’une Grèce que nous dirions « atomisée ». Le vide social c
11eux deux le Pouvoir. Renverser l’un, c’était donc fatalement s’attaquer à l’autre. Et le chef de la révolution triomphante, dans c
9 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
12sent le monde dans la direction où il doit tomber fatalement, si on le laisse tomber. En cela, ils sont peut-être supérieurs aux l
13homme dont le monde n’exigeait rien. Cet être-là, fatalement, devait désespérer de soi-même et de tout. Et nous vîmes, tôt après l
10 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
14icisme ou cette « mesure »… Sinon la foi des uns, fatalement, va triompher de la mauvaise humeur défensive des autres. Certes, on
11 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Destin du siècle ou destin de l’homme ? (mai 1934)
15erde le sens de son destin particulier, il se met fatalement à croire aux destins anonymes et collectifs. C’est ainsi qu’on nous p
12 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
16au véritable esprit philosophique qu’elle conduit fatalement nos professeurs à mépriser les seuls philosophes de ce temps, — Nietz
17clercs nantis, volontiers spiritualistes, tombent fatalement sous la coupe de la publicité capitaliste ; et d’autre part, les inte
13 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les mystiques allemands du xiiiᵉ au xixᵉ siècle, par Jean Chuzeville (octobre 1935)
18évale ou renaissante. Notre optique actuelle doit fatalement les déformer. C’est qu’elle est généralement conditionnée par notre r
14 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
19ément à la logique du régime. C’est elle qui doit fatalement triompher. Cependant une difficulté subsiste, L’Édit a été donné comm
15 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
20éal conquis, et le combat rompu, elle se dissocie fatalement, et l’ordre abstrait prenant le pas sur les facultés d’invention, il
16 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
21, la mesure d’une société se détruit d’elle-même, fatalement. C’est le cas présent de la mesure bourgeoise, nous le verrons, et ce
17 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
22t entièrement déterminée par les lois mécaniques. Fatalement, elles nous entraînent dans une dissolution atomique : elles nous ram
18 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
23ui qui dispose de la plus forte mystique qui doit fatalement triompher. Et en s’armant autant que l’État totalitaire, l’État démoc
19 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
24 parler comme un philistin. (Ce qui se produirait fatalement !) Ainsi l’on passe avec une feinte légèreté à côté du problème fonda
20 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
25privé des secours d’une foi réelle, un tel homme, fatalement, devait sentir en lui s’exalter la révolte du sang barbare. Il était
21 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
26ite, le lecteur ignorant des mystères fut presque fatalement amené à transposer dans notre vie profane toutes ces allégories trop
27ousiaste », la joy d’amor des troubadours, devait fatalement aboutir à la passion humaine malheureuse. Cet amour impossible laissa
22 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
28l, imposent la présence du « jour », contredisent fatalement le sens profond de l’action. Tant qu’on regarde la scène, on est vict
23 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
29 parler comme un philistin. (Ce qui se produirait fatalement !) Ainsi l’on passe avec une feinte légèreté à côté du problème fonda
24 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
30’oriente vers l’anarchie. À ce moment, se produit fatalement ce que j’appellerais un sentiment de vide social. C’est une sorte d’a
31al et militaire, avec son appareil rigide, devait fatalement triompher d’une Grèce que nous dirions « atomisée ». Le vide social c
32eux deux le Pouvoir. Renverser l’un, c’était donc fatalement s’attaquer à l’autre. Et le chef de la révolution triomphante dans ch
25 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
33es nécessaires n’aboutissent pas mécaniquement et fatalement à des catastrophes cosmiques. La vie de la cité et de la culture, ce
26 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
34 l’est dans son esprit, il le sera donc aussi, et fatalement, [p. 185] dans son application. Le fédéralisme réel est le contraire
27 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
35des caprices féminins de l’Opinion. Il en résulte fatalement que le problème majeur des dirigeants sera de rendre populaires, plut
28 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
36icisme ou cette « mesure »… Sinon la foi des uns, fatalement, va triompher de la mauvaise humeur défensive des autres. Certes, on
29 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
37 Celui qui ne veut pas croire au diable travaille fatalement pour lui. [p. 120] 5 février 1941 Le Mauvais Temps. — Il est vain,
30 1946, Lettres sur la bombe atomique. 12. Les Quatre Libertés
38 mais fatal de la guerre. (Étrange activité qui « fatalement » prolonge ou aggrave les tyrannies qu’elle avait pour seul but d’écr
31 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
39eux deux le Pouvoir. Renverser l’un, c’était donc fatalement s’attaquer à l’autre. Et comme une révolution copie toujours la struc
32 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
40st contre nature. Il naît au déclin de la vie, et fatalement se retourne contre elle. Nous voulons échapper au temps, à sa menace,
33 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
41tatisme d’autre part, conduisent identiquement et fatalement aux réactions sanglantes des guerres civiles, et, par suite, quel que
42es autres refusent le choix, parce qu’il mènerait fatalement à la guerre. Pour les premiers, l’Europe n’est plus rien par elle-mêm
34 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
43 faiblesse où il les met, il les livrera [p. 119] fatalement à l’unification forcée, soit par l’intervention d’un empire du dehors
44ils échouent à fonder la Fédération, ils perdront fatalement, demain, l’un des droits qui leur est le plus cher : la liberté de se
35 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
45l’état de faiblesse où il les met, il les livrera fatalement à l’unification forcée, soit par l’intervention d’un empire du dehors
36 1948, Suite neuchâteloise. III
46éral de Rougemont… considérait la monarchie comme fatalement condamnée » (II. 242). « Il jugeait ridicule et dangereux l’esprit de
37 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
47son axe et n’avance pas, la destruction succédant fatalement à la construction et le déclin à l’ascension, selon les lois du Retou
38 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
48 inamovibilité pratique de l’exécutif eût conduit fatalement et très vite à une sorte de dictature de l’appareil gouvernemental. C
39 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
49 vigueur en s’opposant (donc par la guerre), puis fatalement décline et meurt. « Chaque peuple mûrit un fruit ; son activité consi
40 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
50révoir l’effroyable rançon qu’elle aurait à payer fatalement pour le développement anarchique du machinisme : l’appât de bénéfices
51vouloir les buts derniers de son existence se met fatalement à parler des « exigences de la technique ». C’est alors seulement que
41 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
52 vigueur en s’opposant (donc par la guerre), puis fatalement décline et meurt. « Chaque peuple mûrit un fruit ; son activité consi
42 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
53révoir l’effroyable rançon qu’elle aurait à payer fatalement pour le développement anarchique du machinisme : l’appât de bénéfices
54ouloir les buts derniers de son existence, se met fatalement à parler des « exigences de la technique ». C’est alors seulement que
43 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le vocabulaire politique des Français (novembre 1958)
55u. Tout pouvoir, dans un monde sans Dieu, devient fatalement abusif. En fait, de Gaulle étant chrétien, ne saurait être un dictate
44 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
56ersion pour tout ce que l’homme contemporain a de fatalement typique, pour son enthousiasme de commande, pour son emphase criarde…
45 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur un chassé-croisé d’idéaux et de faits (novembre 1959)
57 Russie fécondée par le génie occidental dominera fatalement l’Occident et le monde : « Troisième Rome » ou ultime révolution.  
46 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — a. L’amour et la personne dans le monde christianisé
58itution spirituelle » 8 , — l’amour humain devait fatalement devenir une source intarissable de problèmes, tant pour la société qu
47 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
59ersion pour tout ce que l’homme contemporain a de fatalement typique, pour son enthousiasme de commande, pour son emphase criarde…
48 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
60 égoïste, qui naît de l’ignorance et qui entraîne fatalement les attachements à l’illusoire ; d’où l’action, le devenir, la mort,
61l excite au-delà des exigences naturelles, il ira fatalement s’épuiser dans l’illusoire multiplicité des « aventures sans lendemai
62é. Il n’est plus que l’attrait des sexes agissant fatalement sur des milliards d’agrégats éphémères, combinés et [p. 233] défaits
49 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
63ue, ni pour le monde, ni pour l’Europe, qui reste fatalement livrée à l’anarchie des souverainetés : Tous les royaumes, empires,
50 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
64st von Lasaulx l’écrit en 1856, que l’Europe sera fatalement broyée « entre les deux roues du moulin », ils ne se passionneraient
65onner à quel point leur politique de désunion est fatalement une simple politique d’entr’acte, — grâce à tout cela, et à bien des
51 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
66 égoïste, qui naît de l’ignorance et qui entraîne fatalement les attachements à l’illusoire ; d’où l’action, le devenir, la mort,
67l excite au-delà des exigences naturelles, il ira fatalement s’épuiser dans l’illusoire multiplicité des « aventures sans lendemai
68é. Il n’est plus que l’attrait des sexes agissant fatalement sur des milliards d’agrégats éphémères, combinés et défaits selon le
52 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
69allez pas croire, pourtant, que l’humanité devait fatalement passer de l’une de ces attitudes à l’autre en vertu de quelque loi de
53 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stage d’Oosterbeek (septembre 1964)
70de montagnes ou tel fleuve divisent deux peuples, fatalement, et les obligent donc à se faire la guerre, alors qu’on peut aussi bi
54 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
71 inamovibilité pratique de l’exécutif eût conduit fatalement et très vite à une sorte de dictature de l’appareil gouvernemental. L
55 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
72té supranationale, fédérale — et alors ils seront fatalement satellisés un à un ; — ou bien ils font ce qu’il faut pour pouvoir ré
56 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
73 deux mille heures par an aux États-Unis, et sera fatalement augmentée à mesure que se développera l’automation. Imaginons donc no
57 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
74nité conçue comme uniformité et qui se traduirait fatalement par un accroissement de l’entropie. Il faut partir de l’unité donnée,
75llons pas croire, pourtant, que l’humanité devait fatalement passer de l’une à l’autre en vertu de quelque loi de l’Histoire, et q
76 on en venait à penser que chacune d’elles devait fatalement décliner et mourir après une période d’apogée — la nôtre aussi. Aux d
58 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
77rité supranationale, fédérale et alors ils seront fatalement satellisés un à un ; — ou bien ils font ce qu’il faut pour pouvoir ré
59 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
78 un tel monde, toute innovation technique servira fatalement les causes mêmes du mal, fût-elle capable d’en atténuer ici ou là, vo
60 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
79-national. Le système, né de la guerre, y conduit fatalement. La boucle est bouclée — ou va l’être — et le cycle infernal se refer
61 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
80gie — lumineuse, nucléaire, électrique — évoluent fatalement vers la forme inférieure de l’énergie calorifique. Eddington, dans le